Developpez.com

Télécharger gratuitement le magazine des développeurs, le bimestriel des développeurs avec une sélection des meilleurs tutoriels

Microsoft va retarder la sortie d'Azure Stack jusqu'à la mi-2017
Et prévoit de le livrer avec des systèmes intégrés de constructeurs partenaires

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Microsoft a annoncé que la sortie d’Azure Stack, le système qui permet de construire des services de cloud privé en exécutant le même logiciel que celui utilisé dans son cloud public, va être reportée jusqu’à mi-2017. La firme a changé de stratégie et compte désormais livrer Azure Stack avec des systèmes intégrés de constructeurs partenaires seulement, à savoir HP, Dell et Lenovo. Jusque-là, il était possible pour les entreprises de déployer Azure Stack avec tout matériel compatible.

Microsoft avait présenté Azure Stack comme un élément différenciateur de sa plateforme cloud. Ce changement de cap intervient en raison de la volonté de la firme de « fournir aux entreprises un matériel déjà validé pour simplifier les déploiements d’Azure Stack », selon Mike Schutz, general manager du marketing produit de la division Serveur et Outils de Microsoft. Il pense que ce changement devrait favoriser les déploiements d’Azure Stack par les entreprises. Cependant, il reste à savoir si ces avantages suffiront à compenser les restrictions.

Azure Stack donne la possibilité aux entreprises de faire tourner une instance privée de la plateforme cloud de Microsoft sur leurs propres datacenters. Une fois l’instance lancée, les développeurs peuvent cibler la région Azure Stack de la même façon qu’ils créent des applications pour accéder à la version publique d'Azure.

Les entreprises qui envisagent d’utiliser cette solution peuvent déjà le faire, elles peuvent installer la version bêta d’Azure Stack sur un seul serveur qu’elles possèdent déjà. « La version bêta restera disponible, même si Microsoft ne permet plus aux clients d’utiliser leur propre matériel pour les déploiements à grande échelle », a précisé le directeur général du marketing produit. Pour les entreprises voulant réaliser un déploiement à grande échelle, Microsoft recommande d’utiliser le pack matériel et logiciel existant Cloud Platform System. Quand Microsoft va lancer Azure Stack, les entreprises pourront gérer leurs cloud platform systems avec le logiciel.

Les entreprises qui veulent démarrer avec Azure Stack sans prendre en compte l’approvisionnement du matériel existant trouveront une grande utilité dans le nouveau matériel. C’est une approche similaire à celle d'Azure Pack, un logiciel conçu pour un matériel fourni aussi par des partenaires de Microsoft pour faire tourner Azure sur un datacenter privé. La firme de Redmond n’a pas donné une date exacte de lancement, mais les entreprises peuvent d’ores et déjà télécharger la version bêta du logiciel.

Services Azure et évaluation gratuite

Source : Blog Azure

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft poursuit l'extension de sa plateforme Azure Stack avec de nouveaux services et de nouveaux outils DevOps


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 17:35
Ca vas laisser un peu de temp a VMWare .....
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 07/04/2017 à 15:15
Microsoft met à jour la préversion technique d'Azure Stack et lui apporte de nouvelles fonctionnalités
comme Azure App Service

L'objectif d'Azure Stack est principalement d'intégrer de nombreuses fonctionnalités de la plateforme cloud computing Azure de Microsoft dans les centres de données des entreprises clients. En clair, Azure Stack donne la possibilité aux entreprises de faire tourner une instance privée de la plateforme Cloud de Microsoft sur leurs propres datacenters. Une fois l’instance lancée, les développeurs peuvent cibler la région Azure Stack de la même façon qu’ils créent des applications pour accéder à la version publique d'Azure.

Bien qu'il existe des avantages évidents à l'utilisation de services de cloud publics comme Azure, AWS ou Google Cloud, nombreuses sont les entreprises qui préfèrent ne pas se tourner totalement vers le cloud pour diverses raisons (cela peut être plus rentable d’être en local, des problèmes de réglementation peuvent les contraindre, etc.).

Jeudi 6 avril, Microsoft a lancé une mise à jour de la préversion technique d’Azure Stack, préversion qui sera donc la première de la série à offrir certaines des fonctionnalités les plus avancées d’Azure ainsi que ses outils PaaS.

Il s’agit plus précisément de la première version d’Azure Stack à supporter Azure Functions, présenté par Microsoft comme étant « une expérience de calcul sans serveur, basée sur des événements pour accélérer votre développement. Elle adapte l’échelle à la demande et vous payez uniquement pour les ressources que vous utilisez ». Présenté l’année dernière, Microsoft assure qu’Azure Functions vous permettra de développer à votre manière : « créez des fonctions dans divers langages, dont JavaScript, C# et F#, ainsi que diverses options de script telles que Python, PHP, Bash, Batch et PowerShell. Faites tout cela via une interface simple d’utilisation basée sur le web. Vous pouvez également charger et déclencher un code précompilé créé à l’aide de votre outil de développement favori ».

Notons également que cette mise à jour s’accompagne du support d’Azure App Service, qui permet de développer des applications pour n’importe quelle plateforme et n’importe quel appareil. Selon Microsoft, Azure App Service apporte un développement à haut rendement : « intégrez App Service à vos infrastructures, à vos langages et à vos outils pour accélérer le développement. Générez, déployez et gérez rapidement des applications web et mobiles et des applications API pour vos employés ou vos clients avec un seul backend. Générez des applications web et des API basées sur des normes à l’aide de .NET, Java, Node.js, PHP et Python ».

Elle s’accompagne également des versions mises à jour des services de base de données Azure SQL / MySQL.

Voici une liste des nouveaux arrivants :
  • une préversion Azure Functions pour les déploiements basés sur AAD (Azure Active Directory) ;
  • un déploiement dans des environnements déconnectés ;
  • un déploiement sur la pile Azure authentifiée par ADFS (Active Directory Federation Services, qui simplifie l'accès aux systèmes et aux applications à l'aide d'un système d'autorisation d'accès basé sur les revendications pour garantir la sécurité des applications) ;
  • des améliorations de l'installation et du déploiement ;
  • le support de l’API Azure Resource Manager (ARM) Version 2016-03-01 pour les services d'application ;
  • la synchronisation de SKU avec Azure - c'est-à-dire Free (F1), Shared (D1) et Standard (S1, S2, S3) ;
  • l’amélioration de la fiabilité du service.

Microsoft prévoit actuellement de lancer la version stable d’Azure Stack en disponibilité générale au courant de cette année. L’entreprise est persuadée qu'avoir une plateforme unique pour l'exécution d'applications dans le cloud public Azure ainsi qu’en local sera attrayant pour de nombreuses entreprises, étant donné que leurs développeurs obtiendront alors une plateforme de développement unifiée.

Services Azure et évaluation gratuite

Source : blog Azure
Offres d'emploi IT
Chef de projet technique H/F
Safran - Ile de France - Melun (77000)
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Responsable de lot / architecte fpga H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil