Sans surprise, Oracle va repousser la date de sortie de Java EE 8,
Mais envisage de livrer une édition de Java SE chaque année

Le , par Michael Guilloux

60PARTAGES

10  0 
Mise à jour le 22/09/2016 - JavaOne : Oracle veut orienter Java EE 8 vers le cloud et repousse sa sortie à fin 2017, Java EE 9 devrait être disponible un an plus tard

Comme annoncé il y a un mois, Oracle va reporter la sortie de Java EE 8. Cette version qui devait être disponible à la mi 2017, va finalement sortir en fin 2017. C'est ce qu'a affirmé Anil Gaur, vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, lors de la conférence JavaOne 2016 à San Francisco, qui a débuté le 18 septembre pour se terminer le 22 septembre.

Comme on pouvait le pressentir également, à partir de Java EE 8, Oracle veut moderniser sa plateforme pour le cloud et les microservices. Java EE a été écrit pour aider les entreprises à construire des sites Web et applications sur des serveurs d'applications. Mais les besoins des entreprises ont changé au fil des années. Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications. Avec cette évolution vers le cloud, la firme ne veut pas que les développeurs Java ne soient plus utiles dans ce nouveau monde, d'où cette nouvelle orientation. Java EE 8 devrait donc fournir des fonctionnalités basiques pour les organisations ciblant les conteneurs et le cloud ; lesquelles fonctionnalités seraient renforcées avec la sortie de Java EE 9 qu’Oracle prévoit de livrer un an plus tard.

Comme l’annonçaient déjà les derniers mouvements contre Oracle dans le but d’accélérer le développement de Java Enterprise Edition (Java EE), Oracle ne pourra pas respecter sa promesse de livrer Java EE 8 dans les délais prévus, c’est-à-dire, dans la première moitié de l’année 2017. C’est ce que ressort du compte rendu d’une réunion du Java Community Process (JCP), qui coordonne l'évolution du langage Java et des technologies qui lui sont associées.

Au cours de cette réunion, Anil Gaur, le vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, a donné un bref exposé oral sur la nouvelle stratégie Java EE d'Oracle. D’après lui, le style de programmation des entreprises est en train de changer, avec de plus en plus d’applications qui sont déployées dans des environnements de cloud computing. Selon le compte-rendu publié sur le site de JCP, Anil Gaur aurait expliqué que « plutôt que des appservers traditionnels qui font tourner plusieurs applications, les applications sont maintenant distribuées et déployées dans le cloud via des runtimes modulaires dédiés à une seule application ou un service. »

Le vice-président d’Oracle chargé de Java EE souhaite que « l'avenir de Java EE soit viable pour la prochaine génération d'applications. » Il estime donc que la plateforme « a besoin d’un nouveau modèle de programmation orienté vers la programmation de style réactif pour la construction d'applications distribuées à grande échelle ». Oracle souhaite également voir de nombreuses fonctionnalités disponibles pour la plateforme et pour cela, le géant des bases de données dit être en discussion avec de grands fournisseurs de Java EE. Parmi ces fonctionnalités, on peut citer HTTP/2, Config, O-Auth, Open ID Connect, etc. Dans le but d’ajouter toutes ces nouvelles fonctionnalités, Anil dit que la date de sortie prévue pour Java EE 8 va changer, donc sera repoussée. Mais la nouvelle date n’a pas encore été fixée. Oracle prévoit de fournir de plus amples détails à la conférence JavaOne qui aura lieu le mois prochain.

Si Oracle veut rassurer la communauté au sujet de ses plans pour Java EE, pour les défenseurs de la plateforme, notamment Reza Rahman, l’un des chefs de file de Java EE Guardians, le plus important, c’est de livrer Java EE 8 le plus vite possible. Les autres fonctionnalités pourront venir après. « Toutes les autres nouvelles fonctionnalités qu’Oracle a à l'esprit pourraient être rapidement incluses par la suite dans les versions à venir. Je pense que cela pourrait satisfaire le plus les besoins de la communauté. » Dit-il.

Probablement la bonne nouvelle qui ressort de cette réunion du JCP, Oracle prévoit aussi de raccourcir les cycles de livraison des éditions de Java SE, qui vont passer de jusqu'à trois ans ou plus à une version par an. D’après le compte rendu, cela implique toutefois « qu'ils ne vont pas nécessairement savoir à l'avance quelles sont les fonctionnalités qu’une version particulière pourrait contenir ».

Source : Java Community Process

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google vs Oracle : Google Play sur Chrome OS remet-il en cause le fair use ? Oracle demande à présenter son nouvel argument au jury
Oracle brise le silence et rassure au sujet de Java EE, la firme pourrait dévoiler un nouveau plan pour la plateforme à la JavaOne en septembre
Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme indépendamment d'Oracle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kiprok
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/08/2017 à 15:20
Tandis que certains alchimistes cherchent à transformer le plomb en or, Oracle lui, pour faire le malin, transforme tout ce qu'il touche en plomb... (opensolaris/mysql/openoffice/java)
11  0 
Avatar de Aeson
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 20/09/2016 à 16:10
C'est le moment pour passer a .Net / .Net Core

ok je sors
3  4 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/08/2017 à 13:16
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message

Si tout java pouvait être à la main de la communauté ça serait le début d'une nouvelle aventure.
Pour inventer Java#
3  0 
Avatar de Lutarez
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/09/2016 à 10:49
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
Tout les jours au travail malheureusement... Ce foutu JBoss me donne pas mal de cheveux blancs :'(
2  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/01/2017 à 10:42
Cool encore une brouette de standards qui vont arriver avec 10 ans de retard et mettre 5 ans avant de pouvoir être utiles à quelque chose.

