Windows 10 : Microsoft prévoit deux mises à jour majeures en 2017
La MàJ anniversaire sera disponible en environnement industriel en octobre

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Windows 10 ayant été annoncé comme la dernière version de Windows, cela suppose qu’il n’existera vraisemblablement plus de version majeure de Windows, mais une succession régulière d’évolutions un peu à la manière de Windows 8 et Windows 8.1. Aussi, Microsoft a entrepris de changer son processus de mises à jour : comme l’a expliqué Alexandre Vinson de Microsoft, « au lieu de proposer tous les 3 ans un nouvel OS contenant les nouveautés, elles arriveront au fur et à mesure. Les nouveautés arriveront grâce à de nouvelles build qui seront mises à disposition 2 à 3 fois par an ».

Pour répondre à ce changement de cycle de mises à jour, Microsoft a mis sur place plusieurs branches qui sont adaptées à tous les types d’usage. Une organisation qui permet à l’entreprise de limiter l’effet de fragmentation de l’écosystème Windows, tout en permettant à ceux qui le désirent de faire des tests, mais également donner du temps aux entreprises pour mettre à niveau leur parc de terminaux.


Comme vous pouvez le constater sur ce graphique, le système mis en place par Microsoft s’appuie sur trois branches. Il est aisé de comprendre que suivant la branche sur laquelle l’utilisateur se trouve, il disposera plus tôt ou plus tard d’une mise à jour du logiciel.

La première branche, la « Current Branch » (ou CB) est la phase pilote. C’est la branche recevant la nouvelle build en premier. Elle aura été en amont validée par les bêta testeurs grâce au programme « Windows Insider ». La CB est principalement à destination du grand public et aux phases pilotes des entreprises. Si les tests internes ont été effectués avec succès, les entreprises peuvent déployer cette version avant qu’elle ne devienne CBB. La CB est supportée jusqu’à la sortie de la CB suivante, c’est-à-dire qu’il sera nécessaire de mettre à jour son poste afin de continuer de bénéficier des mises à jour de sécurité.

La seconde branche, la « Current Branch for Business » (ou CBB) est la phase de production. Environ 4 mois après la CB, Microsoft annonce que la build a atteint la maturité attendue pour être déployée en entreprise. Toutefois, l’entreprise recommande à ses clients d’effectuer les tests sur leurs environnements avant tout déploiement. Cette branche est principalement à destination des entreprises et n’est proposée qu’à partir des éditions Pro, entreprise et éducation. Les deux dernières CBB sont supportées.

La troisième branche, la « Long Term Servicing Branch » (LTSB), qui est destinée aux postes critiques, dispose d’un support de 10 ans (5 ans en support standard et 5 en support étendu).
Cette version, qui correspond à l'environnement industriel, n’est disponible que pour Windows 10 Entreprise et une nouvelle version LTSB sera mise à disposition environ tous les 2 à 3 ans. Les clients Microsoft sont notifiés 3 à 6 mois avant la sortie d’une nouvelle LTSB. Étant donné que cette version est prévue pour les postes critiques, elle n’embarque pas toutes les fonctionnalités de Windows 10. En réalité, toutes les fonctionnalités Windows 10 qui sont conçues pour évoluer régulièrement sont exclues de cette branche. Aussi, elle n’embarque pas Cortana, le navigateur Edge, Windows Store et encore moins les Windows Universal Apps installées par défaut.

La mise à jour anniversaire de Windows 10 (la build 1607), qui est une mise à jour majeure, est actuellement en phase de déploiement. Il est aisé de comprendre qu’il s’agit là de la CB. Cette mise à jour anniversaire sera disponible dans 4 mois à peu près dans la CBB comme l’explique Nathan Mercer de Microsoft. À l’heure actuelle, la CBB utilise la mise à jour de novembre de l’année dernière (la build 1511). La LTSB pourra en bénéficier à partir du 1er octobre.

Il n’y aura pas d’autre mise à jour majeure cette année comme l’indique l’ingénieur : « la version 1607 de Windows 10 est notre troisième mise à jour de fonctionnalités de Windows 10. En se basant sur les feedback d’entreprises qui migrent vers Windows 10, nous avons décidé qu’il s’agira de notre dernière mise à jour de fonctionnalités pour 2016 et prévoyons deux mises à jour de fonctionnalités pour 2017 ».

Source : blog Microsoft (Alexandre Vinson), blog Microsoft (Nathan Mercer)

Voir aussi :

« Windows 10 est la dernière version de Windows », a avancé l'évangéliste Microsoft Jerry Nixon lors de la conférence Ignite 2015

Ignite 2015 : Microsoft donne des détails sur les mécanismes de mises à jour qui vont accompagner Windows 10


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de griggione griggione - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/08/2016 à 8:18
Bonjour tous

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
C'est le but ! Que l'utilisateur ait la main sur rien.
Rappellez-vous le projet Palladium ...... tant que Cro$oft ne pourra pas controler COMPLETEMENT les PCs, chaque nouvel O/S ou maintenant MàJ, il en foncera un peu plus le clou.
Avatar de St-Jean St-Jean - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/08/2016 à 22:57
Dans une certaine mesure, ça ne me dérange pas trop que Microsoft contrôle complètement le fonctionnement de mon PC pour autant qu'il marche parfaitement, sans bug ou plantage. Les OS sont devenus trop complexes pour avoir le temps ou la compétence nécessaires de bidouiller ou pour pouvoir se dépanner tout seul en cas de plantage. Surtout quand Windows n'est toujours pas foutu de communiquer clairement avec l'utilisateur pour le mettre sur la piste du bobo.
Et honnêtement, la stabilité de Windows est aujourd'hui très convaincante pour l'usage que je fais de mon ordi. Je ne redémarre parfois pas pendant plusieurs semaines, et je ne constate aucun problème. Je peux donc désormais me concentrer sur mes tâches principales.
En passant, l'installation de la MàJ anniversaire s'est déroulée comme un charme, bien qu'un peu longue. Un seul problème : Office 2016 ne voulait plus se lancer après un redémarrage de l'ordi. J'ai désactivé le pare-feu, lancé Office, et tout s'est remis à fonctionner normalement, même après que j'eus ensuite réactivé le pare-feu. Va comprendre...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 11/08/2016 à 21:27
Windows est destinée à des néophytes mais aussi à des pros.
Les pros on besoin de pouvoir controller à 100% l'os, ne veulent pas d'espionnage ni de pub dans leur environnement de prod.

Les maj sous windows c'est chiant, faut redémarrer l'os et sa mets trop longtemps à s'installer.
Sous linux depuis la version 4.0 plus de reboot et de toute façon les maj s'installe beaucoup plus rapidement.
C'est pour moi un point négatif de l'os qu'il serait urgent de corrigé (surtout pour la version server sa peut être intéressant).
Avatar de Tagashy Tagashy - Membre actif https://www.developpez.com
le 11/08/2016 à 22:17
Je suis entièrement d'acord avec sazearte
Ils ont un gros problème avec les maj rien qu'aujourd'hui je suis en train de développer un petit programme (et comme un con j'ai desactiver la sauvegarde auto de mon ide (c'est lourd de sauvegarder un fichier a chaque ajout de caractère ...))
Je pars 5 minutes grignoter et regarder les résultats des JO. Je revient et quesque je vois ... Un magnifique écran veuillez patientiez ET n'eteignez pas votre ordinateur.
Au bout de 5 minute l'écran de maj.
Je me dis bon ils sont pas con quand les maj seront finie sa fera comme leur mode arret (mode hibernation ) et je retrouverais mon ide intact et je pourrait continuer mon dev.
Fin de la maj et bas non j'ai tout perdue et windows n'a rien sauvegarde.
Je vous laisse imaginer, dans une entreprise, l'effet que ca aurait ce genre de messaventure

P.S mon ide est très bien et j'en suis satisfait le debat n'est pas a faire dessus
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/08/2016 à 15:58
<mode value="sarcasme">
Pour revenir aux handicapés qui ont bien de la chance de profiter de la mise à jour après les autres.
</mode>

C'est quand même bien utile d'avoir un délai supplémentaire.

Nous les non-voyants on a eu de la chance cette fois avec Windows10.
Oui car on a eu une version compatible du lecteur d'écran NVDA assez rapidement, ce n'a pas été le cas avec Windows 8, ce qui explique en partie que je ne l'utilise pas.
Pour les autres handicapes je ne sais pas.

Le problème a été au niveau des logiciels compatible avec le lecteur d'écran disponibles.
Déjà qu'on a un choix réduit, il a fallu attendre les version pour Win 10

Tagashi tu m'inquiètes pour le redémarrage après les mises à jour.
En général je compte sur la boite de confirmation de sauvegarde modale, d'Eclipse qui empêche Windows de redémarrer, jusqu'à présent ça a marcher.
Même avec Notepad etNotePadd ++
Avatar de Tagashy Tagashy - Membre actif https://www.developpez.com
le 14/08/2016 à 18:16
@CoderInTheDark
La boite de confirmation de sauvegarde modale ( j'avais jamais entendu cette expression mais je suppose que tu parle de l'ecran de confirmation de redémarrage )
Mon IDE (PyCharm) ne bloque pas le redémarrage (ou je n'y ais jamais fais gaffe etant donner que je ferme toute mes fenêtres avant de redemarrer généralement)
Le seul ecran de confirmation de fermeture est interne à l'application.

P.S pour ma culture générale les lecteurs d'ecran NVDA fonctionnent comment ?
Tu sélectionne une zone de l'écran et elle te lis ce qu'il y as d'ecrit dessus ?
Pour les captcha tu as un OCR intégré ?
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert éminent https://www.developpez.com
le 14/08/2016 à 18:41
Citation Envoyé par Tagashy Voir le message
@CoderInTheDark...P.S pour ma culture générale les lecteurs d'ecran NVDA fonctionnent comment ?...
Comme Tagashy, ce témoignage est très intéressant, mais n'ayant aucun handicap, il est très difficile de se mettre à la place de ceux qui en ont, quel que soit le handicap. Du coup, une petite explication serait enrichissante.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 15/08/2016 à 8:37
Windows 10 : la build 14901 ajoute des notifications à l’Explorateur de fichiers
pour aider les utilisateurs à avoir une meilleure connaissance de l’OS

Après la mise à jour anniversaire en phase de déploiement depuis le 2 août, c’est reparti pour tester les builds de Redstone 2, la prochaine mise à jour majeure de Windows 10 pour PC, attendue en 2017. La première préversion de Redstone 2 (build 14901) ajoute les notifications à l’Explorateur de fichiers. Pour Microsoft, cela permettra d’informer les utilisateurs sur ce qu’il est possible de faire avec Windows 10 et les nouvelles fonctionnalités de l’OS. L’idée est donc d’améliorer la connaissance de l’OS, notamment chez les clients qui ne suivent pas de près l’actualité Windows 10.

À propos de ces notifications, Microsoft explique dans un billet de blog : « Dans le cadre d'un effort pour explorer de nouvelles façons d'éduquer nos clients sur les fonctionnalités dans Windows 10 - nous testons de nouvelles notifications au sein de l'explorateur de fichiers. Elles sont conçues pour aider les clients en leur fournissant rapidement, des informations sur les choses qu'ils peuvent faire ou de nouvelles fonctionnalités qu'ils peuvent essayer pour avoir une meilleure expérience Windows 10. »


Si vous souhaitez en savoir davantage sur la notification affichée, il vous suffira de cliquer sur le bouton proposé. Sinon, cliquer sur la croix fermera la notification. Pour les utilisateurs qui ne voudront pas du tout voir de notifications, il est bien sûr possible de s’en débarrasser. Il suffira d’aller dans l’onglet Affichage de l’Explorateur de fichiers, puis dans le menu Options, et désactiver la fonctionnalité grâce à l’option « Show sync provider notifications ». Il devrait donc être possible de la réactiver à tout moment, de la même manière.

C’est tout pour les nouveautés introduites dans cette build, du moins, celles qui sont visibles. Microsoft dit en effet avoir travaillé sur OneCore, un composant central partagé par tous les dispositifs Windows 10 : PC, tablettes, mobiles, IoT, Hololens et Xbox. « Vous ne verrez pas beaucoup de grands changements notables ou de nouvelles fonctionnalités pour l'instant », explique Microsoft en parlant de la build 14901 et des prochaines préversions de Redstone 2. « Nous faisons du refactoring de code et d'autres travaux d'ingénierie pour nous assurer que OneCore soit parfaitement structuré avant de permettre aux équipes de commencer à travailler sur de nouvelles fonctionnalités et améliorations dans quelques mois. »

Comme conséquence du travail effectué sur OneCore, Microsoft avertit les testeurs que les premières builds de Redstone 2 vont inclure plus de bogues et de problèmes qui pourraient être pénibles. C’est donc le moment de penser à changer votre rythme de mise à jour, pour les membres du programme Windows Insider qui veulent une expérience plus stable. Vous pourrez ainsi choisir le niveau Insider « Lent », pour vous concentrer sur les builds les plus stables ; ou « Release Preview », pour ne tester que les mises à jour cumulatives de la branche courante. Pour ce faire, aller dans Paramètres > Mises à jour et sécurité > Programme Windows Insider.

Source : Blog Windows

Et vous ?

Que pensez-vous de l’ajout de notifications dans l’Explorateur de fichiers ?

Voir aussi :

Windows 10 : Microsoft prévoit deux mises à jour majeures en 2017, la mise à jour anniversaire sera disponible en environnement industriel en octobre
Windows 10 : la mise à jour anniversaire est déployée progressivement, elle apporte le support du shell Bash et une meilleure intégration de Hello
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 04/11/2016 à 17:35
Windows 10 : avec son mécanisme United Update Platform, Microsoft espère réduire la taille des MàJ
et accélérer le processus

Microsoft a présenté United Update Platform (UUP) aux membres de son programme Windows Insider qui a été pensé pour faciliter les mises à jour Windows 10. « Nos clients nous ont dit qu'ils aimeraient que les mises à jour soient plus transparentes, qu'ils souhaitent avoir plus de contrôle sur le moment où les mises à jour sont installées, qu'ils souhaitent que la mise à jour exige moins de traitement en local et donc avoir une meilleure autonomie et aussi qu’ils aimeraient que soient réduites les tailles de téléchargement », a expliqué Microsoft qui a promis être en train de travailler sur tous ces aspects.

Dans un premier temps, l’un des éléments dont pourra bénéficier la communauté est la réduction dans le poids des paquets de mise à jour à télécharger. « Tandis que nous déployons l’UUP, cela pourrait avoir un grand impact pour les utilisateurs sur PC où les utilisateurs pourront s’attendre à voir des tailles de fichiers à télécharger diminuer de 35 % lorsqu’ils iront d’une mise à jour majeure de Windows 10 vers une autre », a indiqué Microsoft.

De plus, l’entreprise a également modifié le processus de recherche des mises à jour pour le rendre plus efficace. « Tandis que nous allons vers l’UUP, nous réduisons la quantité de données de mise à jour envoyée aux périphériques clients ainsi que la quantité de traitement que nous effectuons sur les périphériques, ce qui est particulièrement important pour les périphériques tournant sur la version mobile du système d'exploitation ».

Que va-t-il se passer concrètement ? Avec l’UUP, lorsque votre dispositif va rechercher une mise à jour, le service Windows Update va évaluer de quelles mises à jour le dispositif a besoin et les mettre à la disposition du dispositif qui pourra alors les télécharger. « Parce qu’il y a plus de processus qui sont effectués du côté du service, cela conduira a des vérifications plus rapides durant les opérations de de mise à jour », a expliqué Bill Karagounis, directeur de la gestion des programmes dans le département Windows Insider Program and OS fundamentals de Microsoft. Il précise qu’il est important de remarquer qu’avec l’UUP, rien à la surface ne va sembler ou agir différemment.

Un autre point important qu’il a souligné est l’arrivée de concepts sur la déclinaison mobile du système d’exploitation qui n’étaient jusqu’à lors réservés qu’aux PC. « Comme vous l'aurez peut-être constaté par le passé, les mises à jour sur PC vont directement à la dernière version en une seule opération, quelle que soit la build actuelle, ce qui n’est pas le cas pour le système d’exploitation mobile. Sur votre téléphone, il vous est parfois demandé d'installer en deux étapes (des mises à jour) pour être à jour. Avec UUP, nous avons maintenant une logique dans le client qui peut automatiquement aller vers ce que nous appelons une build “canonique”, vous permettant de mettre à jour votre téléphone en une seule étape, tout comme sur PC ».

Dans un premier temps, ce sont les utilisateurs sur mobile qui peuvent profiter de l’UUP qui a été déployé cette semaine avec la nouvelle build de Windows 10 (14959). Les utilisateurs sur PC devront en bénéficier au courant de cette année « et par la suite sur IdO et Hololens peu de temps après ».

Source : blog Microsoft
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 29/12/2016 à 23:05
Windows 10 Creators Update pourrait permettre de reporter un téléchargement sur une période de 35 jours,
d'après une fuite de la dernière build

D’après des captures d’écran, Windows 10 Creators Update, la prochaine mise à jour de Windows 10, va apporter aux utilisateurs la possibilité de mettre en pause l’installation des mises à jour sur une durée de 35 jours. Comme la capture d’écran le suggère, cette pause ne concerne pas les mises à jour de tous les éléments du système d’exploitation : « certaines mises à jour, comme les signatures de Windows Defender, continueront d’être installée ». Sans compter que Microsoft précise également que « Windows Update pourrait se mettre à jour automatiquement en priorité lors de la vérification d’autres mises à jour ».


Cette fonctionnalité se trouve dans les options avancées du système d’exploitation. Il faut donc se rendre dans les paramètres, puis dans le menu Mise à jour et sécurité dans lequel est disponible Windows Update. Ce chemin est équivalent à ouvrir la boîte de dialogue permettant l’exécution d’un programme / dossier / document / ressource internet (avec le raccourci touche Windows + R) et entrer la commande ms-settings:windowsupdate-options.

Au passage, d’autres nouveautés ont été découvertes. Creators Update va disposer d’une intégration plus prononcée de Cortana, l’assistant numérique de Microsoft. Il va accompagner l’utilisateur dès le démarrage du système avec la possibilité de valider à la voix les options proposées et de choisir un mode d’écoute permanente (« Always listening ») activable par la combinaison de la touche Windows+C. Grâce à « Live Folder », il sera possible de créer des dossiers dans le menu Démarrer qui regroupent des vignettes d’applications (tuiles).

Windows Defender sera plus ergonomique et va se présenter sous forme d’un tableau de bord donnant accès à l’ensemble des fonctionnalités de défense de l’ordinateur, permettant à l’utilisateur de balayer un un clin d'oeil les différentes composantes de sécurité appliquées.
Le navigateur Edge devrait pour sa part s’enrichir d’un volet permettant de visualiser tous les onglets ouverts et de les regrouper pour les consulter ultérieurement.

La version stable de la Creators Update est attendue pour mars 2017.

Source : Winaero
Contacter le responsable de la rubrique Accueil