Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Remotec Andros Mark V-A1 : le robot utilisé par la police de Dallas pour abattre le tueur présumé des policiers
Lors des récentes manifestations

Le , par Victor Vincent

22PARTAGES

8  0 
Lors des manifestations qui ont eu lieu à Dallas la semaine passée, suite à la mort d’un homme noir tué par un policier blanc sans raison apparente, un réserviste de l’armée américaine du nom de Micah Xavier Johnson aurait ouvert le feu contre des policiers tuant cinq d’entre eux, d’après les autorités locales. Pour l’appréhender, les hommes en uniforme ont utilisé un dispositif assez connu aux États-Unis pour avoir été utilisé à d’autres fins, notamment pour désamorcer des bombes. Cependant, c’est la première fois que Remotec Andros Mark V-A1 est utilisé par la police dans une tactique visant à éliminer une cible.

D’après les autorités locales, l’engin utilisé pour mener cette opération est un Romotec modèle F-5. En effet, le robot a servi à transporter une charge explosive jusqu’à l’endroit où était localisée la cible avant que celle-ci ne soit actionnée tuant ainsi le présumé tireur. C’est lors de la conférence de presse donnée plus tard par le chef de la police de Dallas, David Brown, que ce dernier a précisé que c’était bel et bien un Remotec Andros Mark V-A1 qui a été utilisé pour mener l’assaut. Il a également ajouté que le robot en question a été acquis en 2008 pour un montant d’environ 151 000 dollars.

Remotec Andros Mark V-A1 est un modèle fabriqué par Northrop Grumman et qui est guidé par un humain grâce à une télécommande. L’engin pèse environ 358 kg pour une vitesse maximale qui avoisine les 6 km/h. Il est doté d’une caméra avec un zoom optique de 26 et un zoom numérique de 12. Remotec Andros Mark V-A1 est capable de soulever jusqu’à 27 kg lorsque son bras est complètement étendu et son « poignet » peut appliquer une force de plus de 22 kg.


Certains fustigent cette tactique utilisée par la police de Dallas pour atteindre sa cible et s’inquiètent d’une militarisation progressive de la police locale. Les détracteurs estiment que l’utilisation de robots pour appréhender un suspect pose un problème éthique hormis même l’utilisation des explosifs ayant servi à tuer le tireur présumé. En effet, ils estiment qu’il faudrait, pour assurer la sécurité des personnes et des biens, que le type de bombe utilisé soit bien étudié au préalable pour savoir comment la déployer en vue d’éviter des dommages collatéraux. Ce qui n’a pas été le cas lors de cette opération, car le chef de la police avait déclaré que la décision de faire recours à Remotec Andros Mark V-A1 a été prise entre 15 et 20 minutes seulement.

Le C4 utilisé est qualifié par les experts de bombe extrêmement polyvalente qui peut être utilisé aussi bien pour faire sauter de gros objets, mais aussi peut être utilisé de sorte à produire des explosions directionnelles. Cependant, il est difficile de déterminer si l’explosion a causé des dégâts collatéraux importants étant donné que la police n’a pas donné de détails sur la quantité d’explosifs utilisés ni même sur la manière dont ces explosifs ont été actionnés. De l’avis de Matt Barnett, qui est la tête de Bonetti Explosives à Columbus, l’explosion a dû faire beaucoup de dégâts. Il déclare qu’en plus de tuer le suspect, « l’explosion a probablement endommagé l’immeuble de manière très sérieuse ».

Source : Washington Post

Et vous ?

Que pensez-vous de l’utilisation de robots pour de telles opérations ?

