Google prévoit de bloquer le Flash s'exécutant en arrière-plan dans Chrome 53
Qui aboutira à une expérience HTML5 par défaut à partir de Chrome 55

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En mai dernier, dans une discussion dans Google Groups, Anthony LaForge, Technical Program Manager de Google, a partagé les plans de l’entreprise qui ambitionnait d’implémenter une nouvelle fonctionnalité appelée « HTML5 par défaut ». Comme son nom l’indique, l’objectif était d’offrir à l’utilisateur une expérience HTML5 par défaut. L’objectif sous-jacent était de désactiver la lecture de contenu Flash et de se servir du HTML5 autant que possible. Bien entendu il n’était pas question de livrer un navigateur sans le plugin, mais de proposer à l’utilisateur de l’activer explicitement sur les sites qui requièrent Flash pour lire des médias.

Dans un billet de blog, il a rappelé qu’Adobe Flash a joué un rôle pivot dans l’adoption des vidéos, jeux et animations sur le web. Cependant, il a rappelé que le HTML5 aujourd’hui est utilisé par de nombreux sites qui ont gagné en amélioration de leur sécurité, en réduction de leur consommation d’énergie, mais également en vitesse d’affichage des pages. Raison pour laquelle, dans la feuille de route de Chrome, il est prévu que le navigateur se dissocie progressivement de Flash en faveur de HTML5.

« Aujourd’hui, plus de 90 % de Flash présent sur le web se charge en arrière-plan pour supporter des choses comme les pages analytiques. Ce genre de Flash vous ralentit et, à compter de ce septembre, Chrome 53 va le bloquer. HTML5 est plus léger et plus rapide et les éditeurs virent vers le HTML5 pour gagner en vitesse d’affichage des pages et permettre à votre dispositif mobile de consommer moins d’énergie. Vous verrez une amélioration dans la réactivité et l’efficacité de nombreux sites », a-t-il promis.

Un changement qui va dans le sens de celui qui a été pris pour Chrome 42. Pour rappel, Google a présenté une fonctionnalité pour « sauvegarder de l’énergie en mettant automatiquement sur pause le contenu des plugins qui sont périphériques à la page principale » depuis la bêta de Chrome 42, même si elle était désactivée par défaut.

Par la suite, Chrome 55, qui sera disponible en décembre, va faire de l’expérience HTML5 l’expérience par défaut de l’utilisateur, sauf pour les sites qui ne supportent que Flash. À ce propos, Anthony LaForge précise que l’utilisateur sera invité à activer manuellement Flash dès sa première visite sur ce type de site. Ce qui signifie que, pour tous les sites offrant du contenu multimédia, Chrome 55 va d’abord rechercher la version HTML5. Si et seulement si elle n’est pas trouvée, alors le navigateur va proposer à l’utilisateur de jouer le média en activant le plugin Flash pour le site en question. Comme le rappel LaForge, c’est un travail qui se fait en partenariat avec Adobe.

Source : blog Google

Voir aussi :

Chrome va automatiquement bloquer du contenu Flash qui n'est pas important dès le 1er septembre pour réduire sa consommation d'énergie


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 11:27
google fournisseur de pub qui envisage de bloquer flash ? y' a quelle que chose qui cloche.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 11:48
Pas vraiment : HTML5 permet maintenant de faire aussi bien voire mieux que Flash, y compris en matière de pub.
Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 14:16
c'est pas anodin
Avatar de zulad zulad - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/08/2016 à 1:50
Le HTML à remplacé le web 2.0 par du 1.0.1 ... autrement dit, presque rien
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/08/2016 à 14:06
C'est gentil mais quand est-ce que Google va travailler sur l'optimisation de la mémoire de Chrome parce qu'a ce niveau là, c'est un hold-up.
Avatar de Volune Volune - Membre habitué https://www.developpez.com
le 18/08/2016 à 9:30
Pour ceux que ça intéresse: Chrome va essentiellement bloquer le contenu flash de dimension 5px*5px ou inférieure et hébergé sur un autre domaine. C'est testable avec Chrome 53 beta avec l'argument
Code : Sélectionner tout
--enable-features=BlockSmallPluginContent
Avatar de zecreator zecreator - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/10/2016 à 11:17
Bonjour à tous,

Et voilà, ça devait arriver. Après avoir hésitée, ma boite décide d'abandonner l'utilisation de Flash en faveur de HTML5. Et c'est une bonne chose. Dernièrement, Flash était vraiment devenu instable, peu fiable d'un navigateur à l'autre. Un coup ça s'affiche bien, l'instant d'après plus rien (et ça sans même avoir touché au FLA). Sans compter les temps de chargement devenus extrêmement longs et la consommation mémoire de plus en plus grande. Bref, même si l'on est conscients que l'on va perdre en qualité d'animation, on va gagner en sécurité et fiabilité. Utiliser Flash en production est juste devenu "non rentable" et chronophage (surtout pour rechercher des bugs qui sont liés à la technologie plus qu'au codage). Et si les bugs étaient juste au niveau du Player, mais non. Les dernières versions de l'IDE Flash sont complètement buguées. Et si la machine n'a pas au minimum 16 Go de RAM, l'IDE plante lorsque l'on utilise plus de 50 clips. Une perte de temps qui se répercute sur le projet et le planning.

Aujourd'hui Flash est arrivé en bout de course. Il a été le porte-drapeau du web d'aujourd'hui, mais ne tient plus la route. Et une technologie qui n'a pas réussie son passage aux supports mobiles n'a plus raison d'être.

Zecreator.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/10/2016 à 18:24
ite missa est (La messe est dite !)
Avatar de Malick Malick - Community Manager https://www.developpez.com
le 11/12/2016 à 21:12
Mort de Flash : Google annonce que HTML5 sera déployé par défaut dans Chrome 55 à partir de janvier 2017
Les utilisateurs devront activer Flash manuellement pour lire des médias

Dans un billet blog, l’équipe de Google en charge du développement de Chrome vient de porter à l’attention du public son calendrier relatif au déploiement de HTML5 par défaut sur son navigateur Google Chrome. Ce déploiement, prévu à partir du mois de janvier 2017, rentre dans le cadre de la lutte que Google mène contre la recrudescence des failles d'Adobe Flash Player. La firme de Mountain View soutient qu’avec cette nouveauté, le but est de permettre aux utilisateurs de disposer d’une meilleure expérience, cela en minimisant leur consommation d’énergie et de mémoire vive.

Il convient de rappeler qu’au mois de mai dernier, lors d’une discussion au sein du Google Groups, Anthony LaForge, Technical Program Manager de Google, a eu à partager les plans de Google par rapport à ses ambitions d’implémenter une nouvelle fonctionnalité appelée « HTML5 par défaut ». Il soutenait que l’objectif était d’offrir aux utilisateurs de Chrome une expérience HTML5 par défaut. Cela passait par la désactivation de la lecture de contenu Flash en se servant du HTML5 aussi longtemps que possible. Il affirmait qu’il ne s’agirait pas de supprimer le plugin Flash de façon définitive sur le navigateur, mais de proposer aux utilisateurs de faire l’activation eux-mêmes sur les sites qui requièrent Flash pour lire des médias.

Trois mois après avoir décliné ses ambitions notamment en août 2015, Google revient en force en annonçant le blocage de Flash qui s'exécute en arrière-plan dans Chrome 53 avec comme conséquence le déploiement du HTML5 par défaut à partir de Chrome 55. Comme argument, Google soutenait que 90 % de Flash est présent sur le web et se charge en arrière-plan dans l’optique de supporter les pages analytiques, etc. Cette situation, selon Google, ralentit la navigation sur internet.

Pour faire suite à ses différentes annonces, le géant de l’internet, en présentant sa feuille de route pour le déploiement du HTML5 par défaut, déclare que Flash Player ne sera plus activé par défaut sur 1 % des utilisateurs utilisant Google Chrome 55 dont la version stable est récemment sortie, cela à partir de janvier 2017. Google précise également que la moitié des utilisateurs de Chrome 56 Beta seront également concernés par cette mesure.

La firme de Mountain View affirme que cette décision sera étendue à l’ensemble des utilisateurs à partir de la version stable de Chrome 56 dont la sortie est prévue en février 2017. Par ailleurs, Google mentionne dans son communiqué que les utilisateurs qui voudront utiliser Flash vont devoir l’activer manuellement.

Le calendrier fourni par Google se présente comme suit :


Source : blog Chromium

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

« HTML5 par défaut » : la nouvelle fonctionnalité de Google pour faire disparaître Flash du web sera livrée dans Chrome au dernier trimestre 2016

Google prévoit de bloquer le Flash s'exécutant en arrière-plan dans Chrome 53
Avatar de Mrsky Mrsky - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 3:02
Ils ont encore tué Kenny
Contacter le responsable de la rubrique Accueil