OpenBSD 6.0 est disponible, le SE Unix apporte un meilleur support des architectures ARM
Et un renforcement de la protection de la mémoire avec W^X

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les développeurs d’OpenBSD, le système d’exploitation libre de type Unix, ont annoncé la disponibilité de la version 6.0. Comme pour la version précédente, OpenBSD apporte des fonctionnalités et améliorations significatives dans pratiquement tous les domaines du système d’exploitation. Nous pouvons noter par exemple un renforcement de W^X (Write xor eXecute
). W^X, qui constitue un système de protection de la mémoire puisqu’il permet de s’assurer que l’écriture et l’exécution de la mémoire ne se produisent pas en même temps, est désormais activé par défaut. Sans W^X par exemple, un attaquant serait en mesure de télécharger son propre code dans la mémoire et l’exécuter par la suite. Les développeurs expliquent que les binaires ne peuvent contourner W^X que s’ils sont marqués PT_OPENBSD_WXNEEDED ou alors s’ils sont sur un système de fichiers ayant activé la nouvelle option wxallowed.

Depuis la version 5.9, les développeurs ont travaillé pour un meilleur support des architectures ARM. La version 6.0 apporte des améliorations au niveau de l’architecture ARMv7. Les développeurs expliquent que toutes les plateformes récentes ARM sont passées à un mécanisme d’amorçage EFI + qui fonctionne comme amd64. Si pour le moment le nombre de puces ARM reconnu est faible (Allwinner A10/A20, NXP/Freescale i.MX6, TI OMAP3/4), les développeurs indiquent qu’un Flattened Device Tree (FDT, une structure de données qui permet de fournir un moyen de décrire du hardware non détectable) est actuellement utilisé pour la détection d’appareils, opération qui va contribuer à un support plus rapide d’autres architectures ARM.

Cette version apporte également une mise à jour de nombreux outils comme OpenSSH, OpenSMTPD, OpenNTPD, OpenBGPD ou encore LibreSSL. À leurs listes d’améliorations individuelles, cette version vient ajouter quelques éléments par exemple l’ajout de IETF ChaCha20-Poly1305 dans LibreSSL, la nouvelle fonctionnalité ProxyJump dans OpenSSH ou encore des contraintes TLS dans OpenNTPD.

Cette version ne supporte plus certains éléments comme VAX ou encore l’émulation Linux. Les développeurs expliquent que, comme il est de coutume à chaque nouvelle version d’OpenBSD, les portions qui sont obsolètes ou ne bénéficient pas d’une maintenance sont retirées. Le support des binaires Linux se trouve dans la catégorie des éléments qui ne bénéficient pas de maintenance. De plus les développeurs avancent que c’est une fonctionnalité qui n’était pratiquement pas utilisée.

Source : note de version OpenBSD


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur moa logiciel H/F
Safran - Ile de France - Villaroche
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte / concepteur électronique numérique H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil