Google procède au support général de son outil open source AMP dans les résultats de recherche
Pour des pages chargées plus vite sur mobile

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L’année dernière, dans le contexte d’une bataille féroce que se livrent les annonceurs et bloqueurs de publicité, Google a lancé AMP, une alternative qui vise à permettre aux pages web mobiles avec du contenu publicitaire d’atteindre les mêmes performances que celles qui sont sans annonce.

« Après des discussions avec des éditeurs et des sociétés de technologie à travers le monde, nous annonçons une nouvelle initiative open source appelée Accelerated Mobile Pages (AMP), qui vise à améliorer de façon spectaculaire la performance du Web mobile. Nous voulons des pages Web avec un contenu riche, comme la vidéo, des animations et des graphiques avec des annonces intelligentes, et qui chargent instantanément », a écrit Google sur son blog.

Le numéro un de la recherche a expliqué que son projet AMP repose sur un framework source baptisé AMP HTML. Ce framework est entièrement construit sur des technologies web existantes, et permettra aux sites Web de construire des pages Web légères.

Avec le projet AMP, Google veut également prendre en charge une gamme complète de formats d’annonces, réseaux publicitaires et technologies, en laissant toutefois la possibilité aux sites utilisant AMP HTML de choisir les réseaux de publicité, ainsi que les formats d'annonces qui ne nuisent pas à l’expérience utilisateur. Selon Google, cette technologie permet de rendre le chargement quatre fois plus rapide, en optimisant les sites web et en proposant des versions allégées des articles délivrés par les serveurs de Google.

Durant les mois qui ont suivis, Google a commencé à diriger les utilisateurs de son moteur de recherche vers les versions AMP des pages web si elles existent, même si cette manoeuvre ne concernait que la section « À la une », qui paraît en général en haut de la première page affichant les résultats d’une requête.

En août, Google a amorcé une expansion d’AMP en proposant aux développeurs une préversion de cette fonctionnalité dans ses résultats de recherche afin de la tester auprès de quelques utilisateurs.

Sans doute satisfait par le taux d’adoption de sa technologie, Google a sorti AMP de sa phase de préversion pour rendre l’outil disponible généralement. « Désormais, quand vous effectuerez des recherches sur votre dispositif mobile, vous verrez un label qui indique qu’une page est AMP. Cela ne modifie pas le résultat des recherches mais vous indique simplement quels sites ont des pages qui sont préparées à un chargement rapide », a indiqué David Besbris, VP Google Search


Besbris confie « qu’aujourd'hui, le temps médian nécessaire pour le chargement d’une page AMP dans Google Search est moins d'une seconde. En plus de vous permettre d’économiser du temps avec le chargement rapide des pages, AMP va également vous permettre de faire des économies de données - les pages AMP sur Google Search utilisent 10 fois moins de données que les pages non-AMP équivalentes ».

« À ce jour, nous avons plus de 600 millions de documents d'AMP créées par des sites tels que eBay (USA), Reddit (USA), Shopify (CA), Konga (Nigeria), WikiHow (USA), Cybercook (Brésil), Skyscanner (GB), et plus encore de par le monde (232 locales et 104 langues). Ces pages concernent les ventes au détail, les voyages, les recette, les connaissances générales et de divertissement. Cela fait beaucoup de pages à chargement rapide ! », a-t-il continué.

L’outil open source AMP est également utilisé dans d'autres services Google, comme Google Play et Google News.

Source : blog Google


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Doksuri Doksuri - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/09/2016 à 13:04
Que pensez-vous du projet Accelerated Mobile Pages ?
Je pense qu'on ne pourra pas vraiment y couper si on veut rester dans le top des resultats de recherche.

Par contre, petit bemole que je n'avait pas tilte quand j'ai commence a m'y interesser : quand on accede a une page AMP, on reste sur google. On n'est pas sur le site "version amp"
Je pense qu'il faut voire amp comme un teaser/snapshot d'un site; et si ce qu'on voit nous plait, alors effectivement, on va sur le site en question.

Du coup, je suis mitige. Je me demande si ce n'est pas un moyen pour "rester" sur google plus longtemps.
Avatar de Patatruc Patatruc - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 22/09/2016 à 14:07
"Accelerated Mobile Pages", cet intitulé est trompeur et véhicule une image d'internet où tout site Web contient forcément de la publicité.

Les pages Web qui se chargent le plus rapidement sont celles où il n'y a aucune pub, et j'attends vivement le jour où Google les identifiera avec un label spécifique.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 26/09/2016 à 19:05
Bing : Microsoft donne la priorité aux pages AMP dans ses résultats de recherche sur Android et iOS
mais n’utilise pas le critère AMP comme signal

Lancée il y a un an, l’initiative Accelerated Mobile Pages (AMP) de Google vise à améliorer la performance du Web mobile, avec un contenu riche, comme la vidéo, des animations, etc. qui chargent de manière instantanée. La fonctionnalité est similaire à Instant Articles qui permet à Facebook de proposer à ses utilisateurs des articles optimisés pour mobile sur ses applications, et qui se chargent plus vite que les versions web.

D’après Microsoft, qui est également intéressé par le projet, « les AMP sont comme toute autre page HTML, mais avec une approche mobile first qui est définie et régie par la spécification open source AMP. Les fichiers AMP profitent de diverses approches techniques et architecturales qui privilégient la vitesse pour offrir une expérience plus rapide pour les utilisateurs. Son architecture permet le développement de pages web qui sont riches en contenu et pourtant très optimisées et adaptées pour l'espace mobile. »

Après plusieurs mois de développement, Google a déployé le support général de l’AMP dans ses résultats de recherche sur Android et iOS. « Désormais, quand vous effectuerez des recherches sur votre dispositif mobile, vous verrez un label qui indique qu’une page est AMP. Cela ne modifie pas le résultat des recherches, mais vous indique simplement quels sites ont des pages qui sont préparées à un chargement rapide », a indiqué David Besbris, VP Google Search, il y a quelques jours.

En ce qui concerne les performances des pages AMP, David Besbris a revendiqué que « le temps médian nécessaire pour le chargement d’une page AMP dans Google Search est moins d'une seconde. » Et d’ajouter : « En plus de vous permettre d’économiser du temps avec le chargement rapide des pages, AMP va également vous permettre de faire des économies de données - les pages AMP sur Google Search utilisent 10 fois moins de données que les pages non-AMP équivalentes ».

Google n’est toutefois pas le seul à proposer les pages AMP dans ses résultats de recherche. Son rival Bing le fait maintenant. Microsoft a commencé à expérimenter l’intégration des pages AMP à son moteur de recherche en mai dernier. Et d’après la firme, les pages AMP chargent en moyenne, environ 80 % plus vite que les pages non AMP. « Des pages plus légères se traduisent aussi par moins de données transférées sur le réseau, ce qui nécessite moins de bande passante à télécharger », explique Marcelo De Barros, Group Engineering Manager chargé de l'intégration d'AMP avec Bing.

Après cette phase d’expérimentation, Microsoft vient d’annoncer que l’application Bing, pour iOS et Android, supporte désormais les pages mobiles accélérées. De manière pratique, Microsoft explique que lorsque les résultats de recherche sont en cours de chargement, Bing détecte en arrière-plan si les articles de presse ont des pages d'AMP qui leur sont associées. Si oui, « nous donnons toujours la priorité au téléchargement de la page AMP disponible à partir des serveurs qui sont les plus proches de l'utilisateur final, de préférence via un cache AMP pour une expérience plus rapide », écrit la firme dans un billet de blog. Dans le cas où il n’y aura pas de pages AMP associées, ce sont les pages normales qui seront présentées à l’utilisateur. Dans ce dernier cas par contre, Microsoft dit appliquer un certain nombre de techniques de performance pour que le téléchargement et le rendu de ces pages non-AMP soient optimaux. Il faut également noter que Microsoft n’utilise pas le critère AMP comme signal. Autrement dit, il ne s’agit pas d’un critère de pertinence utilisé par l’application Bing. AMP n'a donc pas d'impact sur les algorithmes de classement des résultats de Bing. Les utilisateurs seront en mesure de détecter les articles qui ont des pages AMP correspondantes grâce une icône AMP, entourée en vert dans l’image ci-dessous.


Source : Bing

Voir aussi :

Microsoft étend le droit à l'oubli à l'ensemble des domaines Bing, les URL déréférencées ne seront plus visibles si l'utilisateur est localisé en UE
Microsoft rend disponible en open source des composants majeurs de son moteur de recherche Bing, d'autres modules seront publiés au fur et à mesure
Google et Bing n'ont aucune obligation de censurer les résultats de recherche associés à « torrent », statue le Tribunal de Grande Instance de Paris
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 26/09/2016 à 19:31
Donc on va être obligé d'utiliser le machin de Google le web est vraiment une poubelle technologique
Avatar de ABCIWEB ABCIWEB - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/09/2016 à 3:20
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Donc on va être obligé d'utiliser le machin de Google
Où vois-tu une obligation ? D'après ce que j'ai compris un site qui propose une page normale et une page correspondante amp, verra la page amp affichée en priorité sur les mobiles. Rien ne change pour ceux qui n'en n'ont pas.

Et puis bon si les google et bing mettent trop la pression pour imposer leur web, bah il suffit de ne pas les utiliser, qwant est disponible et fonctionnent plutôt bien.
Avatar de Metalman Metalman - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/09/2016 à 8:01
Le but d'internet, c'est bien de fournir rapidement des pages web et l'information ?...
Pourquoi devrait-on faire un protocole "optimisé" pour mobile, alors que tous les devices doivent accéder rapidement à l'information ?...
Ca plante non-stop sur mon ordi, car il y a 30 millions de javascripts et flash qui tournent dans le vide/pour rien afin d'essayer "d'optimiser" la page... ACCELEREZ TOUT ! Pas juste le mobile.
Il est là le problème.

(ah si aussi : à quand un retour du même web sur mon mobile et sur mon ordi, sans cacher la moitié des options sur mobile ?)
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/09/2016 à 14:09
c'est facile d'obtenir de tel résultat quand tu n'à pas les pages parasitées par tout un tas de pub et code de suivis
Avatar de Paleo Paleo - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 01/10/2016 à 8:09
Citation Envoyé par ABCIWEB Voir le message
Où vois-tu une obligation ? D'après ce que j'ai compris un site qui propose une page normale et une page correspondante amp, verra la page amp affichée en priorité sur les mobiles.
Oui, c'est un format de publication, au même titre qu'un flux RSS l'est.
Rien à voir avec les publicités ou je-ne-sais-quoi.
Avatar de dev14 dev14 - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 16:51
[ EDIT ] je retire tout ce que j'ai dit
Avatar de ABCIWEB ABCIWEB - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 17:35
Personne ne dit que google ne fonctionne pas bien. Pour autant, certains pensent que ce n'est pas une raison suffisante pour le suivre aveuglément quand bien même il ferait 100% de parts de marché. On ne réfléchit pas toujours uniquement à court terme et en parts de marché... Par ailleurs certes chrome est un peu plus rapide que firefox mais le confort d'affichage (transition entre les pages) est supérieur avec firefox et la confidentialité moins aléatoire donc au final je n'ai pas de raison de changer mon navigateur par défaut. Chacun ses choix et personne ne t'obliges à renier ta dévotion.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil