Salesforce renonce finalement au rachat de Twitter
L'action du site de microblogging chute de plus de 5 % après la nouvelle

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

5  0 
Depuis la semaine dernière, le site de microblogging en vente attend des propositions de rachat, mais aucun des géants de la technologie ne semble intéressé par Twitter. Pourtant, après l’annonce de la mise en vente du réseau social, plusieurs entreprises ont été citées parmi les prétendants. Il s’agit notamment de Google et Salesforce alors que certaines rumeurs évoquaient également un certain intérêt de la part de Microsoft ou encore Verizon. Walt Disney a également rejoint la liste. Mais en fin de compte, personne ne voulait du réseau social, laissant ainsi Salesforce comme le seul prétendant.

Le retrait de Salesforce a également été annoncé par la suite, à l’issue d’une conférence où certains des gros investisseurs du fournisseur de solutions CRM ont manifesté leur désaccord avec l’idée d’un possible rachat de Twitter. Ces derniers s’inquiètent en effet des problèmes de croissance du site de microblogging et d’autres problèmes dont ils devraient hériter après l’acquisition, y compris celui des effectifs dont le management a été bousculé plusieurs fois.


Il faut aussi noter que la perspective de vente de Twitter a divisé la haute direction de l’entreprise. Deux clans se sont en effet formés : le camp de Jack Dorsey, cofondateur et actuel PDG de Twitter, qui s’oppose à la vente pour garantir l’indépendance du site ; et le camp d’Evan Williams, également cofondateur et ancien PDG de Twitter, qui est favorable à la cession. Le dernier semble avoir le soutien d’autres directeurs de l’entreprise.

Il semble toutefois que les discussions se poursuivent entre les deux entreprises, d’après The New York Times et CNBC News. Deux sources proches du dossier ont également fait savoir au New York Times que Jack Dorsey n’est plus opposé à la vente de Twitter, tant que ce sera la meilleure chose pour assurer l’intégrité de la société. Mais en même temps, les responsables de Twitter demandent dans les négociations à ce qu’elle la société reste indépendante pour continuer à assurer la mission qu'elle s'est fixée.

Mise à jour le 15/10/2016 : Salesforce renonce finalement au rachat de Twitter, l’action du site de microblogging chute de plus de 5 % après la nouvelle

Salesforce, le dernier candidat en course pour le rachat de Twitter a finalement décidé de renoncer à cette opération. Il y avait déjà des doutes qui planaient sur l’aboutissement des négociations, alors que des investisseurs du fournisseur de solutions CRM ont manifesté leur désaccord avec l’idée d’un possible rachat de Twitter. Cela n’avait toutefois pas mis fin aux discussions. En plus, Jack Dorsey, le PDG de Twitter avait fini par accepter la décision de vendre l’entreprise, une chose à laquelle il s’était opposé dès le début. Twitter devrait toutefois trouver d’autres potentiels acquéreurs alors Salesforce a finalement jeté l’éponge.

En effet, à propos des négociations avec Twitter, Marc Benioff, le PDG de Salesforce a déclaré hier dans une interview accordée au Financial Times : « Dans de cas-ci, nous nous sommes retirés ; ça ne nous correspondait pas bien ». Marc Benioff n’a cependant pas expliqué les raisons de cette décision, indiquant tout simplement qu’il y avait beaucoup de choses à prendre en compte : « Vous allez regarder au prix, vous allez regarder à la culture, vous allez regarder à tout », a-t-il ajouté. Contacté par Reuters, un porte-parole de Salesforce a confirmé la nouvelle. Twitter, de son côté, a refusé de commenter.

Suite à la nouvelle, l’action de Twitter en bourse a chuté de plus de 5 %, alors que Salesforce enregistre une hausse de 5 % à la fermeture de la Bourse de New York.

Sources : Financial Times, Reuters, CNBC News, The New York Times

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bigb
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/10/2016 à 11:41
Ils ont intérêt à vite revendre Twitter avant que tout le monde ne s'aperçoive que ca ne vaut rien (en terme business j'entends).
Après Salesforce est tellement dégouté d'avoir loupé le rachat de Linkedin qui se jette sur Twitter, dommage car Linkedin est autrement plus intéressant !
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2016 à 13:30
Le mieux pour cet abaisseur de QI qu'est Twitter serait qu'il s'arrête, pas qu'il soit revendu.
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 22:46
@nirgal76
mais non autant le filer à disney vus que ce sont des experts en communication
Avatar de tes49
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/10/2016 à 12:35
Salut

Un peut troll, je l'admets...

Citation Envoyé par Florian_PB Voir le message
C'est bien dommage que Twitter ne trouve pas de repreneur, si ils pouvaient changer de politique économique cela rendrait peut être le réseau social rentable, je préfère largement Twitter à Facebook pour me tenir informer des choses
Pas de préférence pour moi, je vais sur aucun des deux... Mon réseau social, c'est quelques ami(e)s sur via internet (et via vie réelle pour certaines personnes connues via internet) et surtout dans la vie réelle qu'est la vie de tout les jours.
Tient cette après-midi, je vais voir ma dernière petite nièce et c'est mieux que via internet.

Allez c'est pas le tout...

Bon week-end à vous.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web