OpenBSD 6.0 est disponible, le SE Unix apporte un meilleur support des architectures ARM
Et un renforcement de la protection de la mémoire avec W^X

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les développeurs d’OpenBSD, le système d’exploitation libre de type Unix, ont annoncé la disponibilité de la version 6.0. Comme pour la version précédente, OpenBSD apporte des fonctionnalités et améliorations significatives dans pratiquement tous les domaines du système d’exploitation. Nous pouvons noter par exemple un renforcement de W^X (Write xor eXecute
). W^X, qui constitue un système de protection de la mémoire puisqu’il permet de s’assurer que l’écriture et l’exécution de la mémoire ne se produisent pas en même temps, est désormais activé par défaut. Sans W^X par exemple, un attaquant serait en mesure de télécharger son propre code dans la mémoire et l’exécuter par la suite. Les développeurs expliquent que les binaires ne peuvent contourner W^X que s’ils sont marqués PT_OPENBSD_WXNEEDED ou alors s’ils sont sur un système de fichiers ayant activé la nouvelle option wxallowed.

Depuis la version 5.9, les développeurs ont travaillé pour un meilleur support des architectures ARM. La version 6.0 apporte des améliorations au niveau de l’architecture ARMv7. Les développeurs expliquent que toutes les plateformes récentes ARM sont passées à un mécanisme d’amorçage EFI + qui fonctionne comme amd64. Si pour le moment le nombre de puces ARM reconnu est faible (Allwinner A10/A20, NXP/Freescale i.MX6, TI OMAP3/4), les développeurs indiquent qu’un Flattened Device Tree (FDT, une structure de données qui permet de fournir un moyen de décrire du hardware non détectable) est actuellement utilisé pour la détection d’appareils, opération qui va contribuer à un support plus rapide d’autres architectures ARM.

Cette version apporte également une mise à jour de nombreux outils comme OpenSSH, OpenSMTPD, OpenNTPD, OpenBGPD ou encore LibreSSL. À leurs listes d’améliorations individuelles, cette version vient ajouter quelques éléments par exemple l’ajout de IETF ChaCha20-Poly1305 dans LibreSSL, la nouvelle fonctionnalité ProxyJump dans OpenSSH ou encore des contraintes TLS dans OpenNTPD.

Cette version ne supporte plus certains éléments comme VAX ou encore l’émulation Linux. Les développeurs expliquent que, comme il est de coutume à chaque nouvelle version d’OpenBSD, les portions qui sont obsolètes ou ne bénéficient pas d’une maintenance sont retirées. Le support des binaires Linux se trouve dans la catégorie des éléments qui ne bénéficient pas de maintenance. De plus les développeurs avancent que c’est une fonctionnalité qui n’était pratiquement pas utilisée.

Source : note de version OpenBSD


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Malick Malick - Community Manager https://www.developpez.com
le 11/10/2017 à 2:22
Unix : OpenBSD 6.2 est disponible en téléchargement,
et intègre d'importantes nouveautés et améliorations, dont un meilleur support des architectures ARM

Les développeurs en charge du développement d’OpenBSD ont annoncé la disponibilité de la version 6.2 du système d'exploitation Unix. Selon ces derniers, la toute nouvelle version d'OpenBSD intègre un certain nombre de nouvelles fonctionnalités ainsi que beaucoup d'autres améliorations assez significatives.

Pour rappel, OpenBSD est un système d'exploitation libre et complet de type Unix, multiplateforme, et basé sur 4.4BSD, un dérivé d'Unix développé à l'Université de Californie à Berkeley. Son développement est assuré par une équipe de développeurs volontaires répartis un peu partout à travers de nombreux pays comme le Canada, les États-Unis, la France, l'Angleterre, la Russie, l'Australie, etc. Il convient également de souligner que les objectifs des développeurs d'OpenBSD portent principalement sur la portabilité, la standardisation, l'exactitude, la sécurité proactive et la cryptographie intégrée.

Les principales nouveautés et améliorations qu'apporte la nouvelle version d'OpenBSD en l'occurrence la version 6.2 sont nombreuses, et parmi celles-ci les développeurs ont cité :

  • des améliorations qui sont notées au niveau de l'installeur :
    • un noyau unique est créé à chaque installation pour des raisons de sécurité. Cela veut dire que votre noyau est totalement différent de celui d'un autre ordinateur. Impossible donc de s'en prendre à une zone bien précise de la mémoire si on ignore où chercher,
    • les patches de sécurité sont listés au premier démarrage de l'ordinateur pour indiquer qu'ils sont disponibles avec syspatch, l'outil qui sert à appliquer les patches de sécurité sans avoir à compiler quoi que ce soit ;
  • un support matériel plus important, que ce soit des cartes réseau ou de la gestion de l'hibernation de certains disques durs ou encore sur les architectures ARM64/ARMv7 ;
  • des améliorations dans le virtualiseur de machines vmm/vmd ;
  • des améliorations dans la norme WiFi IEEE 802.11 et dans la gestion réseau où les performances sont meilleures lorsqu'il y a transfert de paquet ;
  • les outils intégrés à OpenBSD comme ns ou bgpd ont été améliorés ;
  • des progrès en termes de sécurité sont aussi à relever, qui tournent principalement autour de celle du noyau, citée plus haut ;
  • l'utilisation de clang, comme compilateur pour les architectures i386 et amd64 par défaut. (gcc posait des soucis au niveau de la licence) ;
  • le fichier d'historique du shell ksh est désormais au format texte brut ;
  • un nouveau module nommé witness fait son apparition pour gérer les éventuelles erreurs du noyau.

Dans leur annonce, les développeurs d'OpenBSD ont également présenté les nouvelles versions des outils qui sont intégrés à la toute nouvelle version 6.2 du système d'exploitation de type Unix. Parmi ces outils figurent :
  • la version 6.0.0 d'OpenSMTPD : on remarquera surtout du nettoyage dans le code. Rappelons qu'OpenSMTPD (OpenBSD Simple Mail Transfer Protocol Daemon) est un serveur de messagerie électronique et un logiciel libre publié sous licence ISC « Internet Systems Consortium License » ;
  • la version 7.6 d'OpenSSH (OpenBSD Secure Shell) : améliorations de la sécurité, correction de bogues, etc. OpenSSH est un ensemble d'outils informatiques libres permettant des communications sécurisées sur un réseau informatique en utilisant le protocole SSH ;
  • LibreSSL en version 2.6.3 pour toujours mieux gérer les connexions sécurisées. En effet, LibreSSL est une boîte à outils de chiffrement implémentant les protocoles SSL et TLS et résultant d'un fork de la populaire OpenSSL ;
  • la version 1.14.3 de mandoc, un outil sans qui les mappages d'OpenBSD ne seraient peut-être pas aussi géniaux.


Téléchargez la version 6.2 d'OpenBSD

Source : OpenBSD - Annonce officielle

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle version d'OpenBSD et des améliorations qui y ont été intégrées ?

Allez-vous l'essayer ?
Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 11/10/2017 à 13:44
objectifs des développeurs d'OpenBSD portent principalement sur la portabilité, la standardisation, l'exactitude, la sécurité proactive et la cryptographie intégrée
Non l'objectif principale d'OpenBSD est la sécurité et seulement la sécurité (Théo de Raadt le mainteneur principal est bien connu pour être pointu et intransigeant la dessus.). De là en découle bien sûr d'autres (la standardisation, la cryptographie, l'exactitude...). Pour être exact tous les BSD ont une même base : le système d'exploitation Open-Source BSD a destination des serveurs (c'est pourquoi ils ont été peu diffusé dans le PC personnel et encore moins dans l'embarqué) et chaque BSD a pris une orientation précise :
- NetBSD : La portabilité avec pour devise 'Même sur un grille pain il fonctionne'
- OpenBSD : la sécurité.
- FreeBSD : Le compromis du serveur de production de la fiabilité / sécurité / simplicité.
- PCBSD : Le dernier arrivé (parmis les priincipaux) pour le l'ordinateur de bureau.

Avec la monté en puissance d'ARM dans les serveurs OpenBSD se met à l'ARM mais ce n'est pas pour autant qu'il se destine à l'embarqué même si bien sûr cela lui ouvre des portes.
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 11/10/2017 à 17:33
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Non l'objectif principale d'OpenBSD est la sécurité et seulement la sécurité (Théo de Raadt le mainteneur principal est bien connu pour être pointu et intransigeant la dessus.). De là en découle bien sûr d'autres (la standardisation, la cryptographie, l'exactitude...).
L'article ne parle pas de "l'objectif principale" mais des "objectifs des développeurs d'OpenBSD". Et cela correspond effectivement à ce que dit le site d'OpenBSD (https://www.openbsd.org/) :
Our efforts emphasize portability, standardization, correctness, proactive security and integrated cryptography.
Edit : et parmi les BSD, il y a aussi dragonflybsd, midnightbsd, pacbsd... et pcbsd s'appelle désormais trueos
Contacter le responsable de la rubrique Accueil