Microsoft bat son plein en bourse après la publication des résultats du premier trimestre
Grâce à l'excellente performance d'Azure

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Microsoft a réalisé de bons résultats durant le premier trimestre grâce notamment à sa stratégie axée sur le cloud, qui regroupe l’ensemble des services hébergés en ligne du géant du logiciel. En un an, le chiffre d’affaires de la division “cloud intelligent” a augmenté de 8% en un an pour atteindre 6,4 milliards de dollars. La plateforme Azure réservée aux entreprises continue de tirer les résultats vers l’avant avec une progression de 166% en un an.

Durant jeudi dernier, l’action de Microsoft a dépassé le cap de 60 dollars à la bourse de New York pour la première fois depuis 1999. Cette envolée du cours de l’action survient après la publication des chiffres du premier trimestre de la firme qui ont dépassé les attentes des analystes, malgré une baisse du bénéfice et une stagnation du chiffre d’affaires. Durant les trois derniers mois, le bénéfice net de Microsoft a atteint 4,7 milliards de dollars, soit une baisse de 4 %. Néanmoins, le bénéfice par action a atteint 76 cents au lieu des 68 cents anticipés par les analystes.

Le chiffre d’affaires lui a progressé de 0,4 % pour atteindre 20,5 milliards de dollars, favorisé comme on l’avait dit par l’excellent changement de cap de l’éditeur de logiciels qui table désormais sur sa stratégie de cloud. La division “cloud intelligent” place désormais Microsoft comme un acteur incontournable du cloud grand public, cette division qui inclut les offres de produits pour serveurs et d’infrastructures à la demande a permis de réaliser un chiffre d’affaires de 6,7 milliards de dollars, soit une hausse de 8 %. De même, les suites Office et Dynamics dans leur version traditionnelles ou cloud ont affiché une belle progression de 8% (6,7 milliards de dollars). Il faut noter que l’offre hébergée de la suite bureautique Office est disponible depuis cinq ans. Elle compte 85 millions d’utilisateurs en entreprises, en hausse de 40% sur un an et 24 millions d’abonnés chez les particuliers. Dans ces chiffres publiés, la firme ne dissocie pas le chiffre d’affaires de Microsoft Office, vendu à l’unité sous forme de licence, et d’office 365. Une chose est sure, la progression constante des abonnés à Office 365 permet à l’éditeur d’assurer un flux de revenus récurrents.

La division de produits grands publics est la seule division à avoir affiché un recul avec 9,3 milliards de dollars pour ce trimestre, en baisse de 2% en un an. Historiquement, cette division a toujours porté le groupe et constitue toujours le plus gros des revenus de Microsoft avec un peu moins de la moitié du chiffre d’affaires. Cette baisse est due en grande partie au recul du chiffre d’affaires lié à la console de jeux Xbox et surtout à l’abandon du marché des smartphones grand public qui a causé une baisse drastique du chiffre d’affaires dans les téléphones (-72 %).

Depuis son arrivée à la tête de Microsoft, Satya Nadella a misé sur le cloud pour faire décoller à nouveau la firme de Redmond et regagner la confiance des investisseurs. Windows lui-même, le produit emblématique de la firme a connu des changements majeurs et a été offert gratuitement pendant un an aux utilisateurs de PC, une offre peu orthodoxe de la part de l’éditeur, mais qui s’inscrit dans l’optique du “cloud first” prêché par le nouveau PDG. En effet, elle met en avant les autres services cloud comme OneDrive et Office 365 à un plus grand nombre d’utilisateurs.

Services Azure et évaluation gratuite

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft entreprend une baisse des prix des machines virtuelles Azure afin de rendre son service cloud plus accessible


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre averti https://www.developpez.com
le 22/10/2016 à 9:30
L'action de Microsoft a certes atteint les 60 dollars soit son plus haut depuis 1999...
C'est vrai et c'est faux à la fois...
Depuis 1999, les Etats-Unis ont connu une inflation cumulative de 44% ( En France 22%)
Donc, si je me place en Dollars de 1999, l'action Microsoft était de 60 dollars avant l'éclatement de la bulle internet de 2000, et n'est maintenant que de 33,6 dollars de 1999 aujourd'hui!!
Donc la capitalisation boursière de Microsoft est toujours inférieure de 44% à ce qu'elle était en 1999 en me situant en dollars de 1999!!
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 23/10/2016 à 12:09
en me situant en dollars de 1999!!

Oui et si on parle en ECU c'est encore pire. Mais heureusement on ne paie plus en ECU pour le moment. Ni en dollard de 1999...

Si Microsoft etait la seul societé au monde ton raisonement aurait été valide. Mais comme l'histoire et le deroulement des choses sont les meme pour toutes les entreprise ton raisonement n'a aucun sens.... ( a part celui de raler pour rien et d'etre frustré evidement)
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil