Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Fedora 25, la distribution Linux libre et open source est disponible en version bêta
Avec d'importantes nouveautés

Le , par Malick

41PARTAGES

5  0 

L'équipe en charge du projet Fedora vient d'annoncer la disponibilité de la nouvelle version de sa distribution baptisée Fedora 25 bêta.

Rappelons que Fedora est un système d'exploitation libre et Open source conçu sur la base du noyau Linux et des outils GNU. Le développement de cette distribution, ainsi que sa maintenance et son évolution reposent sur une communauté de bénévoles et de professionnels. L'objectif principal des développeurs de Fedora consiste à la mise en place d'un système d'exploitation libre et entièrement gratuit sur Linux tout en y incluant les outils ou logiciels les plus récents dans la mesure du possible ; cela afin de satisfaire les utilisateurs de Linux.

Selon les développeurs, cette nouvelle version en l'occurrence Fedora 25 bêta intègre les différentes fonctionnalités attendues dans la version stable. C'est ainsi qu'ils invitent tous les utilisateurs à tester cette nouvelle version, et ainsi découvrir les nombreuses nouveautés qui y sont intégrées ; cela malgré les différents risques relatifs à la stabilité d'une version bêta.

Les développeurs précisent que les nouveautés intégrées dans cette nouvelle version se présentent comme suit :

Bureautique :
  • l'activation par défaut de Wayland pour la version Workstation et l’environnement GNOME ;
  • la Mise en avant de LiveUSBTools pour la création d'images installables par clés USB de Fedora sur Windows, Linux et Mac OS X. Cela pour que l'installation de Fedora soit plus simple via l'utilisation de support plus récent que le CD ;
  • une meilleure gestion des machines ayant deux cartes graphiques (une intégrée et une autre plus puissante, comme sur les portables) avec la possibilité de mettre la carte intégrée par défaut, et de ne procéder à l'activation de la carte externe que si le besoin se fait sentir.

Internationalisation :
  • l'UNICODE 9.0 fait son entrée ;
  • la saisie des caractères Emoji est maintenant simplifié grâce à IBus ;
  • le changement de la langue de saisie automatique est maintenant possible grâce à IBus. Pour ce faire, ce dernier se base sur la saisie utilisateur.

Administration système :
  • l'option de systemd KillUserProcesses est activée par défaut permettant ainsi de tuer tous les processus de la session d'un utilisateur lorsque ce dernier se déconnecte ;
  • la bibliothèque NSS rejoint les politiques de sécurité de GnuTLS et OpenSSL en supprimant les normes SSL 3.0 et RC4 devenues obsolètes ;
  • le lien symbolique slogin vers ssh a été supprimé pendant que le script sshd-keygen est supprimé en faveur du service systemd associé ;
  • la bibliothèque Storage remplace UDisk 2 ;

Développement :
  • la bibliothèque standard Glibc passe à la version 2.24 ;
  • le compilateur d'Haskell passe à la version 7.10 ;
  • le reluisant langage Perl passe à la version 5.24 ;
  • Node.js utilise la branche 6.x, pour les amateurs de JavaScript ;
  • la disponibilité du compilateur pour le langage Rust ;
  • le langage Go passe à la version 1.7 ;
  • l'intégration du langage fonctionnel Erlang 19 ;
  • le framework Ruby On Rails est sur les rails vers la version 5.0 ;
  • le langage PHP passe à a version 7.0 ;
  • l'intégration de Jekyll, un utilitaire qui transforme automatiquement vos fichiers textes au format Liquid et Markdown en site web ou blog.

Autour de Fedora :
  • la disparition des paquets Perl qui permettaient d'alléger et de simplifier la maintenance de l'image minimale de base de Fedora ;
  • la génération des images installables de la distribution est maintenant assurée par Koji ;
  • centralisation et simplification de la gestion des tests automatiques qui s'articulaient avant avec des scripts disparates et moins puissants via un nouveau jeu d'utilitaires basés sur Ansible ;
  • la simplification de l'empaquetage de programmes Python grâce à l'utilisation automatique du tag virtuel Provides avec le nom canonique du programme en question.

Les torrents des images de Fedora 25 bêta sont disponibles en téléchargement ici.

Source : Fedora

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web