Watson, l'Intelligence artificielle d'IBM découvre chez une patiente une leucémie rare
Qui n'avait pas pu être détectée par les médecins

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Le domaine médical est sans doute l’un des domaines qui pourront tirer le plus parti de l’intelligence artificielle. L’IA est de plus en plus utilisée dans ce corps de métier pour aider les médecins dans le diagnostic des patients, surtout pour des cas non évidents qui peuvent nécessiter l’analyse d’une quantité importante de données, avant de se prononcer. Et dans ce domaine, Watson, l’intelligence artificielle qui alimente les services cognitifs d’IBM a déjà fait ses preuves.


Aux dernières nouvelles, Watson a découvert chez une patiente une leucémie rare que les médecins avaient ratés quelques mois plus tôt. En utilisant la méthode classique, les médecins ont diagnostiqué la femme de 60 ans avec une leucémie myéloïde aiguë. Cette méthode classique pour diagnostiquer les cas de leucémie se base sur une évaluation d’une équipe de spécialistes médicaux qui ont analysé les informations génétiques de la patiente, mais également sur des études cliniques à leur disposition pour faire des comparaisons. Après le diagnostic, la patiente a été soumise à un traitement avec des médicaments anticancéreux, mais qui ne se sont pas du tout montrés efficaces.

Perplexes face à cette situation, les médecins de l’institut de sciences médicales de l’université de Tokyo se sont tournés vers Watson pour analyser à nouveau l’information génétique de la patiente. Après avoir comparé les données génétiques avec plus de 20 millions d’études cliniques, Watson a conclu que la patiente souffrait d’un autre type de leucémie contrairement à ce que disait le diagnostic initial des médecins. Le système a donc permis à l’équipe médicale de prescrire à la patiente un autre traitement qui s’est également avéré beaucoup plus efficace que le premier.

Source : NDTV

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Une intelligence artificielle bat des experts de l'armée de l'air américaine, dans des simulations de combats aériens
Une intelligence artificielle écrit le scénario d'un court-métrage de science-fiction, présenté durant le festival Sci-Fi London


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de seikida seikida - Membre actif https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 9:46
J'ai un peu de mal a y voir de "l'Intelligence artificielle" la dedans ...
Une Intelligence artificielle n'a t elle pas comme 1er objectif d'apprendre toute seule?
La, Watson ne fait que comparer le cas de la patiente avec des donnees dont il dispose deja.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 10:26
Avec une base de données contenant plus de 20 millions d’études cliniques c'est normal que parfois l'ordinateur trouve un diagnostic plus correct que celui des médecins.

Si l'objectif c'est de trouver une maladie à partir de symptômes, un ordinateur peut facilement être meilleur qu'un docteur.
Avatar de bobnolit bobnolit - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 10:57
Ce qui est pour moi le plus choquant, c'est le titre, qui laisse penser que la leucémie n'avait pas du tout été envisagé par les médecins. Une fois l'article lu, ce n'est plus qu'un effet d'annonce de la part d'IBM, alors que ça ne va certainement rien changer au traitement de la patiente.
Avatar de temoanatini temoanatini - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 11:06
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Avec une base de données contenant plus de 20 millions d’études cliniques c'est normal que parfois l'ordinateur trouve un diagnostic plus correct que celui des médecins.

Si l'objectif c'est de trouver une maladie à partir de symptômes, un ordinateur peut facilement être meilleur qu'un docteur.
Pour le coup, il ne semble pas être parti des symptômes mais bien d'une comparaison sur le plan génétique avec une grosse base de données.

Même si effectivement, avec une liste de symptômes, un ordinateur devrait facilement pouvoir sortir une liste de possibles infections/maladies/etc.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 11:12
Citation Envoyé par temoanatini Voir le message
Pour le coup, il ne semble pas être parti des symptômes mais bien d'une comparaison sur le plan génétique avec une grosse base de données.
Je me suis trompé, c'est une comparaison génétique, du coup c'est encore plus simple pour un ordinateur et plus compliqué pour un docteur.
Avatar de anapurna anapurna - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 12:24
salut

dans ce cas là c'est plus un système expert (SE) que de L'IA pure et dure
l'ordinateur n'as fais qu'une simple comparaison de donnée en croisant les info fournis avec celle qu'il a déjà emmagasiné
Avatar de Tagashy Tagashy - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 12:30
D'après ce que j'ai lue il s'agirait d'un réseau de neurones avec de l'apprentisage supervise (comprendre on te donne un problème, tu me calcule une solution et je te donne la solution correcte et tu ajuste ta fonction et on boucle jusqu'a ce qu'on arrive a un taux d'erreur minimal)
Ce qui rend l'événements intéressant c'est qu'on ai plus sur du conseil au médecin et ce dernier prend la décision (comme tout outil), mais que l'IA dépasse plusieurs médecin dans son diagnostic .
En tout cas c'est un bel exploit ce qu'ils ont réussi

P.S @anapurna
Je ne pense pas qu'il s'agit d'un système expert (même si ca peut etre une autre possibilité) mais d'un réseaux de neurones car il est indiqué
Après avoir comparé les données génétiques avec plus de 20 millions d’études cliniques
Ce qui me fait penser a un apprentissage car un système expert deduit de nouvelle propriété dans le temps mais utilise toujour une base sur AKA un triangle est toujours un polygone a trois côté or en médecine tu n'est pas tout le temps sur (mais je peux me tromper )
Or un reseau de neurones va lui prendre toute les données et obtenir une sorte de moyenne qu'il réutiliséra pour calculer un point AKA j'ai des enfants de 11 a 18 ans ils font de 1m20 a 1m80 je te demande un enfant de 12 ans et l'algo te repondra 1m30 (j'exagere)

PPS un système expert est considérer comme une IA
Avatar de souviron34 souviron34 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 16:17
Citation Envoyé par temoanatini Voir le message
Même si effectivement, avec une liste de symptômes, un ordinateur devrait facilement pouvoir sortir une liste de possibles infections/maladies/etc.


C'est vrai que c'est vraiment univoque comme relation.... Et totalement défini.. ..
Avatar de - https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 21:16
Il devrait passer les examens pour devenir médecin généraliste. (en plus il connaîtrait beaucoup plus de médicaments et bien plus sur la chimie de ceux-ci)

Se serait peut-être pas une première. (chirurgien ?)

En tous cas sa peut être utile ailleurs aussi.
Avatar de la.lune la.lune - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 1:22
Citation Envoyé par seikida Voir le message
J'ai un peu de mal a y voir de "l'Intelligence artificielle" la dedans ...
Une Intelligence artificielle n'a t elle pas comme 1er objectif d'apprendre toute seule?
La, Watson ne fait que comparer le cas de la patiente avec des donnees dont il dispose deja.
Il faut comprendre que ce n'est pas if tel=tel alors tel
Watson n'a pas de données normalisés directe qu'il fait des comparaison directe de genre si a=b alors c=d non et non, c'est de l'apprentissage, c'est des reseaux de nourone, des statistique et des probablité derrières, parfois de formules mathématiques spécifiques.
Mais il faut comprendre que l'intélligence de l'homme est synonyme de son savoir, on auguemente de savoir c'est en comprenant ce qu'on sait qu'on construit l'intélligence, une intélligence sans savoir n'a aucune valeur. On ne resouds pas des exercies de mathématiques parce qu'on est très intélligent, parce qu'on a bien saisi ce qu'on a appris et on l'exploite, la resolution des exercices commence par ce qu'on connait déjà comme techniques, et puis on suit les méthodes logiques encore connus pour construire la démarche vers la solution, le mélange de plusieurs téchniques apprises nous amène à d'autres techniques pour resoudre des problèmes qui n'on a jamais resolu et une fois on découvre ces techniques mélanges de techniques connus et demanches logiques connus à la base, ces techniques deviennent du savoir aussi car on ne va pas déployer le même effort intéllectuel pour resourdre un problème qu'on a déjà resolu.
En fait l'intélligence de l'homme c'est son savoir.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil