Le secteur IT garde sa position dans le classement des secteurs d'activité qui rémunèrent le mieux
D'après une étude menée par Puppet

Le , par Victor Vincent, Expert éminent sénior
L’industrie IT confirme de nouveau sa place de bon choix de carrière en ce qui concerne le niveau des salaires. En effet, c’est ce que confirme un récent sondage effectué par la société Puppet sur les salaires des DevOps aux États-Unis. D’après ce rapport publié sur le site web de la structure, plus de 4600 personnes ont participé à l’étude acceptant de révéler leurs salaires permettant ainsi de désigner les plus gros d’entre eux. Parmi les salaires qui arrivent en tête du classement 2016 des métiers IT qui payent le mieux on retrouve entre autres les métiers de développeur ou ingénieur système, développeur ou ingénieur logiciel, administrateur système, praticien ou architecte DevOps. Ces métiers rapportent en moyenne 100 000 dollars américains par an à leurs praticiens.

Le rapport de cette étude indique que 60 pour cent des développeurs et ingénieurs systèmes, 64 pour cent des ingénieurs DevOps et 61 pour cent des développeurs et ingénieurs logiciels ont déclaré qu’ils touchent plus de 100 000 dollars par an. Quant aux architectes, 88 pour cent d’entre eux affirment qu’ils gagnent plus de 100 000 dollars par an et 25 pour cent franchissent même la barre des 150 000 dollars.

L’étude s’est également intéressée à certains états américains en particulier, parmi eux, la Californie. Dans cet état, plus de 200 personnes ont accepté de participer à l’étude dont la majorité est soit ingénieur ou développeur système. Parmi les travailleurs IT californiens, 75 pour cent seraient dans le lot des salaires les plus élevés du secteur aux États-Unis et ils étaient plus de 63 pour cent l’année dernière. La Californie compte également un bon pourcentage de salariés IT qui gagnent plus de 150 000 dollars par an avec 23 pour cent des salariés ayant participé à l’étude. D’après le rapport de l’étude, les salaires moyens annuels dans le secteur informatique ont également augmenté de manière générale en Australie, au Canada et en Europe de l’Ouest avec une grande partie des travailleurs du secteur qui touchent plus de 150 000 dollars ou plus par an. Quant à l’Europe de l’Est, l’Asie, l’Amérique latine ou encore les Caraïbes, les salaires restent pour la plupart encore assez bas comparés aux autres régions du monde cité un peu plus haut.

Ces gros salaires cachent cependant une certaine disparité entre les manageurs et les praticiens en tant que tels. En effet, le détail des chiffres montre que la majeure partie des praticiens du Canada par exemple gagnent entre 75 000 et 100 000 dollars par an alors suivi respectivement par l’Australie, la nouvelle Zélande, les États-Unis et l’Europe de l’Ouest. Dans les mêmes secteurs d’activité aux États-Unis, 43 pour cent des manageurs touchent pas moins de 150 000 dollars par an. Cette proportion était de 26 pour cent l’année dernière. La disparité entre praticiens et manageurs est également assez importante en Europe de l’Ouest ou la grande majorité des salariés praticiens ont déclaré des revenus annuels entre 50 000 et 74 999 dollars alors que les manageurs se trouveraient en moyenne dans la fourchette comprise entre 75 000 et 99 999 dollars. Dans le continent asiatique, les praticiens toucheraient en moyenne 25 000 dollars par an alors que les manageurs gagneraient entre 35 000 et 49 999 dollars par an.

Source : Puppet

Et vous ?

Qu’en est-il de la situation en France et dans le reste de l’Europe ?
Qu’est-ce qui expliquerait selon vous des disparités salariales dans les mêmes secteurs d’activité ?

Voir aussi

Chine : une entreprise d’assemblage d’iPhone impose des conditions draconiennes à ses ouvriers pour pouvoir atteindre les objectifs fixés par Apple


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Vadrygar Vadrygar - Membre régulier https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 8:13
Le jour où un article comme ça s'amusera à faire une comparaison dollars gagnés aux USA = Euros gagnés en Europe (obvious ?) mais en net (impot, assurance, taxe diverses prélevé) et selon le coût de la vie, je serais vraiment heureux. Oui il m'en faut peu...

Bref tout ça pour dire que je ne sais pas exactement si 150000 dollars c'est énooooooooorme aux USA ou bien s'il faut retirer 100k pour les coûts diverses et compagnie que nous n'avons pas en France par exemple.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 8:59
Merci à la société Puppet de faire parler d'elle... Parce que sans cette magnifique étude, je n'aurai jamais entendu parlé d'eux!!! Pari gagné donc!

Autrement comme d'habitude, ce genre d'étude ne vaut rien:

1. Elle se base sur le bon vouloir de gentils participant qui veulent bien indiquer leur salaire (vu le nombre de mytho, entre les mecs qui s'inventent un gros salaire pour exister et les petits salaires qui n'oseront pas l'indiquer ou ceux qui ne veulent pas participer, cela laisse une belle place au n'importe quoi)

2. L'échantillon est minimalesque: Quand on voit que l'étude dit avoir la réponse de 200 praticiens sur l'ensemble de la Californie, on peut que se marrer!!! Apparemment, l'IT n'est pas une activité très en vogue à la Silicone Valley

Donc, on oublie vite la société Puppet!!! Perso, je préférais les Muppets
Avatar de TheLastShot TheLastShot - Membre averti https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 10:46
Citation Envoyé par Vadrygar  Voir le message
Le jour où un article comme ça s'amusera à faire une comparaison dollars gagnés aux USA = Euros gagnés en Europe (obvious ?) mais en net (impot, assurance, taxe diverses prélevé) et selon le coût de la vie, je serais vraiment heureux. Oui il m'en faut peu...

Bref tout ça pour dire que je ne sais pas exactement si 150000 dollars c'est énooooooooorme aux USA ou bien s'il faut retirer 100k pour les coûts diverses et compagnie que nous n'avons pas en France par exemple.

En effet ce serait une bonne chose de remettre ça dans le contexte. Et ce que je peux en dire pour ce que j'en connais c'est que c'est effectivement énorme comparé à la France. Déjà en France on est beaucoup plus imposé (bah oui... Sécu, retraite, et tous les autres trucs qu'ils n'ont pas aux USA, ça sort pas de nul part) et le coût de la vie est inférieur à celui en France (ne serait-ce qu'au niveau de la nourriture (à part si évidemment vous voulez manger bien franchouillard, en buvant votre bouteille de badoit... là vous allez casquer).
Donc en comparaison, un salaire beaucoup plus important aux US signifie une encore meilleure qualité de vie (après pour ce qui est de la sécu et de la retraite, bah... Statistiquement la plupart des gens paient beaucoup plus en cotisation que ce que ça ne leur coûterait s'ils payaient eux-même leurs soins (je parle bien de la majorité des cas, pas de ceux qui ont besoin d'une opération du coeur, d'un traitement pour le cancer ou autre), et pour ce qui est de la retraite quand on a un salaire pareil et suffisamment de neurones, on peut facilement se passer du système de retraite).
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 11:10
Citation Envoyé par Vadrygar  Voir le message
Le jour où un article comme ça s'amusera à faire une comparaison dollars gagnés aux USA = Euros gagnés en Europe (obvious ?) mais en net (impot, assurance, taxe diverses prélevé) et selon le coût de la vie, je serais vraiment heureux. Oui il m'en faut peu...

Bref tout ça pour dire que je ne sais pas exactement si 150000 dollars c'est énooooooooorme aux USA ou bien s'il faut retirer 100k pour les coûts diverses et compagnie que nous n'avons pas en France par exemple.

Plutôt que te chercher à faire la comparaison en retirant du total des charges inconnues aux salaires des USA, tu peux faire le raisonnement inverse sur un salaire français.

Pour un salaire annuel brut de 40 000€ (classique pour un débutant avec 2/3 ans d'expérience en idf), on arrive avec les charges patronales (le super brut, ce qui n'apparait même pas sur votre fiche de paie) à du 55 000€ annuel payés par le patrons.

Donc hors-impôts, hors charges, hors-tout, on arrive avec du $61500.

On est quand même loin du compte, malgré des charges systématiques en plus (chômage, retraite etc...)

Après, je peux oublier des trucs, je suis pas expert comptable ^^
Avatar de bobnolit bobnolit - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 11:30
Cette comparaison vient d'une blague de The Economist en 1986. La page wikipédia de l'indice Big Mac montre justement que ça ne tient pas compte parfaitement du pouvoir d'achat, vu que ça tient aussi compte de la variation monétaire. Mais l'idée reste intéressante et peut donner des résultats plutôt corrects.
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 11:40
Citation Envoyé par AoCannaille  Voir le message
Plutôt que te chercher à faire la comparaison en retirant du total des charges inconnues aux salaires des USA, tu peux faire le raisonnement inverse sur un salaire français.

Pour un salaire annuel brut de 40 000€ (classique pour un débutant avec 2/3 ans d'expérience en idf), on arrive avec les charges patronales (le super brut, ce qui n'apparait même pas sur votre fiche de paie) à du 55 000€ annuel payés par le patrons.

Donc hors-impôts, hors charges, hors-tout, on arrive avec du $61500.

On est quand même loin du compte, malgré des charges systématiques en plus (chômage, retraite etc...)

Après, je peux oublier des trucs, je suis pas expert comptable ^^

C'est toujours très compliqué de comparer les situations dans deux pays, parce que tout y est différent.

En vrac :

Aux USA, seuls les classes populaires mettent leurs enfants à l'école publique, tout ceux qui peuvent se payent l'école privée. Sans compter l'année de fac entre 20 000$ et 45 000$ annuel.

