Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La France en tête des pays ayant le plus d'utilisateurs infectés par des adwares
D'après un rapport de Microsoft

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

8  1 
Pour aider les professionnels à garder un œil sur l’évolution de l’écosystème des menaces informatiques, Microsoft propose deux fois par an son Security Intelligence Report (SIR), une analyse de sécurité globale qui s’appuie sur des données que l’entreprise recueille de par le monde. La vingtième édition de SIR dresse le bilan des principales menaces de sécurité en fonction des pays sur le second semestre 2015.

Comme l’indique le tableau ci-dessous, la France s’est distinguée par le nombre d’adware : au cours du second semestre, 7,8 % des utilisateurs de produits Microsoft à avoir fait face à ce type de logiciel malveillant sont Français, ce qui confère ainsi à l’Hexagone le maillot jaune dans cette catégorie. Win32/EoRezo a été la famille d’adware la plus rencontrée chez les trois premiers que sont la France, le Brésil et l’Italie.

Le nombre de logiciels malveillant modifiant le comportement du navigateur a été également très prononcé en France qui comptabilise 14,3 % des utilisateurs affectés par ces types de malware. Elle occupe cependant la seconde place dans cette catégorie, juste derrière l’Italie et ses 15,3 %. Les logiciels qui ont été le plus rencontrés sont Win32/SupTab et Win32/Diplugem. Ces types de logiciels malveillants ont constitué la catégorie de menace la plus répandue.

Du côté des chevaux de Troie, la Russie s’est largement démarquée des autres en comptabilisant 20,8 % des utilisateurs affectés, loin du Brésil et de ses 12,7 % qui lui donnent l’accès au second rang du podium. Ici les logiciels malveillant qui ont été le plus rencontré sont Win32/Peals, Win32/Skeeyah, Win32/Dynamer et Win32/Spursint. Dans la catégorie des ransomware, la palme est revenue à l’Italie avec 1,4 %. La France, et le Canada sont en seconde position avec un compteur affichant 0,7 % pour les deux nations. Chez les virus, c’est la Chine qui est en tête avec 7,4 % à cause de DOS/JackTheRipper et Win32/Ramnit.


Prévalence des menaces classées par catégories sur les 10 pays dans le monde qui ont émis le plus grand nombre de rapports d’incidents

Source : rapport de Microsoft

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Max Lothaire
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/10/2016 à 3:09
Quand les page de téléchargement de 01net, cublic , softonic etc... sont parfois mieux référencées que les site des développeurs des logiciel que l'on veut télécharger, il faut pas s'étonner d'avoir ce genre de chiffres.
10  0 
Avatar de fenkys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/10/2016 à 8:53
En l'absence de signification des pourcentage, le tableau ne sert a rien. Le 14% au niveau de la France (première ligne) signifie que :
  • 14 % des utilisateurs Français sont infectés
  • 14% des utilisateurs infectés sont Français


Dans le premier cas : comment comprendre la phrase :
7,8 % des utilisateurs de produits Microsoft à avoir fait face à ce type de logiciel malveillant sont Français
Dans le second cas : comment se fait il que le total de la ligne en question ne fasse pas 100%, ce qui devrait être le cas ici. Si on regarde les lignes des adwares et des ransomwares, c'est encore pire. Et si on considère que les Canadiens sont trois fois moins nombreux que nous, ramené à la population, ils s'en tirent deux fois plus mal que nous. Et surtout, que signifie la colonne worldwide dans ce contexte : que seulement 1,6% des infectés par un adware sont localisés dans le monde ? Mais alors ou sont les autres ?
3  0 
Avatar de Theta
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/10/2016 à 16:24
Je dois nettoyer l'ordi de ma mère tous les 3 mois sinon elle fini avec tellement de toolbars que ça lui bouffe les deux tiers de son écran
2  0 
Avatar de WaterTwelve21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/10/2016 à 13:20
Citation Envoyé par Max Lothaire Voir le message
Quand les page de téléchargement de 01net, cublic , softonic etc... sont parfois mieux référencées que les site des développeurs des logiciel que l'on veut télécharger, il faut pas s'étonner d'avoir ce genre de chiffres.
+1 , tu m'as coupé l'herbe sous le pied , tu as totalement raison ! chez eux, rare sont les téléchargements qui n'incluent pas un logiciel tiers , ou une toolbar qui sort de nul part .
1  0 
Avatar de AstOz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/10/2016 à 18:03
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
chez moi, il n'y a pas d'adware, y compris sur les ordinateurs des enfants. Pourquoi ? Parce que chez moi, les logiciels s'installent avec "sudo apt-get install nom_du_logiciel" depuis les dépôts officiels. Autrement, quand on est leader du marché comme MS et qu'on constate qu'il y a autant d'adware, on remet SÉRIEUSEMENT en question son modèle de sécurité, non ?
Je veux pas faire mon relou ou mon pro-Windows loin de là.
Si les distributions dérivés de GNU/Unix sont si peu vérolés c'est surtout parce qu'elles ne sont pas autant utilisés que Windows et ne sont pas la "porte d'entrée" à l'informatique d'un utilisateur lambda.

Si tu avais 3 ou 4 milliards d'utilisateurs unique quotidien sur Linux, crois-moi, ça serait vérolé et ça pourrait être bien plus dangereux. (Rappelons que Windows bloque de nombreuses actions qu'un utilisateur souhaiterai faire, imagine si un utilisateur supprime le root sous Linux)

Rien n'est sans faille ...
1  0 
Avatar de joublie
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/10/2016 à 15:34
Pour les logiciels glonflés " aux stéroïdes " par 01net, cublic, softonic, etc. (il faut bien qu'ils gagnent de l'argent), je teste systématiquement par virustotal.com les programmes téléchargés, exceptés éventuellement s'ils proviennent d'un site web d'un éditeur de classe mondiale. Bien sûr, il y a souvent des résultats faux positifs avec virustotal mais on s'y retrouve assez facilement en se basant sur la notoriété des anti-virus utilisés.
A propos, quelqu'un connaît-t-il la prévalence de troyens en Wallonie ? A mon avis, elle est au plus bas ces jours-ci...
0  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/10/2016 à 10:36
chez moi, il n'y a pas d'adware, y compris sur les ordinateurs des enfants. Pourquoi ? Parce que chez moi, les logiciels s'installent avec "sudo apt-get install nom_du_logiciel" depuis les dépôts officiels. Autrement, quand on est leader du marché comme MS et qu'on constate qu'il y a autant d'adware, on remet SÉRIEUSEMENT en question son modèle de sécurité, non ?
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 10:40
on est les champions
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web