Pokémon Go : le jeu vanté d'avoir un impact positif sur la santé mentale
Mais les questions de sécurité et de la vie privée un peu oubliées

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Lancé il y a quelques jours et dans seulement trois pays (États-Unis, Australie et Nouvelle Zélande), le jeu Pokémon Go de Nintendo, Niantic et The Pokémon Company présente déjà des chiffres très impressionnants. Aux États-Unis, plus de 5 % des dispositifs Android actifs ont installé le jeu. Un taux de 60 % de ceux qui l’ont installé l’utilisent tous les jours. Pokémon Go affiche en plus un temps moyen d'utilisation de 43 minutes par jour, contre 30 minutes pour WhatsApp, 25 minutes pour Instagram ou 13 minutes pour Facebook Messenger. Dans d’autres pays de l’Europe par exemple, où le jeu n’est pas encore disponible, les utilisateurs pressés ont recours à des techniques de contournement pour pouvoir jouer au Pokémon Go avant le lancement officiel chez eux.

Le succès du ce jeu s’observe également au niveau de l’action en bourse de Nintendo. Depuis le lancement du jeu mobile aux États-Unis le mercredi 6 juillet, l’action de Nintendo a explosé. Seulement au lendemain du lancement, une augmentation de 7,29 % a été enregistrée et ce mardi 12 juillet, Google Finance indique une augmentation de plus de 60 % de l’action de Nintendo depuis le 6 juillet. Il faut également préciser que les serveurs de la société japonaise sont déjà mis à mal en raison de l’affluence des joueurs.

Comme cela est illustré dans la vidéo suivante, Pokémon Go est un jeu de réalité augmentée qui permet aux joueurs d’utiliser leurs smartphones pour découvrir et capturer des créatures (Pokémon) qui se cachent dans leur environnement.


Et de manière plus réaliste :


Certains vantent déjà les mérites de Pokémon Go. De nombreux utilisateurs disent que le jeu a un impact très positif sur la santé mentale. Il pourrait en effet aider des personnes déprimées à sortir de leur état de dépression. Il leur permet aussi de découvrir un nouvel univers amusant. À la recherche de nouvelles créatures, les joueurs profiteront pour découvrir de nouveaux sites dans leur ville et peut-être de nouvelles villes, ce qui peut être culturellement intéressant. Une fonctionnalité du jeu permet également d’attirer des Pokémon dans une zone géographique bien définie. Si un joueur l’active, il pourra ainsi attirer d’autres chasseurs de Pokémon sur le même site. Cela peut donc permettre de se faire de nouveaux amis, surtout pour les personnes introverties. En résumé, c’est donc un jeu amusant et qui peut apporter du bien-être, mais doit-on pour autant omettre les risques élevés d’addiction ?

Le risque d’addiction n’est pas le seul problème qui peut découler de l’effervescence autour de ce jeu. Comme nous l’avons déjà dit ici, des criminels dans l’État du Missouri (USA) ont exploité le jeu pour attirer des joueurs dans des lieux isolés afin de les dépouiller.

À côté de cela, le jeu soulève également des questions de confidentialité même si pour l’instant, ça semble ne pas être évident ou important pour les joueurs. Pokémon Go utilise la position GPS des joueurs pour savoir précisément à quel endroit ces derniers se trouvent. L'application utilise également la caméra de l'utilisateur pour lui permettre de retrouver en réalité augmentée les Pokémon dans son environnement. En plus de cela, pour les utilisateurs iOS, le jeu mobile a un accès complet à votre compte Google, le niveau d’accès le plus élevé pour une application. Si cette autorisation n’est pas accordée par l’utilisateur, alors le jeu ne pourra pas fonctionner, rapportent des utilisateurs iOS. Les utilisateurs d’Android ne semblent toutefois pas avoir ce problème.

L’engouement chez les joueurs attire également l’attention des pirates. Il faudrait donc s’attendre à de fausses copies piégées de l’application officielle de Nintendo. La disponibilité de Pokémon Go étant très restreinte, Google ne permet pas le téléchargement par des utilisateurs localisés dans les régions où le jeu n’est pas disponible. De nombreux utilisateurs se sont donc tournés vers des copies non officielles de Pokémon Go. D’après des chercheurs en sécurité de Proofpoint, les pirates font déjà circuler des versions malveillantes de l’APK Android. Un outil d’accès à distance connu sous le nom de DroidJack a été ajouté à certains fichiers APK, pour permettre aux attaquants d’avoir le plein contrôle des dispositifs des utilisateurs. Ces applications malveillantes requièrent des autorisations bien au-delà de celles demandées par l’application officielle. Il s’agit notamment de l’autorisation d’appeler des numéros de téléphone, éditer et lire des messages texte, envoyer des SMS, faire des enregistrements audio, ou encore la possibilité de lire les bookmarks et l’historique de navigation. Les utilisateurs doivent donc être vigilants en ce qui concerne les permissions demandées lors de l’installation d’une application Pokémon Go.

Mise à jour le 12 / 07 /2016 : Niantic a confirmé que l'application Pokémon Go pour iOS demande effectivement plus d'autorisations que nécessaire. La société a toutefois rassuré que l'application n'accède pas aux informations en dehors de celles requises pour son fonctionnement. « Pokémon Go n'accède qu'aux données de base du profil Google (spécifiquement votre identifiant et votre adresse email) et aucune autre information n'est lue ou collectée », a écrit Niantic dans un communiqué. Une mise à jour de l'application iOS qui demande moins de permissions sera donc publiée bientôt.
Sources : Google Finance (action de Nintendo), metro.co.uk, Search Engine Journal, Proofpoint

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Pokémon Go : le jeu qui fait fureur est déjà exploité par des criminels armés pour commettre leurs méfaits, d'après une déclaration de police


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Zirak Zirak - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 11:58
Comme pleins d'autres jeux quoi...

Je sens qu'on n'a pas fini d'en avoir des news sur Pokemon GO, on va y avoir droit à chaque fois qu'un journaliste découvre un nouveau truc sur les jeux vidéos :

"Jouer à Pokemon GO augmenterait l'agilité des pouces."
"Jouer à Pokemon GO pendant plus de 72h sans boire ni manger ni dormir, pourrait être dangereux pour la santé."

Etc. Etc.

Merci les Captain Obvious...
Avatar de behe behe - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:16
je ressors juste les liens du fil google actu.
L'histoire dans la salle d'accouchement m'a fait rire, celle là moins


Selon lui, outre accéder aux informations du profil Google de l’utilisateur, le jeu peut envoyer des courriels en son nom ou supprimer des photos. Selon le site Gizmodo, cependant, le seul accès au compte Google ne permet que d’accéder aux informations biographiques qui y sont stockées, pas de contrôler les courriels.

Le studio qui a développé le jeu, Niantic, a expliqué dans un second temps qu’il s’agissait d’une erreur qui serait corrigée dans une version ultérieure.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article...248ATLZdFtt.99
Avatar de Mrsky Mrsky - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:25
Pour avoir testé, le système de balade et de pokestops est vraiment très sympa (je me suis surpris à faire des détours d'une ou deux rues parce qu'il y avait un stop presque sur ma route). J'ai lu à pas mal d'endroits que c'était la meilleure arme pour lutter contre l'obésité jamais inventée et je ne suis pas loin d'être d'accord avec ça : il faut marcher 2/5/10km pour faire éclore des oeufs et sans payer on ne peut en faire éclore qu'un seul à la fois.

Le défaut c'est que c'est très creux en dehors de l'aspect chasse mais ca peut totalement changer. Et aussi mon HTC M7 qui a maintenant pas mal d'années se transforme en bouillotte et se vide de 100% à 0 en 3h

Aussi, il va inévitablement y avoir des accidents causés par l'inattention, des histoires de vol à l'arrachée, ou je ne sais pas quoi d'autre mais je ne vois pas ce qu'on peut y faire (à chaque lancement du jeu on a un écran qui prévient de faire attention quand on se déplace).

Dans l'absolu je suis assez curieux de voir comment ça va se développer, c'est la première fois qu'autant de joueurs se retrouvent sur un jeu qui oblige à sortir de chez soi et on commence déjà à voir des groupements se former autour des grandes arènes et des endroits qui contiennent plusieurs pokestops. L'aspect social peut vraiment être révolutionnaire et si le jeu gagne un peu en intérêt stratégique je pense qu'il va falloir faire avec pendant de longues années !
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:31
Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
Et aussi mon HTC M7 qui a maintenant pas mal d'années se transforme en bouillotte et se vide de 100% à 0 en 3h
J'avais vu passer un court tutoriel affirmant que Pokemon Go utilise l'API Google de géolocalisation. Ainsi en téléchargeant à partir de Google Map la carte sur laquelle on se déplace, on peut utiliser les données en offline et ainsi économiser quelque peu la batterie.

Je n'ai pas testé, et ne saurais dire si ça marche, mais je pense qu'on peut trouver quelques conseils à ce sujet sur internet.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:34
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message


Qu’en pensez-vous ?

Qu'en pense tu ?
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:39
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
J'avais vu passer un court tutoriel affirmant que Pokemon Go utilise l'API Google de géolocalisation.
Tu vas surement pouvoir expliqué pourquoi la géolocalisation fonctionne aussi avec rien que le nom de réseau Wi-Fi dans certains cas ?
Pourtant sa fonctionne bien avec une approximation de 20 mètres.
Avatar de Theta Theta - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:41
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Que les gars du marketings de ce jeu sont très très forts, ils ont écrit/fait écrire plein d'articles bidons qui sont relayés sur tous les sites d'actualités.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 12:59
Citation Envoyé par Theta Voir le message
Que les gars du marketings de ce jeu sont très très forts, ils ont écrit/fait écrire plein d'articles bidons qui sont relayés sur tous les sites d'actualités.
Avec beaucoup d'imagination le service Marketing aurait peut etre pu inventer le coup : "Joue à Pokemon Go pour soigner ta dépression", je doute que le susdit service Marketing ait inventé "Joue à pokemon Go pour te faire détrousser et donner à une appli l'accès à tout tes comptes réseaux sociaux"
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 13:08
Tu me rappel un père de famille qui tourne dans tous les sens le prénom qu'il souhaite donner à son fils pour être sur qu'il ne subira pas de moquerie a l'école.
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 12/07/2016 à 13:12
Y'a un article sympa sur gamasutra à ce sujet http://www.gamasutra.com/blogs/RaphK..._is_an_MMO.php
Notamment, et je suis surpris que personne en parle parce que c'est un sujet récurrent et d'habitude plus chaud - sur des choses moins hype que Pokemon -, le jeu est gratuit et donc comme tout le monde ici le sait surement : nous sommes le produit
En soit je m'en moque et l'accepte la plupart du temps, mais la liste des permissions demandées à l'installation de l'application est assez halucinante http://adamreeve.tumblr.com/post/147...-security-risk votre téléphone, tout ce qu'il contient, est purement et simplement 100% en leur possession

Ca reste un coup de maître et techniquement ça semble bien sympa
Contacter le responsable de la rubrique Accueil