Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Australie : les étudiants qui jouent aux jeux vidéo auraient de meilleurs résultats
Que ceux qui vont régulièrement sur les réseaux sociaux

Le , par Miary

107PARTAGES

11  0 
Les enfants qui jouent aux jeux vidéo auraient de meilleurs résultats en mathématiques, en lecture et en sciences par rapport à ceux qui se connectent régulièrement sur les réseaux sociaux. Cette constatation résulte d’une étude réalisée par des membres de l’institut royal de technologie de Melbourne sur environ 12 000 élèves australiens de 15 – 17 ans qui ont passé des évaluations en lecture, mathématiques et sciences.

Pour aboutir à une telle conclusion, les chercheurs ont étudié les résultats obtenus par des jeunes Australiens lors des évaluations dans le cadre du programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA). Pour information, il s’agit d’un ensemble d’études menées par l’organisation internationale d’études économiques (OCDE) qui regroupe 35 pays, notamment l’Australie, les États-Unis et la France.

Les étudiants qui utilisent régulièrement les réseaux sociaux, comme Facebook par exemple, afficheraient de mauvais résultats en mathématiques, lecture et sciences. Ils ont obtenu une moyenne de 20 points en moins par rapport aux autres élèves. Plus ils utilisent les réseaux sociaux, plus les résultats scolaires baissent. À l’inverse, les jeux vidéo auraient un bon impact sur le résultat scolaire des étudiants. Les étudiants qui jouent à des jeux vidéo quotidiennement obtiennent en moyenne 15 points de plus que la moyenne en mathématiques et 17 points de plus en sciences.

Aller sur les réseaux sociaux et jouer à des jeux vidéo prennent tous deux du temps. Cependant, les jeux vidéo permettraient aux étudiants de « mettre en pratique et de développer des compétences apprises à l’école », d'après l'étude. En effet, pour pouvoir avancer d’un niveau dans les jeux vidéo, l’étudiant doit résoudre des puzzles et des énigmes, mettant ainsi en pratique certaines compétences générales acquises en mathématiques, en lecture ou en sciences. Par contre, sur les réseaux sociaux, les étudiants ont tendance à s’échanger des messages instantanés avec leurs contacts, une activité qui ne nécessite pas de travail intellectuel.

À part les jeux vidéo, l’utilisation régulière d’internet aurait aussi un impact positif sur les résultats en mathématiques, lecture et sciences. Selon l’étude, les élèves qui vont sur internet pour réaliser des devoirs de maison ou pour contacter leurs professeurs affichent une moyenne de 21 points supérieure à ceux qui n’utilisent pas du tout internet. Selon les chercheurs, en faisant des recherches sur internet, il est plus facile pour un étudiant de comprendre les cours.

Le résultat en mathématiques, en sciences et en lecture serait lié par le temps passé sur internet et aux jeux vidéo. Cependant, les étudiants qui utilisent internet pour les réseaux sociaux auraient de plus mauvais résultats que ceux qui l’utilisent à des fins de recherche scolaire. D’après l’étude réalisée par l’institut australien, les jeux vidéo stimuleraient le cerveau par contre les réseaux sociaux ne requièrent pas de travaux intellectuels. Cela dit, elle n’a pas précisé combien de temps l'étudiant devrait consacrer chaque jour aux jeux vidéo pour obtenir un résultat supérieur en mathématiques, en lecture et en sciences. Dans la mesure où l’utilisation des réseaux sociaux prend de plus en plus d’ampleur auprès des jeunes, les professeurs devraient se pencher sur une manière de les utiliser à des fins scolaires plutôt que pour les discussions instantanées.

Source : IJOC

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude réalisée par l’institut australien ?

Voir aussi :

Performance des systèmes éducatifs : la France serait en dessous de la moyenne de l'OCDE avec un manque d'équité, des élèves et enseignants démotivés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 4:45
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Moi j'en tire une autre conclusion : la forte participation aux réseaux sociaux tout comme les bas résultats sont une conséquence d'un mauvais environnement d'apprentissage. Plusieurs explications :
- aller sur les réseaux sociaux coûte moins cher que de se procurer des jeux vidéos, donc ceux qui passent leurs temps sur les réseaux sociaux sont ceux n'ayant pas les moyens d'avoir des jeux, ce qui va avec un environnement moins enrichissant (intellectuellement parlant), et donc des résultats en baisse.
- Ceux qui passent leur temps sur les réseaux sociaux sont ceux qui cherchent des amis, alors que ceux qui jouent sont ceux qui en ont, encore une fois environnement délétère vs. environnement enrichissant.

