Après trois ans de bataille judiciaire, Yahoo va continuer à analyser les courriels,
Les avocats touchent des millions et les plaignants n'ont rien

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En juin 2013, Yahoo a mis à jour ses conditions générales d’utilisation et a déclaré que « les systèmes automatisés de Yahoo analysent toutes les communications (tels que les contenus Mail et Messenger, dont les messages instantanés et les SMS) à des fins de, sans limitation, fourniture des fonctionnalités personnalisées de produits et des contenus, association et diffusion de publicités ciblées, détection des spams et des logiciels malveillants, et protection contre les abus. Cette analyse s’effectue sur tous les contenus de communication lors de leur envoi, réception et stockage, y compris les contenus de communications issues de services synchronisés avec votre compte Yahoo. Dans certains cas, Yahoo utilise des algorithmes automatisés sur des communications commerciales afin de créer des modèles génériques de ces documents (par exemple, utilisation ». En clair, tout comme Google le fait avec son service de messagerie Gmail, Yahoo s’est réservé le droit de scanner les mails des utilisateurs à des fins de publicité ciblée.

Un changement qui lui a valu une attaque en justice par recours collectif. D’après une plainte, Yahoo viole les « libertés personnelles » d’individus qui ne se servent pas des services Yahoo étant donné que les non-utilisateurs de Yahoo Mail, qui ont envoyé des courriels aux utilisateurs de Yahoo Mail, voyaient leurs courriels scannés sans en avoir donné l’autorisation explicite.

La plainte indique que les demandeurs et les personnes ayant rejoint le recours collectif « font partie de la multitude de résidents américains qui ont envoyé des communications électroniques ou des courriels à un utilisateur ou des utilisateurs de Yahoo Mail, et dont les libertés personnelles ont été, et continuent d'être, bafouées lorsque ces communications privées sont lues ou, dans l’alternative, scrutées par Yahoo ». Selon la plainte, cette politique d’analyse des courriels validée sous le règne de Marissa Mayer viole les lois fédérales ainsi que les lois de l’État de Californie sur la vie privée. De plus, elle assure qu’elle constitue « de sérieuses menaces à l’exercice des libertés personnelles et représente un comportement que le Congrès américain et la législature de Californie ont déclaré ne pas être tolérable dans une société libre et civilisée ».

Trois ans plus tard, cette affaire est enfin arrivée à son terme. Cette semaine, le juge fédéral du district de Californie, Lucy H. Koh, a prononcé la fin des hostilités.Yahoo a accepté de payer les honoraires des avocats, grands gagnants dans cette affaire, qui s’élèvent à un peu plus de 4 millions de dollars. C’était l’une des clauses prévues dans l’arrangement à l’amiable qui permettaient de mettre fin à l’action en justice (clause 45 - g). Le neuvième circuit a indiqué que Yahoo a accepté de payer 5000 dollars aux représentants du recours collectif (les personnes à l'origine de la plainte qui sont quatre, notamment Rebecca Abrams, Cody Baker, Brian Pincus et Halima Nobles) en compensation de leur investissement en temps et en énergie dans cette affaire, les membres du recours collectif (ceux qui se sont joints à la plainte) quant à eux n’ont rien obtenu en termes de compensation financière. La Cour estime tout de même que les membres ont profité de ce recours entre autres parce que Yahoo a accepté de faire des changements dans son infrastructure mail et d'être plus transparent sur ses pratiques.

Concernant le changement dans l’infrastructure mail de Yahoo, l’entreprise a accepté d’analyser les courriels en repos sur ses serveurs au lieu d’analyser des courriels qui sont en transit. Selon l’accord, cette mesure satisfait le CIPA (California’s Invasion of Privacy Act). L’accord prévoit que Yahoo ne puisse le faire encore que pendant trois ans, mais l’entreprise a dit qu’elle continuerait avec le nouveau protocole d’analyse après que les trois ans seront arrivés à expiration.

Concernant la transparence, l’accord prévoit entre autres que, sur la page web Yahoo Privacy Center, soit inclus sous la rubrique « Collecte et utilisation - Général » qui stipule clairement que « Yahoo analyse et sauvegarde tout contenu de communication, y compris les contenus des courriels entrants et sortants » sur sa page.

Source : politique de confidentialité de Yahoo, document de l'entente à l'amiable cosigné par Yahoo et les plaignants (au format PDF)


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Skury Skury - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 11:59
Quel bel exemple du fonctionnement de la justice.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 12:54
"Les avocats touchent des millions et les plaignants n'ont rien"

Certains trouveront que c'est parfaitement normal!
Avatar de valkirys valkirys - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 13:25
Ils peuvent continuer autant qu'ils veulent à scanner mes mails, 80% sont des spams si ça les amuses
Avatar de Askeridos Askeridos - Membre du Club https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 13:55
Je ne vois pas pourquoi on en fait grand cas puisque la liberté s'entretient par soi-même, sous quelque forme que ce soit ! Je suis chez Free, mais je check mon courrier sous Hotmail (Microsoft).
- Si les gens sont chez Yahoo, pourquoi ne pas changer (sans prendre en compte le fait de devoir changer la coordonnée sur les autres sites sur lesquels ils sont inscris comme les sites de commerce) ?
- Il faut aussi se rappeler une chose importante en matière d'expression, c'est que c'est nous-mêmes qui composons les phrases de notre discours et qui en choisissons les mots. Je prends un exemple simple : Facebook. Facebook traite du CONTENU, DES DONNEES !!!! Qu'importe que ce soit que votre vie ou non, privée ou professionnelle, ils gèrent des données avant tout. Alors pourquoi vouloir mettre en ligne une sextape quand on sait que :
- on aura toujours des problèmes de sécurité toujours plus sophistiqués
- la justice aura toujours forcément un accès privilégié lorsqu'il s'agit de combattre le terrorisme, ou même l'espionnage industriel....

Maintenant, une idée comme ça : bah faites un logiciel de tchat qui crypte les messages par le chiffre de Vernam, par exemple.... Tout ça pour dire qu'il n'appartient qu'à nous de protéger nos données propos.
Avatar de Marco46 Marco46 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 14:15
Citation Envoyé par Askeridos  Voir le message
- Si les gens sont chez Yahoo, pourquoi ne pas changer (sans prendre en compte le fait de devoir changer la coordonnée sur les autres sites sur lesquels ils sont inscris comme les sites de commerce) ?

Tu n'as pas bien lu. Il s'agit de personnes qui ne sont pas chez Yahoo mais qui écrivent à des personnes qui sont sur Yahoo qui ont déposé cette plainte. Ils ne veulent pas que Yahoo lise leurs mails alors qu'ils n'ont rien signé du tout avec Yahoo :

D’après une plainte, Yahoo viole les « libertés personnelles » d’individus qui ne se servent pas des services Yahoo étant donné que les non-utilisateurs de Yahoo Mail, qui ont envoyé des courriels aux utilisateurs de Yahoo Mail, voyaient leurs courriels scannés sans en avoir donné l’autorisation explicite.

Avatar de Askeridos Askeridos - Membre du Club https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 14:25
Oui et alors, quelle différence puisque je parle globalement de liberté d'expression ? Je comprends pas là....
En quoi est-ce que ça change que leurs destinataires changent de compte mail, autre que la contrainte que c'est citée dans mes propos ?
Avatar de TidiusFF TidiusFF - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 15:19
Citation Envoyé par Askeridos  Voir le message
Oui et alors, quelle différence puisque je parle globalement de liberté d'expression ? Je comprends pas là....
En quoi est-ce que ça change que leurs destinataires changent de compte mail, autre que la contrainte que c'est citée dans mes propos ?

Ça n'a juste aucun rapport avec le sujet. La question ici c'est des gens qui communiquent avec d'autres gens qui se trouvent être chez Yahoo. Les premiers nont rien signé ni autorisé ni sont en rapport avec Yahoo et pourtant celui-ci s'autorise tout seul à lire leur emails sous le seul prétexte que le destinataire est chez Yahoo.

C'est comme si tu autorisais le concierge de ton immeuble à lire tout ton courrier ; il va apprendre des tas de choses sur ceux qui t'ecrivent et ceux ci ont pas forcement envie que quelqu'un autre que toi lise ce quils tenvoient.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 15:24
Si ils ont réussi a prouver le désintéressement de l'espionnages ou traques des usagés c'est que c'est du ciblé sans être trop ciblé.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 15:36
Citation Envoyé par TidiusFF  Voir le message
Les premiers nont rien signé ni autorisé ni sont en rapport avec Yahoo et pourtant celui-ci s'autorise tout seul à lire leur emails sous le seul prétexte que le destinataire est chez Yahoo.

Tu n'as jamais envoyer de carte postale ou fait développer des photos depuis des pellicules ou encore fait faire des agrandissements de photos ?

Vie privé et applications réagissent à des évènements, le duo de choc.
Avatar de micka132 micka132 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 18:53
Citation Envoyé par hotcryx  Voir le message
"Les avocats touchent des millions et les plaignants n'ont rien"

Certains trouveront que c'est parfaitement normal!

Les avocats sont payés pour leurs travail, ce qui n'a absolument rien avoir avec le fait d'avoir gagné ou pas.
D'ailleurs dans le systeme juridique Francais on peut déjà considérer ça comme une victoire car bien souvent le perdant paye l'avocat de la partie adverse.
Que les sommes soient importantes c'est un autre problème...il y a fort a parier que le collectif a pris des avocats de renom et donc qui facture cher.
C'est exactement pareil quand une entreprise décide de prendre Accenture pour refaire son site et qui sera facturé a peu prés 10 fois plus cher que via une SSII ou éditeur lambda.
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil