Pokémon Go : une application universelle est disponible sur Windows 10 Mobile
Mais pas en version officielle

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Pokémon Go est devenu un véritable phénomène mondial. Le jeu de réalité augmentée créé conjointement par The Pokémon Company, Nintendo et Niantic a été téléchargé plus de fois que Twitter ou Tinder. Depuis son lancement, le jeu est disponible sur Android et iOS seulement. En effet, Niantic a délaissé les utilisateurs de Windows et Windows 10 Mobile qui espéraient voir une version du jeu destinée pour la plateforme de Microsoft. Malgré une pétition qui a récolté plus de 100 000 signatures, Niantic n’a toujours pas fourni d’informations concernant une disponibilité prochaine du jeu sur Windows 10 Mobile.

Heureusement pour les adeptes de l’OS mobile de Microsoft, ce bémol semble avoir été pris en main par un développeur. ST-Apps a réussi à porter le jeu en tant qu’application universelle. L’application appelée PoGo-UWP agit comme un client de l’application Android et permet aux utilisateurs de Windows de se connecter dans le même univers au même titre que les joueurs des autres plateformes. Pour le moment, l’application est open source et réside dans Github en version bêta, ce qui veut dire qu’elle peut être instable quelques fois et elle manque encore des fonctionnalités (pas de réalité augmentée et de modèles 3D). Néanmoins, les utilisateurs de Windows peuvent une fois encore tabler sur un port d’application pour combler le désintérêt des développeurs pour leur plateforme.


Pokémon Go sur Windows 10 Mobile

Installer Pokémon Go sur Windows 10 Mobile

Le jeu est destiné à Windows 10 Mobile seulement, du coup, il ne sera pas possible de l’installer sur des appareils tournant sous Windows Phone. Pour l'installer, il suffit de suivre les étapes suivantes :
1. Il faudra créer un compte au Club des Dresseurs Pokémon. Pour cela, il faudra s’enregistrer sur un terminal iOS ou Android avant d’installer le jeu sur Windows 10 Mobile. Vous pouvez toujours émuler Android sur PC avec Bluestacks.
2. Connectez-vous sur votre compte de dresseur Pokémon sur iOS ou Android afin de modifier les réglages puis déconnectez-vous.
3. Téléchargez les fichiers suivants : fichier 1 (appx), fichier 2 (certificat) et fichier 3.
4. Changez vos réglages de stockage de la carte mémoire à la mémoire interne du téléphone
5. Activez le mode Device Portal dans les réglages (Réglages > Mise à jour et sécurité > Mode développeur).
6. Installez le fichier 1 et ajoutez les fichiers 2 et 3
7. Lancez l'application et connectez-vous à votre compte

Ce code [application] n'est en aucun cas affilié à, autorisé, maintenu, sponsorisé ou approuvé par Niantic, The Pokémon Company, Nintendo ou une de ses filiales. Il s'agit d'une API indépendante et non officielle destinée à un but éducatif seulement. Toute utilisation est à votre propre risque.

Source : Github

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Niantic dévoile ses plans pour Pokémon Go, la société prévoit l'arrivée de nouveaux Pokémon et des fonctionnalités sociales
Pokémon Go : l'infrastructure IT continuellement éprouvée, Niantic recrute un spécialiste des serveurs avec des compétences Google Cloud et Java


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de CeluiQuiCode CeluiQuiCode - Membre régulier https://www.developpez.com
le 02/08/2016 à 12:17
Perso, avec mon Lumia 625, j'ai ni la RAM, ni le forfait 4G pour pouvoir y jouer, version officielle ou pas
Avatar de SushiGreGs SushiGreGs - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 02/08/2016 à 12:49
En même temps si tu prend un téléphone windows faut pas t'attendre à avoir des applications de qualités à part celles de Microsoft
Avatar de seikida seikida - Membre actif https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 5:07
Je ne pense pas que Pokemon Go soit "disponible", c'est plus un mec qui a recupere l'API de Pokemon Go pour pouvoir bidouiller un truc.
Et comme ce n'est pas officiel, rien n'empeche Niantic de stopper le truc.

Niantic s'en fou clairement de Windows Phone (ils ne sont pas stupid et savent qu'il n'y aura pas de retour d'investissement si ils perdent leur temps a developper sur Windows Phone.
Les utilisateurs de Windows Phone ne sont pas des consommateurs contrairement aux utilisateurs de iOS).

Si cette version donne un peu de reve et d'espoire au utilisateur de Windows Phone : pourquoi pas.
Mtn si tu achetes un Windows Phone il ne faut pas venir pleurer si des applications ne sont pas porter sur cette plateforme.

C'est comme si tu emmenages dans un appartement en sachant que les animaux y sont interdits et qu'ensuite tu te plains car les voisins de l'immeuble d'en face eux peuvent avoir des animaux de compagnie.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 6:53
Pokémon Go : les joueurs s’invitent dans des propriétés privées à la recherche de Pokémon
un recours collectif en justice intenté contre les créateurs du jeu

« Gotta Catch Em All », c’était la devise utilisée pour les séries de Pokémon. Mais pour les joueurs de Pokémon Go, c’est comme le feu vert pour aller capturer tous les Pokémon, quel que soit l’endroit où ils se cachent ; ce que des millions n’ont pas manqué de faire.

Depuis le lancement du jeu, des millions de personnes avec les yeux fixés sur leurs smartphones ont parcouru les rues et de nombreux sites de leurs villes à la recherche de Pokémon. Peu importe l’endroit où les créatures étaient censées se trouver, il fallait s’y rendre pour les capturer. Cela a donc entrainé certaines dérives dès le début.

Les premiers jours suivant le lancement du jeu, un commissariat de police en Australie a été envahi par des joueurs qui s’y sont introduits en espérant trouver des Pokémon comme le jeu le leur indiquait. Le commissariat de police avait en effet été répertorié comme un PokéStop dans l’application. Si ça peut avoir l’air drôle, dans certaines situations, ce n’est pas du tout le cas. Aux États-Unis par exemple, dans l’État de la Géorgie, une joueuse se serait retrouvée enfermée dans un cimetière de nuit. Après y être entrée pour capturer tous les Pokémon, cette dernière n’aurait pas vu le temps passer pour remarquer la fermeture du site. La chasse terminée, elle se retrouve alors devant un portail fermé alors qu’elle ressortait du cimetière. Inutile de dire à quel point elle a paniqué, mais ce ne sont pas les seules limites franchies par les chasseurs de Pokémon.

De nombreux individus ont vu leurs propriétés être envahies par des joueurs déterminés à attraper les Pokémon qui s’y trouvent, sans se soucier de leur vie privée. Jeffrey Marder, un habitant de l’État du New Jersey, a porté donc plainte contre Niantic, Nintendo et The Pokémon Company après avoir vu les alentours de sa maison envahis par des joueurs de Pokémon Go. Il affirme qu’au moins cinq personnes sont même venues frapper à sa porte pour demander l’accès à sa cour arrière afin d’attraper des Pokémon que Niantic y aurait placés, sans son autorisation. La plainte a été déposée au nom de toutes les personnes aux États-Unis qui comme lui ont vu des personnes s’inviter dans leurs propriétés pour capturer tous les Pokémon.

« Dans les semaines qui ont suivi la sortie de Pokémon Go, nous nous sommes rendu compte que Niantic avait désigné des propriétés comme PokéStops et arènes Pokémon sans demander la permission des propriétaires et avec un mépris flagrant des conséquences prévisibles », explique monsieur Jeffrey Marder, en commençant à relater les mésaventures d’un particulier assiégé par les joueurs de Pokémon Go. « Peu de temps après la sortie du jeu, une personne dont la maison à Massachusetts a été désignée par Niantic comme une arène Pokémon a rapporté avoir reçu plus de 15 visiteurs non invités dans l'espace de quelques heures seulement, et beaucoup plus de visiteurs au cours des jours suivants ».

Jeffrey Marder estime que « le placement intentionnel non autorisé de PokéStops et arènes Pokémon » sur ou près de sa propriété et celles des autres personnes concernées par ce recours collectif en justice « constitue une invasion continue » ; laquelle invasion les empêche de jouir pleinement de leurs propriétés. Au nom des personnes victimes de cette invasion, il accuse donc Niantic, Nintendo et The Pokémon Company d’être responsables des nuisances créées par les joueurs de Pokémon Go.

Source : Recours collectif contre Niantic, Nintendo et The Pokémon Company

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de seikida seikida - Membre actif https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 7:57
La question est de savoir si les coordonnees sur Google Maps sont des proprietes privee car sauf erreur les Pokemons ne sont pas reel (= physiquement parlant, il n'y a rien sur ces proprietes) donc il faut plus porter pleinte contre les joueurs qui sont assez stupide pour se rendre sur des proprietes privees juste pour pouvoir y attraper des Pokemons.
Un truc simple : Nuit en prison + Amende

Niantic, Nintendo et The Pokémon Company n'ont rien avoir la dedans : ils n'obligent pas les gens a faire n'importe quoi.
Si un Pokemon se trouve dans un volcan et qu'un joueur s'y rend pour pouvoir l'attraper ... je suis desole la responsabilite en revient aux joueurs.
Si un Pokemon se trouve dans la cache d'un lion (dans un zoo) et qu'un joueur s'y rend pour pouvoir l'attraper ... je suis desole la responsabilite en revient aux joueurs.

Faut que les gens assument un peu plus leur conneries!

Niantic ne va pas s'amuser a checker toutes les coordonnees sur terre non plus : "Ah la c'est un gouffre donc on ne doit pas y mettre de pokemons, la c'est une voie ferre on ne doit pas y mettre de pokemons, la c'est une prise electrique on ne doit pas y mettre de pokemons, etc.."
Avatar de Zefling Zefling - Membre expert https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 8:11
Ils ne veulent pas porter plainte contre la connerie humaine ? Je suis désolé, mais si ces gens rentrent sur une propriété privée sur laquelle ils ne sont pas autorisés, c'est eux le problème, pas le jeu. C'est un peu facile de dire c'est l'app qui m'a dit d’enfreindre la loi. C'est un peu comme si je voulais faire un bouquet de fleurs (pour moi chopper des Pokémons c'est un peu pareil), il y a en plein chez mon voisin, donc si je veux faire mon bouquet j'ai qu'à aller prendre chez mon voisin.
Avatar de beegeebogs beegeebogs - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 8:18
Tout à fait d'accord avec seikida.

Et puis, sa plainte va pas aller loin, Niantic n'a pas placé intentionnellement un Pokéstop chez lui. Avant d'être un Pokéstop, c'était un portail dans Ingress, proposé par un joueur d'Ingress et qui a été validé par Niantic.
Vu le nombre de lieux qui ont été proposés dans Ingress (option qui a été bloquée tellement il y avait de propositions), ça ne m'étonne pas que des lieux privés se retrouvent dans Pokémon Go.
Sous Ingress, ça gênait personne, mais maintenant, ça gêne.
Ca me fait penser au "piratage" de films/musiques : ça a toujours existé mais quand ça concerne des milliers/millions de personnes, on commence à se poser la question.

Pour moi, c'est le joueur qui prend la responsabilité de pénétrer dans un lieu privé. Pokémon ou pas, n'importe qui peut pénétrer quelque part s'il le décide.
D'ailleurs, si ça se trouve, c'est écrit que c'est la responsabilité du joueur dans les conditions d'utilisation
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 8:55
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
Ils ne veulent pas porter plainte contre la connerie humaine ?
Héhé justement, y'a pas de solution dans l'état actuel des choses. On a beau dire aux gens qu'ils sont cons, ils continueront d'être cons.
Il me semble que Google a les données indiquant si les propriétés sont privées ou pas (ça leur sert pour street view). Ils pourraient peut-être les utiliser.
Avatar de andry.aime andry.aime - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 9:07
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Héhé justement, y'a pas de solution dans l'état actuel des choses. On a beau dire aux gens qu'ils sont cons, ils continueront d'être cons.
Il suffit de créer les PokéStop dans les déserts ou pays en guerre.
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 03/08/2016 à 9:12
Citation Envoyé par andry.aime Voir le message
Il suffit de créer les PokéStop dans les déserts ou pays en guerre.
Et encore ! D'après l'article ils en ont mis un dans un commissariat, les gens s'y sont rués quand même
Contacter le responsable de la rubrique Accueil