Apple et Samsung se partagent la totalité des bénéfices du marché de smartphones
Malgré la montée en puissance des constructeurs chinois

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Pendant des années, le duo Apple et Samsung a dominé le marché des smartphones. Les deux protagonistes se sont partagé l’essentiel des profits du marché ne laissant que des miettes à la concurrence, de telle sorte que certains constructeurs comme LG ont envisagé de délaisser le marché.

Selon l’analyste Michael Walkley de Canaccord, Apple s’est taillé la part du lion des profits du marché global de smartphones durant le deuxième trimestre, avec 75 % des bénéfices du secteur. Cependant, c’est moins que les 90 % enregistré au cours du premier trimestre. Walkley attribue cette baisse au lancement du Galaxy S7 et du Note 7 qui ont permis au géant coréen de renforcer sa position face à Apple. Un autre facteur aussi important qui a affecté les bénéfices d’Apple est l’attente de l’arrivée de L’iPhone 7 par les utilisateurs. Bref, Samsung a profité de ces circonstances pour gagner 30 % de plus de bénéfices durant le deuxième trimestre.

Si Apple et Samsung ont maintenu leur dominance sur le marché des smartphones pendant des années, ils ont aussi pu rester profitables, à l’inverse des autres constructeurs. Même les constructeurs chinois qui écoulent un volume important de smartphones en Chine et en Inde ont du mal à affecter le duopole d’Apple et Samsung. Cela est dû au fait que la firme de Cupertino jouit d’un large parc d’utilisateurs et un écosystème qui lui permet de monétiser ses services. Samsung de son côté a aussi une large base d’utilisateurs, mais contrairement à Apple, ses services ne lui permettent pas de tirer parti d’un écosystème. Les autres constructeurs eux sont dépourvus de ces qualités, leur seul atout pour se différencier de la concurrence est le prix, ce qui explique pourquoi ils ne réalisent pas de larges bénéfices.

Il serait judicieux de garder un œil sur l’évolution du marché des smartphones, puisque la croissance dans certains pays est arrivée au point de maturité. L’essentiel de la croissance du marché va désormais être tirée à l’avant par des pays émergents comme l’Inde, l’Indonésie et des régions comme le Moyen-Orient. L’Inde surtout a un attrait important pour les constructeurs, puisque le pays est en passe de détrôner les États-Unis comme deuxième marché de smartphones le plus important du globe. Mais il est peu probable que le duopole Apple et Samsung va réussir à écouler ses appareils haut de gamme avec la même stratégie qui permet d'encaisser de larges marges. La situation est différente, puisque les utilisateurs indiens ne vont pas dépasser 102 dollars comme prix moyen de vente des smartphones en Inde en 2018. Une situation intrigante pour Apple lorsque l’on sait que le prix de vente moyen des iPhones est de 600 dollars.

On imagine qu’Apple et Samsung vont concentrer plus d’efforts sur le marché d’entrée de gamme, qui à terme peut menacer leurs bénéfices. En juin dernier, Apple a présenté un iPhone moins cher pour les masses, une décision qui a déjà causé une baisse du prix de vente moyen de l’iPhone à son niveau le plus bas depuis deux ans.


Répartition des bénéfices du marché de smartphones par constructeur et par trimestre (en dollars)

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Forum Mobiles


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil