Adblock Plus lance une plateforme pour distribuer des annonces « acceptables »
Et se faire plus de revenus grâce à un plus grand nombre de publicités

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Adblock Plus, le célèbre outil de blocage de publicités est en train de s’écarter totalement de sa mission originelle : bloquer les annonces, comme son nom l’indique. Etant donné que la publicité est nécessaire pour la survie de nombreux sites, Eyeo GmbH, l’entreprise derrière Adblock Plus a décidé d’être un peu moins catégorique vis-à-vis de la publicité. Depuis 2011, Adblock Plus propose une liste blanche qui autorise l’affichage d’annonces dans le but de soutenir les sites qui reposent sur les revenus de la publicité pour exister. Il s’agit toutefois d’annonces qui sont jugées « non intrusives » par les développeurs. Si cette liste blanche est activée par défaut, les utilisateurs ont tout de même la possibilité de la désactiver.

Aujourd’hui, Adblock Plus a décidé d’aller un peu plus loin dans son programme de Publicité Acceptable en se dotant d’une plateforme d’ad-exchange, permettant de mettre en relation des éditeurs qui souhaitent vendre leurs espaces publicitaires disponibles au meilleur prix et les annonceurs qui cherchent à acheter au plus bas prix. La plateforme baptisée « Acceptable Ads Platform » va permettre de déployer largement les annonces acceptables. Le programme actuel a en effet vu sa portée limitée à cause du long processus par lequel les sites pouvaient s’inscrire pour afficher des publicités acceptables.

Avec l’Acceptable Ads Platform, les annonceurs pourront atteindre plus facilement les utilisateurs d’Ablock Plus, et la société cible notamment ceux qui ne bloquent pas les publicités non intrusives. Till Faida, le PDG d’Eyeo GmbH explique en effet qu’il y a deux types d’utilisateurs de bloqueurs de contenus : ceux qui bloquent les annonces non intrusives et ceux qui ne le font pas. Son objectif est donc d’atteindre les derniers. D’après la FAQ dédiée à la nouvelle plateforme, il sera donc toujours possible pour les utilisateurs de continuer à bloquer toutes les publicités.

Dans un billet de blog, Ben Williams d’Adblock Plus explique « cela permettra de rendre l’inscription sur la liste blanche plus rapide et plus simple ». La plateforme d’ad-exchange « permettra de réduire le processus d’inscription sur la liste blanche de quelques semaines à quelques secondes, et tout ce dont les éditeurs auront à faire est d’intégrer une seule ligne de code », dit-il. De manière pratique, les éditeurs et les blogueurs pourront choisir sur la plateforme des annonces acceptables qu’ils peuvent glisser et déposer sur leurs sites.


Dans l’ensemble, il n’y a rien de nouveau à part le fait que cela permettra à Adblock Plus de servir plus de publicités. L’entreprise pourra donc se faire 30 % de commission sur un plus grand nombre d’annonces. En ce qui concerne sa part, Adblock Plus a en effet répondu dans sa FAQ que c’était « les mêmes 30 % qui ont toujours été versés à travers l’initiative de publicités acceptables ». La société estime encore que sa nouvelle plateforme est un moyen d'aider les éditeurs à récupérer des recettes publicitaires perdues à cause du blocage des publicités, en offrant aux utilisateurs des annonces moins intrusives. Mais qu'en pensent les utilisateurs d'Ablock Plus ?

Le lancement de cette plateforme est en phase bêta, mais avec la nouvelle direction, certains utilisateurs d'Adblock Plus voient du coup d’un mauvais œil le concept d’annonces acceptables. En réponse au billet de Ben Williams, certains utilisateurs disent avoir définitivement désinstallé l'outil pour se tourner vers d'autres bloqueurs de contenu. Un utilisateur mécontent compare même la décision d'Ablock Plus au fait de « vendre des préservatifs pour des grossesses acceptables ». « Vous devriez changer de nom », s'insurge un autre utilisateur, étant donné que le programme qui est supposé bloquer les annonces a décidé de les afficher. Le nom Adblock « sera un mensonge maintenant », a-t-il ajouté.

Après tout, c’est probablement les utilisateurs qui ont mal accueilli la nouvelle qui ont réagi. On ne peut donc généraliser leurs opinions à l’ensemble des utilisateurs d’Adblock Plus. Toutefois, on pourrait également se demander quelle est la différence entre la nouvelle initiative d’Adblock Plus et celle que Facebook a annoncée dernièrement pour servir la publicité aux utilisateurs de bloqueurs de contenus. Alors qu’Adblock Plus a décidé de servir des « publicités acceptables », Facebook a décidé de supprimer les « mauvaises publicités », en donnant également la possibilité aux utilisateurs de choisir le type de publicités qu’ils désirent voir. Et comme l’explique le géant des réseaux sociaux, il faut comprendre par mauvaises publicités, des annonces qui cachent le contenu que les utilisateurs essaient de lire, qui ralentissent le temps de chargement du contenu légitime ou qui essaient de vendre aux utilisateurs des choses qui ne les intéressent pas. Dans les deux cas, les deux entreprises acceptent le fait que la publicité est nécessaire, et plutôt que de les bloquer, elles ont choisi de les améliorer, selon certains critères, pour continuer à les servir aux internautes utilisant des bloqueurs.

La plateforme d’annonces acceptables a été mise en œuvre avec l’aide de la firme de technologie publicitaire ComboTag. D’après le quotidien The Wall Street Journal, Google s'est joints à Adblock Plus pour l’aider à vendre les espaces publicitaires à partir de la nouvelle plateforme d’ad-exchange. Google et Microsoft feraient également partir des annonceurs qui payent pour voir leurs annonces figurer sur la liste blanche.

Sources : Adblock Plus, The Wall Street Journal, Acceptable Ads Platform

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Facebook va bientôt contourner les adblockers sur sa plateforme, tout en offrant aux utilisateurs plus de contrôle sur leur expérience de publicités
Les concepteurs d'Adblock Plus veulent créer un comité indépendant qui décidera des critères constitutifs d'une publicité acceptable
L'entreprise derrière Adblock explique comment elle renfloue ses caisses à partir de l'initiative Publicité Acceptable


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de derderder derderder - Membre averti https://www.developpez.com
le 14/09/2016 à 18:54
J'ai migré depuis très longtemps sur μblock origin, et je pense que de nombreuses personnes vont faire de même si adblock+ continue sur cette voie...
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre averti https://www.developpez.com
le 14/09/2016 à 20:13
J'utilise un bloqueur de publicité depuis quelques années. En faites, depuis que les publicités se sont mis à parler sans raisons.
Le problème je pense vient en effet des nuisances, comme les pop-up, ou encore les publicités sonore et vidéo, tout éléments empêchant l’accès à l'information ou à l'augmentations des temps de chargement (attendre que la pub se charge en priorité pour avoir accès à l'information, bof bof...).
Je ne suis donc pas contre les pubs, mais contre leur mauvaise utilisation pour nous forcer à voir leur produit, qui pour la majorité, sont inutile dans nos contexte de vie.
Certain me parlerons d'un sentiment de traçage et ciblage (via cookies et autre), mais sa me gène pas, je préfère voir des pubs sur une carte mère que sur des tampons ou des couches pour enfant. Et pour rappel, si vous voulez pas être tracé, n'utilisée pas internet, juste la visite sur un forum permet de faire des stats sur vous...

En bref,
si leur liste blanche respecte que l'utilisateur ne subisse aucune intrusion ou nuisance, je n'abandonnerais pas leur service.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/09/2016 à 10:24
c'est ce qui arrive quand un soft gratuit devient une societé avec pas mal de personnel, sur la durée il faut faire face a des créances, et devoir récupérer plus d'argent en continu, donc de nouvelle source de revenue impose un autre model eco qui n'est pas compatible avec une appli gratuite... tellement de jeux et appli sont passé par la, et peut être même un jour duckduckgo ou mozilla si ils continuent a vouloir grandir encore et encore. apres il y a des exception comme wikipedia, mais ca tient a une rigueur et un model réfléchie que tous n'ont pas..
Avatar de Iradrille Iradrille - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 15:40
Citation Envoyé par derderder Voir le message
J'ai migré depuis très longtemps sur μblock origin, et je pense que de nombreuses personnes vont faire de même si adblock+ continue sur cette voie...
J'y ai pensé plus d'une fois, et c'est peut être le bon moment de laisser tomber Adblock+ effectivement.

Sinon, je pensais à récupérer les listes de blocages (que ce soit celle d'Adblock / µblock / autre), monter un petit serveur Web en local qui sert des fichiers vides et rediriger toutes les pubs vers ce serveur. (Copier coller les listes de blocages dans le fichier hosts, un petit coup de regex pour leur donner le bon format et hop)
L'avantage ? Pas d'addon qui cache les pubs après qu'elles soient téléchargées.
L'inconvénient ? Je risque de me DoS la gueule vu le nombre de pubs sur certains sites (+problèmes de sécurités si serveur mal configuré)

Bonne idée ? Quelqu'un à fait quelque chose de similaire et à une expérience à partager ?
Avatar de Softcadbury Softcadbury - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 16:08
Vous savez, ces mafias qui rackettent les petits commerces pour les 'protéger', j'ai juste l'impression de voir la même chose ici. Donnez-nous de l'argent et on affichera vos pub... C'est juste incroyable cette hypocrisie.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 18:17
et pourtant on ne devrais pas s'en émouvoir, vu qu'en France, l'hypocrisie est la norme ...
Avatar de derderder derderder - Membre averti https://www.developpez.com
le 16/09/2016 à 18:20
Citation Envoyé par Iradrille Voir le message
J'y ai pensé plus d'une fois, et c'est peut être le bon moment de laisser tomber Adblock+ effectivement.

Sinon, je pensais à récupérer les listes de blocages (que ce soit celle d'Adblock / µblock / autre), monter un petit serveur Web en local qui sert des fichiers vides et rediriger toutes les pubs vers ce serveur. (Copier coller les listes de blocages dans le fichier hosts, un petit coup de regex pour leur donner le bon format et hop)
L'avantage ? Pas d'addon qui cache les pubs après qu'elles soient téléchargées.
L'inconvénient ? Je risque de me DoS la gueule vu le nombre de pubs sur certains sites (+problèmes de sécurités si serveur mal configuré)

Bonne idée ? Quelqu'un à fait quelque chose de similaire et à une expérience à partager ?
Pas besoin de server local: Cette solution est possible en utilisant le fichier host ( /etc/hosts sur *nix, je ne sais pas où sur WS mais il existe ) qui permet de rediriger des addresses.
Par exemple
Code : Sélectionner tout
 pub.com 127.0.0.1
redirigera toutes les requêtes vers pub.com en local, donc nul part et la pub de pub.com sera bloqué.
AdAway, un bloqueur de pub pour Android, utilise ce principe pour bloquer les pubs dans les applis.

Après le problème est qu'il n'est pas possible de l'enlever pour un site en particulier, et par exemple on peut vouloir que monsite.com soit accessible mais pas ads.monsite.com, ce qui n'ai pas faisable.
Avatar de Iradrille Iradrille - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/09/2016 à 19:52
Citation Envoyé par derderder Voir le message
Après le problème est qu'il n'est pas possible de l'enlever pour un site en particulier, et par exemple on peut vouloir que monsite.com soit accessible mais pas ads.monsite.com, ce qui n'ai pas faisable.
Ce n'est effectivement pas parfait.

C:\Windows\System32\drivers\etc\hosts pour Windows, et le format est le même (je crois); en tout cas il est proche.

Les timeouts / accès refusés ne posent pas de problèmes par contre ? (d'où l'idée d'un serveur Web^^)
Avatar de derderder derderder - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/09/2016 à 20:19
Non, je n'ai pas constaté de problèmes au niveau des accès refusé quand j'utilisais AdAway. La pub ne s'affiche tout simplement pas, et sans message d'erreur.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil