WhatsApp va partager les numéros de téléphone de ses utilisateurs avec Facebook
Afin de mieux les cibler avec des publicités pertinentes

Le , par Coriolan

102PARTAGES

11  0 
L’application de messagerie instantanée WhatsApp est utilisée par un milliard de personnes. Elle a été lancée en 2009 par deux anciens ingénieurs de Yahoo dans le but de remplacer le SMS. Après son énorme succès, l’entreprise a été rachetée par Facebook pour la somme de 19 milliards de dollars (22 milliards après une appréciation des actions de Facebook). Après ce rachat, les fondateurs avaient promis que l’application conserverait sa marque et son siège social à Mountain View, et continuerait de fonctionner indépendamment, en parallèle à Facebook Messenger.

Seulement, l’entreprise a changé le jeudi dernier ses conditions d’utilisation, en permettant aux entreprises d’envoyer des messages directement aux utilisateurs. WhatsApp va également partager les numéros de téléphone de son énorme base d’utilisateurs avec Facebook. « Nous allons explorer des façons dont les entreprises et vous pouvez communiquer ensemble […], comme passer des commandes, effectuer des transactions, obtenir des informations de rendez-vous, recevoir des bons et avis de livraisons, être informé des mises à jour de produits et services et du markéting », explique WhatsApp sur son site.

Cette décision constitue sûrement un énorme changement de cap pour WhatsApp, qui ne va pas plaire à beaucoup d’utilisateurs. Néanmoins, l’entreprise a tenu à préciser que les bannières publicitaires de tiers indépendants ne seront pas autorisées sur la plateforme. WhatsApp a justifié cette décision par le fait que les marques auront la possibilité d’envoyer des messages pouvant « contenir une offre pour quelque chose qui pourrait vous intéresser ». Alors que le partage des numéros de téléphone avec Facebook servira à « faire des suggestions de produits (par exemple d’amis, de connexions ou de contenus intéressants) et afficher des offres et des publicités pertinentes ».

L’entreprise a tenu à préciser que le contenu des messages des utilisateurs sera hors de la portée de Facebook ou tout autre tiers, notamment grâce au chiffrement mis en place récemment. « Vous êtes les seules personnes à pouvoir les lire [et] rien de ce que vous partagez sur WhatsApp, y compris vos messages, photos et informations de compte, ne sera partagé à la vue des autres sur Facebook », écrit WhatsApp.

Comment empêcher WhatsApp de partager vos données avec Facebook ?

Il est toujours possible d’empêcher le partage des informations de votre compte WhatsApp avec Facebook. Au lancement, l’application vous demande d’accepter les nouvelles règles d’utilisation. Il faut cliquer sur le petit texte en dessous de l’écran qui dit « savoir plus sur les mises à jour clés de nos conditions et politique de confidentialité », une case peut alors être décochée pour s’opposer au partage de vos données avec Facebook.


Si jamais vous avez déjà accepté les nouvelles conditions d’utilisation, il sera toujours possible dans un délai de trente jours de se rendre aux paramètres de WhatsApp et décocher la case « partager infos compte ».


Les nouvelles dispositions inquiètent la CNIL britannique

Suite à cette décision, l’autorité britannique de protection des données personnelles a annoncé qu’elle va vérifier de près les plans de WhatsApp, afin de savoir s’ils s’accordent avec les lois de protection de données. L’Information Commissioner’s Office (ICO), l’équivalent de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), veut savoir plus en détail comment WhatsApp compte mettre en place ces nouveaux services. « Les modifications effectuées par WhatsApp et Facebook vont affecter un grand nombre de personnes. Certains peuvent considérer que cela leur offrira un meilleur service, d’autres peuvent s’inquiéter du manque de contrôle. Notre rôle est de faire la lumière sur ce genre de choses, de nous assurer que les entreprises sont transparentes avec le grand public sur la façon dont elles partagent leurs données privées, et de protéger les consommateurs en nous assurant que la loi est respectée ».

Source : WhatsApp - ICO

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

WhatsApp déploie le chiffrement de bout en bout dans sa dernière version, la bibliothèque dont l'application se sert est open source

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 12:20
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
« faire des suggestions de produits (par exemple d’amis,[...]) ».
Je ne sais pas si c'est dit tel quel dans la version originale, mais ça fait un drôle d'effet
2  0 
Avatar de AhyGoon
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 13:25
Et la CNIL n'a rien a redire au sujet du process pour enlever le paramètre de partage?
1  0 
Avatar de fenkys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 13:59
J'ai trouvé un moyen d'empêcher le partage des numéros : changement du numéro par un numéro bidon, suppression de mon compte puis désinstallation de l'appli.
Au passage, j'ai désinstallé les autres applications du même genre, mon téléphone sachant gérer les SMS en natif.
2  0 
Avatar de Volgaan
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 15:31
Citation Envoyé par fenkys Voir le message
J'ai trouvé un moyen d'empêcher le partage des numéros : changement du numéro par un numéro bidon, suppression de mon compte puis désinstallation de l'appli.
Au passage, j'ai désinstallé les autres applications du même genre, mon téléphone sachant gérer les SMS en natif.
Sinon il y a aussi Threema qui, outre le fait de proposer du chiffrement bout à bout, n'est lié à aucun numéro de téléphone ou adresse email (bien que cela puisse être fait, de manière volontaire). En-dehors de l'anonymat que cela peut procurer, l'application peut être utilisée sur un appareil sans carte SIM
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 15:48
Citation Envoyé par AhyGoon Voir le message
Et la CNIL n'a rien a redire au sujet du process pour enlever le paramètre de partage?
Pense au ministère du commerce et de l'industrie. L'impuissance à permettre aux citoyens de faire valoir leurs droits est bien le problème. Les entreprises pénalises les clients et les gouvernements et personnes bouge le petit doigt dans le bon sens.
1  0 
Avatar de JavaBean
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 16:40
L'appli Facebook connaît déjà votre numéro de téléphone:

0  0 
Avatar de Volgaan
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 16:44
Tout le monde n'a pas forcément Facebook ou l'application, donc ce n'est pas une excuse
1  0 
Avatar de SteelWiWi
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 29/08/2016 à 18:19
Citation Envoyé par fenkys Voir le message
J'ai trouvé un moyen d'empêcher le partage des numéros : changement du numéro par un numéro bidon, suppression de mon compte puis désinstallation de l'appli.
Au passage, j'ai désinstallé les autres applications du même genre, mon téléphone sachant gérer les SMS en natif.
"mon téléphone sachant gérer les SMS en natif" Lol ahahahaha.
0  3 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/08/2016 à 3:36
Quant est-ce que les marketeux arrêteront de pister les gens par tous les moyens ?
A quelle distance êtes-vous d'un terroriste ?

J'ai un compte facebook très fermé: pseudo, limité aux amis, pas de centres d'intérêts, utilisé sur une instance de navigateur dédié, etc.
Cependant, j'ai un petit con de neveu que je n'ai pas pu refuser d'admettre parmi mes amis.
Il en a environ 400. Je suis certain qu'il n'en connait pas plus du dixième et que ces soit-disant amis sont du même acabit
A une distance de 4, on trouve 400^4 = plus de 25 millions de personnes (sans tenir compte il est vrai des doublons).

Alors avec l'espionnage de Facebook et les connexions avec diverses agences gouvernementales, à quelle distance êtes-vous d'un djihadiste ?
Et maintenant, en plus, les n° de téléphone ?
Enfin, il est vrai que l'on était déjà incité à fournir un numéro de mobile pour améliorer l'expérience utilisateur et que les plus gros annuaires téléphoniques du monde sont ceux de Google et de Facebook.
Meu non, leur politique de confidentialité est là pour vous protéger, dormez tranquille braves gens. Les terroristes utilisent d'autres moyens. Vous, vous ne serez jamais inquiétés...
3  2 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/09/2016 à 2:54
J'accepte la contradiction.
Quels sont les arguments de la personne qui a voté contre mon post ?
J'aimerai, franchement les connaitre et pouvoir en discuter que ce soit sur ce fil de discussion ou par M.P.
0  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web