Aux USA, il n'y a pas de sécurité sociale. Que des assurances maladie. Dans certains hôpitaux privés, ils vérifient ton assurance avant de te soigner. Et si tu n'en as pas, tu es redirigé vers un dispensaire public (bon, si tu pisses le sang ou que ta vie est en danger immédiat, je suppose qu'ils doivent intervenir quand même). Ha, et bien sur, l'accès aux soins est bien plus cher aux USA. Les médecins déconventionnés de France sont des petits joueurs à côté de leurs confrères américains. Sans parler de tout ce qui est dentiste...

Par d'assurance chômage, sauf à en souscrire une privée là encore.

Beaucoup moins de vacances, moins de droits pour les travailleurs (certes, il y en a sans doute trop en France, mais là, c'est l'autre extrême).

Bref, si on compare à niveau équivalent, je suis pas certain que le gain soit si énorme aux USA. Si tu es célibataire, sans enfants, en excellente santé, et que tu y vas pour 10 ans, c'est surement le bon plan pour revenir blindé. Maintenant, si tu pars avec femme est enfant (déjà amuses toi pour le visa de tout ce petit monde...) le calcul sera sans doute beaucoup moins intéressant.

et pour conclure, je vais mettre en lien ce très bon article qui démonte un autre article d'un journal dijonnais qui voulait démontrer qu'en France, pour 100euros net payé, il ne restait quasi rien à l'employé et que cela coutait un bras au patron : http://mecadyn.over-blog.com/2016/08...ernicieux.html
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 14:14
Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
C'est toujours très compliqué de comparer les situations dans deux pays, parce que tout y est différent.

En vrac :

Aux USA, seuls les classes populaires mettent leurs enfants à l'école publique, tout ceux qui peuvent se payent l'école privée. Sans compter l'année de fac entre 20 000$ et 45 000$ annuel.

Aux USA, il n'y a pas de sécurité sociale. Que des assurances maladie. Dans certains hôpitaux privés, ils vérifient ton assurance avant de te soigner. Et si tu n'en as pas, tu es redirigé vers un dispensaire public (bon, si tu pisses le sang ou que ta vie est en danger immédiat, je suppose qu'ils doivent intervenir quand même). Ha, et bien sur, l'accès aux soins est bien plus cher aux USA. Les médecins déconventionnés de France sont des petits joueurs à côté de leurs confrères américains. Sans parler de tout ce qui est dentiste...

Par d'assurance chômage, sauf à en souscrire une privée là encore.

Beaucoup moins de vacances, moins de droits pour les travailleurs (certes, il y en a sans doute trop en France, mais là, c'est l'autre extrême).

Bref, si on compare à niveau équivalent, je suis pas certain que le gain soit si énorme aux USA. Si tu es célibataire, sans enfants, en excellente santé, et que tu y vas pour 10 ans, c'est surement le bon plan pour revenir blindé. Maintenant, si tu pars avec femme est enfant (déjà amuses toi pour le visa de tout ce petit monde...) le calcul sera sans doute beaucoup moins intéressant.

et pour conclure, je vais mettre en lien ce très bon article qui démonte un autre article d'un journal dijonnais qui voulait démontrer qu'en France, pour 100euros net payé, il ne restait quasi rien à l'employé et que cela coutait un bras au patron : http://mecadyn.over-blog.com/2016/08...ernicieux.html

Justement, concrètement, tous les services que tu décris seront prélevés dans le salaire super brut qui est, dans mon exemple, de 61500$
On a donc bien 61500$ - impot (école etc.) - Sécurité sociale - assurance chomage = vrai salaire net.
eux ont les mêmes charges (éventuellements facultatives) mais à partir de 100 000€

Effectivement mon poste ne parlait pas de la qualité de vie. Admettons qu'ils travaillent 20% en plus (Heures hebdo + moins de vacances), on arrive sur mon exemple à environ 74k$ / ans. C'est Vrai que l'écart se rétrécie.
Avatar de Carhiboux Carhiboux - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 15:02
Attention hein, je ne critique pas forcément le système américain, il a ses avantages et ses inconvénients.

Je porte juste à ton attention que si ce qui tombe sur ton compte en banque est bien plus élevé aux USA, ce qui en sort pour les dépenses courantes fixe et/ou quasi-obligatoires peut l'être aussi.
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 30/08/2016 à 16:33
Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
et pour conclure, je vais mettre en lien ce très bon article qui démonte un autre article d'un journal dijonnais qui voulait démontrer qu'en France, pour 100euros net payé, il ne restait quasi rien à l'employé et que cela coutait un bras au patron : http://mecadyn.over-blog.com/2016/08...ernicieux.html

Merci pour le lien, j'ai vu passer l'article en question et je cherchais justement un truc pour montrer à certains que comme d'hab, ce n'était qu'une grosse mystification...
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 06/09/2016 à 11:40
Citation Envoyé par Carhiboux  Voir le message
Attention hein, je ne critique pas forcément le système américain, il a ses avantages et ses inconvénients.

Je porte juste à ton attention que si ce qui tombe sur ton compte en banque est bien plus élevé aux USA, ce qui en sort pour les dépenses courantes fixe et/ou quasi-obligatoires peut l'être aussi.

A commencer bien entendu par l'immobilier et les frais de santé.
Offres d'emploi IT
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil