Des systèmes de vote américains ont été compromis par des hackers
Afin de voler les données personnelles des électeurs

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Le FBI a lancé une alerte pour prévenir les autorités d’une possible infiltration des bases de données des élections de deux états américains. Les enquêteurs du bureau des investigations pensent que les cybercriminels à l’origine de ce piratage seraient des hackers affiliés au gouvernement russe. Cet incident survient à l’approche des élections qui vont se tenir en novembre prochain.

Le FBI a publié un bulletin destiné à mettre en alerte les états américains contre les cyberintrusions destinées à mettre à mal les élections. Ces menaces ont poussé le Département de la Sécurité intérieure (DHS) à organiser une conférence et convoquer les responsables des élections de différents états. Le département a offert son assistance afin de sécuriser les systèmes de vote, en assignant des experts de sécurité fédéraux pour scanner les systèmes et déceler les vulnérabilités.

Le bulletin émis par le FBI n’a pas spécifié les états concernés par cette intrusion, mais des sources familières avec le document affirment qu’il s’agit des états de l’Arizona et de l’Illinois. Dans l’Illinois en particulier, les responsables ont été forcés d’arrêter le système d'inscription des électeurs pendant 10 jours vers la fin de juillet, après que les hackers ont réussi à télécharger les données personnelles de 200 000 personnes, avec leurs noms, adresses, sexes, dates de naissance, et parfois des informations complémentaires comme les derniers chiffres de leur numéro de sécurité sociale ou de permis de conduire. L’attaque sur l’Arizona a été plus limitée et n’a pas réussi à dérober des données.

L’enquête du FBI a listé huit adresses IP séparées à l’origine des deux attaques. Les enquêteurs suggèrent que ces attaques sont liées, en indiquant qu’une des adresses IP a été utilisée dans les deux intrusions. Le FBI cherche à savoir si d’autres états ont connu des attaques similaires, pour cela, il a demandé aux responsables des conseils des élections des différents états de vérifier les logs, afin de déterminer s’il y a eu des activités similaires.

Une des adresses IP impliquées dans cette intrusion avait déjà fait surface dans un forum criminel de hackers russes. La méthode avec laquelle les attaques ont été menées - ainsi que les différents outils utilisés par les hackers pour trouver les vulnérabilités et les exploiter - ressemble à ceux utilisés dans d’autres cyberattaques vraisemblablement affiliées à l’État russe, une de ces attaques a été menée juste ce mois contre l’Agence mondiale antidopage.

Source : Yahoo News

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Forum Sécurité


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Madmac Madmac - Membre averti https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 1:10
Les Russes ont le dos large. Les Démocrates ont sondé le terrain ...
Avatar de Placide Avorton Placide Avorton - Membre actif https://www.developpez.com
le 31/08/2016 à 22:31
Je ne comprends pas.

Ce sont les bdd des listes électorales qui sont compromises ou bien les systèmes de votes?

Les systèmes de votes doivent bien à minima emprunter une solution type VPN entre les bureaux de vote et les centres de dépouillements, après identification de l’électeur?

Merci de préciser, le sujet est intéressant.
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 9:26
Un représentant au Congrès américain propose des mesures afin de protéger le système de vote
Contre les cyberattaques de plus en plus sophistiquées

Alors que les États-Unis se dirigent vers les élections présidentielles en novembre prochain, les responsables cherchent à protéger le système de vote contre les cyberattaques de plus en plus sophistiquées. Un représentant au Congrès américain de Georgia a avancé deux projets de loi destinés à renforcer le système de sécurité, notamment en raison des craintes de voir des espions russes manipuler le système.

Le premier projet de loi au nom de Election Infrastructure and Security Promotion Act of 2016 est destiné à classer les systèmes de vote comme une infrastructure critique, ce qui veut dire que le gouvernement fédéral sera mandaté afin de la protéger, au même titre que le réseau électrique du pays et le secteur bancaire. Le deuxième projet de loi (Election Integrity Act) vise à limiter l’éventail de machines de vote que les États peuvent acquérir et prohiber leur connexion à Internet. Ces projets de loi reflètent une fois encore le débat tendu aux États-Unis concernant la désignation du système de vote en tant qu’une infrastructure critique, et si cette mesure va aider à sécuriser ce système hautement décentralisé.

Pour le moment, les méthodes et les équipements utilisés pour le vote durant les élections sont sous la responsabilité de chaque État. En désignant ce système comme critique, il sera alors placé sous la responsabilité du département de la Sécurité intérieure (DHS) afin de le superviser et standardiser les mesures de test et d’audit. Sans surprise, pas tout le monde est en faveur de cette intervention, beaucoup de représentants pensent que le gouvernement fédéral n’a pas à se mêler, puisque le contrôle des élections américaines a été historiquement sous la responsabilité des États ; d’autres sont pour une intervention du gouvernement fédéral, mais pensent que cette tâche est hors du champ d’expertise du DHS.

Le projet de loi proposé par Hank Johnson prévoit également d’autoriser la National Science Foundation (NSF) et la Defense Advanced Projects Agency (DARPA) à créer un programme d’innovation technologique dans le but de mettre au point de nouveaux logiciels et machines, administration, audit et autres opérations destinés aux élections. « À la suite du piratage du serveur du Comité national démocrate et les efforts de certains Etats pour mettre à mal le vote, les citoyens sont inquiets », a dit le représentant au Congrès américain. « Nous devons réduire la vulnérabilité de nos systèmes de vote cruciaux, protéger la sécurité et l’intégrité du processus électoral et nous assurer que tous les Américains puissent avoir l’opportunité de voter. »

Source : The Daily Dot

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de gCollin gCollin - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 13:30
Il y avait eu pleins d'articles aux dernières élections US montrant comment le système de vote est une vraie passoire et en plus non fiable.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 13:47
Encore la propagande américaine "des méchants russes".

PRISM c'est russe aussi?!

Les américains cherchent des noises à la Russie pour provoquer la 3e guerre mondiale.
A un moment il faut arrêter de tourner autour du pot.
Ils savent très bien que Hillary n'est plus capable de gourverner et que Trump est le favori.
Avatar de fenkys fenkys - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 14:27
Je connais une technique de vote révolutionnaire qui ne peut pas être piratée (sauf en Corse). C''est compose de deux éléments un bulletin de vote et une urne.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 16:27
c'est de plus de plus sophistiqué parce que plus sécurisé. mais ça ne suffira jamais.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil