Dash est banni de l'App Store : Apple accuse le développeur d'avoir payé pour de faux commentaires
La situation provoque une vague de mécontentement

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le développeur de Dash, une application décrite comme étant une API Documentation Browser et un Code Snippet Manager et qui permet aux développeurs de conserver toute la documentation concernant un langage de programmation sous les yeux sur l’écosystème d’Apple (iPhone, iPad et Mac), a vu son application retirée des vitrines de téléchargements d’Apple sans avertissement ainsi que son compte développeur fermé sans aucune autre forme de procès.

Dans un billet de blog, il explique avoir voulu faire migrer son compte développeur personnel vers un compte entreprise. Il explique que la veille « j’ai envoyé une requête à Apple pour effectuer une migration de mon compte développeur individuel vers un compte entreprise. Une fois que j’ai identifié mon entreprise par son numéro D-U-N-S, ils m’ont fait savoir que certaines fonctionnalités dans iTunes Connect ne seraient pas disponibles durant la phase de migration de compte ».

« Peu de temps après, mon compte iTunes affichait “FERMÉ” et mes applications étaient retirées de la vente. Je pensais que c’était normal et faisait partie du processus de migration. Aujourd’hui, je les ai appelés et ils m’ont confirmé que ma migration de compte a abouti et que tout était en ordre d’après ce qu’ils pouvaient voir. Quelques heures par la suite, j’ai reçu un courriel m’indiquant un “avis de résiliation”, avançant que mon compte avait été supprimé à cause d’une conduite frauduleuse. Je les ai encore appelés par la suite mais ils m’ont fait savoir qu’ils ne pouvaient pas me fournir plus d’informations ».

Pourtant, d’ordinaire, lorsqu’il y a des problèmes au niveau de la vérification des comptes ou alors de la configuration, le développeur reçoit un courriel lui expliquant clairement quel est le problème. Si les applications avaient été retirées de la plateforme de téléchargement en raison de problèmes de fonctionnalité, le développeur aurait reçu un courriel de rejet émanant de l’App Store.


Suite au mystère entourant un bannissement sous prétexte « d’activité frauduleuse », de nombreux développeurs ont manifesté leur mécontentement sur plusieurs forums spécialisés, ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention de responsables chez Apple. Philip W. Schiller, vice-président marketing d'Apple, a d’ailleurs eu un échange avec un certain Matthew à ce propos : « Salut Matthew,

Merci pour ton message à propos de cette app.

J'ai regardé en détail ce cas de figure lorsque j'ai appris la nouvelle aujourd'hui. On m'a dit que cette app avait été retirée suite à une activité frauduleuse.

Nous fermons souvent des comptes pour des fraudes aux commentaires, notamment des actions visant à cibler d'autres développeurs. C'est quelque chose que nous prenons très au sérieux pour tous nos clients et nos développeurs.

J'espère que tu comprends l'importance de protéger l'App Store d'actions répétées de fraudes.

Merci,
Phil ».

En clair, Apple est persuadé que Bogdan Popescu, le développeur de l’application qui répond au pseudonyme Kapeli, a commis plusieurs fraudes aux commentaires, ce dont il se défend : « Apple m’a contacté et m’a expliqué avoir trouvé des preuves d’une fraude aux commentaires sur l’App Store. C’est quelque chose que je n’ai jamais fait », a-t-il affirmé. Et de regretter que « la décision d’Apple est finale et sans possibilité d’appel ».

Une réponse qui n'apaise pas pour autant les tensions. Plusieurs développeurs semblent manifester leur impuissance face à la grosse machine industrielle bien huilée. L’un d’eux par exemple indique que « ce n’est pas la première fois que je vois quelque chose de semblable et je suis vraiment désolé que cela t’arrive. C’est l’une des raisons principales qui m’a décidé à ne pas faire du développement d’applications mon gagne-pain principal. Tu mets ta vie dans les mains d’une grosse entreprise qui, non seulement te prélève une quantité disproportionnée de ton argent, mais contrôle également l’écosystème dans son ensemble comme un monarque imprévisible ».

D’autres développeurs pensent qu’il est possible que la concurrence ait payé pour avoir de faux commentaires sur cette application afin qu’elle soit bannie du Store : « avec un tel système, tout le monde peut fondamentalement payer quelqu’un pour éjecter des applications du Store », a déclaré un développeur, « cela m’est déjà arrivé » a déclaré un autre. Même si un troisième a temporisé cette théorie : « étant donné le nombre de personnes qui le font et le nombre de personnes qui sont attrapées, cette stratégie pourrait s’avérer être la plus risquée ».

D’autres pour leur part n’y croient pas du tout : « je trouve difficile à croire que le développeur aurait payé pour de faux commentaires. Ce n’est pas le genre d’applications qui peut devenir super populaire. C’est un marché de niche pour la documentation des développeurs. De plus, l’application elle-même était excellente et était très populaire. Pour quelles raisons le développeur aurait-il dépensé de l’argent pour payer pour de faux commentaires quand un simple billet sur des forums spécialisés lui aurait sans doute permis de gagner beaucoup plus d’utilisateurs ? ».

Source : blog Kapeli, réponse Philip W. Schiller

Voir aussi :

App Store : Apple a commencé à afficher les publicités dans les résultats de recherche dans sa boutique d'applications, pour les utilisateurs US

WWDC 2016 : « Apple a volé mon application "Breathe" pour créer la sienne », a clamé un développeur dont l'application est disponible depuis un an


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Voïvode Voïvode - Membre émérite https://www.developpez.com
le 07/10/2016 à 22:48
C’est un marché de niche pour la documentation des développeurs. De plus, l’application elle-même était excellente et était très populaire. Pour quelles raisons le développeur aurait-il dépensé de l’argent pour payer pour de faux commentaires quand un simple billet sur des forums spécialisés lui aurait sans doute permis de gagner beaucoup plus d’utilisateurs ?
C’est exactement le fond de ma pensée.

Apple traite bien mal les applications utiles et soignées par rapport aux futiles mais si lucratifs feux de paille de la hype.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 07/10/2016 à 23:51
Je dois être un grand naïf parce que personnellement j'ai toujours cru que la majorité des commentaires étaient du "bidonnage"...

Mais si Apple nous confirme qu'ils ont mis le doigt sur le seul mouton noir de la planète App Store... On ne peut que les croire
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 08/10/2016 à 1:10
et ça ce n'est qu'un des nombreux problèmes que rencontre les développeurs avec Apple le plus chiant étant l'invalidation arbitraire des certificats des app l'hors d'une MAJ des CGU/CGV rendant leur utilisation impossible tant que tu n'a pas accepté les nouvelles CGU ni compilé avec un nouveau certificat
Avatar de captaindidou captaindidou - Membre actif https://www.developpez.com
le 08/10/2016 à 1:19
MDR, j'avais lu : Deash est banni de l'App Store.
Avatar de cd090580 cd090580 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/10/2016 à 18:43
Il ne lavait pas assez blanc ?????
Avatar de BenaeSan BenaeSan - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 10/10/2016 à 10:07
Citation Envoyé par captaindidou Voir le message
MDR, j'avais lu : Deash est banni de l'App Store.
Idem
Avatar de samus35 samus35 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 26/10/2016 à 12:29
Cest moi ou au final, je me dis qu'on peut "faire retirer" une appli concurrente simplement en payant des commentaires ?
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 14:57
Que se passe-t-il lorsqu'une application quitte l'App Store, volontairement ou non ?
Retour sur le cas de Dash qui a été banni de l'App Store

Même si sa vitrine de téléchargements présente moins d’applications, iOS reste le champion de la rentabilité face à son rival Android. L’éditeur d’iOS a été pointé d’un doigt accusateur par certains développeurs qui se sont sentis injustement punis sur sa plateforme.

C’est le cas par exemple de Bogdan Popescu (qui répond au pseudonyme Kapeli), le développeur de Dash, une application décrite comme étant une API Documentation Browser et un Code Snippet Manager et qui permet aux développeurs de conserver toute la documentation concernant un langage de programmation sous les yeux sur l’écosystème d’Apple (iPhone, iPad et Mac). Popescu a vu son application retirée des vitrines de téléchargements d’Apple sans avertissement ainsi que son compte développeur fermé sans aucune autre forme de procès.

Apple a justifié sa décision en avançant le prétexte « d’activité frauduleuse » : selon l’éditeur, Popescu aurait commis une fraude aux commentaires sur l’App Store, ce qu’il a nié catégoriquement, regrettant que « la décision d’Apple est finale et sans possibilité d’appel ».

Mais dans son cas, que s’est-il passé après l’Appxit ?

Si des développeurs ont exprimé leurs craintes à propos de l’avenir de l’application, il a vite fait de les rassurer : les revenus générés par Dash sur l’App Store ont migré vers des ventes directes avec une légère amélioration. Le développeur explique que la descente dans les revenus générés entre le premier trimestre et le troisième trimestre est due à la saturation de la mise à niveau payante Dash 3.


« Dash pour iOS n'a jamais été une partie importante de mes revenus et, comme la plupart des applications iOS, il n'était pas maintenable. J’aurais dû le rendre open source il y a longtemps étant donné qu’il génère maintenant plus de revenus en favorisant Dash pour les macOS. »

Quant aux utilisateurs sur l’App Store, la plupart d’entre eux ont fait migrer leurs licences d’utilisation de l’application vers la version directe. « J'ai été en mesure d'utiliser le mécanisme de notification dans les applications, j'ai dû leur faire savoir ce qui se passe afin qu'ils ne soient pas séparés de l'application pour laquelle ils ont payé. Malheureusement, je n'ai aucune donnée sur ce qui est arrivé aux utilisateurs de l'App Store de Dash 2 et je n'ai aucun moyen de leur faire parvenir des notifications ».

Soulagé, le développeur a assuré « qu’il fait bon d’avoir le contrôle total sur son business et d’éviter les problèmes d’installation / mise à jour / achat de l’App Store ».


Mais Dash n’est pas la seule application à ne plus figurer sur l’App Store et à avoir néanmoins réussi à bien s’en sortir. Le 12 février 2016, le studio Rogue Amoeba a décidé de sortir du Mac App Store son utilitaire de capture audio Piezo qui est désormais distribué uniquement depuis son site. L’éditeur avait expliqué que la politique de sandboxing d’Apple et les évolutions d’OS X ont rendu la vie beaucoup plus compliquée pour des applications comme Piezo qui ont besoin de ruser pour fonctionner convenablement. De plus, si des modules additionnels comme “Instant On” sont venus améliorer les capacités de cet outil, la politique d’Apple interdit à des logiciels distribués sur son store d’installer d’autres modules.

Comment ont évolué les ventes un an après le retrait de l’App Store ?

Le Mac App Store représentait déjà environ la moitié des ventes unitaires de Piezo, alors Rogue aurait pu espérer faire 50 % de ventes en moins après avoir quitté le Store. Au lieu de cela, les ventes de l’App Store, qui auraient pu représenter un manque à gagner pour l’éditeur, se sont converties en ventes directes.


« Dans chacun des quatre trimestres les plus récents, Piezo a rapporté plus de revenus qu'il ne l'avait fait au trimestre correspondant l'année précédente. Nous avons gagné plus de revenus lorsque Piezo était disponible exclusivement sur notre magasin que lorsque nous avons fourni l'App Store comme une autre option d'achat », a déclaré l’éditeur.

Et d’expliquer que « ce résultat peut sembler contre-intuitif. Le prix de Piezo est resté le même, et les ventes unitaires ont diminué, alors comment pourrions-nous avoir gagné plus ? La clé pour comprendre cela est de se rappeler le coût pour figurer dans l’App Store d'Apple (30 % de moins sur les ventes). Malgré le fait que nous ayons fait un peu moins de ventes, nous avons gagné plus d'argent en évitant de payer cette commission surdimensionnée à Apple. Les ventes directes ne nous ont coûté qu’un faible pourcentage. Aussi, chaque vente directe de Piezo nous rapporte presque 5 dollars de plus qu'une vente sur le Mac App Store ».

L’éditeur a tout de même souligné que cela ne signifie pas que les développeurs qui retirent leurs applications de l’App Store pour les distribuer uniquement sur leurs sites vont connaître le même succès.

« Dans notre cas, cependant, il est clair que nous servions Apple et non le contraire. En retirant Piezo du Mac 'App Store, nous avons cessé de payer une commission à Apple pour les nombreux clients qui avaient trouvé Rogue Amoeba d’eux-mêmes. Mieux encore, nous avons pu améliorer la qualité du produit tout en simplifiant considérablement notre travail. En fin de compte, cela a suffi à nous convaincre de quitter le Mac App Store. L'augmentation subséquente des recettes que nous avons constatée n'est qu'un bon bonus ».

Source : billet Dash, billet Rogue Moeba

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Coup de chance ou véritable stratégie marketing ?

Un développeur gagnerait-il à s'en inspirer ? Dans ce cas, sous réserve de quelles conditions peut-il décider d'abandonner l'App Store ?

Voir aussi :

WWDC 2016 : « Apple a volé mon application "Breathe" pour créer la sienne », a clamé un développeur dont l'application est disponible depuis un an
Censure en Chine : Apple a décidé de retirer l'application du NYT de son app store, parce que Beijing a évoqué une violation des règles locales
Année record pour l'App Store : Apple a versé 20 milliards $ aux développeurs en 2016, une hausse de 40 % par rapport à l'année 2015
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 15:30
Ben oui, ce n'est pas pour rien que l'AppStore est plus rentable que Google Play : Apple se gave, au détriment des développeurs.
Avatar de Shuty Shuty - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 16:23
Effectivement je pense que ca reste un cas très isolé... Et que Dash a tout même été propulsé par le store qui en a fait sa renommée.
Offres d'emploi IT
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil