Samsung : des perspectives de croissance au-delà des estimations au troisième trimestre
Malgré le rappel des Note 7

Le , par Stéphane le calme

40PARTAGES

5  0 
Avec son Galaxy Note 7, Samsung a payé le prix fort : un rappel des modèles vendus de l’ordre du milliard de dollars selon des experts, une image de son téléphone phare ternie et probablement un impact sur le degré de confiance des consommateurs en ses produits. Sans compter le fait qu’une seconde vague de rappel est envisagée suite à une récente explosion d’un modèle de remplacement à bord du vol Southwest Airlines 994 à destination de Baltimore. En effet, Pamela Gilbert, ancienne directrice générale du CPSC, l’association américaine de protection des consommateurs, a avancé que « s’il s’agissait bien d’un modèle de remplacement qui a commencé à émettre de la fumée dans sa poche, je peux déjà deviner qu’il y aura un second rappel ». Même si Nancy Nord, elle aussi ancienne directrice de l’association, a rappelé que les seconds rappels sont extrêmement rares et que la première chose à faire est désormais de déterminer si le téléphone était à blâmer et si c’est le cas, pour quelle raison, il s’est enflammé.

Pourtant, malgré ces rebondissements, le Sud-Coréen s’attend à une augmentation de son profit opérationnel de 5,6 %, croissance annuelle qui ira donc au-delà des prévisions des analystes. Samsung s’attend à un profit opérationnel situé entre 7,7 et 7,9 trillions de won (soit dans une fourchette comprise entre 6,18 et 6,34 milliards d’euros). Dans un bref avis boursier quelques semaines avant la publication de ses résultats financiers du troisième trimestre qui seront présentés à la fin du mois, le numéro un dans le marché de la vente de smartphones a quand même prévu une chute de ses ventes consolidées de 5,2 , ce qui représente 49 trillions de won (soit 39,33 milliards d’euros), loin des prévisions de Thomson Reuters qui tablait sur 51,1 trillion de won (41 milliards d’euros).

« Il est évident que les coûts liés au rappel du Note 7 sont reflétés, mais les segments tels que la mémoire et les afficheurs OLED (Diode électroluminescente organique) se sont bien portés et vont probablement continuer de l’être au moins jusqu'à l'année prochaine », a indiqué Kim Hyun-su, gestionnaire de fonds pour le compte de IBK Asset Management.

La branche des semi-conducteurs, qui constituent la quatrième activité de Samsung, est en plein essor tandis que ses clients stimulent le marché mondial. Rappelons que parmi ses clients figurent Apple. Samsung est classé numéro 2 mondial derrière Intel. Toutefois, dans sa spécialisation qui se situe dans les mémoires (DRAM et flash), Samsung a été classé leader mondial avec plus de 50 % des parts de marché en 2013.

Ironiquement, le problème rencontré par le Note 7 est susceptible de booster l’activité des semi-conducteurs de Samsung. Des responsables dans l’industrie ont déclaré que le soudain besoin de puces dans 2,5 millions de téléphones de remplacement exacerbe déjà des conditions de marché déjà serrées, ce qui pourrait conduire à une hausse des prix.

Paul Romano, chef de l'exploitation au sein de l’entreprise américaine de distribution de composants électroniques Fusion Worldwide, a déclaré que les clients de l'entreprise, parmi lesquels Samsung, vivent actuellement un moment difficile dans la fourniture de puces mémoire. Certains fabricants de smartphones cherchent également à obtenir plus des puces car ils voient une occasion de capitaliser le faux-pas de Samsung et de stimuler des ventes de combinés, estime Romano.

Pour les chercheurs de TrendForce, les prix pour la conception de puces DRAM sont susceptibles d’augmenter de plus de 10 % sur la période octobre - décembre. La demande surpasse l’offre sur le marché des puces NAND utilisées pour le stockage de données à long terme au cours du troisième trimestre ont-ils ajouté.

Greg Roh, analyste chez HMC Investment Securities, note lui aussi des progrès dans la division semi-conducteurs de Samsung : « pour le moment, la situation est meilleure que prévu. Les perspectives de la division mobile au prochain trimestre ne sont pas trop brillantes mais cela va être contrebalancé par des performances améliorées dans les puces mémoires et les écrans OLED », a-t-il indiqué.

Source : Samsung, IB Times

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web