Galaxy Note 7 : des opérateurs téléphoniques aux États-Unis proposent d'échanger le dispositif
La perspective d'un second rappel se dessine

Le , par Stéphane le calme

62PARTAGES

6  0 
Mise à jour du 15 / 10 / 2016 : le gouvernement américain interdit la possession de Galaxy Note 7 à bord des avions

Le département du Transport (DOT), l’administration fédérale de l’aviation (FAA), l’administration de la sécurité des pipelines et des matières dangereuses (PHMSA) ont interdit la possession de Galaxy Note 7 à bord des transports aériens aux Etats-Unis, à compter de ce samedi 15 octobre 2016.

« Nous reconnaissons que l'interdiction de ces téléphones des compagnies aériennes va gêner certains passagers, mais la sécurité de tous ceux qui sont à bord d'un aéronef doit être prioritaire », a déclaré Anthony Foxx, secrétaire du transport. « Nous prenons cette mesure supplémentaire parce que même un seul incident d'incendie durant un vol présente un risque élevé de blessures graves et met beaucoup de vies en danger ». Rappelons que le 11 octobre dernier, Samsung a suspendu la fabrication ainsi que la vente de ce dispositif.

Le gouvernement précise que quiconque essaye de braver cette interdiction pourrait faire face à des poursuites criminelles.

Source : département du Transport

Samsung avait été bien silencieux après le dernier incident en date qui avait frappé un de ses smartphones Note 7 de remplacement : il y a quelques jours, une explosion d’un de ces modèles de remplacement a eu lieu à bord du vol Southwest Airlines 994 à destination de Baltimore. Pour Pamela Gilbert, ancienne directrice générale du CPSC, l’association américaine de protection des consommateurs, « s’il s’agissait bien d’un modèle de remplacement qui a commencé à émettre de la fumée dans sa poche, je peux déjà deviner qu’il y aura un second rappel ». Même si Nancy Nord, elle aussi ancienne directrice de l’association, a rappelé que les seconds rappels sont extrêmement rares et que la première chose à faire est désormais de déterminer si le téléphone était à blâmer et si c’est le cas, pour quelle raison, il s’est enflammé.

Il ne s’agissait pas là du premier incident signalé à Samsung qui était lié à un modèle de remplacement. Rappelons par exemple que fin septembre, un consommateur chinois a vu la batterie de son Galaxy Note 7 exploser, causant ainsi des blessures mineures à deux de ses doigts et brûlant au passage son MacBook. Le Sud-Coréen a mené son enquête et a conclu à une explosion due à une cause extérieure.

Mais la multiplication de ces incidents a provoqué la réaction de certains opérateurs téléphoniques aux États-Unis qui ont déjà commencé à réagir : Verizon, AT&T, T-Mobile et Sprint ont commencé à autoriser les propriétaires de Note 7 à remplacer leurs phablets par un autre smartphone disponible dans leurs magasins durant la période pendant laquelle l’enquête est menée pour déterminer s’il y a effectivement un problème qui subsiste avec ces téléphones de remplacement. En clair, ceux qui ont acheté un Note 7 peuvent renoncer à leur appareil et l’échanger contre un autre téléphone, ce qui pourrait indiquer que les opérateurs sont également conscients des éventuels problèmes avec les unités de remplacement. Ils n’ont cependant pas indiqué si cette décision a été prise suite à des entretiens avec Samsung ou non.

Hier, le Sud-Coréen a décidé de sortir de son silence et a fait la déclaration suivante : « Samsung comprend les préoccupations des opérateurs téléphoniques ainsi que des consommateurs après que des rapports récents ont soulevé des questions sur nos appareils Note 7 de remplacement nouvellement déployés.

Nous continuons d'agir rapidement pour enquêter sur le cas signalé pour en déterminer la cause et nous allons communiquer les résultats dès que possible.

Nous allons continuer de collaborer avec la CPSC tout au long de ce processus.

Si nos conclusions impliquent qu’un problème de sécurité existe, nous allons travailler avec la CPSC pour prendre des mesures immédiates afin de remédier à la situation.

Nous tenons à assurer à nos clients que nous prenons chaque rapport au sérieux et que nous apprécions leur patience tandis que nous travaillons avec diligence sur ce processus. »

Source : déclaration de Samsung, déclaration des porte-paroles des opérateurs téléphoniques

Voir aussi :

Samsung : des perspectives de croissance au-delà des estimations au troisième trimestre malgré le rappel des Note 7

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de toopac
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/01/2017 à 15:37
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Affirmation totalement gratuite !

Je ne suis pas un fervent admirateur de Apple, mais je ne me permettrais certainement pas de dire qu'ils fuiraient leurs responsabilités dans un tel cas ... sauf à me prouver le contraire (et donc qu'ils l'auraient déjà fait dans le passé).
iPhone 4 et ses problèmes de réception : réponse de S Jobs : "vous ne tenez pas le téléphone correctement"...
8  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/11/2016 à 14:24
Samsung a décidé de rappeler ses machines à laver explosives



<<La série noire se poursuit pour Samsung. Déjà plombé par ses malheurs avec le Galaxy Note 7, dont la production a dû être stoppée, le Sud-Coréen se retrouve avec un autre problème sur les bras touchant cette fois ses machines à laver. Samsung a annoncé ce vendredi le rappel de 2,8 millions de machines vendues entre mars 2011 et novembre 2016 aux États-Unis. 34 modèles sont concernés.
«Le couvercle de ces machines à laver peut se détacher du châssis durant l'utilisation, entraînant un risque de blessure», indique la la commission de protection des consommateurs américains (Consumer Product Safety Commission). D'après elle, Samsung a été alerté de 733 incidents. Neuf d'entre eux sont à l'origine de blessures, dont une mâchoire fracturée.
Habitant en Géorgie, Melissa Thaxton a vu sa machine exploser en avril dernier. «C'était un bruit dément. C'était comme si une bombe avait explosé dans mon oreille», a-t-elle raconté à ABC. Son enfant de quatre ans se trouvait à côté d'elle. «Je me rappelle juste avoir protégé mon visage, m'être précipité sur mon fils et avoir crié d'une façon que je n'imaginais même pas.» Avec d'autres consommateurs, Melissa Thaxton a décidé de porter plainte contre Samsung.

Tout en présentant ses excuses, Samsung cherche à minimiser l'affaire. «Dans de rares cas, les machines concernées peuvent connaître des vibrations anormales qui peuvent causer une blessure ou endommager la machine. Il convient de rappeler que les acheteurs de machines Samsung ont pu réaliser des centaines de millions de lavage sans incident depuis 2011», a indiqué l'entreprise à ABC. Source>>


Voici la solution recommandée par Samsung pour laver son linge

6  0 
Avatar de blbird
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/10/2016 à 15:36
Ce qui veut dire qu'ils ont revendiqué une 2ème série de téléphones, soi-disant exempts du défaut, alors qu'ils n'avaient même pas réussit à reproduire ce fameux défaut? Ils n'en connaissaient donc pas la cause, comment pouvaient-ils être sûr de l'avoir corrigé??

Hallucinant.
5  0 
Avatar de Samsung on fire
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 17:07
Je suis propriétaire et utilisateur d'une Note 7 que Samsung refuse de reprendre sous prétexte que je ne rentre pas dans leurs cases... Tout ce qui se dit et s'écrit concernant la soi disant politique de sécurité de Samsung concernant les Note 7 est fausse. Tout n'est que faux semblant, et manipulation.
Le fait aujourd'hui encore de continuer à diminuer les performances des téléphones alors même qu'ils disent ne pas savoir ce qui pose le problème, tout en refusant de reprendre les Note 7 est une aberration et scandaleux.
C'est décidé je vais cette fois déposer plainte et raconter mon histoire sur tous les sites possible pour que cette mascarade soit connue du plus grand nombre, une façon aussi de me protéger des dégâts que pourrait poser mon Note 7, puisque apparemment je vais le garder un moment...
5  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/12/2016 à 6:12
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Samsung : la recherche de finesse de style iPhone serait à l’origine des explosions des Note 7
concluent des ingénieurs indépendants
Ça me parait quand même bizarre de parler d'iPhone dans cette conclusion si ces ingénieurs sont indépendants, vu que ce n'est pas seulement apple qui fait de téléphones fins.
Et puis je trouve débile aussi cette idée de faire de téléphones très fins. Certains se plient, d'autres n'ont plus de place pour la prise jack.
5  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/10/2016 à 9:19
Citation Envoyé par Volgaan Voir le message
Un Galaxy Note S7 ? C'est un S7 avec une batterie explosive ?
Ils ne vont jamais dire "une batterie explosive" mais "Une offre explosive".
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 11:51
Quelque part, nous (les clients finaux) sommes aussi un peu responsables de la dégradation des conditions de travail et indirectement de ces pratiques. En achetant des produits de telle ou telle marque parce qu'il sont compétitifs, nous cautionnons implicitement les pratiques dans les usines qui les produisent, voir nous les encourageons. On récolte ce que l'on sème en fait. Ici, une boite qui met une grosse pression sur ses salariés pour rester compétitive parce que sinon, nous (les clients) irions voir ailleurs.
Ou peut-on trouver un smartphone non fabriqué en chine maintenant ?

Nous avons le retour de bâton. Et le retour en arrière sera difficile, nous n'avons plus ni les ouvriers compétents, ni les outils de production.

Et puis quand on sors un modèle par an ...

La mondialisation nivelle les prix, les conditions de travail, de qualité par le bas.
4  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/10/2016 à 13:45
Après les explications fonctionnelles et organisationnelles de la crise plus haut, voici une explication technique : https://www.letemps.ch/sciences/2016...7-prennent-feu
4  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2016 à 14:01
chef de projet du bureau d'étude devait vraiment être idiot pour oublier la dilatation de la batterie
Non, si on lit l'article avant de répondre, on se rend compte qu'il a voulu assuré la sécurité autrement par un procédé d'usinage plus cher mais plus sécurisé (CNC). Dans les faits cette solution c'est avéré être mauvaise. Le problème ce n'est pas l'idée, mais le manque de test de cette nouvelle solution risquée.
4  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/12/2016 à 19:51
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Si cette information est bien vérifiée alors le chef de projet du bureau d'étude devait vraiment être idiot pour oublier la dilatation de la batterie
Yep,
Et les ingés de chez VW sont des idiots pour avoir laissé passer le "bug" simulant à la perfection de la triche lors des tests d'émissions de particules.

Je pensais au début à une économie faite au détriment de la sécurité.
Perdu. C'était le classique "on fait de la merde; tant que personne ne trouve le problème ça passe".
4  0 
Le code payé par les citoyens devrait être disponible pour les citoyens !
Libra : Facebook renonce à sa vision ambitieuse sur la cryptomonnaie
Rustls, une bibliothèque TLS écrite en Rust, surclasse les performances d'OpenSSL
Cours complet Bootstrap 4 - Premiers pas, un tutoriel de Maurice Chavelli
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web