VS Code : Microsoft lance une extension pour le débogage de sites web pour les appareils iOS
Depuis son éditeur de code et sans avoir besoin d'un Mac

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Dans un souci de simplifier le workflow quotidien des développeurs depuis la sortie de Visual Studio Code, Microsoft a accordé un intérêt particulier dans le développement d’outils pour permettre à ces derniers de déboguer leur code directement depuis son éditeur. Après des débogueurs .NET et Node.js, puis un débogueur Chrome pour Visual Studio Code disponible depuis le mois de février, c’est au tour des développeurs web pour iOS d’être servis.

Microsoft vient de lancer un iOS Web Debugger pour VS Code. La nouvelle extension va permettre aux développeurs Web mobiles de déboguer leur code JavaScript exécuté sur Safari sur les appareils iOS (et simulateurs iOS) directement à partir de leur éditeur VS Code, sans outils additionnels.

Pour comprendre quelle est l’utilité de cette nouvelle extension, Microsoft explique qu’à ce jour, « le débogage des sites Web fonctionnant sur les appareils iOS est limité à un sous-ensemble de développeurs, étant donné que le Safari Web Inspector (Safari DevTools) nécessite une instance desktop de Safari qui est uniquement disponible pour les utilisateurs de MacOS. » Avec l’extension pour Visual Studio Code qui est disponible à la fois sur Windows et MacOS, Microsoft rend donc le débogage de sites web pour les appareils iOS moins contraignant en l’ouvrant désormais aux développeurs qui sont uniquement sur Windows. Tout ce que vous avez à faire est d'avoir Visual Studio Code avec la nouvelle extension iOS Web Debugger installée.

Avec l'extension de débogage, les développeurs peuvent encore profiter d’un port forwarding virtuel via un tunnel HTTP à partir de leur PC local. À propos de ce port forwarding, Kenneth Auchenberg, programme manager de Microsoft JavaScript Diagnostics explique que cela permettra de rendre le développement local plus facile. « Lors du développement de sites Web en cours d'exécution localement, c'est un processus lourd de permettre aux appareils mobiles d'accéder à votre serveur de développement local, qui est généralement un serveur HTTP tournant sur localhost, » a-t-il écrit. « Nous avons donc trouvé un moyen d'émuler un port forwarding en ajoutant l'option de démarrer une instance de localtunnel, qui dans les coulisses crée un tunnel HTTP de votre ordinateur local à internet pour la propriété tunnelPort spécifiée. Ce tunnel HTTP est ensuite utilisé par l'appareil iOS pour avoir accès à votre serveur de développement local, comme tout autre site Web public ».


La nouvelle extension de débogage des sites web sur les appareils iOS vient également avec d’autres fonctionnalités telles que le réglage des points d’arrêt, le pas à pas, et bien plus. Pour commencer à l’utiliser, vous devez aller dans le menu Extensions pour afficher la liste des extensions et rechercher par exemple « ios » pour filtrer la liste. Après l’installation de l’extension, il sera nécessaire de redémarrer l’éditeur de code pour que cela fonctionne.

Installer iOS Web Debugger

Source : Blog Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette extension ? Vous sera-t-elle utile ?

Voir aussi :

Visual Studio Code 1.4 : l'équipe de développement se concentre sur la correction de bogues et apporte des améliorations au contrôle de suggestions


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 23/08/2016 à 11:42
Personnellement, même si j'étais un peu sceptique sur ce nouvel éditeur à sa sortie, au fil des versions, il a pratiquement remplacé Visual Studio dans mon quotidien qui fait figure de canon pour tuer une mouche dans les développements légers. Visual Studio Code est vraiment une agréable surprise et cette nouvelle ne devrait pas inverser la tendance.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 09/09/2016 à 8:27
Visual Studio Code est disponible en version 1.5 avec de nouvelles fonctionnalités pour son outil de débogage,
l'intégration des langages, les extensions et plus encore

L’équipe de développement de Visual Studio Code a annoncé la disponibilité de la version 1.5. Microsoft a ajouté de nombreuses nouvelles fonctionnalités et améliorations avec cette mise à jour et apporté également des correctifs aux bogues de la version précédente.

Au niveau de l’espace de travail, l’explorateur de fichiers peut désormais afficher des icônes de fichiers et de dossiers grâce au thème File Icon. N’étant pas activé par défaut, il faut le faire manuellement en effectuant la commande Fichier > Préférences puis choisir le thème (sur Mac ce sera plutôt Code > Préférences). Toutefois, dans cette version, les icônes de fichiers et de dossiers ne seront affichés que dans l’explorateur de fichiers, Microsoft prévoit tout de même de les rendre disponibles à d’autres endroits (comme les onglets Editor par exemple). L’entreprise attend également que la communauté propose ses thèmes étant donné que Visual Studio Code n’est livré qu’avec deux thèmes pour le moment.

Au niveau des langages, la dernière version stable de TypeScript, la version 1.8.10, a été livrée avec Visual Studio Code. Pendant le mois de septembre, la version 2.0 sera disponible mais les développeurs sont déjà en mesure d’installer la release candidate en se servant de npm install -g typescript@rc. Toutefois, Microsoft rappelle qu’utiliser une version différente de TypeScript dans Visual Studio Code en ligne de commande peut être déroutant étant donné que vous aurez des générations différentes d’erreurs, notamment pour les fonctionnalités supportées de 2.0 qui ne le sont pas dans la version 1.8.10.

Du côté de HTML, de nouveaux paramètres ont été activés dans la commande qui intègre la complétion du code fournisseur. Microsoft recommande d’utiliser ces paramètres si vous ne souhaitez pas voir les suggestions correspondantes.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
// Configures if the built-in HTML language suggests Angular V1 tags and properties.
"html.suggest.angular1": true,
 
// Configures if the built-in HTML language suggests Ionic tags, properties and values.
"html.suggest.ionic": true,
 
// Configures if the built-in HTML language suggests HTML5 tags, properties and values.
"html.suggest.html5": true
Il est désormais possible d’associer des syntaxes de profils Emmet existantes (comme html, css) avec d’autres langages dans le nouveau paramètre emmet.syntaxProfiles. Le paramètre prend l’identifiant d’un langage et l’associe avec un profil Emmet. Par exemple, pour utiliser les abréviations Emmet HTML dans JavaScript, il suffit de faire :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
{
    "emmet.syntaxProfiles": {
        "javascript": "html"
     }
}
Il est également possible de désactiver les abréviations Emmet pour un langage en particulier en se servant du paramètre emmet.excludeLanguages. Par exemple, pour exclure Emmet des fichiers PHP il suffit de faire :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
{
    "emmet.excludeLanguages": [
        "php"
    ]
}
Au niveau des extensions, il y a désormais un élément dans le menu pour permettre de mettre à jour toutes ses extensions.


De plus, il y a un paramètre extensions.autoUpdate qui permet de mettre à jour automatiquement les extensions sans intervention de l’utilisateur lorsqu’il a la valeur true.

Il vous est également possible de classer vos extensions par nombre d’étoiles au lieu de ne pouvoir les classer que par ordre d’installation.

Du côté du débogage, une fois dans la console, vous verrez des suggestions pendant que vous êtes en train de taper un code. Toutefois, cette option n’est disponible pour le moment que pour le débogage Node.js, mais d’autres débogueurs peuvent également implémenter des suggestions pendant le protocole de débogage.


La console de débogage peut également être étendue à plusieurs lignes lorsque cela s’avère nécessaire. Pour activer l’extension, il suffit de faire la commande Shift + Entrée.

télécharger Visual Studio Code pour Windows

télécharger Visual Studio Code pour OS X

télécharger Visual Studio Code pour Linux 64 bits (archives tar.gz)

télécharger Visual Studio Code pour Linux 32 bits (archives tar.gz)

Source : blog Visual Studio Code
Avatar de Olivier Famien Olivier Famien - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 22:45
Le support pour la prise en charge de Java débarque en préversion sur Visual Studio Code
avec plus de fonctionnalités prévues pour bientôt

Depuis que Microsoft s’est tournée vers l’open source, nombreux sont les projets qui convergent vers les plateformes de la firme. En mars dernier, c’est Windows 10 qui a accueilli le sous-système Linux (WSL) afin d’exécuter les binaires Linux. Avant cette prouesse, Microsoft s’est lancé depuis 2015 dans le développement d’une version multi-plate-forme de son environnement de développement intégré (EDI) à succès Visual Studio. Cela a abouti à la mise en œuvre de Visual Studio Code, un éditeur de codes open source, et multi-plate-forme supportant plusieurs langages tels que Angular, PHP, C++, C#, HTML, Python, Go, JavaScript, Ruby, Ruby, JSON, Node.js, etc.

Depuis sa mise sous licence open source, Visual Studio Code s’est enrichi de divers outils et fonctionnalités. À sa version 1.0, l’EDI supportait déjà plus de 100 langages de programmation avec plus de 1 000 extensions qui ont été créés pour étoffer ses fonctionnalités.

Depuis quelques jours, une extension pour java a été rendue disponible afin de permettre aux développeurs Java d’utiliser Visual Studio Code pour le développement de leurs projets. Cela a été possible en exploitant les avantages qu’offre le protocole de langage serveur développé par Microsoft et d’autres entreprises.

Il faut rappeler qu’en juin dernier, Microsoft et Red Hat ont annoncé conjointement qu’ils travaillaient de concert afin de créer un nouveau protocole ouvert pour les services des langages. L’idée était de créer une API que les EDI pourraient invoquer pour obtenir les fonctionnalités du langage souhaité.

Après quelques mois de travaux, le protocole basé sur JSON-RPC a été créé et adopté afin de permettre à n’importe quel éditeur de langages et d’outils d'offrir la prise en charge de son langage et des fonctionnalités de son langage par Visual Studio Code ou d'autres EDI supportant ce protocole. Pour comprendre son fonctionnement, il faut savoir que l’éditeur de langage définit côté serveur toute la syntaxe, les fonctionnalités et les outils de son langage et permet à Visual Studio ou n’importe quel EDI d’accéder à ce langage et les outils affiliés en les invoquant à partir de ce protocole de langage serveur. À chaque modification, une communication permanente est nécessaire entre l’EDI et le serveur.

C’est à partir de ce protocole que les développeurs de Red Hat viennent de permettre à Visual Studio Code de supporter Java. Les développeurs Java peuvent désormais se tourner vers cet EDI pour le développement de leurs projets. Pour ce faire, ces derniers devront installer l’extension mise en ligne ainsi que Java 8 Runtime.

Il faut noter que le support de ce langage est encore dans sa phase de préversion. Plusieurs autres fonctionnalités ne sont pas encore disponibles. Mais pour l’heure, vous avez déjà droit à ces outils :

  • le support des projets basés sur Maven ;
  • la notification des erreurs de compilation en temps réel ;
  • la prise en charge de l’autocomplétion du code ;
  • la possibilité de consulter la documentation Java en survolant les objets du langage ;
  • la prise en charge de l’aperçu du code ;
  • le support de la navigation dans le code ;
  • le support du formatage de code ;
  • la possibilité de mettre en surbrillance d’une partie du code ;
  • la prise en charge de CodeLens ;


Les développeurs de Red Hat annoncent également plusieurs autres fonctionnalités dans un futur proche.

Télécharger l’extension Java pour Visual Studio Code

Source : Blog Red Hat, Microsoft

Et vous ?

Avez-vous testé cette extension ? Comment l’avez-vous trouvée ?

Voir aussi

VS Code : Microsoft lance une extension pour le débogage de sites web pour les appareils iOS depuis son éditeur de code et sans avoir besoin d'un Mac
Avatar de Terra11 Terra11 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 22/09/2016 à 20:59
Bonjour la communauté !

Question de néophyte : quel est l'intérêt de coder sur VS Code plutôt que sur Netbeans pour les projets java ?

Merci

Terra
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 16:46
@Terra: tres franchement, pour le moment, aucun. VSCode est meilleur que les IDEs java pour certains use-cases, mais pour le dev Java, meme avec le support apporte par Gorkem, VSCode reste loin derriere en terme de capacites.
Avatar de lc2ms1978 lc2ms1978 - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 16:53
Hello,
Pour ceux qui ont déjà VS installé sur leur poste ça leur permet d'avoir un seul EDI et ne pas en installer plusieurs peut être.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 18:03
Citation Envoyé par lc2ms1978 Voir le message
Hello,
Pour ceux qui ont déjà VS installé sur leur poste ça leur permet d'avoir un seul EDI et ne pas en installer plusieurs peut être.
Attention VS != VSCode.
En fait, VSCode est a la mode. Il marche tres bien pour plusieurs technos et correspond a ce que cherchent les gens qui veulent des "editeurs riches" plutot que des IDE - et la ligne entre les 2 est tres trouble. VSCode essaye d'avoir les features d'un IDE sans porter le nom ou certains workflows ou lourdeurs typiques des IDE.
Le public actuel de VSCode, c'est plutot des devs Web, JS ou TypeScript avec pas des masses d'experiences en Java, des gens dont le seul contact avec les Java et les IDEs a ete a l'universite. Ce public rejette l'idee de Java, des applis ecrites en Java et compagnie; par principe et avec des arguments ras des paquerettes bien souvent. Avoir Java dans VSCode, c'est plus un moyen de toucher ce public qu'un service rendu aux developpeurs Java actuels qui restent largement plus productifs avec les IDEs classiques.
Avatar de Iradrille Iradrille - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/09/2016 à 19:49
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Attention VS != VSCode.
En fait, VSCode est a la mode. Il marche tres bien pour plusieurs technos et correspond a ce que cherchent les gens qui veulent des "editeurs riches" plutot que des IDE - et la ligne entre les 2 est tres trouble. VSCode essaye d'avoir les features d'un IDE sans porter le nom ou certains workflows ou lourdeurs typiques des IDE.
Le public actuel de VSCode, c'est plutot des devs Web, JS ou TypeScript avec pas des masses d'experiences en Java, des gens dont le seul contact avec les Java et les IDEs a ete a l'universite. Ce public rejette l'idee de Java, des applis ecrites en Java et compagnie; par principe et avec des arguments ras des paquerettes bien souvent. Avoir Java dans VSCode, c'est plus un moyen de toucher ce public qu'un service rendu aux developpeurs Java actuels qui restent largement plus productifs avec les IDEs classiques.
Çà dépend surtout de l'application que tu fais :
- un petit script de ~100 lignes pour automatiser une tache ? Pas besoin d'un "vrai" IDE pour ça.
- un gros projet ? Un IDE est vraiment pratique (voire indispensable).

Et c'est indépendant du langage.
Avatar de Terra11 Terra11 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 24/09/2016 à 9:59
Merci beaucoup pour vos réponses.
C'est vrai que le foin autour de VS Code donne vraiment envie de s'y mettre...
L'inertie de Netbeans me donne parfois des boutons, mais ça ne peut que me forcer à devenir meilleur.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/09/2016 à 10:21
Citation Envoyé par Iradrille Voir le message
Çà dépend surtout de l'application que tu fais :
- un petit script de ~100 lignes pour automatiser une tache ? Pas besoin d'un "vrai" IDE pour ça.
Java n'est pas vraiment fait pour faire des scripts de toute maniere. Et meme en 100 lignes de Java, des features comme la hierarchie de types, les refactorings et surout le debug restent quasi-indispensables.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil