Le député Jacques Myard veut que les réseaux sociaux utilisent sans plus attendre les boîtes noires,
Pour intercepter la propagande de Daesh

Le , par Miary

40PARTAGES

10  0 
La lutte contre la propagande de Daesh concerne tout le monde, notamment les réseaux sociaux. À ce propos justement, le député Jacques Mayard a adressé un appel auprès de la secrétaire d’État chargée du numérique pour qu’elle impose dans les plus brefs délais l’utilisation de boîtes noires et le renforcement des moyens humains par les réseaux sociaux afin d’intercepter les communications faites par le Daesh sur internet.

Pour appuyer ses dires, le député Myard a rappelé le rapport d’information parlementaire n° 3964 qui parle des moyens de Daesh et qui affirme que les réseaux sociaux ne contribuent pas suffisamment à la lutte contre le terrorisme. Ce rapport indique que le contrôle des contenus postés par tous les utilisateurs est effectué par une centaine de personnes seulement. Vu l’intérêt que le Daesh a pour les réseaux sociaux et afin de lutter efficacement contre leur propagande terroriste, le député Myard demande à ce que la loi du 24 juillet 2015 soit appliquée de manière stricte et dans les plus brefs délais.

Pour rappel, la loi du 24 juillet 2015, connue aussi sous le nom de loi relative au renseignement a pour objectif de renforcer le cadre juridique national du renseignement en France. Cette loi prévoit l’installation des boîtes noires auprès des opérateurs de télécommunication afin de détecter d’éventuels comportements suspects à partir des données de connexion. Elle prévoit également l’utilisation de logiciels espions et autres mécanismes d’écoute dans le cas des personnes suspectées d’activités illégales. En bref, cette loi autorise les services de renseignements à collecter des données de connexion en temps réel d’un individu suspect, auprès des fournisseurs d’accès à internet.

Myard demande aussi à ce que les autorités prennent des initiatives pour que l’utilisation des boîtes noires ne se limite pas seulement au cadre français, mais soit étendue au territoire européen, voire international. Utilisation d’une pièce d’identité pour valider l’inscription, recours aux boîtes noires pour intercepter les communications de Daesh, il semblerait que les réseaux sociaux soient dans le viseur de certains députés ces derniers temps. Pour le cas soulevé par Myard, aurait-il négligé le fait que les réseaux sociaux n’ont pas installé leurs serveurs en France ?

Dans le cas où les services de renseignement réussissent quand même à intercepter les communications, ils doivent aussi déchiffrer les données. En effet, les réseaux sociaux ont recours au chiffrement pour sécuriser les données des utilisateurs. Est-ce pour cette raison que la France est en passe de lancer une initiative européenne contre le chiffrement ?

Source : Assemblée nationale

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

La France en passe de lancer une initiative européenne contre le chiffrement au nom de la lutte contre le terrorisme

Le député Eric Ciotti veut que l'inscription sur les réseaux sociaux se fasse avec une pièce d'identité, pour la lutte contre le terrorisme

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Lcf.vs
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 0:18
On dirait un concours à celui qui arrivera à imaginer la plus grosse connerie possible pour violer la vie privée, sous le couvert d'un anti-terrorisme
Avatar de gretro
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 3:14
Et moi, je suis bien content d'être au Canada. Ils en font des conneries nos politiciens, mais vraiment moins que les français on dirait...
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 9:12
Elle prévoit également l’utilisation de logiciels espions et autres mécanismes d’écoute dans le cas des personnes suspectées d’activités illégales. (...) cette loi autorise les services de renseignements à collecter des données de connexion en temps réel d’un individu suspect, auprès des FAI.
Ça me fait penser au projet d'Hadopi.
Avatar de rmaker
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 9:45
Non, mais y'a plus simple. On autorise la consultation des réseaux sociaux uniquement dans les commissariats agréés. On prend rendez vous 24h avant, et on a une heure avec un policier qui regarde le contenu en temps réel, et un CRS au cas où ça soit du contenu répréhensible. C'est une merveilleuse idée qui relancerait l'emploi dans la police, permettrait de rapprocher policiers et population. #ironie
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 10:45
À ce propos justement, le député Jacques Mayard a adressé un appel auprès de la secrétaire d’État chargée du numérique pour qu’elle impose dans les plus brefs délais l’utilisation de boîtes noires et le renforcement des moyens humains par les réseaux sociaux afin d’intercepter les communications faites par le Daesh sur internet.
Le type est sur Twitter depuis février et il veut déjà foutre des boites noires partout.
« Ce serait drôle, si ce n'était pas si triste » dirait GlaDOS.

Citation Envoyé par Jacques Myard
L'assassin de Munich n'aurait pas de lien avec Daech, ce n'est pas pour autant rassurant: les tueries de masse font école
Pas autant que la guerre contre le terrorisme qui permet d’installer de la surveillance partout par des sociétés privées où l’on a quelques amis ou quelques participations.
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 11:22
Et concrètement, c'est quoi au juste ses "boîtes noires"?

On suppose que c'est un accès direct et en temps réel aux flux de données non chiffrées.

Cela suppose donc que cette "boite noire" soit probablement au près des serveurs de facebook et consorts.

Cela suppose aussi que facebook et consort acceptent de déchiffrer leurs données.

Cela suppose aussi que facebook et consort acceptent l'idée que des tiers puissent avoir accès à ce que fait leur valorisation commerciale.

A vouloir filtrer trop brutalement la porte d'entrée, on en arrive à faire passer tout le monde par la porte de service qui n'est pas surveillé. le jour où la porte de service sera surveillée, les gens passeront pas la fenêtre, puis par les toits, puis par des tunnels, puis changeront de lieu et tout sera à refaire.

On ne combat pas des idées (aussi nauséabondes et malsaines soient-elles) par de la répréssion mais pas d'autres idées. On ne peut donc pas combattre des intégristes adeptes des théories du complot par de la censure! C'est leur donner du grain à moudre.

Mais bon, en France, la politique n'intéresse plus personne. Donc les politiciens doivent faire des propositions toujours plus surréalistes pour attirer les projecteurs : qui en équipant la police de lance-roquette, qui en mettant des "boites noires" sur internet, et j'en oublie surement!
Avatar de CoderInTheDark
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 12:01
Ils sont en forme nos députés, c'est à qui ira le plus loin dans la surenchère sécuritaire.
C'est à cause des élections qui arrivent et du sentiment de peur qui monte et qui est entretenu par les médias.

On dirait qu'ils se sont inspirer du passé KGB, Stasi, Sécuritaté,...

On devrait mettre aussi des boîtes noires au café du commerce et à côté de la machine à café.
Il y a aussi de la propagande dangereuse.
Et pourquoi pas une boîte noire sur chaque individus.
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 12:02
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Et concrètement, c'est quoi au juste ses "boîtes noires"?
Par définition, si on savait concrètement ce que sont les boites noires, on ne les appellerait pas des boites noires.

De ce qu'on sait pour le moment, elles seraient placées dans les réseaux des principaux FAI Français. Elles collectent au minimum les méta-données pour un temps indéterminé (apparemment, ça suffit pour envoyer des gens en prison). On sait aussi qu'elles collectent les conversations de messagerie instantané (Telegram est fliqué).
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 12:27
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Mais bon, en France, la politique n'intéresse plus personne.
D'un autre côté, la politique ne s'intéresse plus à personne...
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 12:46
Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
Mais bon, en France, la politique n'intéresse plus personne.
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
D'un autre côté, la politique ne s'intéresse plus à personne...
Exactement. Les « hommes politiques » ne font pas de « politique » :

  • en latin, politicus désigne la gestion des citoyens,
  • en grec, politikos désigne les citoyens dans leur ensemble.


Les hommes politiques d’aujourd’hui ne se soucient ni de gestion ni de citoyens. Ils font du trafic d’influence pour obtenir ou conserver un poste et les avantages qui vont avec.

Même si péter dans la soie a probablement toujours été une motivation assez commune pour vouloir le pouvoir, ceux qui nous « gouvernent » ces derniers temps ont atteint des niveaux de désinvolture, d’ineptie et d’incompétence tels que le terme « gouverner » n’est même plus approprié.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web