Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Rachat de Twitter : Google se rétracte et fait chuter l'action de Twitter de 9 %
Salesforce et les autres potentiels acquéreurs toujours en course ?

Le , par Michael Guilloux

5PARTAGES

6  0 
Comment se fait-il que malgré ses plus de 300 millions d'utilisateurs et son rôle important en tant que vecteur d'informations, Twitter ne soit pas suffisamment rentable ? C’est une question que l’on pourrait se poser. En attendant des réponses, le site de microblogging n’a jamais été aussi proche d’une cession qui, selon certaines personnes dans la haute direction de l’entreprise, serait la meilleure chose à faire. Oui, certaines personnes, parce que la perspective de vente de Twitter ne fait pas l’unanimité à la tête de l’entreprise.

Selon le quotidien Bloomberg, l’affaire divise la direction de l’entreprise. Deux clans se sont en effet formés : le camp de Jack Dorsey, cofondateur et actuel PDG de Twitter, qui s’oppose à la vente pour garantir l’indépendance du site ; et le camp d’Evan Williams, également cofondateur et ancien PDG de Twitter, qui est favorable à la cession. Le dernier semble avoir le soutien d’autres directeurs de l’entreprise. Ce qui aurait probablement, en plus des objectifs de croissance non atteints, convaincu le conseil d’administration de Twitter de faire appel à Goldman Sachs et à Allen & Co pour étudier les perspectives de cession à un acquéreur.

D’après Bloomberg, « Jack Dorsey est en train de perdre le contrôle de Twitter », notamment à cause de son management jugé « passif » et « contemplatif ». Ces désaccords au sein de l’entreprise n’ont probablement pas échappé aux potentiels acquéreurs dont certains seraient en train de se rétracter. C’est surtout le cas de Google qui était cité sur la liste des entreprises intéressées par cette acquisition.

Il y a quelques jours, la filiale d’Alphabet avait fait appel aux services d’un conseiller financier, le cabinet Lazard Ltd qu’il a également sollicité pour le rachat d’Apigee. Le recours à une telle expertise laissait croire que le géant de la recherche en ligne étudiait la possibilité du rachat de Twitter et d'une éventuelle offre au site de microblogging. Mais d’après le site Re/Code, Google se serait rétracté et n’envisagerait pas actuellement de faire une offre pour le rachat de Twitter. Cette information a immédiatement fait chuter l’action de Twitter de 9,21 %. En début de semaine, le site de microblogging avait pourtant vu son action en bourse grimper de 5,74 %, après les rumeurs sur les potentiels acquéreurs, y compris Google. Cette répercussion sur le marché boursier s’explique surtout par le fait que la filiale d’Alphabet avec son immense écosystème de produits et services était considérée comme l’acquéreur idéal pour booster la croissance de Twitter.

Si Twitter attendait d’étudier les offres dès cette semaine pour délibérer avant la fin du mois, il semble que Google n’est pas le seul potentiel acquéreur qu’il faudrait enlever de la liste. Pour commencer, il ne faudrait pas s’attendre à une offre d’Apple, précisent des sources de Re/Code, qui expliquent que Twitter ne devrait pas trop s’attendre à recevoir une offre de la part d’un géant de l’IT. Walt Disney qui semblait intéressé ne va pas non plus faire de proposition.

Après avoir manqué le rachat de LinkedIn face à Microsoft, Salesforce semble donc avoir la voie libre pour s’offrir Twitter. Mais, son PDG Marc Benioff a lui aussi jeté un doute sur sa volonté de racheter le site de microblogging. À l’occasion de l’évènement Dreamforce à San Francisco, Marc Benioff a donné son avis sur la vente de Twitter et ce que cela représente pour son entreprise, en tant qu'opportunité : « Nous analysons tout, et nous n’achetons pas tout », dit-il, avant d’ajouter : « et nous n’avons pas décidé d'acheter cette société ... c’est un joyau brut ».

Sources : Reuters France, Business Insider, Bloomberg (Jack Dorsey perd le contrôle de Twitter)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Twitter a de la peine à s'en sortir malgré le retour aux commandes de Jack Dorsey, le réseau social arrive néanmoins à réduire ses pertes
La nouvelle règle de comptabilisation des 140 caractères sur Twitter entre en vigueur, les GIF entre autre ne sont plus inclus dans le calcul
Twitter dit avoir suspendu 235 000 de comptes liés au terrorisme en six mois, dans le cadre de ses efforts pour la lutte contre l'extrémisme

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2016 à 13:30
Le mieux pour cet abaisseur de QI qu'est Twitter serait qu'il s'arrête, pas qu'il soit revendu.
5  1 
Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/10/2016 à 15:33
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Je suis étonné. C'était l'occasion ou jamais pour Google pour entrer en force dans le marché des réseaux sociaux, en rachetant un acteur majeur. Je pensais qu'ils allaient mettre le paquet pour être sûr de remporter la mise, sur ce coup...
Mais c'est justement ce qui est en train de se passer.
1/ : on annonce qu'on réfléchit au rachat : l'action prend 5%
2/ : finalement on n'est pas intéressé, les autres boites non plus : l'action perd 10%
3/ on rachète à un prix moins cher qu'avant 1/

1  0 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/10/2016 à 18:52
À ce prix, la firme est évaluée à 12,23 milliards de dollars, loin des 53 milliards de dollars qu’elle avait atteints à son pic en décembre 2013.
Twitter et Facebook réunis ne vaudraient même pas 1 milliard en évaluant vraiment leur valeur ajoutée.

Si seulement une pareille déflation pouvait entrainer un éclatement de la bulle et faire un peu de ménage. Les coquilles vides gonflées au marketing et les gens abrutis par ces réseaux débiles, j’en ai ma claque.
2  1 
Avatar de Bigb
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/10/2016 à 11:41
Ils ont intérêt à vite revendre Twitter avant que tout le monde ne s'aperçoive que ca ne vaut rien (en terme business j'entends).
Après Salesforce est tellement dégouté d'avoir loupé le rachat de Linkedin qui se jette sur Twitter, dommage car Linkedin est autrement plus intéressant !
3  2 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/10/2016 à 15:20
Je suis étonné. C'était l'occasion ou jamais pour Google pour entrer en force dans le marché des réseaux sociaux, en rachetant un acteur majeur. Je pensais qu'ils allaient mettre le paquet pour être sûr de remporter la mise, sur ce coup...
0  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/10/2016 à 15:52
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Je suis étonné. C'était l'occasion ou jamais pour Google pour entrer en force dans le marché des réseaux sociaux, en rachetant un acteur majeur. Je pensais qu'ils allaient mettre le paquet pour être sûr de remporter la mise, sur ce coup...
C'est ce que je pensais également. Mais toutes les news précisent que Twitter, malgré ses 300 millions d'utilisateurs, n'a pas un modèle d'entreprise particulièrement rentable. Bulle DotNet 2.0. Ce qui peut expliquer les réticences de Google.
0  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 10/10/2016 à 17:19
Les candidats au rachat se désistant les uns après les autres, il ne va bientôt rester que Mme Michu, ma boulangère

PS: La réalité finit toujours par apparaître au grand jour: Twitter est bel et bien une entreprise qui n'a jamais fait le moindre bénéfice, même mieux elle creuse un peu plus sa dette chaque trimestre...
0  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/10/2016 à 22:46
@nirgal76
mais non autant le filer à disney vus que ce sont des experts en communication
0  0 
Avatar de tes49
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/10/2016 à 12:35
Salut

Un peut troll, je l'admets...

Citation Envoyé par Florian_PB Voir le message
C'est bien dommage que Twitter ne trouve pas de repreneur, si ils pouvaient changer de politique économique cela rendrait peut être le réseau social rentable, je préfère largement Twitter à Facebook pour me tenir informer des choses
Pas de préférence pour moi, je vais sur aucun des deux... Mon réseau social, c'est quelques ami(e)s sur via internet (et via vie réelle pour certaines personnes connues via internet) et surtout dans la vie réelle qu'est la vie de tout les jours.
Tient cette après-midi, je vais voir ma dernière petite nièce et c'est mieux que via internet.

Allez c'est pas le tout...

Bon week-end à vous.
1  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/10/2016 à 14:44
Une rumeur prétend que Apple serait intéressé, tient l'action de twitter prend 18%
0  1