Le JSON bon, je pense qu'ils vont faire un ersatz du de facto-standard Jackson data mapper, moins bien maintenu, moins stable et avec 50 factory qui se marchent dessus. Avant que quelqu'un me traite de sale langue il faut regarder ce qu'il s'est passé avec les API XML, une re-pompe honteuse de Apache Xerces restée buggée pendant des années (super l'API SAX qui charge en mémoire tout le fichier), un système surréaliste qui demande de gérer 3 checked exceptions juste pour instancier un parser, un système de Features sous forme de clé-valeur mal foutu que l'implémentation peut prendre en compte ou pas suivant l'humeur. Résultat on finit avec du code "standard" qui est moins portable au final que se servir d'une librairie tierce.
2  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 17:01
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
Personnellement je serais plus pour une fondation autonome et dédiée à Java qui regrouperais tout les grands acteurs tels que Red Hat, Oracle (pourquoi pas), Google, la fondation Apache (le grand retour), etc....
On verra, mais honnetement, je pense que la plupart des ces gros acteurs prefereraient travailler au sein d'une Fondation existante plutot que d'en creer une nouvelle. Creer et gerer une Fondation, c'est loin d'etre gratuit (la plupart ont leur budget publics et ca se comple deja en millions de dollars d'entree/sortie par an pour les plus modestes); vu qu'il y en a qui font deja bien le boulot, je vois pas trop la raison qui motivera les interesses a dupliquer ce travail et devoir payer davantage...
2  0 
Avatar de super_navide
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 21/09/2017 à 16:48
Citation Envoyé par rt15 Voir le message
Une partie des très grosses entreprises qui faisaient du Spring ou du JEE sont en train d'être séduites par la mode Node.js.

Les mêmes qui nous vantaient Java et les services web nous vendent aujourd'hui javascript côté serveur et les microservices.

Bien sûr il y a de l'inertie mais la tendance est marquée. Et le sex-appeal efface toutes les considérations techniques, c'est bien connu.
Et ça va bien plus vite que la prise de parts de marché du Java sur le C++. D'ailleurs dans le domaine des "gros" jeux vidéo le Java est quasi absent.

Si Java perd le combat côté serveur il va décliner bien plus vite que le C++.

Voici quelques données de mon PC pour compléter les states :
C/C++ : Vim, wireshark, VLC, WinMerge, Notepad++, Lightworks, gimp, IDA, Google earth, Chrome, Firefox, Frhed, 7-zip, Acrobat reader, Teams, Office, Visual 2005, notepad, IE, CamStudio, Virtual Box, Unlocker, WinDirStat...
Qui utilisent la VM .NET : Outlook, Daemon Tools Lite, SQL Server (Mais bon...)
Autre : Visual studio code, Delphi 7.
Java : Eclipse, SoapUI, DBeaver, Flash Builder, yEd.
Tu peux faire du java avec Node js sans problème avec le transpilateur http://www.jsweet.org/
Avec java il y a deux chose la syntaxe et la sémantique et l'execution reel (android / gwt / windows etc ... )
Ce qui manque a java est la sémantique des type value qui n'ont pas besoin d'être libérer car alloué sur la pile d’exécution.
Une fois cette évolution java devient aussi rapide que du C++ car le compilateur a des informations de sémantique pour faire les même optimisation qu'en C++.
La conséquence de ne pas avoir ce genre de fonctionnalité est qu'on doit écrire du code du genre :
class UneClasse {
static Vector2 tmp= new Vector2();
void calcul(Vector2 p,Vector2 d ,float distance) {
tmp.set(d);
tmp.multLocal(distance)
p.addLocal(tmp);

}

}

Avec un type value Vector2 on peut coder directement et sans allouer réellement d'objet
class UneClasse {

Vector2 calcul(Vector2 p,Vector2 d ,float distance) {
return p.add(d.mul(distance));

}
}

Le gain est énorme car on ne sollicite pas le garbage collector et pour facilement paralléliser un traitement car on utilise pas de variable static.

Voilà une des raisons pour laquelle java n'a pas pu être utilisé dans les jeux videos.
de plus de tel type pourrait être directement utiliser dans les api opengl .
Le document http://www.oracle.com/technetwork/ja...tz-3126134.pdf explique clairement l'objectif et aussi la complexité des type value.
2  1 
Avatar de gros_bidule
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/09/2016 à 9:27
Bof, ce n'est pas comme si l'industrie était passée à Spring, Akka etc depuis des lustres
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
1  1 
Avatar de Népomucène
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/09/2016 à 9:40
Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications
Si cela est vrai, alors il y a probablement un énorme chantier à prévoir et repousser les délais de sortie ne serait pas étonnant.

Maintenant, je vois bien ce que c'est qu'une application JSF exécutée dans GlassFish (par exemple) accessible par internet ;
mais alors quelle est la particularité des applications "exécutée dans le cloud" ?
1  0 
Avatar de Cyäegha
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/09/2016 à 10:26
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Bof, ce n'est pas comme si l'industrie était passée à Spring, Akka etc depuis des lustres
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
N'oublies pas que les utilisateurs de Spring & co. ont souvent toujours besoin d'un certain nombre de technos JEE (Servlet, JMS, JPA, et j'en passe... selon les cas d'utilisation). Pour eux, je pense que ce retard est une vrai mauvaise nouvelle : il va encore retarder les évolutions des technos qu'ils utilisent (Servlet 4 par exemple) au profit d'une nébuleuse stratégie "JEE pour le cloud" d'Oracle qui ne leur fait ni chaud ni froid...
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web