Hewlett Packard Enterprise annonce son intention de fusionner ses activités de logiciels avec Micro Focus
Pour environ 8,8 milliards de dollars

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Depuis quelques années, l’entreprise Hewlett Packard (HP) a entrepris des réformes en vue de se défaire des activités peu rentables de son groupe. En 2014, HP a annoncé la séparation de ses divisions en deux groupes et en 2015 la scission prend effet avec d’une part la création de HP inc. (assemblage de PC et fabrication d’imprimantes) et d’autre part celle de Hewlett Packard Enterprise qui est orientée dans le domaine des serveurs, du stockage, du Cloud et des autres services informatiques.

Dans un souci de réforme structurelle et pour aussi redynamiser ses activités, Hewlett-Packard Enterprise (HPE) vient d’annoncer son intention de fusionner une partie de ses activités liées aux logiciels avec Micro Focus, une entreprise anglaise fournissant un ensemble de solutions informatiques comme des suites d’applications, des solutions pour les centres de données, les services de réseau, des services de gestion de la sécurité et bien d’autres outils encore.

Comme constaté, cette fusion permet à HPE de se délester de ses actifs au niveau des logiciels afin de pouvoir mieux centrer ses efforts. En guise de rappel, il faut savoir qu’en 2011, HP a racheté Autonomy, une entreprise anglaise spécialisée dans le développement de logiciels pour un montant de 11 milliards avant de se rendre compte en 2012 que l’entreprise rachetée n’était pas une bonne affaire.

Aussi en cédant Autonomy à cette nouvelle entité issue de la nouvelle fusion, HPE se donne un souffle nouveau dans la gestion indépendante de ses activités. En plus des produits d’Autonomy qui reviendront à la nouvelle entreprise, nous avons également les logiciels pour la gestion des livraisons, pour la sécurité de l’entreprise, les outils de gestion de l’information ainsi que les entreprises de gestion des opérations IT qui feront intégralement partie de la nouvelle entreprise issue de la fusion.

En contrepartie de la cession de tous ces actifs liés aux logiciels, HPE recevra de Micro Focus un montant évalué à 2,5 milliards de dollars dans cette transaction et acquerra 50,1 % des actions de la nouvelle entreprise qui conserve toujours la dénomination Micro Focus. Bien évidemment, Micro Focus aura une prise de participation au capital de l’entreprise à hauteur de 49,9 %.

Selon les propos de Micro Focus, cette opération de fusion qui est estimée à environ 8,8 milliards de dollars permettra, à terme, aux deux protagonistes de peser environ 4,5 milliards de dollars en faisant de ces derniers l’une des plus grandes entreprises au monde dans le domaine des logiciels.

Parallèlement à cette annonce de fusion, les deux entreprises ont également annoncé leur volonté de nouer un partenariat commercial afin de définir SUSE (l’entreprise éditant la distribution Linux SUSE) comme le partenaire Linux préféré de HPE. En outre, ces deux entreprises désirent aller encore plus loin dans leur collaboration en s’appuyant sur l’expertise OpenStack de SUSE pour un avantage commun des deux entreprises.

Nous rappelons en outre que cette annonce de Fusion n’est pas la première en la matière. En mai dernier HPE a annoncé son intention de se défaire de son volet Technologies afin de le fusionner avec Computer Science Corporation (CSC) pour un montant de 8,5 milliards.

Source : Micro Focus

Et vous ?

Que pensez-vous de cette intention de fusion ?

Voir aussi

L'entreprise anglaise Micro Focus annonce son intention d'acquérir le fournisseur d'outils ALM, Serena, pour un montant de 540 millions de dollars


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil