Avec un revenu de 200 millions $ en un mois, Pokémon Go dans le viseur d'un député LR
Proposant la mise en place d'une réglementation

Le , par Miary, Expert éminent
Pokémon Go, c’est des millions de joueurs dans le monde et un revenu de 200 millions $ dès le premier mois. Le principe de ce jeu de réalité virtuelle consiste à attraper les Pokémon à différents endroits afin de remplir le Pokédex, une sorte encyclopédie des créatures connues. Il faut savoir que le jeu a été téléchargé plus de 75 millions fois sur App Store et Google Play. L'engouement pour le jeu Pokémon Go pourrait encore s’intensifier dans les mois à venir avec la sortie des jeux Pokémon Sun et Pokémon Moon. D’après les statistiques réalisées par la plateforme Sensor Tower, Pokémon Go a atteint les 50 millions de téléchargements en seulement 19 jours, une véritable performance face à d’autres jeux célèbres comme Candy Crush Soda Saga, par exemple. Il a aussi généré plus de 200 millions $ de revenus à Niantic un mois seulement après sa sortie.

Comparaison entre les revenus générés par Pokemon Go, Clash Royale et Candy Crush Saga Soda


Pour de nombreux joueurs, Pokémon Go est un jeu amusant, mais ce n'est pas de l'avis du député LR Vincent Ledoux. Selon lui, c'est un jeu dangereux qui a besoin d'un cadre réglementaire. Il s'inquiète notamment des dérives créées par la chasse aux créatures qui peut se faire partout : sur une route, dans un cimetière ou encore dans des propriétés privées.

Pour le député LR, il serait utile de se pencher sur le succès de Pokémon Go dans la mesure où « il n’existe pas de réglementation applicable aux jeux en ligne qui permettrait, pour le moins, d’analyser les risques avant leur mise sur le marché, d’en évaluer leur fonctionnement et de prévoir des modalités d’agrémentation les rendant conformes au droit national et européen. »

D’après lui, les chasseurs de Pokémon courent un danger. Ils se regroupent partout et partent en chasse n’importe où et à tout moment, même en conduisant. Et le législateur d’enfoncer le clou en disant que si un cadre réglementaire n’est pas en place assez vite, il se pourrait que l’hémicycle du Palais Bourbon soit envahi par des dresseurs de monstres.

Il semble que le député LR ne porte pas du tout le jeu Pokemon Go dans son cœur. En plus de montrer du doigt les attroupements de dresseurs, il émet aussi des craintes à propos de la protection de la vie privée des joueurs en France. Selon lui, leurs données sont transférées vers les serveurs de Nintendo aux États-Unis. Or en matière de protection de données personnelles, les États-Unis ne font pas office de bon élève auprès des autorités européennes, d’après les dires du député Ledoux. Et ce dernier ne s’arrête pas là, il évoque aussi l’absence du droit de rétractation pour les achats intégrés à l’application. Selon lui, cela porte atteinte aux publics vulnérables comme les mineurs par exemple.

Pour donner suite à ses intentions concernant le jeu Pokémon Go, Vincent Ledoux prévoit d’adresser une question écrite à Axelle Lemaire, la secrétaire d’État chargée de l’économie du numérique. Attroupements de chasseurs de Pokémon dans des endroits parfois insolites, niveau de protection des données personnelles faible, absence de droit de rétractation, il semblerait que le succès fulgurant du jeu Pokémon Go passe mal auprès du député LR. Il s’avère aussi qu’il profite de la célébrité de ce jeu comme étant un « révélateur à un vaste chantier législatif qui de l’uberisation de l’économie aux technosciences, va fournir un travail titanesque, mais enthousiasmant au législateur ». Mais au final, le cadre réglementaire souhaité par Vincent Ledoux ne viserait-il pas toutes les nouvelles technologies qui rencontrent un succès commercial en France ?

Source : Le Figaro, SensorTower

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Pokémon Go : les joueurs s'invitent dans des propriétés privées à la recherche de Pokémon un recours collectif intenté contre les créateurs du jeu


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/08/2016 à 19:51
Il me semble qu'il y a déjà toute les règles en place, pourquoi encore faire une loi à la con qui sera caduque au prochain 'problème'.
Pour les gens au tel en voiture c'est déjà interdit, si les chauffards sont assez vigilent pour repérer le flic c'est qu'ils sont surement pas trop perturbés par le jeu, pour les autres ben tu verbalises.
L'hémicycle n'est plus ouvert au public? Puis bon y en a qui vont pour dormir, c'est pas pire d'y aller pour chasser du Pokemon .
Pour les données je vois pas ce qui remonte de plus aux serveurs de niantic qu'à ceux de google ou apple.
Avatar de Haseo86 Haseo86 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 08/08/2016 à 21:17
Affligeant de stupidité. Déjà parce qu'il ne sait clairement pas de quoi il parle, ensuite parce que si en effet la localisation des Stop et Arènes mériteraient plus d'attention, je doute que le gouvernement français soit le mieux placé, enfin parce qu'il faut attendre la première application vraiment populaire au niveau mondial pour que ces gens se posent des questions sur les données personnelles. Ce député ne fait que profiter du phénomène pour essayer d'exister. Si on plaçait enfin des personnes compétentes et non des politiciens dans les instances du gouvernement, il fonctionnerait bien mieux.
Avatar de guive guive - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 08/08/2016 à 21:19
Aujourd'hui, 19h51
micka132
Il me semble qu'il y a déjà toute les règles en place, pourquoi encore faire une loi à la con qui sera caduque au prochain 'problème'.
Pour les gens au tel en voiture c'est déjà interdit, si les chauffards sont assez vigilent pour repérer le flic c'est qu'ils sont surement pas trop perturbés par le jeu, pour les autres ben tu verbalises.
L'hémicycle n'est plus ouvert au public? Puis bon y en a qui vont pour dormir, c'est pas pire d'y aller pour chasser du Pokemon .
Pour les données je vois pas ce qui remonte de plus aux serveurs de niantic qu'à ceux de google ou apple.
Ils aiment bien faire parler d'eux et proposer une loi ou un amendement.

Et je suis d'accord, si les gens veulent traverser une route sans regarder, c'est la sélection naturelle, on va pas faire une loi à chaque fois qu'il y a un con.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 0:35
et puis bon, seule "arme" de nos députes, une loi n’empêche rien. sinon nos députes seraient tous blanc comme neige..
Avatar de Omote Omote - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 3:39
Ils sont en forme les députés français aujourd'hui!!! Avec Éric Ciotti qui veut imposer la carte d'identité pour s'inscrire sur les réseaux sociaux et le sempiternelle "Rajoutons donc une loi (alors qu'elles existent déjà: code pénal pour les propriétés privés et code de la route pour les infractions en voiture) pour justifier notre salaire!", il fait bon vivre d'être député...

Et évidement la prochaine étape sera de taxer une entreprise à l'autre bout du monde, probablement pour cause de "dédommagement suite aux inconvénients causés par les utilisateurs du jeu".

Mais sérieusement, y en a qui travail vraiment ou ils sont tous cons?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 7:34
Bien sûr qu'on a besoin de lois à chaque fois qu'il y a un con, même si cela ne l'empêchera pas d'être con.

Ce n'est pas uniquement pour prévenir ou dissuader, mais aussi pour donner des moyens d'actions et de réparation envers les victimes.
Par exemple, bannir l'alcool au volant n'empêche pas des personnes d'en consommer, même si on peut penser que cela doit bien en dissuader quelques unes. En revanche, cela permet aux policiers d'effectuer des contrôles et de vous empêcher de reprendre la route ce qui aurait mis en danger la vie d'autrui. De plus en cas d'accident, cela jouera comme circonstance aggravante et vous donnera les tords. Cela ne permettra pas de "revenir en arrière pour éviter l'accident", mais permettra de dédommager au minimum la ou les victimes et de leur rendre justice.

La justice française n'a en théorie qu'une seule crainte : ne pas pouvoir dédommager la victime. Donc il faut trouver un responsable ou avoir des assurances pour la dédommager. Ici attaquer les joueurs n'est pas possible, ils viennent, ils partent en très grand nombre, très difficile (si ce n'est impossible) de les retrouver.
La responsabilité est alors porté à l'organisateur, ici Pokémon Go, qui doit prendre des dispositions pour prévenir ces problèmes et qui en est en parti responsable. Les cons, il en a toujours existé, et il était à prévoir que des cons joueraient à ce jeu. La problématique de regroupement et de violation des propriété privées aurait dû être adressé dès la phase de conception du jeu et être intégré aux mécanismes du jeu.
Ce qui ne décharge en aucune façon la responsabilité des joueurs, qui pourraient d'ailleurs se faire attaquer par Pokémon Go pour violation d'éventuelles conditions d'utilisations.

Pour ce qui nous intéresse ici, c'est surtout dans le cadre incitatif, un peu de la même manière dont on évite les pubs pour le tabac ou l'alcool. On essaye d'éviter l'accident en évitant les incitations qui conduisent à cet accident. Ce qui ne retire en rien la responsabilité des joueurs.
Rappelons tout de même qu'il y a aussi des joueurs mineurs.

Ce qui est loin d'être dénué de sens, il faudrait en revanche voir quelles propositions seront faites dans ce cadre.

Plus généralement, il propose ici "d’analyser les risques avant leur mise sur le marché, d’en évaluer leur fonctionnement et de prévoir des modalités d'agrémentation (?) les rendant conformes au droit national et européen.". Ce qui est plutôt de bon sens ici.
Les applications doivent être conformes au droit national et européen. Le délai de rétractation est une obligation légale. Il y a aussi des règles vis à vis de la vie privée à respecter cf CNIL. Le fait de demander à une application de se confirmer au droit national et européen est tout à fait normal.
L'analyse de risque est aussi une chose tout à fait légitime, pour peser le pour et le contre.

Les questions se posent et ce sont posées bien avant Pokémon Go, en revanche, un tel succès à le mérite de ramener ces problématiques au goût du jour et d'accélérer les processus. Il est vrai qu'on fait souvent des lois "après-coup", d'un côté parce qu'il est difficile de prévoir l'avenir, on avait pas prévu qu'une application "Pokémon Go" sortirait avec autant de succès et de l'autre parce qu'il y a énormément de choses à faire, donc on va au plus urgent.
Sachant que les questions de vies privées sont plus du ressort de la CNIL et que des règles existent déjà dans ce sens.
Avatar de google80 google80 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 8:34
je ne comprends pas l'engouement pour ce jeu vu qu'il n'y a pas d'argent à gagner !? juste une position dans un classement et alors ?
Avatar de Kearz Kearz - Membre expert https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 10:08
je ne comprends pas l'engouement pour ce jeu vu qu'il n'y a pas d'argent à gagner !? juste une position dans un classement et alors ?
Ah ben, oui, dans la vie, l'important c'est de faire des choses qui rapporte de l'argent.
D'ailleurs, quand je fais du vélo, je branche un petit moteur qui génère de l'électricité et qui recharge des pîles. Et après je revends les piles.

Je pense que tu devrais devenir député et proposer des lois. Je vois déjà les titres: "le député Gogole80 propose d'interdire toute chose qui ne rapporte pas d'argent".
Avatar de DarkBakura DarkBakura - Membre actif https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 10:26
Bien sûr qu'il faut réglementer en amont, et ne pas attendre, comme je l'ai lu, "qu'un con se fasse écraser".

Si vous êtes celui qui l'écrase, abruti ou pas, qu'est-ce qui va se passer à votre avis ? VOUS allez devoir payer toute votre vie pour la connerie de celui que vous aurez écrasé. Car, rappelons-le, tout automobiliste "doit être maître de son véhicule". VOUS serez en tort, même s'il est avéré que l'imbécile en question aura été renversé uniquement parce qu'il avait le nez rivé sur son smartphone. De même, si vous perdez votre enfant à cause de ce genre de choses, ce sera le même principe : vous allez chercher un coupable, un recours vers lequel vous appuyer.

Attention cependant : je ne dis pas que la loi sera la réponse à tout, et encore moins que tout est juste dans ce qui est dit dans cet article. Mais prétendre que la législation n'a rien à faire dans cette histoire est une absurdité. Personnellement, je trouve Pokemon Go sympa (et encore, je m'en suis lassé franchement vite vu que je préfère me balader sans avoir le nez dans mon téléphone), mais l'espèce d'hystérie que je vois autour et qui pousse certains à faire n'importe quoi ne me rassure pas. Je me mets notamment à la place de ceux qui sont tranquilles chez eux et qui voient débarquer n'importe qui sous prétexte qu'il y a un pokemon rare dans leur jardin... Bien sûr tout le monde n'est pas aussi irresponsable et irrespectueux mais on sait ce que peut donner le phénomène de masse...

Bref. Il est quand même important d'essayer de cadrer un peu le phénomène à mon sens. Pas dans le sens bête et restrictif, mais pour protéger un minimum ceux qui n'ont pas envie de voir leur vie impactée par un jeu qui ne les intéresse pas. Et pire, ceux qui pourraient être mis en danger par des inconscients qui iraient les faucher à cause de leur inattention liée au jeu...
Avatar de Kearz Kearz - Membre expert https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 11:26
VOUS allez devoir payer toute votre vie pour la connerie de celui que vous aurez écrasé. Car, rappelons-le, tout automobiliste "doit être maître de son véhicule".

Je connais quelqu'un qui est décédé, écrasé, sur une piste cyclable.
Qu'est-ce qu'une voiture faisait sur une piste cyclable?
Officieusement, les gendarmes ont supposés que seul un téléphone portable pouvait faire dévier à ce point.
Officiellement, il n'y a pas de preuve, donc la défense à expliqué le conducteur a été éblouis donc 6 mois de retrait de permis et 3 mois avec sursis.

Si tu écrase un joueur qui est 100% responsable, ton risque est plus au niveau du traumatisme psychologique que judiciaire.

Encore une fois, il y a des gens qui sont rivé sur leur téléphone pour envoyer des SMS, c'est la même chose. On va interdire le téléphone dans le rue?

On va pas mettre des lois sur tout ce qui est potentiellement dangereux! (y a déjà suffisamment de loi inutile)
Et les lois pour les hoverboards et autres engins du genre? Quid de ceux qui vont se faire écraser sur ça? Et les lois sur le port d'habit noir la nuit? l'utilisation de l'autoradio dans la voiture? ...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil