Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mettre un développeur à la gestion de projet : est-ce une punition ou une promotion ?

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

0  0 
Il y a le "management" d'un coté. Et le développement de l'autre.

Ces deux disciplines ne demandent pas les mêmes compétences, ni les mêmes qualités (par exemple n'importe quel développeur avec la rigueur d'un professionnel du management serait licencié sur le champ, non ?).

Pourtant nombre de projets sont dirigés par des développeurs, qui la plupart du temps ne veulent pas (ou plus) être les responsables des problèmes administratifs inhérents à toute entreprise (budgets, conflits d'équipe, négociation client, etc.)

Alors pourquoi confier une tache qui ne lui convient pas à quelqu'un qui, a priori, souhaite ne pas s'éloigner du code, domaine dans lequel il est véritablement une "star".

Car en plus cette punition touche souvent les meilleurs. Le monde à l'envers en quelque sorte.

Cette question beaucoup de développeurs ultra-doués, que leur hiérarchie a obligé à passer de "l'autre coté du miroir", se la posent en boucle.

Un début de réponse est que les meilleurs développeurs ont tout contre eux : ils essaient d'avoir une image globale du projet, ils acceptent les responsabilités et ils se soucient réellement qu'un projet réussisse.

Le résultat peut aller, pour certains, jusqu'à la dépression. D'autres perdent l'envie. Et en tout cas, très peu réussissent dans la gestion de projet.

Alors pourquoi continuer à confier cette tâche à des programmeurs s'ils ne le veulent pas ?

Peut-être parce que si ce n'est pas un développeur qui s'y colle, ce sera un professionnel du Project Management avec ses travers de responsable irresponsable.

Comment sortir du cercle vicieux ?

Et vous ?

Avez-vous déjà été nommé(e) responsable de projet ?
L'avez vous vécu (ou le vivez-vous) comme une corvée ou comme une promotion ?

Lire aussi :

La rubrique Humour Informatique de Développez.com

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bootix
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:00
C'est le principe de Peter, a lire:
http://en.wikipedia.org/wiki/Peter_Principle
0  0 
Avatar de Averroes
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:11
Malheureusement l'évolution dans la tête de beaucoup de personne est d'évoluer comme un pokémon. Et comme par hasard l'une des évolutions les plus connues pour les développeur et de devenir Chef de projet.

Dans le principe de méritocratie qu'on veut établir pour être "honnête" on attribue ça au "meilleur" développeur sans regarder les qualités nécessaire pour un chef de projet.
Bien sûr normalement toute évolution doit être établie sur un accord mutuel. Donc ceux qui se retrouvent chef de projet ne peuvent être des développeurs qui veulent évoluer en tant que développeur ou expert.

C'est simple comme A+B, on ne demande pas au gens de fournir un projet professionnel personnel pour rien.

Donc le problème c'est plutot pourquoi le développeur n'a pas ouvert sa bouche en avouant humblement qui n'était pas fait pour le job et that's all.
0  0 
Avatar de chemanel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:17
Je pense qu'il y a plusieurs profils...

Déjà principalement, j'en vois 3 :

Un développeur qui veut rester développeur : Sont but est de s'améliorer le plus possible dans 1 voir 2 technologie... De devenir un expert dedans et d'y rester. (exemple : Sharepoint, Silverlight, SAP, etc...). Cela ne le dérange pas de coder pendant toute sa carrière... Il fera donc surement un mauvais chef de projet (du fait de ses connaissances poussées, mais limité a un domaine)

Développeur avec connaissance générale : Ici le but n'est pas de devenir un expert dans un domaine, mais plutôt d'avoir une connaissance générale dans un domaine assez vaste. Ce profil ("moins bon" développeur) est beaucoup plus adapté pour devenir chef de projet !

Le "j'en ai marre" : Au bout de X projets, ils se peut que certains développeur en aie "marre" de développer... Changer de "carrière" en devenant chef de projet peut être un bon plan pour relancer la motivation...

Bref, je pense que cela dépend aussi du profil des personnes concernées...

PS : Principe de Peter ! Waw, c'est tout à fait ça !!!
0  0 
Avatar de m.klaury
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:19
Intéressant le Principe de Peter, ça semble assez bien décrire le phénomène !!! et propose aussi une solution.
0  0 
Avatar de ZeRevo
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:19
Comme un chef de projet est mieux payé qu'un développeur (dans la majorité des cas), il est difficile de refuser le poste...
0  0 
Avatar de freddyboy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:31
bonjour,

oui, ce que tu dis est vrai.
J'ai déjà été confronté à ce problème et effectivement je l'ai vécu comme une corvée, car par du tout envie de me battre avec les clients, avec les managers plus haut pour libérer les personnes compétentes (qui sont toujours overbooké) ou encore avec le planning.

Les bons développeurs qui acceptent d'avoir des responsabilités et qui veulent que les projets réussisses devraient se voir proposer un poste de responsable technique (architecte). Le salaire est aussi intéressant qu'un CP voir plus. Sans compter que cela libère le CP de la partie vraiment technique car c'est dur de faire le management et de rester à jour techniquement.

J'ai aussi travaillé avec des personnes qui étaient de bons développeurs et que la hiérarchie à forcé à devenir chef de projet et c'était une catastrophe car les compétences requises ne sont pas les mêmes. On peut être bon développeur et mauvais en gestion de projet et inversement.

Pour ma part, on a aussi essayer de me forcer à devenir chef de projet alors que je ne voulais pas et c'est très mal passé. Principalement avec les managers qui sont du type 'quand je pipi part terre il faut ramasser'.

++

PS : bien vu le principe de peter, c'est tout à fait mon ancienne boite.
0  0 
Avatar de RideKick
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:44
Salut,
Moi personnellement j'ai été le responsable technique durant un projet et voila vraiment ce qui c'est passé pour moi :

- Bras droit du CP, négociations clients en anglais dans le texte sur Paris régulières et conf call obligatoires hebdomadaires
- Gestion du bon déroulement du projet (respect des délais, bonne cohésion de l'équipe, gestion des taches de chacun)
- Développement des modules qui formaient la base de l'application et intégration des travaux des différents membres de l'équipe.

Sur la papier c'était bien et moi ça me plaisait sauf que :

- Mon salaire n'a pas vu de croissance j'étais toujours officiellement développeur donc surcharge de travail, de stresse sans reconnaissances
- J'ai du travailler avec des gens incompétents, me battre pour qu'ils avance ou qu'au moins ils aient l'air, devoir me taper leur boulot pour avancer
- Horaires qui explosent car déplacement sur paris dans la journée et conf call quelques fois jusque 21h le soir
- La pression de la hiérarchie qui n'avait aucune idée de ce qui se passait sur le projet sauf les chiffres concernant la dérive de charge (dû à mes collègues qui était la pour le fun)

Du coups je suis venu a me dire : "La prochaine fois qu'on me propose ce genre de taff même si ça peut paraitre enrichissant et revalorisant sur le plan personnel, je refuse."
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 13:51
un bon développeur a tout de même des qualité commune avec le chef de projet.

Il est méticuleux et organisé, jamais on mettra chef de projet un développeur que j'applerai de "cowboy", qui peut résoudre plein de problème mais en passant par les solutions les plus dégueulasse.

Il connait le code et le système, quand il faut donner des délai c'est essentiel. Un gars qui connait pas le code et qui donne des délai c'est des projets livré à la bourre, a moins qu'il demande à chaques fois au dev mais dans ces cas la c'est pas un chef de projet mais un secrétaire.

Il sait exactement quoi dire au partenaire ou client sur les évolution faisable facilement.

ll connait les capacité technique pure des dev et peut mieux répartir les taches.

D'un point de vue personnel, j'aime le code, mais faire que ça pendant 20 berges....
0  0 
Avatar de freddyboy
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 14:06

jamais on mettra chef de projet un développeur que j'applerai de "cowboy"
ca c'est le bon sens mais...pour ma part j'ai fait 5 sociétés depuis que je travaille (octobre 2001).

la première boite était une startup et le chef de projet était un infographiste ...et oui...aucune spec, aucune idée des problèmes et des délais sans compter qu'il disait que j'étais incompétent et qu'il bavait sur mon dos à la direction...la boite à coulée...

Ma précédente boite était une petite structure d'un gros groupe, ils avaient bossés à 3 pendant 10 ans et une fois que l'activité à vraiment démarrée, les technicien sont devenus directeur technique et chef de projet...moralité 5 départs en 12 mois, prud'homme, les mecs ne prenaient pas leurs responsabilités, la direction ne faisait rien lorsque l'on remontait les problèmes, pas de specs pour les devs, pas de plan de validation logiciel, le client testait les applications...je m'arrête la , je vais écrire pendant des heures...

La réalité s'est que ce n'est pas forcement les gens compétent qui deviennent manager mais les personnes qui sont la au bon moment au bon endroit et qui savent se mettre en avant et faire de la politique. Sans compter que l'on ne sort pas le héro des projets, c'est à dire que le bon développeur qui résout tout les problèmes et qui produit de la qualité, qu'il soit d'accord ou non, en général il reste développeur pour ne pas casser la production...

++
0  0 
Avatar de Tiberizz
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/10/2009 à 15:03
Comme il a été dit, pour pas mal de gens, évoluer veut dire gagner plus. Et pour demander plus il faut souvent accepter plus de responsabilité et encadrer des gens, devenir patron.

Après refuser l'opportunité de devenir chef de projet, c'est pê s'exposer au risque de voir venir se mettre au dessus de soit quelqu'un d'incompétent qui s'accaparera tout le mérite de la réussite technique des projets tout en gagnant X fois plus que nous.
0  0