Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Note 7 : des centaines de propriétaires lancent des poursuites contre Samsung
Et réclament chacun 405 euros en réparation des préjudices subis

Le , par Stéphane le calme

40PARTAGES

2  0 
Des centaines de propriétaires de Galaxy Note 7 ont décidé de porter plainte contre Samsung à la cour du district de Séoul (Corée du Sud) pour les inconvénients qu’ils ont vécus suite à l’arrêt de la production de ce smartphone. Les plaignants demandent 500 000 won (405,429 euros) par personne en compensation des préjudices subis.

Ko Young-yeel, l’avocat qui les représente a expliqué que les droits de ses clients ont été bafoués lorsque Samsung a décidé d’arrêter temporairement la production de Galaxy Note 7 et leur a demandé d’obtenir des modèles de remplacement. Durant une conférence de presse qui a eu lieu en face de la cour, il a ajouté que « les consommateurs ont également été privés de leurs droits d’obtenir un service après-vente », estimant que Samsung « doit compenser la détresse mentale provoquée par cette situation ». Mais qu’est-ce que les consommateurs lui reprochent exactement ?


Ko Young-yeel,

L’avocat explique que les propriétaires ont dû se rendre plusieurs fois dans les locaux du service après-vente à leurs propres frais et sur leur temps pour des besoins de tests sur les batteries et échanges de produits achetés. Il a également prévenu que le nombre de plaignants pourrait augmenter étant donné que son cabinet reçoit encore des requêtes pour se joindre aux 527 plaignants du recours collectif.

Comme si cela ne suffisait pas, Samsung fait également face à un autre recours collectif cette fois-ci aux États-Unis. Cette plainte a été déposée à la cour du district de Newark (New Jersey) où Samsung est accusé de fraude et de violation de la garantie et de bonne foi. Ceux qui ont déposé la plainte aux États-Unis sont intéressés par le paiement de dommages et intérêts suite à des prétendus mauvais traitements de Samsung à l’égard de ses consommateurs.

Ils sont mécontents du fait qu'ils devaient continuer à honorer les paiements tels que prévus par leurs contrats pendant qu'ils attendaient d’avoir un dispositif Note 7 de remplacement et ne pouvaient pas réellement utiliser leurs téléphones d’origine. Certains d’entre eux ont expliqué avoir attendu des jours, voire des semaines, avant de recevoir des téléphones de remplacement pendant le premier rappel de Samsung du Galaxy Note 7. Dans la ligne de mire de ce recours collectif, le Note 7 n’est pas le seul dispositif visé par la plainte. D’autres appareils à l’instar du Galaxy S6 Active sont concernés. Concernant ce dispositif, Brandon Covert et sa femme ont expliqué que l’appareil a explosé, provoquant des flammes de 13 cm. Ils ont assuré que les Galaxy Note 7 ne sont pas les seuls à avoir été livrés avec des défauts de fabrication au niveau de la batterie et par conséquent ne sont pas les seuls à présenter un risque d’explosion.

D’ailleurs, la plainte a également indiqué que Samsung a reçu et ignoré plus de 30 plaintes ces dernières années qui portaient sur des téléphones qui ont explosé. La première a été déposée en 2011 et la majorité d’entre elles impliquent d'autres modèles de téléphones que le Galaxy Note 7 parmi lesquels le Galaxy S2, S3, S5, S6 et S6 Edge. « Tandis que les batteries ont évolué et sont devenues plus puissantes, les conséquences sont devenues plus importantes. Cette information est réprimée et n'a pas été rendue publique par Samsung. Ils sont bien conscients des dangers de leurs téléphones au-delà du [Galaxy Note 7] », a expliqué Gene Stonebarger, l’un des avocats du couple.

Source : Yonhap News, plainte (au format PDF)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de toopac
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/01/2017 à 15:37
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Affirmation totalement gratuite !

Je ne suis pas un fervent admirateur de Apple, mais je ne me permettrais certainement pas de dire qu'ils fuiraient leurs responsabilités dans un tel cas ... sauf à me prouver le contraire (et donc qu'ils l'auraient déjà fait dans le passé).
iPhone 4 et ses problèmes de réception : réponse de S Jobs : "vous ne tenez pas le téléphone correctement"...
8  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/11/2016 à 14:24
Samsung a décidé de rappeler ses machines à laver explosives



<<La série noire se poursuit pour Samsung. Déjà plombé par ses malheurs avec le Galaxy Note 7, dont la production a dû être stoppée, le Sud-Coréen se retrouve avec un autre problème sur les bras touchant cette fois ses machines à laver. Samsung a annoncé ce vendredi le rappel de 2,8 millions de machines vendues entre mars 2011 et novembre 2016 aux États-Unis. 34 modèles sont concernés.
«Le couvercle de ces machines à laver peut se détacher du châssis durant l'utilisation, entraînant un risque de blessure», indique la la commission de protection des consommateurs américains (Consumer Product Safety Commission). D'après elle, Samsung a été alerté de 733 incidents. Neuf d'entre eux sont à l'origine de blessures, dont une mâchoire fracturée.
Habitant en Géorgie, Melissa Thaxton a vu sa machine exploser en avril dernier. «C'était un bruit dément. C'était comme si une bombe avait explosé dans mon oreille», a-t-elle raconté à ABC. Son enfant de quatre ans se trouvait à côté d'elle. «Je me rappelle juste avoir protégé mon visage, m'être précipité sur mon fils et avoir crié d'une façon que je n'imaginais même pas.» Avec d'autres consommateurs, Melissa Thaxton a décidé de porter plainte contre Samsung.

Tout en présentant ses excuses, Samsung cherche à minimiser l'affaire. «Dans de rares cas, les machines concernées peuvent connaître des vibrations anormales qui peuvent causer une blessure ou endommager la machine. Il convient de rappeler que les acheteurs de machines Samsung ont pu réaliser des centaines de millions de lavage sans incident depuis 2011», a indiqué l'entreprise à ABC. Source>>


Voici la solution recommandée par Samsung pour laver son linge

6  0 
Avatar de Samsung on fire
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 17:07
Je suis propriétaire et utilisateur d'une Note 7 que Samsung refuse de reprendre sous prétexte que je ne rentre pas dans leurs cases... Tout ce qui se dit et s'écrit concernant la soi disant politique de sécurité de Samsung concernant les Note 7 est fausse. Tout n'est que faux semblant, et manipulation.
Le fait aujourd'hui encore de continuer à diminuer les performances des téléphones alors même qu'ils disent ne pas savoir ce qui pose le problème, tout en refusant de reprendre les Note 7 est une aberration et scandaleux.
C'est décidé je vais cette fois déposer plainte et raconter mon histoire sur tous les sites possible pour que cette mascarade soit connue du plus grand nombre, une façon aussi de me protéger des dégâts que pourrait poser mon Note 7, puisque apparemment je vais le garder un moment...
5  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/12/2016 à 6:12
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Samsung : la recherche de finesse de style iPhone serait à l’origine des explosions des Note 7
concluent des ingénieurs indépendants
Ça me parait quand même bizarre de parler d'iPhone dans cette conclusion si ces ingénieurs sont indépendants, vu que ce n'est pas seulement apple qui fait de téléphones fins.
Et puis je trouve débile aussi cette idée de faire de téléphones très fins. Certains se plient, d'autres n'ont plus de place pour la prise jack.
5  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2016 à 14:01
chef de projet du bureau d'étude devait vraiment être idiot pour oublier la dilatation de la batterie
Non, si on lit l'article avant de répondre, on se rend compte qu'il a voulu assuré la sécurité autrement par un procédé d'usinage plus cher mais plus sécurisé (CNC). Dans les faits cette solution c'est avéré être mauvaise. Le problème ce n'est pas l'idée, mais le manque de test de cette nouvelle solution risquée.
4  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/12/2016 à 19:51
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Si cette information est bien vérifiée alors le chef de projet du bureau d'étude devait vraiment être idiot pour oublier la dilatation de la batterie
Yep,
Et les ingés de chez VW sont des idiots pour avoir laissé passer le "bug" simulant à la perfection de la triche lors des tests d'émissions de particules.

Je pensais au début à une économie faite au détriment de la sécurité.
Perdu. C'était le classique "on fait de la merde; tant que personne ne trouve le problème ça passe".
4  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 13:24
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Ah et tu suggères quoi ? Qu'ils laissent les appareils restants en service jusqu'à ce que quelqu'un meure suite à une explosion au mauvais moment ?

Je trouve qu'au contraire ce sont des décisions sensées.
Qui dans ce bas monde ayant un S7 ne sait pas que la batterie est un danger. Samsung a fait un correctif, a proposé le remboursement (si ça rentre dans leurs cases) et maintenant ils veulent empêcher le fonctionnement de l'appareil à distance. Mais la personne l'a achetée, ils ont pas à intervenir dessous pour empêcher de fonctionner. Si ça lui explose à la figure, c'est de sa responsabilité car l'usager à volontairement voulu l'utiliser. Il y a un moment ou il faut laisser les gens laisser responsable. En soit je comprend mais le principe m'interpelle. Demain, si quelqu'un critique trop une marque, ce dernier peut lui couper le fonctionnement de son appareil parce qu'il avait pas lu (que personne ne lit d'ailleur) dans les Discleamer qu'il fallait surtout pas critiquer la marque en question au risque de se faire désactiver l'appareil. Cela semble gros, mais s'il y a 10 ans on nous parlais de l'histoire de Samsung qui coupe à distance les fonctionnalités d'un appareil qui a été vendu, il y en aurait plus d'un qui aurait gueulé.
Il faut pas s'habituer à ce genre de manipulation.
4  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/12/2016 à 19:34
Plutôt que de t'asseoir dessus, balance là à l'Élysée. Ça leur donnera une raison d'avoir étendu l'état d'urgence encore une fois.
4  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2017 à 13:05
Pour ce problème, toute ta confiance envers Samsung est tombé à zéro ?
Il faut prendre du recule. Vu ce qui leur arrive, je pense qu'ils pas vont re-commettre la même erreur. De mémoire, c'est le seul problème qu'ils ont eu ayant autant d'ampleur. Les autres produits Samsung fonctionnaient et fonctionnent bien. De plus, contrairement à certains marques, ils ont été plus transparent. Apple par exemple, aurait beaucoup moins claire voir fuir/minimiser sa responsabilité.
4  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2017 à 4:15
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Effectivement mais c'est un poil moins grave que de vous exploser dans les mains
les modèles d'ipod explosifs peut-être ? http://www.01net.com/actualites/lipo...on-504808.html
4  0