Voir aussi

Pokemon Go : le jeu qui fait fureur est déjà exploité par des criminels armés pour commettre leurs méfaits, d'après une déclaration de police

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GrognonSalé
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/07/2016 à 11:26
Je suis particulièrement choqué de voir que la police puisse décider de supprimer une vie humaine. Selon moi, cette décision, si on accepte au préalable que la peine capitale puisse être prononcée, revient à la justice à l'issue d'un procés.
Qui a pris la décision de tuer ? en vertu l'application de quel principe ou de quelle loi ?
Je ne remet pas en question les risques pris par les forces de l'ordre dans un tel cas de figure, mais je m'inquiète des dérives policières que cela peut engendrer à l'avenir. La justice doit être publique et transparente, sinon il ne s'agit plus d'un état de droit.
9  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2016 à 14:12
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message
Que pensez-vous de l’utilisation de robots pour de telles opérations ?
Contrairement à ce que j'ai entendu un peu partout ça ne me choque pas que la police utilise des robots pour ce genre d'interventions. D'autant que là il s’agit de piloter un robot "kamikaze" jusqu'à la cible, on en est pas encore à Terminator. De plus, quitte à avoir un affrontement directe, autant ne pas mettre la vie des policiers en danger. Ce qui m'étonne en revanche énormément, c'est que dans ce genre de configuration (une ou plusieurs personnes retranchées sans otages), en 2016 la seule solution qu'on a c'est de foncer dans le tas et de tous faire péter (on a vu l'état de l'immeuble ou s'étaient retranchés les terroristes de paris). N'existe il pas des moyens non létaux pour capturer les individus? (gaz paralysant, etc).
9  1 
Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/07/2016 à 18:28
Citation Envoyé par Neckara Voir le message

Mais oui, je trouve très étrange cette manière de procéder et j'espère qu'une enquête sera ouverte qu'on en sache un peu plus sur comment ils en sont arrivé là.
D’après les news d'ici (a prendre avec autant de pincette que tout autre news), plusieurs tentative de négociation on eu lieu, toute se terminant par une variation de: "Je vais tous vous tuer" ou encore "Je veux tuer du flic blanc". Donc les flics on préféré ne pas prendre de risque.
A noter, d’après un journaliste spécialise dans les affaire de flic trop "zele", la police de Dallas est une police exemplaire avec un très bon contact avec la population. En fait, dans la manifestation avant que le feu soit ouvert par le gars en question, les manifestant et les flics était entrain de partagez leur incompréhension du comportement de certain flic dans une humeur tous ce qu'il y'a de pacifique. (Anecdote intéressante: le chef de la police de Dallas est un noir. C'est assez ironique et particulièrement injuste que cet tuerie est lieu a Dallas)
4  0 
Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/07/2016 à 15:48
Il fallait bien utiliser une occasion de tester le robot, en plus si le criminel est abattu ca fait des économies de frais de justice et d'emprisonnement, un peu façon Judge Dredd.
oui enfin 150000$... et même en comptant l'amortissement de puis 2008, le robot avait quand même de la valeur. (on ne sait pas dans quel état il à fini... le robot hein...)
En plus, faire péter un "tueur de flic tueur de black", comme on fait sauter une valise abandonnée, je ne suis pas certain que cela calme les esprits outre atlantique....

comme dit benjani13, il y avait peut être d'autres moyens.
4  1 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/07/2016 à 11:41
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
C'est en effet vers cela que l'on tend... En France on a eu le cas d'un homme abattu devant un commissariat car il était menaçant (il portait une fausse ceinture d'explosif en fait). Mais bon, état d'urgence oblige on comprend le geste et on autorise les policiers à tirer en soulageant de quelques contraintes (une news était passée ici indiquant que les policiers pouvaient tirer sur un homme s'il était menaçant. Reste plus qu'a savoir à partir de quand un homme est menaçant au point de le tuer...).

Attention, quand je dis "on comprend", c'est de l'ironie. Moi, je trouve ça absurde, tout comme le fait de donner une arme à une personne qui ne la maîtrise pas et qui peut facilement être sujet à des dérives émotionnelles (car oui, je suppose que ceux-ci peuvent être fragilisés émotionnellement par leur hiérarchie, notamment quand on parle d'état d'urgence".

C'est sûr qu'il est préférable de prendre le temps de faire une analyse chimique pour déterminer si la bombe est réelle ou factice avant de tirer

Excuse-moi du peu mais dans ce cas là, on n'est pas dans le préventif, on est dans la légitime défense.
Le gus est cinglé et a une ceinture d'explosif autour du ventre.
Qu'est-ce qui te semble le plus logique : tirer sur le gus ou le maîtriser à mains nues pour lui passer les menottes au risque qu'il se fasse sauter et le flic avec ?
Hiérarchie ou pas, c'est juste du bon sens.
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2016 à 14:19
Il fallait bien utiliser une occasion de tester le robot, en plus si le criminel est abattu ca fait des économies de frais de justice et d'emprisonnement, un peu façon Judge Dredd.


Une nouvelle justice plus économique, le Juge de ville.


Le prochain modèle V2 de Robot de la firme


Le prochain modèle V3 de Robot de la firme, très utile pour les manifestations, Manuel Valls en à déjà commandé 100.
4  2 
Avatar de vanskjære
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/07/2016 à 16:11
Citation Envoyé par yoyo3d Voir le message
oui enfin 150000$... et même en comptant l'amortissement de puis 2008, le robot avait quand même de la valeur. (on ne sait pas dans quel état il à fini... le robot hein...)
En plus, faire péter un "tueur de flic tueur de black", comme on fait sauter une valise abandonnée, je ne suis pas certain que cela calme les esprits outre atlantique....

comme dit benjani13, il y avait peut être d'autres moyens.
Surtout qu'il y avais sans doute la possibilité de lui faire tenir un flingue au petit robot (non pas nono l'autre) plutôt que du C4.

Sinon je plusinte Mingolito. Le fait d'avoir "abattu".....je dirais plutôt fait un tartare sans capre ni sauce mais c'est un autre débat....sans jugement sans rien m'a directement fait un flashback judge dredd
2  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/07/2016 à 11:52
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Si le flic avait la maîtrise de son arme il aurait pu l’immobilisé. Je ne me souviens plus du détail, mais plusieurs balles ont été tirées. J'aurais donc plus tendance à y voir de la panic que de la légitime défense.
Donc un mec avec une ceinture d'explosif, tu le blesses simplement pour lui laisser le temps d'actionner sa bombe?

ps: je trouve qu'il y a parfois l'usage de force excessive de la par la police mais au moins site des cas réelles de cet usage.
2  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/07/2016 à 13:41
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Je suppose qu'en 2016 ils sont capable d'immobiliser un individu sans pour autant lui laisser le temps d'agir (un genre de produit qui provoque une paralysie, un sédatif puissant ou un truc du genre).
Et si tu arrêtais avec les suppositions?
2  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/07/2016 à 14:44
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Plus dangereux qu'un chargeur dans la poitrine???
Beaucoup plus même.

Une arme à feu ne porte pas à ambiguïté.
Quand le policier s'en sert, il est conscient de ce qu'il fait et des conséquences.
C'est simple et clair.

Avec les armes dites "non létales", c'est bien plus vicieux car très ambigu.
Alors que le but est juste d'immobiliser, ça peu, dans certains cas, causer la mort ou une infirmité permanente.
Sans compter que pour un sédatif, il faut aussi tenir compte des conditions de conservation et des dates de péremption.
Bref, c'est super compliqué.

En situation, le policier doit avoir la tête à ce qu'il fait et pas à autre chose.
Il doit prendre le contrôle de la situation et ne pas laisser le forcené dicter la conduite des événements.
Personnellement, je préfère de très loin un policier qui a la tête à ce qu'il fait plutôt qu'un policier perdu dans ses pensée à checker la lister des 42 points de la circulaire 41.6C sur l'usage de tel arme dans ladite situation.

Dans le contexte actuel, un gus qui se pointe avec une ceinture d'explosif autour de la taille mérite de se prendre une balle.
Bourré ou non.
Ceinture fictive ou non.
A un certains stade, la connerie n'est plus une excuse.
2  0