Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Des chercheurs du MIT développent un système qui pourrait tripler la vitesse de transmission des données Wi-Fi
Tout en doublant la portée du signal

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Des chercheurs du MIT appartenant au CSAIL (Computer Science and Artificial Intelligence Lab) ont déclaré avoir mis au point une nouvelle technologie sans fil en mesure de tripler la vitesse de transmission des données Wi-Fi tout en doublant la portée du signal. L’équipe, menée par les bons soins du professeur Dina Katabi, a voulu faire une démonstration des capacités de son prototype baptisé MegaMIMO 2.0.

La clé du fonctionnement du système qui sera bientôt commercialisé réside dans la capacité à coordonner de multiples points d’accès en même temps, à la même fréquence et sans créer d’interférences. Ce qui signifie qu’en théorie, MegaMIMO 2.0 sera en mesure d’améliorer sensiblement la vitesse ainsi que la robustesse des réseaux de connexions sans fil, ce qui sera très utile par exemple durant des évènements où les connexions pourraient être très sollicitées comme les concerts, les conventions ou tout autre grand rassemblement de personnes.

La technologie MIMO (Multiple Input Multiple Output) aide les périphériques en réseau à mieux fonctionner en combinant plusieurs émetteurs et récepteurs qui vont travailler simultanément, permettant ainsi d’envoyer et de recevoir plus d’un signal de données au même moment. MegaMIMO 2.0 permet à plusieurs routeurs de travailler en harmonie, transmettant des données sur le même spectre.

Les services haut débit mobiles suivent actuellement une croissance exponentielle entraînant une augmentation importante du trafic de données. La hausse du trafic est favorisée par le nombre croissant d’abonnés mobiles, en particulier des utilisateurs de Smartphone. La montée rapide du trafic a conduit plusieurs organismes comme la FCC (Federal Communications Commission, qui est chargée de réguler l’utilisation des fréquences radio aux États-Unis) à parler de la possibilité d’une « crise du spectre ». Cette formulation fait référence au manque potentiel de spectre de fréquences sans fil nécessaire pour supporter un nombre croissant de dispositifs d’utilisateurs ainsi que des bandes de fréquences utilisées par le gouvernement et le secteur privé. Plusieurs experts considèrent que la crise du spectre est un risque en télécommunication et en réseautage sans fil avec des implications profondes dans le futur immédiat.

« Dans le monde sans fil d'aujourd'hui, vous ne pouvez pas résoudre la crise du spectre en lançant simplement plusieurs émetteurs, car ils vont toujours interférer les uns avec les autres », a déclaré Ezzeldin Hamed, un doctorant qui est l’auteur principal du document sur le sujet. « La réponse est d'avoir tous les points d'accès qui fonctionnent les uns avec les autres simultanément pour un usage efficace du spectre disponible ».


Pour faire une démonstration des performances de MegaMIMO 2.0, les chercheurs ont simulé une salle de conférence avec un ensemble de quatre ordinateurs connectés au même réseau Wi-Fi. L’expérience a montré que le système pouvait améliorer la vitesse de transmission des données de 330 %. Selon Hariharan Rahul, un doctorant qui est également coauteur du document, ce système pourrait également être appliqué aux réseaux mobiles pour résoudre de tels problèmes de congestion.

« Le problème est que, comme deux stations radio ne peuvent pas faire jouer une chanson à la même fréquence et au même moment, des routeurs multiples ne peuvent pas transférer les données sur la même portion de spectre sans créer d’interférences majeures qui brouillent le signal », a noté Rahul. Aussi, pour l’équipe du CSAIL, la pièce manquante du puzzle était une nouvelle technique pour assurer la coordination de plusieurs émetteurs en synchronisant leurs phases. L'équipe a développé des algorithmes spéciaux de traitement du signal qui permettent à de multiples émetteurs indépendants de transmettre des données sur le même morceau de spectre à plusieurs récepteurs indépendants sans interférer les uns avec les autres.

« Ces recherches proposent une toute nouvelle façon de distribuer le Wi-Fi dans les campus et les entreprises », a expliqué Sachin Katti, un professeur associé en ingénierie électrique et sciences informatiques à l’université de Stanford. « Bien que les solutions actuelles sont souvent lentes et présentent parfois des performances inégales, cette technologie a le potentiel d’offrir une connectivité à haute capacité de chaque utilisateur ».

Source : MIT, FCC

Voir aussi :

Wi-Fi Alliance certifie les routeurs Wi-Fi Wave 2 intégrant le système multitâche MU-MIMO, pour un débit encore plus élevé

Les propriétaires de Wi-Fi ouverts ne peuvent pas être tenus responsables d'actes de piraterie d'après l'avis d'un avocat général de la CJUE

MWC 2016 : Avast se livre à une expérience pour sensibiliser les utilisateurs sur les risques liés aux connexions via Wi-Fi publics


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 25/08/2016 à 23:41
Pour les théories des ondes, qu'est ce que l'ensemble des ondes radio ?
Je croyais qu'il y avait des fréquences sur lesquels il n'était pas possible transmettre des informations, mais je crois bien que non après avoir obtenu la réponse...
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/08/2016 à 2:01
Citation Envoyé par MikeRowSoft  Voir le message
Pour les théories des ondes, qu'est ce que l'ensemble des ondes radio ?

http://lmgtfy.com/?q=onde+radio&l=1

Du reste, comme j'ai pas trouvé d'articles scientifiques sur le sujet accessible gratuitement (et sans plugin bizarre), j'ai pas pu lire le principe. Donc ben j'ai rien à dire. Si quelqu'un en trouve un, je suis preneur.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 26/08/2016 à 13:04
Citation Envoyé par Matthieu Vergne  Voir le message
http://lmgtfy.com/?q=onde+radio&l=1

Du reste, comme j'ai pas trouvé d'articles scientifiques sur le sujet accessible gratuitement (et sans plugin bizarre), j'ai pas pu lire le principe. Donc ben j'ai rien à dire. Si quelqu'un en trouve un, je suis preneur.

Toi tu t'attaque à la théorie des ondes et la matière noire et moi je lis la page du lien.

Au moins je sais où conduit se trou de ver...
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/08/2016 à 16:47
Le titre de l'article est trop racoleur, ça ne concerne que les ensembles avec plusieurs points d'accès etc'est un programme gérant mieux ces multiples accès donc rien à voir avec le titre de cet article
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 26/08/2016 à 17:09
Pourtant je trouve que c'est un Bluetooth amélioré...
Un nuage de points communicants et une optimisation du partage du médium de communication. (superficie physique)

Surtout ne pense pas que Bluetooth est venu faire un peu de bruit pour voir les réactions.

Entre le mode point d'accès et ad hoc je crois que Bluetooth est souvent resté ad hoc. L'itinérance ? c'est une bonne question.

Le partage de box entre plusieurs opérateurs, c'est pas vraiment se qui est dans l'article.
Avatar de JML19 JML19 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/08/2016 à 17:59
Bonjour

C'est le principe de l'ADSL qui utilise des sous porteuses dans un câble appliqué aux ondes radios.

Extrait de Wikipédia :

Domaine fréquentiel[modifier | modifier le code]
N.B.: les chapitres ci-dessous concernent les modes ADSL, ADSL2 et Re-ADSL. Le mode ADSL2+ fait l'objet d'un paragraphe distinct en fin de chapitre.

L'ADSL fait appel à la notion de sous-porteuses : la bande de fréquences comprise entre 0 Hz et environ 1,1 MHz est divisée en 255 intervalles de 4,3125 kHz. À chaque intervalle est associée une sous-porteuse, qui donne un signal modulé. La n-ième sous-porteuse est donc matérialisée sous la forme d'un signal dont la fréquence de base vaut [n × 4,3125 kHz]. Un modem ADSL peut donc être considéré comme la mise en parallèle d'un grand nombre de modems analogiques, chacun transmettant sur une fréquence différente : 4,3125 kHz pour le premier, 8,6250 kHz pour le second, 12,9375 kHz pour le troisième, et ainsi de suite.

La sous-porteuse d'indice 0 n'est pas utilisée, car elle correspond à un signal de fréquence nulle8. Les sous-porteuses d'indice 1 à 255 sont théoriquement utilisables pour transmettre des données. Toutefois, les sous-porteuses d'indice 1 à 6 ne sont en général pas exploitées en raison de la présence possible de signaux téléphoniques dans une gamme de fréquences proche des fréquences utilisées par ces sous-porteuses9. Dans la pratique, lorsque l'ADSL est mis en œuvre sur une ligne téléphonique classique (analogique), les sous-porteuses d'indice 7 à 255 sont donc disponibles pour la communication ADSL proprement dite.

L'ADSL2 et le Re-ADSL (Reach Extended ADSL) sont des évolutions de la technologie ADSL d'origine. Grâce à une technique de modulation/démodulation améliorée, ces nouveaux modes permettent d'obtenir une meilleure immunité de la communication aux perturbations et un fonctionnement acceptable sur des lignes qui auraient été trop longues pour supporter une transmission ADSL classique.

Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/08/2016 à 22:18
Citation Envoyé par JML19  Voir le message
Bonjour

C'est le principe de l'ADSL qui utilise des sous porteuses dans un câble appliqué aux ondes radios.

De ce que j'ai compris, non c'est n'est pas une sous-porteuse, qui est de la gestion de fréquence. Là on a de la gestion de phase, la fréquence restant fixe.
Avatar de JML19 JML19 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/08/2016 à 8:03
Citation Envoyé par Matthieu Vergne  Voir le message
De ce que j'ai compris, non c'est n'est pas une sous-porteuse, qui est de la gestion de fréquence. Là on a de la gestion de phase, la fréquence restant fixe.

Bonjour Matthieu Vergne

Le déphasage est plus compliqué à gérer, je ne suis pas sur que ce système sera avec le temps et les perturbations fiable.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/08/2016 à 19:04
Moi non plus. Faudrait lire l'article scientifique pour commencer à se faire une idée.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 27/08/2016 à 22:24
Maintenant que je compare la méthode avec le principe des moteurs triphasés (puissance) sa sous entend que autant de voisin, autant de phases. Pourtant pas de changement de canal contrairement à Bluetooth. Donc superposer deux phases est bien une modulation de fréquences pour plusieurs destinataires en parallèle, par contre les contraintes de temps et synchronisations sont fortes.
Offres d'emploi IT
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil