Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple enregistre la première baisse de son chiffre d'affaires annuel depuis 2001
Notamment à cause de la baisse continue des ventes de l'iPhone

Le , par Michael Guilloux

65PARTAGES

10  0 
Apple vient de publier ses résultats du quatrième trimestre permettant de faire le point pour l’année fiscale 2016, et l'on retient la fin d’une série de 15 ans de croissance de son chiffre d’affaires annuel. En effet, pour la première fois depuis 2001, le revenu annuel de la firme de Cupertino a diminué, en passant de 233,7 milliards $ en 2015 à 217 milliards $ pour l'exercice fiscal 2016. Cette baisse de 7 pour cent de son chiffre d’affaires annuel est essentiellement due à la mauvaise santé du segment de l’iPhone, qui génère presque deux tiers des revenus de la firme. Les ventes d’iPhone enregistrent en effet trois trimestres consécutifs de baisse par rapport aux mêmes trimestres l’an dernier.

Pour le dernier trimestre de l’année fiscale 2016, les ventes de l’iPhone ont diminué de 5 % en volume et de 13 % en valeur sur un an. En ce qui concerne le chiffre d’affaires global pour le quatrième trimestre de l’année fiscale 2016, il est en baisse de 9 pour cent, donc tiré vers le bas par la baisse de 13 % des revenus de l’iPhone. Le graphique suivant montre l’évolution des ventes trimestrielles d’iPhone (en millions d’unités) et des taux de croissance sur un an depuis 2011.


Évolution des ventes trimestrielles d’iPhone (en millions d’unités) depuis 2011 et taux de croissance sur un an

Le segment de l’iPhone n’est toutefois pas le seul à mal se porter actuellement. Des baisses continues sont également enregistrées au niveau des ventes d’iPad et de Mac. Pour le quatrième trimestre de l’année fiscale 2016, les ventes de l’iPad ont diminué de 6 % en volume, mais avec un taux de croissance de 0 % en valeur par rapport au quatrième trimestre de l’année fiscale 2015.

Côté Mac, les chiffres sont encore plus catastrophiques. Pour le dernier trimestre de l’année fiscale 2016, les ventes de Mac ont diminué de 14 % en volume et de 17 % en valeur par rapport au quatrième trimestre de l’année fiscale 2015. L’échec des Mac actuellement peut s’expliquer par le fait que ces appareils n’ont pas bénéficié de mise à jour matérielle depuis un bon moment, mais Apple compte changer cela avec de nouveaux Mac qui pourraient bientôt débarquer sous macOS Sierra. Les deux graphiques suivants montrent l’évolution des ventes trimestrielles d'iPad et de Mac (en millions d’unités) et des taux de croissance associés sur un an, depuis 2011.


Évolution des ventes trimestrielles d’iPad (en millions d’unités) depuis 2011 et taux de croissance sur un an


Évolution des ventes trimestrielles de Mac (en millions d’unités) depuis 2011 et taux de croissance sur un an

Avec ces résultats, l’action d’Apple a baissé ce mardi d’environ 2 %. Il y a toutefois une bonne nouvelle pour Apple qui vient des revenus liés à ses services, y compris iCloud, iTunes ou encore Apple Music. Pour le dernier trimestre de l’année fiscale 2016, les revenus des services ont augmenté de 24 pour cent par rapport au même trimestre l’an dernier. On peut également noter qu’avec ses 6 milliards $ en revenus ce trimestre et 24,3 milliards $ en revenus pour cette année fiscale, les services d'Apple sont désormais la deuxième plus importante source de revenus de la firme, devant l'iPad et les Mac. Mais en dépit de cette croissance, ils ne représentent encore que 11 pour cent du chiffre d'affaires annuel d'Apple, donc très loin derrière l'iPhone, et donc pas assez consistants pour combler les baisses au niveau des ventes d’iPhone.

Pour les prochains trimestres, Apple reste également optimiste étant donné que, d’après son PDG Tim Cook, les modèles iPhone 7 et 7 Plus récemment lancés ont pris un bon départ avec une demande surpassant l’offre.

Les tableaux suivants donnent les résultats de la firme (par région et par produit) pour le quatrième trimestre de l’année fiscale 2016. Pour un revenu trimestriel de 46,9 milliards $, on notera aussi qu’Apple a dégagé une marge brute de 38 %.

Apple : résultats financiers au quatrième trimestre de l’année fiscale 2016 (unités en milliers et revenus en millions)

Sources : Business Insider, Apple

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ?

Voir aussi :

Apple : pour la première fois, les ventes trimestrielles d'iPhone chutent et entraînent une baisse historique des revenus trimestriels depuis 2003
Apple : les ventes d'iPhone et Mac ont décliné pour le troisième trimestre, mais les services ont progressé
iPhone : Apple franchit la barre d'un milliard de dispositifs vendus et s'attend à une reprise des ventes grâce à l'iPhone SE

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/10/2016 à 12:03
C'est pas spécialement étonnant.
Les prix des Iphone ne font que augmenter de génération en génération (+40€ de 6 à 6s par exemple) pour des évolutions parfois discutable ( jack). Donc forcément à un moment donné le consommateur se lasse d'être pris pour vache à lait.

A cela s'ajoute des évolutions hardware qui sont moins importante (c'est général , pas propre à Apple).
7  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/10/2016 à 14:05
Et également le fait qu'il faille racheter les accessoires régulièrement, car Apple n'est pas compatible avec Apple.

Même au boulot où avant, presque tous les cadres ne juraient que par l'IPhone, ils vont leur coller des téléphones sous Android chez nous.
6  0 
Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/10/2016 à 13:32
Citation Envoyé par grunk Voir le message
C'est pas spécialement étonnant.
Les prix des Iphone ne font que augmenter de génération en génération (+40€ de 6 à 6s par exemple) pour des évolutions parfois discutable ( jack). Donc forcément à un moment donné le consommateur se lasse d'être pris pour vache à lait.

A cela s'ajoute des évolutions hardware qui sont moins importante (c'est général , pas propre à Apple).
oui, et peut-être aussi que les gens ont enfin compris qu'il n'est pas nécessaire de changer d'iphone tous les ans...
4  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/10/2016 à 11:14
Citation Envoyé par Shepard Voir le message
Pas mal de gens avaient dit que Apple mourrait avec Steve Jobs (2011) ...
Jamais entendu ça. Par contre, que Apple perdrait progressivement son attrait et finirait par connaitre des temps difficiles, beaucoup de gens l'ont dit, dont moi, et personnellement, je le maintiens.

Dans un contexte où un smartphone devient un appareil banal, difficile de maintenir les prix qu'ils pratiquent. Et ils ont du mal à trouver des relais de croissance. Les smartwatchs sont un échec (prévisible), pas seulement chez Apple, ils semblent avoir renoncé à leurs projets dans le domaine automobile (qui ne seraient pas mûrs avant un bout de temps, de toutes façons), iPod et iPad ne font plus recette et l'Apple TV n'a jamais été un succès fulgurant. Tout ne tient plus que par l'iPhone et les services afférents (vente d'apps et de contenu), et dans une certaine mesure, par le Mac. Pour l'instant. Car même ces produits connaissent un certain déclin. Bref, ils se retrouvent devant un vrai problème !
0  0 
Avatar de Shepard
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/10/2016 à 11:38
Pas mal de gens avaient dit que Apple mourrait avec Steve Jobs (2011) ...
0  1