Trolldi : qu'est-ce qui vous agace le plus en tant que développeurs ?
Partagez vos expériences

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Qu’est-ce qui vous agace le plus en tant que développeurs ?
Comme tout le monde, les développeurs sont souvent agacés par un certain nombre de choses au travail. Certaines peuvent être spécifiques à leur métier et d’autres, générales. Mais bon nombre sont liés à leurs relations avec leurs collègues, leur patron ou d’autres personnes qui interviennent dans leur quotidien. Parmi les choses et les personnes qui agacent ou ennuient les développeurs, on peut citer de manière non exhaustive :

Corriger les erreurs et bugs : si cela fait partir du quotidien du développeur, parfois, cela peut devenir un calvaire de corriger certains bugs, surtout s’il s’agit d’un code dont on a hérité, et de surcroît, d’un développeur avec de mauvaises pratiques de codage.

Écrire la documentation : tous les développeurs sont d’accord sur le fait que la documentation est importante, mais encore, il faut qu’elle soit bien écrite. Les développeurs se plaignent donc quand il n’y a pas de documentation. Et quand il y en a, ils se plaignent parfois du fait qu’il y a trop de documentation, ou de la façon dont les autres écrivent leur documentation. Mais quand ils doivent l’écrire eux-mêmes, ils le voient comme une corvée. Bref, les développeurs veulent une documentation bien écrite, précise, concise, mais personne ne veut l'écrire.

Les réunions : personne n’aime les réunions inutiles, fastidieuses ou longues, et ce n’est pas un problème seulement pour les développeurs.

Les collègues développeurs : travailler en équipe peut être parfois plus fastidieux que productif. D’abord parce que la force d’une chaine se mesure par son maillon le plus faible. Ainsi, des compétences limitées d’un développeur peuvent influer sur le travail du groupe. L’un des plus gros problèmes ici est de travailler avec un collègue qui n’a pas de rigueur en matière de qualité de code. Mais au-delà de cet aspect, on peut encore avoir travaillé avec un développeur avec un ego surdimensionné et qui n’est pas assez humble pour écouter les autres et reconnaitre ses erreurs. Un véritable problème de communication va s’installer avec des répercussions sur le travail du groupe.

Les gestionnaires de projet/produit : du point de vue technique, les développeurs ont en général une meilleure vision du produit qu’ils sont en train de développer, mais ils sont parfois supervisés par des gestionnaires de projet/produit qui essaient souvent de leur dire comment ils doivent travailler. Cela peut très souvent créer des frictions entre eux.

Le patron : tout comme les gestionnaires de projet/produit, les responsables de développement ou de l'ingénierie doivent diriger les activités des développeurs pour s'assurer que les projets sont terminés à temps et dans le budget. Cela peut être source de conflit, car dans certaines entreprises, l’on peut se trouver dans des situations où c’est un membre actif de l'équipe de développement, ou un développeur qui a été promu, qui doit jouer ce rôle.

Les ingénieurs QA (assurance qualité) : le QA est un élément essentiel dans le développement de logiciels. Dans les grandes équipes où les taches de développement sont séparées de celles de l’assurance qualité du produit, les ingénieurs QA peuvent devenir facilement la bête noire des développeurs. Sans prendre en compte les contraintes du projet et les obstacles auxquels les développeurs ont été confrontés, les ingénieurs QA n’hésitent pas à demander aux développeurs de revenir en arrière et retravailler sur certaines parties du code après que les programmeurs ont fini de développer le produit.

Les entretiens d’embauche : un entretien d’embauche peut être quelque chose de très agaçant pour un développeur surtout à cause des méthodes de sélection utilisées par les recruteurs. Questions stupides, résolution d’un problème technique de programmation qui pourrait ne jamais être rencontré dans le monde réel, voici parmi tant d’autres, des points qui ennuient les développeurs.

Les recruteurs de talents : les développeurs n'ont pas besoin d'être activement à la recherche d'un emploi pour être dérangés par les recruteurs. Dans un marché des talents serré, un autre métier RH a émergé ces dernières années : celui de recruteur ou chasseur de talents. Ces derniers visitent très souvent les sites des communautés de développeurs pour essayer de trouver des profils pour des clients. Et lorsqu’ils repèrent un profil prometteur, ils se lancent alors à sa conquête. Ils entrent en contact avec lui, appellent, envoient des emails, même si vous n’êtes pas à la recherche d’un emploi. Leur persistance est parfois très agaçante.

En ce qui vous concerne, nous voulons savoir, à travers ce sondage à choix multiples, quelles sont les choses qui vous agacent. N’hésitez pas non plus à partager vos expériences sur les différents points que vous choisirez.

Et vous ?

Qu’est-ce qui vous agace le plus en tant que développeurs ?
Partagez vos expériences


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de heid heid - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:01
Sans hésiter et pour toujours : Le proxy
Avatar de Damocles49 Damocles49 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:10
Expliquer son métier de développeur au non initié en informatique
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:16
presque comme Heid : le réseau(ou le matériel en général) qui me pète à la gueule, toujours au mauvais moment, et qui me fait perdre des heures.
Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:26
La plupart des points sont des contraintes du métier, pas forcément quelque chose de négatif. C'est comme se lever le matin, on aimerait faire sans mais c'est impossible

Dans le chapitre du patron ou du responsable, on peut peut-être ajouter ceux qui veulent toujours le dernier truc à la mode, même si ça n'apporte rien (à part des problèmes de perf parce que ce n'est pas fait pour notre usage) mais qu'il faut âââbsolument faire comme les autres ! (sans en avoir le budget ou les ressources)

Donc je vote pour le dernier point (le recruteur), car c'est celui qui est le plus perturbant dans la quotidien, et cause des pertes de temps et de concentration sans rien apporter de positif sur notre projet actuel. Les appels se font à toute heure de la journée, les recruteurs n'ont même pas la politesse de demander si on a quelques minutes à leur accorder (parce que mine de rien, à 11 ou 15h, je suis censé bosser et pas raconter mon cv pendant 30 mn), et ne prennent en considération que les besoins de leurs clients, et pas celui du développeur. Et la plupart appellent alors qu'ils n'ont rien de précis à proposer, juste pour avoir "le cv au format word" à jour, et même si on indique qu'on n'est pas "à l'écoute du marchay" sur les jobboards !

Et par dessus tout, ce qui m'insupporte c'est qu'ils ne connaissent pas le métier. Il confondent encore Java et Javascript, demande d'être sénior sur un framework qui vient juste de sortir, voire de tous les maîtriser (il n'a même pas assez de doigts pour compter le nombre de frameworkds Javascripts qui sont sortis cette année).

Et enfin, ils verrouillent le marché, impossible d'atteindre un client final sur un projet sympa sans passer par eux et leur grosse commission !
Avatar de JP CASSOU JP CASSOU - Membre habitué https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:28
Ce qui me gonfle le plus:
- Développer pour des technologies peu fiables (Bluetooth), mal documentées ou obsolètes
- Batailler avec les paramètres de l'EDI et les pbs de dépendances au lieu de me concentrer sur le coeur de métier
- Le débogage des erreurs aléatoires
Avatar de Cincinnatus Cincinnatus - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:35
Quand les fonctionnels indiquent comment réaliser la solution à un problème, alors qu'ils ne sont pas fichus de préciser (comprendre ?) le problème qui, lui, est de leur ressort.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:46
Ce qui est agaçant c'est d'être bloqué par d'autres informaticiens de la boite!

(pas tous mais un grand nombre par leurs postes, décisions...)
Avatar de GLDavid GLDavid - Membre expert https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:47
Allez j'y vais.
Les collègues développeurs. J'ai eu à gérer les egos surgonflés. Ah, les prima donna qui penses tout savoir et qui n'écoutent qu'eux ! Et en plus, incapables d'avouer qu'ils se trompent ou même de partager leurs connaissances (c'est vrai on est trop c..s pour certains).
Honnêtement, je préfère travailler avec quelqu'un d'un peu plus limité techniquement mais qui voudra s'aligner et faire des efforts plutôt qu'avec des gens qui ont un trop haute-estime d'eux-mêmes et qui ne sont connus... que d'eux-même.

@++
Avatar de Garvelienn Garvelienn - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 10:57
Le "Directeur Technique Expert Docteur en Informatique" qui te dit à quoi bon utiliser un SGBD quand on peut le coder nous-même "en plus simple" pour une base de plusieurs milliers d'entrées et que les primary keys ne servent à rien. Véridique. Conséquence : il n'est plus mon patron.

Ça rejoint @GLDavid: les égos-surdimensionnés qui pensent tout savoir, experts en tout.
Avatar de lutecefalco lutecefalco - Rédacteur https://www.developpez.com
le 14/10/2016 à 11:29
Les salaires en province
Contacter le responsable de la rubrique Accueil