Vim 8 : la nouvelle version de l'éditeur de texte multiplateforme est disponible
Elle apporte un lot de nouveautés et corrige de nombreux bogues

Le , par Coriolan

72PARTAGES

Vim est un éditeur de texte très populaire et multiplateforme. Il doit sa notoriété au fait qu’il est extrêmement personnalisable et relativement léger malgré les nombreuses possibilités qu’il offre. La version 8 de Vim est disponible, cette nouvelle mouture apporte un lot de nouveautés et corrige de nombreux bogues.

Avec le support I/O asynchrone, Vim peut désormais échanger des messages avec d’autres processus dans l’arrière-plan. Les messages sont dès lors reçus alors que Vim attend un caractère. Les canaux sont étroitement liés au support JSON. JSON est largement supporté et peut facilement être utilisé pour la communication inter-processus, ce qui permet de créer un serveur dans n’importe quel langage. Les fonctions à utiliser sont json_encode() et json_decode(). Ces nouveautés permettent de créer des plug-ins très complexes, écrits en n’importe quel langage et qui s’exécutent dans des processus séparés.

Les minuteurs sont également asynchrones, ils peuvent démarrer une seule fois ou à plusieurs reprises et invoquer une fonction pour réaliser n’importe quel travail. Par exemple : > let tempTimer = timer_start(4000, 'CheckTemp') va appeler la fonction CheckTemp() après quatre secondes (4000 millisecondes).

Jobs permet de lister des travaux suspendus (il n'y a qu'un seul programme au premier plan à la fois). Vim peut désormais lancer un job, communiquer avec et l’arrêter, ce qui est idéal pour exécuter un processus pour la complétion, le contrôle syntaxique, etc. Des canaux sont utilisés pour communiquer avec le job. Les jobs peuvent également être lus ou écrits dans un buffer ou un fichier.

En raison du nombre croissant de packages, un nouveau système de packaging a été introduit afin de faciliter la gestion des packages. Ainsi, il est plus facile d’obtenir un ou plusieurs packages, de les ranger dans un annuaire et de les mettre à jour. Vim va les charger automatiquement, ou seulement quand l’utilisateur désire les utiliser.

Il était jusque-là difficile d’écrire des tests pour Vim. Vim 8 a introduit les fonctions assert et un framework pour exécuter les tests. Cela permet de simplifier considérablement la conception de tests et leur maintien à jour. Plusieurs autres fonctions ont été ajoutées également spécifiquement pour le testing.

Les autres nouveautés majeures incluent un ID unique à chaque fenêtre afin de faciliter la navigation. En effet, les fenêtres pouvaient seulement être consultées par leur numéro. Mais à chaque fois qu’une fenêtre était ouverte, fermée ou déplacée, ce numéro changeait. Chaque fenêtre a désormais son ID unique, ce qui permet au passage de les trouver plus facilement. Cette nouvelle version de Vim supporte également le DirectX (DirectWrite), les utilisateurs peuvent l’activer sur MS-Windows. Les éditeurs de Vim ont indiqué aussi que le support de GTK +3 est disponible. Il convient de rappeler que le support de MS-DOS a été retiré, car cela faisait un moment que Vim ne fonctionnait plus dessus. L'équipe de développement a retiré également le support de Windows 16 bit (Windows 95 et les versions antérieures) et OS/2.

Source : Github

Télécharger Vim

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web