Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les explosions des Galaxy Note 7 de remplacement seraient-ils dues à d'autres éléments que la batterie ?
Plusieurs pistes sont évoquées

Le , par Olivier Famien

140PARTAGES

7  0 
Depuis quelques jours, Samsung a annoncé l’arrêt de la production des Galaxy Note 7, marquant ainsi la mise à mort de son modèle qui semblait vraiment être apprécié des utilisateurs. Lorsque les premiers cas de surchauffe ont été signalés dans les différents pays, les informations qui ont circulé pointaient Samsung SDI Co, un fabricant de batteries affilié à Samsung qui fournit 70 % des batteries des téléphones de Samsung.

Certaines informations rapportaient que les batteries fabriquées par ce dernier étaient légèrement plus grandes que le compartiment devant les abriter. En les insérant dans leur logement, les rebords des batteries auraient été touchés, provoquant des cas de surchauffe et de combustion. En revanche, d’autres informations mettaient en avant le fait que les plaques à l’intérieur des batteries SDI étaient assez proches les unes des autres près des coins arrondis, ce qui les rendait vulnérables aux courts-circuits.

Toutefois, il convient de souligner que lorsque les premiers cas d’explosion ont été recensés, 30 % des batteries fabriquées par le constructeur chinois Amperex Technology Ltd (ATL) ont été déclarées saines. Ainsi, lorsque Samsung a rappelé les batteries défectueuses, Samsung s’est tourné vers Amperex Technology Ltd pour fabriquer les batteries devant équiper les téléphones Galaxy Note 7 de remplacement. En théorie, les choses devaient bien se passer dans la mesure où les premières batteries fabriquées par ATL ont été déclarées saines. Mais malheureusement, ce ne fut pas le cas. On connaît tous la fin de l’histoire.

Qu’est-ce qui a donc bien pu se passer pour que des défauts de batteries soient encore apparus sur les Galaxy Note 7 de remplacement ;?

Selon les propos d’une personne bien informée rapportés par Bloomberg, les examens préliminaires des batteries fabriquées par ATL auraient montré des signes de défauts qui ont occasionné la fusion ou la combustion des téléphones Galaxy Note 7.

Cependant, pour le New York Times, les problèmes de surchauffe seraient dus aux nouveaux composants intégrés au téléphone afin d’offrir un meilleur téléphone que celui de son éternel concurrent Apple. Le Financial Times abonde également dans le même sens en rapportant les propos d’une personne ayant communiqué avec Samsung. Selon les informations rapportées au Financial Times, des problèmes seraient survenus lorsque des ajustements ont été faits pour accélérer la vitesse à laquelle le processeur pourrait être chargé.

En outre, d’autres personnes expliquent que ce fiasco ne serait pas arrivé si Samsung avait pris du temps pour effectuer des tests poussés afin de savoir les causes réelles des explosions de portables, au lieu de conclure prématurément à des défauts de batteries.

Entre-temps, Samsung doit faire face à sa plus grande crise jamais connue. Il faut noter au passage que les actions de l'entreprise sud-coréenne ont chuté de 8 %, ce qui représente la plus grande baisse depuis octobre 2008.

En attendant que Samsung donne des détails sur les causes inhérentes à cette deuxième débâcle, il faut déjà nettoyer le marché de ces produits potentiellement dangereux. Lors du premier rappel, Samsung avait obtenu une autorisation américaine pour transporter de grandes quantités de téléphones via des trains. Pour ce second rappel, Samsung a envoyé des boîtes aux détenteurs de Galaxy Note 7 afin de retourner ces téléphones auprès des opérateurs téléphoniques ou directement à Samsung.

Ces emballages contiennent des gants pour se protéger, un sac de protection statique dans lequel on met le téléphone, une boîte de remplacement qui accueille le téléphone dans le sac, une autre boîte en carton dans laquelle on met le carton contenant le téléphone, et enfin, une boîte de récupération dans laquelle on met la seconde boîte abritant le téléphone. Cette dernière boîte est recouverte de papier en fibre de céramique pour résister à la surchauffe. Samsung précise que le kit doit être expédié par la route et non par avion. Pour une meilleure représentation, vous pouvez vous référer à la vidéo ci-dessous.


Source : Bloomberg, Le New York Times, Le Financial Times

Et vous ?

Pensez-vous que ces explosions puissent être dues à des facteurs autres que des défauts de batteries ;?

Voir aussi

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de toopac
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/01/2017 à 15:37
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Affirmation totalement gratuite !

Je ne suis pas un fervent admirateur de Apple, mais je ne me permettrais certainement pas de dire qu'ils fuiraient leurs responsabilités dans un tel cas ... sauf à me prouver le contraire (et donc qu'ils l'auraient déjà fait dans le passé).
iPhone 4 et ses problèmes de réception : réponse de S Jobs : "vous ne tenez pas le téléphone correctement"...
8  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/11/2016 à 14:24
Samsung a décidé de rappeler ses machines à laver explosives



<<La série noire se poursuit pour Samsung. Déjà plombé par ses malheurs avec le Galaxy Note 7, dont la production a dû être stoppée, le Sud-Coréen se retrouve avec un autre problème sur les bras touchant cette fois ses machines à laver. Samsung a annoncé ce vendredi le rappel de 2,8 millions de machines vendues entre mars 2011 et novembre 2016 aux États-Unis. 34 modèles sont concernés.
«Le couvercle de ces machines à laver peut se détacher du châssis durant l'utilisation, entraînant un risque de blessure», indique la la commission de protection des consommateurs américains (Consumer Product Safety Commission). D'après elle, Samsung a été alerté de 733 incidents. Neuf d'entre eux sont à l'origine de blessures, dont une mâchoire fracturée.
Habitant en Géorgie, Melissa Thaxton a vu sa machine exploser en avril dernier. «C'était un bruit dément. C'était comme si une bombe avait explosé dans mon oreille», a-t-elle raconté à ABC. Son enfant de quatre ans se trouvait à côté d'elle. «Je me rappelle juste avoir protégé mon visage, m'être précipité sur mon fils et avoir crié d'une façon que je n'imaginais même pas.» Avec d'autres consommateurs, Melissa Thaxton a décidé de porter plainte contre Samsung.

Tout en présentant ses excuses, Samsung cherche à minimiser l'affaire. «Dans de rares cas, les machines concernées peuvent connaître des vibrations anormales qui peuvent causer une blessure ou endommager la machine. Il convient de rappeler que les acheteurs de machines Samsung ont pu réaliser des centaines de millions de lavage sans incident depuis 2011», a indiqué l'entreprise à ABC. Source>>


Voici la solution recommandée par Samsung pour laver son linge

6  0 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/10/2016 à 15:36
Ce qui veut dire qu'ils ont revendiqué une 2ème série de téléphones, soi-disant exempts du défaut, alors qu'ils n'avaient même pas réussit à reproduire ce fameux défaut? Ils n'en connaissaient donc pas la cause, comment pouvaient-ils être sûr de l'avoir corrigé??

Hallucinant.
5  0 
Avatar de Samsung on fire
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 17:07
Je suis propriétaire et utilisateur d'une Note 7 que Samsung refuse de reprendre sous prétexte que je ne rentre pas dans leurs cases... Tout ce qui se dit et s'écrit concernant la soi disant politique de sécurité de Samsung concernant les Note 7 est fausse. Tout n'est que faux semblant, et manipulation.
Le fait aujourd'hui encore de continuer à diminuer les performances des téléphones alors même qu'ils disent ne pas savoir ce qui pose le problème, tout en refusant de reprendre les Note 7 est une aberration et scandaleux.
C'est décidé je vais cette fois déposer plainte et raconter mon histoire sur tous les sites possible pour que cette mascarade soit connue du plus grand nombre, une façon aussi de me protéger des dégâts que pourrait poser mon Note 7, puisque apparemment je vais le garder un moment...
5  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/12/2016 à 6:12
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Samsung : la recherche de finesse de style iPhone serait à l’origine des explosions des Note 7
concluent des ingénieurs indépendants
Ça me parait quand même bizarre de parler d'iPhone dans cette conclusion si ces ingénieurs sont indépendants, vu que ce n'est pas seulement apple qui fait de téléphones fins.
Et puis je trouve débile aussi cette idée de faire de téléphones très fins. Certains se plient, d'autres n'ont plus de place pour la prise jack.
5  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 11:51
Quelque part, nous (les clients finaux) sommes aussi un peu responsables de la dégradation des conditions de travail et indirectement de ces pratiques. En achetant des produits de telle ou telle marque parce qu'il sont compétitifs, nous cautionnons implicitement les pratiques dans les usines qui les produisent, voir nous les encourageons. On récolte ce que l'on sème en fait. Ici, une boite qui met une grosse pression sur ses salariés pour rester compétitive parce que sinon, nous (les clients) irions voir ailleurs.
Ou peut-on trouver un smartphone non fabriqué en chine maintenant ?

Nous avons le retour de bâton. Et le retour en arrière sera difficile, nous n'avons plus ni les ouvriers compétents, ni les outils de production.

Et puis quand on sors un modèle par an ...

La mondialisation nivelle les prix, les conditions de travail, de qualité par le bas.
4  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/10/2016 à 13:45
Après les explications fonctionnelles et organisationnelles de la crise plus haut, voici une explication technique : https://www.letemps.ch/sciences/2016...7-prennent-feu
4  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2016 à 14:01
chef de projet du bureau d'étude devait vraiment être idiot pour oublier la dilatation de la batterie
Non, si on lit l'article avant de répondre, on se rend compte qu'il a voulu assuré la sécurité autrement par un procédé d'usinage plus cher mais plus sécurisé (CNC). Dans les faits cette solution c'est avéré être mauvaise. Le problème ce n'est pas l'idée, mais le manque de test de cette nouvelle solution risquée.
4  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/12/2016 à 19:51
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Si cette information est bien vérifiée alors le chef de projet du bureau d'étude devait vraiment être idiot pour oublier la dilatation de la batterie
Yep,
Et les ingés de chez VW sont des idiots pour avoir laissé passer le "bug" simulant à la perfection de la triche lors des tests d'émissions de particules.

Je pensais au début à une économie faite au détriment de la sécurité.
Perdu. C'était le classique "on fait de la merde; tant que personne ne trouve le problème ça passe".
4  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 13:24
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Ah et tu suggères quoi ? Qu'ils laissent les appareils restants en service jusqu'à ce que quelqu'un meure suite à une explosion au mauvais moment ?

Je trouve qu'au contraire ce sont des décisions sensées.
Qui dans ce bas monde ayant un S7 ne sait pas que la batterie est un danger. Samsung a fait un correctif, a proposé le remboursement (si ça rentre dans leurs cases) et maintenant ils veulent empêcher le fonctionnement de l'appareil à distance. Mais la personne l'a achetée, ils ont pas à intervenir dessous pour empêcher de fonctionner. Si ça lui explose à la figure, c'est de sa responsabilité car l'usager à volontairement voulu l'utiliser. Il y a un moment ou il faut laisser les gens laisser responsable. En soit je comprend mais le principe m'interpelle. Demain, si quelqu'un critique trop une marque, ce dernier peut lui couper le fonctionnement de son appareil parce qu'il avait pas lu (que personne ne lit d'ailleur) dans les Discleamer qu'il fallait surtout pas critiquer la marque en question au risque de se faire désactiver l'appareil. Cela semble gros, mais s'il y a 10 ans on nous parlais de l'histoire de Samsung qui coupe à distance les fonctionnalités d'un appareil qui a été vendu, il y en aurait plus d'un qui aurait gueulé.
Il faut pas s'habituer à ce genre de manipulation.
4  0