Gartner : les ventes de smartphones progressent de 4,3 % au deuxième trimestre,
Mais la part de marché de Windows Mobile est en chute libre

Le , par Miary, Expert éminent
Selon le bureau d’études Gartner, les ventes mondiales de smartphones ont affiché une hausse de 4,3 % au cours du deuxième trimestre, avec 344 millions d’unités écoulées. Du côté des constructeurs, le N° 1 du marché Samsung affiche une progression de 0,5 % au deuxième trimestre. En termes de système d’exploitation mobile, la part de marché de Windows Mobile s’effondre avec une baisse vertigineuse de 75 % en une année.

En termes de vente de smartphones, les cinq premiers constructeurs sont Samsung (22,3 %), Apple (12,9 %), Huawei (8,9 %), Oppo (5,4 %) et Xiaomi (4,5 %). Au deuxième trimestre, Samsung a pu vendre 76,7 millions d’unités et affiche une progression de 0,5 % par rapport à la même période en 2015. Apple a vu la vente d'iPhone reculer de 1,7 % (44,3 millions d’unités) par rapport au deuxième trimestre 2015 (48 millions d’unités). La vente des iPhone a baissé dans les marchés matures notamment en Amérique du Nord, en Chine et dans les régions de l’Asie pacifique. À l’inverse, Apple affiche une bonne performance dans les marchés émergents, notamment en Europe de l’Est et en Afrique subsaharienne. Selon les experts, le recul de la vente des smartphones chez Apple peut s’expliquer par le manque de nouveautés. Mais la plus grande performance pour le deuxième trimestre 2016 est celle du constructeur chinois Oppo. Grâce au succès du smartphone R9, sa part de marché est passée de 2,4 % (8 millions d’unités) au deuxième trimestre 2015 à 5,4 % (18,5 millions d’unités) en 2016.

Gartner : part de marché de la vente des smartphones au second trimestre 2016 (en milliers d’unités)


Sur le marché des systèmes d’exploitation mobiles, Android reste bien évidemment le N°1. Sa part de marché passe de 82 % (2,7 millions d’unités vendues) au deuxième trimestre 2015 à 86 % (2,9 millions d’unités vendues) cette année. La vente des mobiles d’Apple affiche une légère baisse pour le deuxième trimestre 2016, avec 44,3 millions d’unités vendues contre 48 millions d’unités vendues, à la même période de l’année dernière. La vente de Windows Mobile fait une chute libre, passant de 8,1 millions d’unités vendues au deuxième trimestre 2015 à 1,9 million d’unités vendues pour la même période cette année.

Pour de nombreux experts, cette baisse de performance dans la vente de smartphones Windows pourrait s’expliquer par le fait que peu de constructeurs choisissent le système d’exploitation mobile de Microsoft pour leurs nouveaux appareils. Il semblerait donc que la plateforme Windows universelle ne séduit pas trop les constructeurs alors qu’elle permet de développer une application pouvant fonctionner sur plusieurs plateformes. En parlant justement d’applications, il se pourrait aussi que cette baisse des performances dans la vente des mobiles Windows soit handicapée par le fait qu’il est impossible de jouer au célèbre jeu de Niantic : Pokemon Go sur les smartphones Windows. L’engouement pour ce jeu de réalité augmentée est tel qu’en seulement un mois, il y eut 75 millions de téléchargements, mais uniquement sur les appareils Android et iOS. Les utilisateurs de Windows et Windows 10 mobiles sont pour le moment exclus de la chasse aux Pokémon malgré une pétition ayant récolté plus de 100 000 signatures.

Ce rapport réalisé par Gartner montre la progression des smartphones chinois. La vente des iPhone, par contre, connait un ralentissement. En ce qui concerne les systèmes d’exploitation mobiles, Android continue à asseoir sa suprématie par contre l’OS mobile de Microsoft attire de moins en moins de constructeurs.

Source : Gartner

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Ventes de smartphones : Android s'empare de 75 % des parts de marché en France loin devant iOS et un Windows Phone en chute libre


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de LordLoch LordLoch - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 21/08/2016 à 10:15
J'ai quitté windows phone il y a un mois devant un store vide, un skype qui faisait surchauffer mon téléphone, un outlook qui ne supprimait pas les mails directement sur le serveur, l'obligation de passer par IE (faussement edge) et bing.
Les différents bugs de w10 mobile qui vont demander un an pour être réglé.

Tout comme ma console Microsoft que j'ai revendu de suite je quitte windows phone au bout de deux ans (c'était pas faute d'y croire), ils ont de la chance de m'avoir fais revenir sur windows 10 sur mon pc portable et ma tour grâce au shell bash.

Mais au niveau du mobile ils sont fini, je ne vois pas comment un professionnel peut vouloir d'un téléphone qui sert de beta test.
Avatar de blbird blbird - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 21/08/2016 à 11:02
Je confirme que malheureusement WP c'est sûrement la fin. J'étais dessus pendant 3 ans, mais le passage à Android sur un téléphone récent a définitivement enterré WP pour moi.
Avatar de cbleas cbleas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/08/2016 à 21:43
Je suis pour Microsoft pourtant.

Une galere pour synchroniser Outlook ancienne generation. j'ai donne mon telephone à ma fille et la pas de radio
Avatar de St-Jean St-Jean - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/08/2016 à 13:35
C'est vraiment dommage. J'en suis à mon troisième téléphone sous Windows Mobile, le dernier étant sous Windows 10, et je ne veux vraiment rien d'autre. Et ce n'est pas parce que je ne connais pas les autres systèmes (j'en suis à ma deuxième tablette sous Android – j'avais même installé une interface WinPhone sur le précédent).
Win mobile 10 est à mon sens beaucoup plus convivial et ergonomique qu'Android, plus beau aussi (franchement, les interfaces Android et iOS sont d'un laid!).
C'est subjectif, mais les tuiles sont un plaisir à employer. Et puis, il ya des détails que j,aime, comme celui de programmer une alarme sur mon téléphone et de la voir s'afficher sur mon ordi, par exemple. Et la convergence avec Win 10 PC devrait normalement s'améliorer.
Le vrai problème de Win 10, qui n'est pas mineur, j'en conviens, c'est le manque d'applications. Sinon, l'OS est parfait.
J'espère que MS va continuer à se battre.
Avatar de St-Jean St-Jean - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/08/2016 à 13:42
Citation Envoyé par LordLoch  Voir le message
... un outlook qui ne supprimait pas les mails directement sur le serveur, l'obligation de passer par IE (faussement edge) et bing...

Vous avez sûrement un problème de paramétrage, car je supprime sans aucun problème mes courriels sur mon téléphone Win 10, avec répercussion immédiate sur mon serveur imap et mes autres clients de courrier électronique.

Qu'il s'appelle Edge ou IE, le navigateur va très bien. J'avais l'autre jour une vingtaine d'onglets ouverts, et il n'y avait aucun ralentissement notable.

Et j'utilise sans difficulté Google sur mon WinPhone. De toute manière, Bing n'est souvent pas moins pertinent que Google et son avalanche de résultats payants, autrement dit de pubs.

Dernier point soulevé dans votre message : les bogues. Personnellement, je n'en ai ressenti aucun jusqu'ici. Il est vrai que je ne m'en sers pas pour jouer, ce qui est peut-être plus exigeant.

Ma machine est un Lumia 650, donc pas le haut de gamme, et il fonctionne pourtant à merveille.
Avatar de epieru epieru - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 25/08/2016 à 18:29
Quoi de plus normal ?

Fervent défenseur de Windows que je connais depuis la version 2.0 (si si, elle a été commercialisée !), force m'est de reconnaître que la version mobile n'est pas à la hauteur des attentes des utilisateurs.

Longtemps ciblé public professionnel dès Windows CE mobile, l'erreur stratégique a été double pour ce public : un OS trop fermé pour les développeurs (trop de bridage des API ne permettant pas d'exprimer la créativité, un studio de développement trop complexe) et un matériel trop souvent à bout de souffle dès la première mise à jour (lorsqu'elle est enfin disponible).
Windows 10 mobile n'a pas fait exception à la règle, avec l'exclusion de beaucoup trop de Lumia sous 8.1, marque quasi exclusive pour cet OS.

Changement de stratégie raté avec le grand public, également pour deux raisons : un manque criant d'applications (peu d'entre elles sont disponibles sur Google Store, Apple Store ET Windows Store), et surtout la sensation d'un OS bugué en permanence (Mon Lumia 830 a encore une fois refusé de décrocher lors d'un appel entrant ce matin).

Alors oui, alors qu'un Debian 8.5 tourne très bien sur un PC de 10 ans d'âge et qu'un Windows 10 update 0716 met à genou un Intel i3 acheté avec Windows 10 d'origine en avril dernier, les utilisateurs se lassent de devoir acheter une nouvelle Ferrari à chaque nouvelle version de Windows 10 mobile, mais surtout sans option ni fiabilité à moyen terme. Y compris si c'est pour se contenter de jeux aussi futiles les uns que les autres mais diablement rentables (et cette dernière remarque n'engage que moi).

Le seul avantage que je vois encore à évoquer à ce jour, c'est la sécurité (relative) du système : moins il y aura de clients pour cet OS, moins ils seront la cible des hackers, par manque d'intérêt. Et plus ils seront épargnés.

A force d'exclure des utilisateurs (manque d'applis, de mises à jour rapides, de fiabilité), on finit par s'exclure du marché...
Avatar de santhony santhony - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/08/2016 à 11:41
Idem, sur Windows Phone depuis 2011 et encore avant sous Windows mobile, j'ai voulu y croire mais je suis passé sous Android récemment.

Marre du manque d'applis, assez de voir les mêmes applis en beaucoup mieux sur les autres systèmes, et pas convaincu par la pertinence des résultats de Bing en plus de n'avoir d'autre choix que de passer par ce moteur de recherche excepté via le navigateur.

Bref, c'est bien dommage mais à un moment donné on fait le constat.
Offres d'emploi IT
H/F DevOps web back-end h/f
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75000)
Chef de projets mobile (H/F)
EXTERNATIC - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Développeur symfony
ibou.fr - Rhône Alpes - Saint-Étienne (42000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil