Explosion d'une fusée de SpaceX : Mark Zuckerberg se dit déçu par la destruction du satellite Amos-6
Coup dur pour l'initiative Free Basics

Le , par Stéphane le calme

43PARTAGES

11  0 
L’entreprise américaine SpaceX (Space Exploration Technologies Corporation), qui travaille dans le domaine de l'astronautique et du vol spatial, a essuyé un échec ce jeudi : lors d’un test statique de routine préalable au lancement qui devait avoir lieu ce 3 septembre, sa fusée Falcon 9 a explosé ce jeudi à Cap Carnaveral (Floride) alors qu’elle devait mettre sur orbite le satellite Amos 6.

Le propriétaire du satellite, l’opérateur israélien Spacecom, voit partir en fumée le fruit de quatre ans de travail qui est décrit comme étant « le satellite le plus perfectionné et le plus cher jamais développé en Israël ». Le dispositif de 5,5 tonnes assemblé par l’industrie aéronautique israélienne aurait coûté la modique somme de 200 millions de dollars à en croire un Tweet de la Spaceflight Now.


Les dommages collatéraux à cette explosion ? Dans le cadre de son initiative Internet.org (désormais Free Basics) qui vise à développer l’accès à l’internet haut débit dans certains pays (notamment dans des pays comme le Nigéria, le Ghana, le Kenya, l’Éthiopie, le Zimbabwe, etc.), Facebook a signé un partenariat avec le Français Eutelsat en octobre 2015 pour utiliser la bande passante d’Amos-6. Les deux entreprises, qui ont signé un contrat s’étalant sur plusieurs années avec Spacecom, ont indiqué dans un communiqué qu’elles avaient l’intention de développer des systèmes dédiés, parmi lesquels des capacités satellitaires, des passerelles et des terminaux.

Selon Space News, qui a examiné les documents déposés par Spacecom à la Bourse de Tel-Aviv, le coût de la location conjointe revient à 95 millions de dollars sur cinq ans et inclut une disposition exigeant que Spacecom achète une police d’assurance couvrant spécifiquement les risques de Facebook et Eutelsat, en plus de sa propre assurance. Space News a également indiqué que Facebook et Eutelsat auraient chacun des polices d'assurance supplémentaires pour le satellite.

« La mission de Facebook est de connecter le monde et nous pensons que les satellites joueront un rôle important dans la lutte contre les obstacles majeurs qui empêchent de connecter les Africains à Internet » , avait alors expliqué Chris Daniels, vice-président de l'initiative Internet.org. dans le communiqué d'annonce.


Mark Zukerberg, qui se trouve actuellement sur le continent africain, a regretté l’explosion : « tandis que je suis ici en Afrique, je suis très déçu d’apprendre que l’échec de lancement du SpaceX a détruit notre satellite qui aurait fourni la connectivité à tellement d’entrepreneurs ainsi qu’à d’autres personnes sur le continent ».

Mais il ne s’avoue pas vaincu pour autant : « heureusement, nous avons développé d’autres technologies comme Aquila qui vont également permettre de connecter les gens. Nous restons engagés à notre mission de connecter tout le monde et nous allons continuer de travailler jusqu’à ce que tout le monde dispose des opportunités que ce satellite aurait fournies ». Rappelons tout de même qu'en février dernier, l'Inde avait banni Free Basics. L'Autorité indienne de régulation des télécommunications (TRAI), a adopté la loi Prohibition of Discriminatory Tariffs for Data Services Regulations qui stipule en partie que « aucun fournisseur de services ne doit offrir ou appliquer des tarifs discriminatoires pour les services de données sur la base du contenu ». Cette loi, qui a été adoptée en début d'année, est née suite aux initiatives de Facebook dans le pays.

Free Basics a été largement critiquée et accusée d'avoir violé les principes de la neutralité du net. En décidant quels services internet étaient inclus dans son offre gratuite et lesquels ne l'étaient pas, les critiques soutenaient que Facebook s'érigeait en gardien des services dits zero-rating (aussi appelés données sans frais ou données sponsorisées). En effet, Facebook lui-même occupe une place de choix dans l'application Free Basics, ce qui signifie que les Indiens peuvent accéder à Facebook sans avoir à payer de frais de données.

Source : Mark Zuckerberg (déclaration sur Facebook), Space News, communiqué de presse EutelSat

Voir aussi :

Free Basics, l'initiative d'accès gratuit à internet de Facebook court-elle à sa perte ? Après l'Inde, le service est également suspendu en Égypte

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 17:45
Conversation réelle entre Elon Musk et Mark Zuckerberg sur la fusée


Source : Anonymous

PS : Traduction de "ffs" (for fuck’s sake.) : "putain de bordel de merde"
12  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 16:09
Facebook n'avait qu'à utiliser des fusées Ariane.
10  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 18:36
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
c'est un incendie très rapide, pas une explosion. Si il y avait eu un équipage, la capsule aurait décollé en urgence, et sauvé l'équipage, normalement.
Sauf que si tu regarde bien, l'explosion part justement tout juste en dessous de la cellule, et que la cellule tombe directement dans le brasier en quelques secondes. Pas sur que, même avec un équipage, ils aient pu s'en sortir, que la cellule aurait eu le temps de décoller.

Et si vous regarder bien le début de la vidéo très très ralentie, on peut des objets (plus exactement des points sur la vidéo) passer dans le champs à très grand vitesse, dans le bas de la vidéo au début, juste au dessus de la fusée au moment de l'explosion.
Les conspirationniste s'en donnent à cœur joie, d'après eux, ces points seraient des vaisseaux aliens, et c'est eux qui auraient envoyer un missile sur la fusée.
Comme quoi, quoi qu'il arrive, la connerie des plus illuminés n'est jamais bien loin pour reprendre les choses en mains.
5  1 
Avatar de fonzi31
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/09/2016 à 18:27
Qui a laissé trainé sont galaxy note 7 dans la fusée ? Je veux savoir son nom
4  0 
Avatar de MABROUKI
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 17:04
bonjour

Ce doit être un lanceur privé américain low-cost !!!
Rien ne sert de construire un satellite couteux pour l'embarquer dans un lanceur low-cost privé !!!
3  2 
Avatar de Haseo86
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 15:06
L'univers s'est juste rendu compte il ne fallait pas laisser Facebook prendre une telle main mise sur les populations les plus fragiles du globe...
2  1 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 11:27


Encore plus impressionnant avec le son synchronisé. Boum à 0:23. Reboum à 2:56

Note 1 : c'est un incendie très rapide, pas une explosion. Si il y avait eu un équipage, la capsule aurait décollé en urgence, et sauvé l'équipage, normalement.

Note 2 : les luxembourgeois de SES ont immédiatement indiqué qu'ils étaient toujours pressés de lancer leurs satellites sur une fusée SpaceX - d'occasion, pas une neuve comme celle qui vient d'être démontée de manière chaotique, rapide, et non maitrisée.
2  0 
Avatar de steel-finger
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 15:27
@troll on: retour de karma

Sinon un coup dur pour SpaceX, personnellement pour Facebook ça me dérange pas qu'il on perdu un satellite
1  0 
Avatar de Askeridos
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 15:33
Impressionnant, j'espère qu'il n'y avait personne dedans....
1  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/09/2016 à 15:41
Citation Envoyé par Askeridos Voir le message
Impressionnant, j'espère qu'il n'y avait personne dedans....
Aucune victime.

C'est marrant l'effet que donne le retard du son sur l'image : c'est comme un orage, ça transforme un évènement violent en quelque chose d’extrêmement calme et paisible.

Sinon SpaceX fait d'énormes progrès, mais ils ont souvent des problèmes techniques quand même.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web