Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Node.js 7 sera disponible dans la semaine du 25 octobre 2016
La version v6 de la plateforme JavaScript côté serveur passe au statut LTS

Le , par Michael Guilloux

101PARTAGES

5  0 
Une série décisions prises par la fondation Node.js entrent maintenant en vigueur du côté de la plateforme JavaScript côté serveur. Fin septembre, une bêta de Node.js 7 a été publiée. D’après Mikeal Rogers, community manager de la Fondation, cette version « va mettre l'accent sur la stabilité, une amélioration progressive de Node.js v6, et se mettre à jour vers les dernières versions de V8, libuv et ICU (International Components for Unicode) ».

« Node.js v7 sera livré avec le moteur JavaScript V8 5.4, qui se concentre sur l'amélioration des performances liées à la mémoire. Encore dans cette version, nous avons de nouvelles fonctionnalités du langage JavaScript telles que l'opérateur d'exponentiation », mais également « un support expérimental pour les fonctions asynchrones », entre autres. « Il faut toutefois noter que le support de la fonction asynchrone ne sera pas fonctionnel avant V8 de 5.5. Ces fonctionnalités sont encore en mode expérimental, afin que vous puissiez les tester, mais elles contiennent probablement des bugs et ne devraient pas être utilisées en production. »

Node.js 7 étant de numéro de version impair, il « ne sera disponible que pendant huit mois, avec sa fin de vie prévue pour juin 2017 », a déclaré Rogers. En ce qui concerne sa disponibilité, elle est prévue pour la semaine du 25 octobre prochain.

Au-delà de v7, il s’agira de se concentrer, entre autres, sur la compatibilité de langage, l'adoption de normes web modernes, mais aussi travailler pour supporter les cas d'utilisation croissants de Node.js.

Avec cette nouvelle version de la plateforme JavaScript, un certain nombre de changements vont être opérés au niveau des statuts des anciennes versions de Node.js. D’abord, Node.js v6, de nom de code "Boron", passe au statut LTS (support à long terme) jusqu’en avril 2018. Cela veut dire qu’il y aura rarement de nouvelles fonctionnalités, et celles-ci ne pourront être ajoutées qu’avec le consentement du Core Technical Committee du projet Node.js et du LTS Working Group.

Les modifications qui seront apportées à la version v6 de la plateforme JavaScript vont se limiter à des corrections de bugs, des mises à jour de sécurité, des mises à jour de la documentation et des améliorations là où le risque de casser des applications existantes est minime. Après avril 2018, Node.js v6 va passer en mode maintenance pendant 12 mois. Dès ce moment, cette branche ne recevra que des corrections de bogues critiques et correctifs de sécurité, ainsi que des mises à jour de la documentation.

L’autre information importante est que c’est le moment de quitter les versions 0.10 et 0.12 pour des versions plus récentes comme Node.js 4 et Node.js 6. « Node.js v4 et Node.js v6 sont plus stables que Node.js v0.10 et v0.12 et ont des versions plus modernes de V8, OpenSSL, et d'autres dépendances critiques », explique la fondation Node.js sur son blog.

La version v0.10 atteint le statut de fin de vie et ne sera donc plus prise en charge après le mois d’octobre, a déclaré la fondation. Elle n’aura donc plus de mises à jour, qu’il s’agisse de patchs de sécurité ou dans un souci de stabilité. La version 0.12, quant à elle, va atteindre le statut de fin de vie en décembre.

À propos de la fin de vie de ces versions, la fondation Node.js s’explique : « Après le 31 décembre, nous ne serons pas en mesure d'obtenir des mises à jour OpenSSL pour ces versions », explique Rogers. « Cela signifie donc que nous ne serons pas en mesure de fournir des mises à jour de sécurité. De plus, l'équipe Node.js Core a assuré la maintenance de la version de V8 incluse dans Node.js v0.10 seule depuis que l'équipe Chromium l'a abandonnée il y a quatre ans. Cela représente un risque pour les utilisateurs, car l'équipe ne va plus assurer sa maintenance », a-t-il ajouté pour appeler les utilisateurs à se mettre à niveau.

Source : Node.js Foundation

Et vous ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Nouveau forum NodeJS
Forums JavaScript, AJAX, TypeScript & Dart

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/10/2016 à 14:55
Dans les dépôts Ubuntu c'est toujours la 0.10 qui est fournie ! J'ai changé hier pour la 6.8.1 en voyant que la 0.10 n'était plus supportée.
Je ne sais pas pourquoi une version plus récente n'est pas proposée par défaut...
0  0 
Avatar de psancho
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/10/2016 à 16:55
que ce soit sous linux ou windows, j'utilise nvm au lieu d'installer node de façon conventionnelle.
https://github.com/creationix/nvm
0  0 
Avatar de GilbertLatranche
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/10/2016 à 18:33
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Dans les dépôts Ubuntu c'est toujours la 0.10 qui est fournie !
On va dire que je trolle, mais quand je lis ça, un mot me vient directement à l'esprit : "prévention".
0  0 
Avatar de ValCapri
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/10/2016 à 20:16
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Dans les dépôts Ubuntu c'est toujours la 0.10 qui est fournie ! J'ai changé hier pour la 6.8.1 en voyant que la 0.10 n'était plus supportée.
Je ne sais pas pourquoi une version plus récente n'est pas proposée par défaut...
C'est le cas que sur trusty (14.04) et c'est là 4.8.2 sur xenial (16.04)..

Il ne faut pas oublier que les développeurs de Debian et d'ubuntu utilise des forks qu'il mette à jour en faisant des patchs.
0  0 
Avatar de Ennos Rep
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 20/10/2016 à 10:31
Bonjour, je suis en train de découvrir toutes les possibilités de Node.js, auquel je suis venu par Angular2.

En effet, revenant à la programmation web après une longue parenthèse (pour résumer, auparavant, j'avais travaillé surtout avec Java, Spring MVC et Hibernate en back-end, avec Prototype en front-end), je me demandais quelles technologies choisir et mon premier choix était d'associer Angular2 à Play2-Scala. Mais je trouve finalement ce dernier trop lourd, ou en tous cas inadapté à un projet basé sur Angular2, pour lequel il me semble préférable d'avoir un back-end minimaliste (peut-être Scalatra ou Finatra ?) Et d'après mes recherches actuelles, j'en arrive même à me dire qu'il est possible de se contenter de Node.js/Express.js côté serveur (à ce que j'ai compris, avec MongoDb de préférence et avec Nginx en serveur pour les pages html simples et en reverse proxy pour le serveur Node.js). Est-ce que vous pourriez me donner votre avis sur les avantages et les inconvénients de cette infrastructure ? Cela m'intéresse, mais j'avoue que j'ai déjà pas mal de choses à intégrer avec Angular2 (même si cela rejoint tout à fait ma philosophie du web), donc j'hésite un peu à quitter mes bonnes vieilles habitudes de Apache2/Tomcat/MySQL (même si cela paraît tentant) ...

Merci d'avance pour vos explications.
0  0 
Avatar de Ennos Rep
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 22/10/2016 à 19:49
Personne ne peut éclairer un peu ma lanterne ? Tant pis, j'ai continué à chercher par moi-même ...

Dans l'état actuel de mes recherches, j'ai commencé à tester un environnement Nginx/Node.js/MongoDB. Après avoir testé un peu Express avec Monk, je suis en train de voir Sails et Loopback. Lequel des trois me conseilleriez-vous, sachant que le but est d'utiliser Angular2 en front-end ?
0  0 
Avatar de Gnuum
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/10/2016 à 13:47
Si tu veux rentrer progressivement dans Node.js via Angular.js, cherche des boilerplate de stack MEAN (MongoDB, Express, Angular, Node.js).
Un exemple connu: http://mean.io/
Après, il y a tellement de possibilités que ce n'est qu'une suggestion pour commencer. A toi de trouver, ensuite, les technologies que tu préfères utiliser.

En ce qui concerne le reverse proxy, tant que tu ne mets pas en prod, tu n'en a pas trop besoin (puisque c'est Node.js qui gère ton serveur web). Sinon, il en existe directement fait en Node.js mais Nginx reste un choix intéressant.
0  0 
Avatar de Ennos Rep
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 25/10/2016 à 12:10
Merci pour ta réponse.

En ce qui concerne nginx en reverse proxy pour les serveurs node.js lancés avec pm2, ça a été facile et rapide à configurer, et je préfère me connecter sur mondomaine.com que sur localhost:3000. Question de goût.

J'ai déjà configuré mongodb et je l'ai utilisée avec Express et avec Sails pour des applications REST minimalistes. Sur ton conseil, je vais tester MEAN avec angular2 pour m'en faire une idée (en ce moment, après avoir testé Express et Sails, je pencherais cependant plutôt vers LoopBack qui me semble complet et performant - d'autant que StrongLoop est maintenu par IBM qui a également acquis Express). Mais je vais regarder MEAN, car même si ça ne me fait pas changer d'avis, je préfère avoir une idée assez précise des différentes solutions possibles.

Bonne journée. :-)
0  0