Je sais pas pourquoi mais leur conclusion me fait doucement sourire.
Et moi je suis pas d'accord avec vous. Vous supposez que:
1) Les gamin joue qu'a des jeux légalement acheter. (Vue a quel point les cle usb tournent en lycee ca me parait pas tellement le cas, ca serait intéressante une etude sur le sujet d'ailleurs)
2) Que les gamin joue qu'a des mmorpg payant (Encore une fois, vue le succès de jeux telle que League of Legend, je pense que les jeux gratuit on pas mal de succès)
3) Que les gamin sans amis ne sont pas capable de jouer seul. (Ironiquement, y'a quelque années, l'opinion populaire était que les joueur était des personne sans amis et asociale)
4) Que les gamin sans amis ne sont pas capable de se faire des amis online.

De plus, j'ai lue le rapport en question, les chercheur ont pris en compte l’influence de l’environnement sur les résultat des gamin. (D'ailleurs, en moyenne, les gamin de famille aise ont de moins bon résultat).

PS: Oui, j'aime le mot gamin.
9  2 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 9:29
Sachant que la compétence professionnelle jour pour 15% dans une carrière, et le relationnel 85%, ne serait-ce pas les enfants qui zonent sur les réseaux sociaux qui préparent le mieux leur avenir?

(Je sais, trolldi, c'est demain, pas aujourd'hui, mais des sur-diplômés sur-intelligents sur-compétents qui se font piquer la place par des crétins qui ont des copains, c'est quand même toute l'histoire de l'humanité, non???)
7  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/08/2016 à 21:11
Les étudiants qui utilisent régulièrement les réseaux sociaux, comme Facebook par exemple, afficheraient de mauvais résultats en mathématiques, lecture et sciences.
À part les jeux vidéo, l’utilisation régulière d’internet aurait aussi un impact positif sur les résultats en mathématiques, lecture et sciences.


Les jeunes portant des chaussettes courtes ont de meilleures résultats que ceux qui portent des chaussettes longues.
5  2 
Avatar de MagnusMoi
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 8:29
N'est-ce pas le fait d'aimer stimuler son cerveau en permanence, et donc d'être bon à l'école (bien que la corrélation ne soit pas toujours vrai ... non je ne parle pas de moi ! ) qui fait que ces gamins jouent ?
Le fait qu'ils jouent n'est il pas une conséquence plutôt qu'une cause ?
Parce que là, on fait coïncider 2 chiffres qui se recoupent, et qui a priori peuvent s'expliquer par un facteur commun (le gamin ), mais sans que cela convainquant

Mais si j'étais de mauvaise foi (ce que je ne suis pas, je suis athée ), je pourrai corréler les courbes de l'industrie du porno et celle des gaz des effets de serres depuis 1970 !
Et montrer que plus cette industrie produit de film, plus les émissions de gaz augmentent !!
Et que donc pour sauvez la planète, il faut interdire ce genre cinématographique !
(oui je ne suis pas trop chaussette dans mes exemples ...)



Loin de mon exemple des plus farfelus, il y a sans doute un lien entre les deux (bon élèves et JV, on a quitté mon exemple de crétin :p ), mais je ne pense pas que ce soit l'un qui nourrisse l'autre.
Je pense que les 2 ont une même origine, ou alors sont une coïncidence (Ma mère était bonne élève et elle n'avait pas de Jeux vidéo ... ni de télé en couleur !!! )
Parce que l'on a pas attendu les jeux vidéo pour :
=> Avoir de bon élèves
=> Des accidents de la route
=> des enfants asociaux
=> des tueries de masses
=> des dirigent incompétent et menteurs
=> des guerres ...

PS :
Bien que cette liste puisse le faire penser de par sa grande part d’éléments négatifs, avoir de bons élèves est une bonne chose
3  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 8:00
Plot twist : les australien jouent quasi exclusivement à Adi.



Plus sérieusement, je serais intéressé de savoir quels sont les genre de jeux joués et quels sont les résultats associés.

Selon l’étude, les élèves qui vont sur internet pour réaliser des devoirs de maison ou pour contacter leurs professeurs affichent une moyenne de 21 points supérieure à ceux qui n’utilisent pas du tout internet.
Mmmm... on inclut donc dans le lot les personnes qui vont rechercher la solution sur internet / faire du plagiat / ou faire faire ses devoirs par d'autres. Cela est susceptible d'influencer quelque peu le résultat.

Dans la mesure où l’utilisation des réseaux sociaux prend de plus en plus d’ampleur auprès des jeunes, les professeurs devraient se pencher sur une manière de les utiliser à des fins scolaires plutôt que pour les discussions instantanées.
Et puis quoi encore ?
Les élèves se couchent trop tard et sont fatigués le matin, il faudrait donc que les professeurs viennent les border le soir et s'assurer qu'ils dorment ? Si demain on établit que les frites font baisser les résultats, ce n'est pas aux professeurs de s'inviter dans chaque maisons pour contrôler ce que les gamins mangerons.

C'est le rôle des parents de gérer le temps non-scolaire de leurs enfants, pas les professeurs. C'est le rôle des parents de limiter l'utilisation des réseaux sociaux, encore plus des élèves en bas âge, tout simplement.

De plus, les professeurs ont tout à fait le droit de ne pas dédié chaque instant de leur vie à l'éducation, ils ont des heures de travail, de préparation de cours, les plus motivés organisent déjà des choses (alors qu'il n'en sont pas obligé), pour qu'en plus on essaye de dire "il faudrait en plus que vous fassiez ci, que vous fassiez ça".

Bon, l'éducation nationale peut rechercher des pistes sur le sujet, pourquoi pas... mais la question posée est déjà chargée car on part directement du principe que l'enfant a, d'une certaine manière, à utiliser les réseaux sociaux. Bref, on exclut déjà la solution la plus simple : "limiter l'usage des réseaux sociaux".
On exclut aussi des solutions alternatives, comme "ok, tu passes du temps sur les réseaux sociaux, mais tu vas aussi faire autre chose de tes journées, jouer un peu dehors, sur une console, regarder des documentaires, etc.".

Et bon, c'est aussi facile de dire "il faudrait faire ça", sans même proposer un début de piste (en lisant l'actualité). Ils veulent qu'on fasse quoi ? Que le prof balance des Tweets ( casotoa : cos = adj/hyp , sin = op/hyp tan = op/adj #trigo #lol) ? Qu'il prenne en photo la classe pendant les vacances #JeVousAttendALaRentrée ?

Avec quelques amis, on a un petit salon IRC. Les profs devraient trop se pencher sur la manière de l'utiliser à des fins éducatives, et créer un petit bot de quizz. C'est vrai qu'ils ont que cela à faire.

Au passage, attention, corrélation n'implique pas causalité.
2  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 10:09
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Sachant que la compétence professionnelle jour pour 15% dans une carrière, et le relationnel 85%, ne serait-ce pas les enfants qui zonent sur les réseaux sociaux qui préparent le mieux leur avenir?
Il y a la quantité, mais aussi la qualité, ainsi que la pertinence.

Dans la recherche d'emploi, il vaut mieux avoir des "relations" de qualité dans notre domaine (e.g. réseau des anciens élèves, camarades de classes, forums comme DVP, projets personnels) que 1 000 "amis" random sur facebook. Ce qui n'empêche pas d'utiliser Twitter pour suivre et communiquer avec des grands pontes du domaine.

Il faut donc aussi voir quelle utilisation est faite des réseaux sociaux. Si c'est juste pour "liker" le repas des autres, partager le message 5 fois dans l'heure sinon on se fait maudire, et commenter pour combattre la faim dans le monde, je ne sais pas si cela génère vraiment des relations de qualités et non superficielles.

Ensuite, les jeux n'isolent pas nécessairement. Les jeux en lignes peuvent établir des liens de qualités entre joueurs qui partagent la même aventure. Cela peut aussi devenir un sujet de discussion qui peuvent aussi rapprocher des joueurs IRL, voir être un moyen de partager un moment ensemble.

Citation Envoyé par 0inm3 Voir le message
Après forcement tout les élèves ne rentre pas dans une catégorie ou dans l'autre.
D'ailleurs ça me fait penser à une petite question : les jeux facebook ça rentre dans quelle catégorie, jeux ou réseau social ?
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 10:28
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
snip
Oui, bien sur, tu as raison sur tous ces points, j'ai précisé que je trollais, hein, ça n'est pas un hasard.

Mais je ne trollais pas par hasard non plus. On vit dans un monde ou le script officiel c'est "fais mieux que les autres à l'école pour avoir du succès professionnel", et ou la réalité est fortement différente. Mon exemple personnel est d'ailleurs un mix de ton explication et de la mienne : j'ai trouvé mon job actuel grâce à un forum de jeux vidéo. Oui, l'annonce pour un ingénieur qualité logiciel a été postée sur un forum de jeux vidéo, par un modérateur heureux d'avoir enfin obtenu le poste qu'il réclamait depuis plus d'un an. Sans ça, je ne sais même pas si j'aurais eu le courage de chercher du boulot, et je n'aurais JAMAIS trouvé cette annonce pas très visible.

Le réseau, c'est essentiel, et condamner les réseaux sociaux par principe, et se féliciter de gagner trois pouillèmes de résultats scolaires, comme dans l'étude proposée, me semblait juste décalé par rapport au monde réel. C'est ça que je voulais signaler, c'est tout. Après, c'est compliqué, et tu as raison d'apporter des nuances. Mais "va bosser seul plutôt que de te faire des copains" me semble limité, comme conseil, pour rester poli...
1  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 11:17
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Oui, bien sur, tu as raison sur tous ces points, j'ai précisé que je trollais, hein, ça n'est pas un hasard.

Mais je ne trollais pas par hasard non plus. On vit dans un monde ou le script officiel c'est "fais mieux que les autres à l'école pour avoir du succès professionnel", et ou la réalité est fortement différente. Mon exemple personnel est d'ailleurs un mix de ton explication et de la mienne : j'ai trouvé mon job actuel grâce à un forum de jeux vidéo. Oui, l'annonce pour un ingénieur qualité logiciel a été postée sur un forum de jeux vidéo, par un modérateur heureux d'avoir enfin obtenu le poste qu'il réclamait depuis plus d'un an. Sans ça, je ne sais même pas si j'aurais eu le courage de chercher du boulot, et je n'aurais JAMAIS trouvé cette annonce pas très visible.

Le réseau, c'est essentiel, et condamner les réseaux sociaux par principe, et se féliciter de gagner trois pouillèmes de résultats scolaires, comme dans l'étude proposée, me semblait juste décalé par rapport au monde réel. C'est ça que je voulais signaler, c'est tout. Après, c'est compliqué, et tu as raison d'apporter des nuances. Mais "va bosser seul plutôt que de te faire des copains" me semble limité, comme conseil, pour rester poli...

Ici il est question d'étudiants de 15-17 ans. Je doute fort qu'à cet âge là on utilise déjà les réseaux sociaux de manière pertinente, c'est-à-dire pour se construire un réseau professionnel. La question ne les effleure même pas encore, je pense.
1  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/08/2016 à 16:42
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
quelque chose qui te fait progresser intellectuellemment mais PAS DU TOUT socialement (et encore...).
Personnellement j'ai eu beaucoup plus de contactes (nouvelles connaissances, échanges, etc...) sur les jeux vidéos que les réseaux sociaux (si on prend Facebook, on est rarement/jamais emmenés à faire des rencontres, contrairement à un mmorpg, par exemple).
1  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/08/2016 à 8:21
Citation Envoyé par Miary Voir le message
Que pensez-vous de cette étude réalisée par l’institut australien ?
Y-avait-il un étude/analyse approfondie ou ils ont sorti une simple conclusion à partir d'une statistique chelou?
2  2