Spiceworks : au moins une entreprise sur deux dans le monde utilise encore Windows Server 2003
Quels systèmes serveur utilisez-vous en entreprise ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Quels systèmes d'exploitation serveur utilisez-vous en entreprise ?
La migration des entreprises vers de nouveaux systèmes ou technologies a toujours été un processus lent à entreprendre. Malgré les mises en garde des experts de la sécurité, de nombreuses entreprises continuent d’utiliser des systèmes et technologies qui ne reçoivent plus de mises à jour de sécurité.

Déployer une simple mise à jour en entreprise nécessite de mener parfois de nombreux tests. Migrer totalement son parc informatique vers un autre système devient donc très complexe et coûteux pour l’entreprise et nécessite parfois plusieurs années. C’est ce qui pourrait justifier cette habitude chez les entreprises.

Une étude de Spiceworks vient encore confirmer ce constat, du moins, en ce qui concerne les instances de Windows Server exécutées par les entreprises. Spiceworks est un réseau professionnel de l’industrie de l’IT basé au Texas. Il regroupe plus de six millions de professionnels de l’IT à travers le monde entier et 3000 fournisseurs de technologie. L’étude de Spiceworks révèle que 53 % des entreprises interrogées exécutaient au moins une instance de Windows Server 2003 en juin 2016, et ce, un an après la fin de vie du système annoncée par Microsoft le 14 juillet 2015.

Toutefois, en considérant le nombre de machines virtuelles exécutées, c’est Windows Server 2008 qui est le système d’exploitation serveur le plus utilisé dans les entreprises avec 45 % de part de marché. Il est suivi par Windows Server 2012 (24 %), juste devant Windows Server 2003 avec 18 % de part de marché. Les instances Red Hat Enterprise Linux ne représentent que 1 % de part de marché contre 11 % pour les autres systèmes serveur Linux. Microsoft domine donc largement le marché des OS serveur sur site, avec plus de 87 %.


L’étude de Spiceworks porte de manière générale sur les hyperviseurs et les systèmes d’exploitation serveur en 2016. Elle révèle que 76 % des organisations ont aujourd’hui recours à la virtualisation de serveurs qui leur offre de nombreux avantages, en plus de la possibilité d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation sur un seul serveur physique. Ce taux devrait passer à 85 % en 2017, selon Spiceworks.

En ce qui concerne les hyperviseurs, les outils utilisés pour faire de la virtualisation, Microsoft et VMware dominent la partie, quelle que soit la taille de l’entreprise. Mais VMware se démarque largement de son principal concurrent. Dans l’ensemble, 71 % des entreprises utilisent VMware vSphere ESXi contre 23 % pour Microsoft Hyper-V. L’écart entre les deux fournisseurs est plus ou moins grand selon la taille des entreprises. Il faut également remarquer que seulement 6 % de parts reviennent aux autres hyperviseurs comme Citrix XenServer.


Un autre élément important de cette étude est la répartition des parts de marché des serveurs physiques installés dans les salles serveur des entreprises. Il ressort que le marché des serveurs est dominé par les mêmes fournisseurs que celui des PC, à savoir Dell (37 %), HP (29 %) et Lenovo (8 %).


Les parts de marché des hyperviseurs s’alignent un peu avec le dernier sondage de Developpez.com, datant du 30 juin, sur les hyperviseurs que les développeurs préfèrent utiliser pour faire de la virtualisation de serveurs. Il faut toutefois noter que dans ce sondage, il s’agissait des hyperviseurs que les développeurs préfèrent et donc pas forcément ceux qu’ils utilisent actuellement. Les résultats de ce sondage à la date d’aujourd’hui sont donnés par le graphique suivant.


Sondage Developpez.com : Quels sont vos hyperviseurs préférés pour faire de la virtualisation de serveurs ?

En complément de ce sondage, il serait donc intéressant de savoir quels sont les systèmes d’exploitation serveur que vous utilisez et s’ils ont des avantages et inconvénients particuliers. Il faut également préciser qu'il s'agit uniquement des serveurs d'entreprises, comme c'est le cas dans l'étude de Spiceworks.

Source : Spiceworks

Et vous ?

Que pensez-vous des statistiques de Spiceworks ?
quels sont les systèmes d’exploitation serveur utilisez-vous en entreprise ? Quels avantages et inconvénients particuliers notez-vous ?

Voir aussi :

Quels sont vos hyperviseurs préférés pour faire de la virtualisation de serveurs ? Et pourquoi ?
Windows Server 2003 : les organisations sont lentes à migrer vers de nouveaux systèmes à moins d'un mois de la fin du support
Linux exécuté sur près d'un tiers des machines virtuelles Azure, Microsoft annonce de nouvelles possibilités d'exécuter les containers dans le cloud


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 9:33
Que pensez-vous des statistiques de Spiceworks ?

Je pense quelles sont vrais, j'utilise encore Server 2003 et j'ai aussi un autre serveur sous NT4.

Mais très franchement tant que sa marche j'ai pas besoin de changer, ces serveurs ne sont pas connecté au web et on branche jamais de clé USB dessus, le risque d'attaque est relativement faible (le serveur est connecté à un réseau fermé).

Dans le futur on passera tous sa sous debian 8, parce qu’on à pas plus besoin de windows server (ce qui n'était pas le cas il y'a 11ans).
Debian car c'est gratuit et y'aura pas besoin de racheter une nouvelle config et qu'au final sa fera les mêmes chose que ce que l'on fait sur serveur 2003.

Le problème c'est qu'il faut du temps pour migrer et j'ai pas le temps et pas l'envie
Avatar de shkyo shkyo - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 9:44
Dans pas mal de boites, le vieil adage: "tant que ça fonctionne on ne touche à rien" s'applique encore bien souvent...

Faut dire qu'une migration ça ne s'improvise pas, que les compétences soient internes ou externes, ça refroidit beaucoup de responsables, bien souvent elles se font contraintes et forcées car les mises à jour de tel ou tel logiciels métiers les poussent à le faire sous peine de non fonctionnement...

Nous on tourne avec un Windows 2008R2 depuis seulement 4 ans, avant c'était un 2003, et depuis un an, un serveur supplémentaire sous Windows 2012 avec Hyper-V qui héberge 2 autres Windows 2012.
Et sur les NAS (des QNAP), ce sont des Linux re-carrossés mais là tu ne choisis pas vraiment, tu prends celui que le fabricant installe...

Mais ça, c'est dans notre bureau d'études, chez nos clients (industriels), on croise encore des 2003, 2000 et parfois même un vieux NT4 dans quelques recoins...
Avatar de sinople sinople - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 10:33
Le point concernant Windows Server 2003 ne m'étonne pas plus que ça, après il faut effectivement corréler avec la surface d'attaque sur la machine avant de tirer des conclusions concernant la sécurité. Les autres chiffres m'ont l'air plus que plausible. Je suis peut être juste un peu étonné par le rapport Windows/Linux. J'aurais pensé que Linux était plus présent sur le marché des serveurs.
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 12:35
Microsoft domine donc largement le marché des OS serveur sur site, avec plus de 87 %.

?

De plus, un des plus gros avantage a passer a du w2012R2 est l'automatisation possible avec ces OS qui permet de faire pas mal d’amélioration (notamment sécurité) et de réduction de maintenance. (Powershell + DSC, JEA,..)

Continuer avec ces vieux OS devient un coût important car ils ne sont que très peu automatisable. Mais la plupart des SysAdmin rejete ces technos car ils ont peur pour leur job.... Ah les bon vieux consultants qui sont depuis 10 ans dans la même boite sans regarder les nouvelles technos... un vrai problème. Quand on leur montre DSC et qu'on automatises les click d'une journee par une config DSC. Il faut voir leur tete

Je me réjouis des premiers déploiements de Nano pour voir leurs tètes....
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 14:04
Je remarques qu'il y a des vieux consultants qui ne sont pas pour l'automatisation car ils ont peur pour leurs job sur ce forum mdrrrrr

Ca viendra tôt ou tard ne vous inquiétez pas
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 14:27
c'est moi ou il n'y a dans cette études que des systèmes payants ?
Avatar de chrtophe chrtophe - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 18/07/2016 à 22:48
J'ai mis autre car utilisation de Mac OS X Server.
Avatar de Wargof Wargof - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 21/05/2017 à 3:41
Ancien utilisateur de Debian pour mes serveurs je suis passé à l'hyperviseur Proxmox 4.4.
Je peux gérer des VM avec KVM ou même des Containers avec LXC.

J'ai 5-6 CT qui tournent sur mon serveur ^^
Avatar de jlliagre jlliagre - Modérateur https://www.developpez.com
le 21/05/2017 à 10:39
Un peu tard, mais il serait utile de préciser que ce sondage n'est représentatif que des utilisateurs de Spiceworks, une application Windows et qui cible les petites et moyennes entreprises.

Dans les grosses entreprises, la proportion des OS Microsoft par rapport aux Linux et Unix est souvent très différente, probablement inversée. Windows n'y reste dominant que pour les postes de travail et l'infrastructure associée (Active Directory).
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 22/05/2017 à 21:48
Citation Envoyé par jlliagre  Voir le message
Dans les grosses entreprises, la proportion des OS Microsoft par rapport aux Linux et Unix est souvent très différente, probablement inversée. Windows n'y reste dominant que pour les postes de travail et l'infrastructure associée (Active Directory).

Certes, mais Windows en serveur y progresse pas mal aussi.
Les infrastructures Linux sont souvent conservées et reconduites.
Mais bien souvent, lorsque les vieilles infrastuctures, sous Unix notamment, AS400 entre-autres, ou d'autres os (hors Linux) sont changées, elles le sont vers des fermes de serveur Windows.
Bien souvent celà s'accompagne (ou est en accompagnement) d'une migration des SGBD aussi, et là aussi de plus en plus souvent avec SQLServer comme cible, qui ne fonctionne(ait jusqu'à tout récemment) que sous Windows.
Offres d'emploi IT
Développeur PHP sénior – Projet de migration micro-services H/F (Garenne-Colombes) CDI
Mobiskill - Ile de France - Garenne-Colombes
Développeur Front-End F/H
Zenika - Bretagne - Rennes (35000)
Développeur logiciel embarqué
OCEASOFT - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil