Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Turquie a bloqué les services cloud de stockage et GitHub
Pour empêcher l'accès à des données divulguées par le groupe de hackers RedHack

Le , par Coriolan

62PARTAGES

8  0 
En Turquie, tout le trafic d’Internet passe par l'infrastructure de Turk Telecom (opérateur national du pays), permettant un contrôle centralisé de l’accès à Internet et facilitant l'implémentation de censure de grande envergure. Le gouvernement turc a implémenté une série de réformes légales et institutionnelles motivées par la volonté du pays de devenir un membre de l’Union européenne, cependant la sensibilité à la diffamation et les autres contenus jugés “inappropriés”, ont causé le blocage d’un grand nombre de sites web locaux et internationaux et plusieurs internautes ont été attaqués en justice pour avoir posté des commentaires sur les médias sociaux.

Le samedi 8 octobre, la Turquie a bloqué une fois encore les principaux services de stockage en ligne et d’hébergement de code après une fuite d’emails privés appartenant au ministre de l’Énergie et les Ressources naturelles Berat Albayrak qui est aussi le beau-fils du président turc Recep Tayyip Erdogan. Maintenant opérationnels, GitHub, Microsoft OneDrive et Dropbox ont été bloqués brièvement par le gouvernement turc, afin d’empêcher l’accès aux 57 000 emails ayant fuité. Google Drive aurait également été concerné par cette décision de censure, mais le service est resté accessible pour certains utilisateurs.

Ce blocage a affecté lourdement les utilisateurs qui utilisent ces services que ça soit sur mobile ou sur ordinateur afin d’archiver leurs photos, partager des documents professionnels et signer des contrats. Des services comme Dropbox et Drive sont lourdement intégrés à d’autres plateformes, ce qui veut dire qu’elles ont été affectées par ce blocage également. Enfin, le portail de développeurs Open Source GitHub est utilisé par une panoplie de systèmes et startups.

Cette censure survient après que le groupe de hackers activistes RedHack a publié en ligne plus de 17 GB de données. Le groupe lié au mouvement communiste turc prétend que ces données ont été tirées de trois comptes email tous appartenant au ministre Berat Albayrak. Ces données mettent en évidence l’existence de la “Twitter troll army”, constituée par des membres du parti de l’AKP ; ils attaquent rigoureusement toute personne critiquant le président turc. The Daily Dot qui affirme avoir reçu les emails en question a dit que la fuite montre comment Erdogan a usé de sa position afin d’influencer les médias, avec la publication d’informations triées sur le volet par des journaux pro-gouvernement. « Une cour d’Ankara a involontairement confirmé l'authenticité de la fuite dans un ordre de justice concernant l’investigation sur des membres de RedHack », a dit The Daily Dot.

Cette mesure de censure touchant les services majeurs du cloud survient alors que les appels se font de plus en plus pressants en Turquie pour la mise en place de versions locales des principaux médias et réseaux sociaux. En juillet, des Turcs d’extrême droite ont appelé à mettre en place une alternative turque à Twitter pour remplacer le service américain.

Source : Turkey Blocks - The Daily Dot

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 12:21
Ben, si ils veulent couler leur économie, pourquoi pas.....
3  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 12:29
Et peut-être même couler quelques opposants dans le béton par la même occasion ?
1  0 
Avatar de Gecko
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 13:09
Très bon candidat pour l'UE....
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 14:44
Citation Envoyé par Gecko Voir le message
Très bon candidat pour l'UE....
En même temps, en les refusant plus tôt, on les a aussi poussés dans cette voie...Mais ils ont aussi un contentieux territorial avec Chypre, qui est membre de l'UE, donc c'était impossible de les accepter. Une histoire compliquée. Tout le monde a fait des erreurs, dans l'affaire. Mais ce sont surtout les Turcs qui vont les payer.
2  1 
Avatar de neuneutrinos
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 16:17
Tête de Turc peut revenir à la mode des expressions couramment employées ?
0  0 
Avatar de Xjames56X
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 17:20
Ils sont accessibles quelque part ?
0  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 17:59
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
En même temps, en les refusant plus tôt, on les a aussi poussés dans cette voie...Mais ils ont aussi un contentieux territorial avec Chypre, qui est membre de l'UE, donc c'était impossible de les accepter. Une histoire compliquée. Tout le monde a fait des erreurs, dans l'affaire. Mais ce sont surtout les Turcs qui vont les payer.
Cher el_slapper, tu vas un peu vite en besogne

Parce que jusqu'à preuve du contraire, l'UE n'a pas refusé à la Turquie son adhésion! Le sujet est toujours en cours de discussion (mais je te concède que l'UE semble avoir actuellement pour politique de faire "poirauter" les Turcs...)

Mais rien n'est perdu, il suffit que le gentil président "démocrate" turc Erdogan fasse les gros yeux et rouvre les frontières aux réfugiés et tu vas voir l'UE avec Mamy Merkel courir jusqu'à Ankara (capitale de la Turquie) avec des fleurs pour l'accueillir à bras ouvert

L'UE n'a pas fini de nous décevoir...
0  0