Le célèbre développeur de jeux vidéo Richard Garriott met en vente son sang
Afin de lever des fonds pour son prochain jeu de rôle

Le , par Coriolan

0PARTAGES

7  0 
De nos jours, il est devenu très récurrent de se tourner vers les plateformes de financement participatif (crowdfunding) comme Kickstarter et Indiegogo. Elles ont pour but de récolter des fonds et financer toute sorte de projets de la création d’un film au développement de jeux vidéo. Mais, Richard Allen Garriott a décidé d’agir autrement, il a mis en vente des reliquaires artistiques remplis avec son sang sur le site de courtage en ligne eBay.

Richard Allen Garriott est souvent surnommé Lord British dans la presse spécialisée, du fait qu'il est une figure majeure dans l'industrie du jeu vidéo. À l'origine concepteur et développeur de jeux, il s’est fait connaître par la série Ultima qu’il a développée au début des années 1980. Il est aussi l’un des premiers touristes de l’espace.

L’anglo-américain de 55 ans veut lever des fonds pour son prochain titre Shroud of the Avatar, un jeu de rôle basé sur un univers fantasy. Les six reliquaires ont été mis en vente aux enchères et sont décrits comme une série limitée de pièces d’art « créées à partir de la bakélite, de cuivre, de clous, de verre, et de verre miroir qui peut s’attacher à votre mur »

Et pour les gens qui ont des doutes sur la véracité des faits, Garriott et l’équipe au sein du développeur de jeux vidéo Portalarium ont pris la peine de filmer l’effusion du sang avec l’aide d’une infirmière et l’ont diffusée en direct sur YouTube. Le prix du départ des reliquaires a été fixé à 5000 dollars. Malgré l’engouement de la presse sur le fait, les acheteurs n’étaient pas au rendez-vous. En effet, après plusieurs heures du lancement de la vente sur eBay, elle n’a attiré qu’une seule offre, malgré le fait que chaque reliquaire inclut des éléments et des biens du jeu Shroud of the Avatar et offre une chance de visiter les bureaux de Portalarium à Austin au Texas.

Comme beaucoup l’ont suspecté, la campagne de Garriott n’a pas duré longtemps. eBay a décidé de retirer la vente des reliquaires. Le studio Portalarium n’a pas précisé les motifs d’arrêt de la campagne, mais les discussions des fans du jeu sur les forums suggèrent que toute la campagne constitue une mauvaise publicité pour le site de courtage et que la vente du sang est strictement interdite sur eBay.

Source : Twitter

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Développement 2D, 3D et Jeux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Astraya
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 9:52
Qu'en pensez-vous ?
Que ce mec est minable.
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 10:44
Mais qui irait acheter ça ?
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 11:54
Mais qui irait acheter ça ?
troll:Je verrais bien une apps sur smartphone permettant d'acheter du sang à la demande.
Une chute de moto ? en ce moment avec le code Promo vous payer même plus les frais de livraison.

En tous cas, je préfère la vente de sang à la vente d’organes.

Mais sinon j'vois pas trop l’intérêt, un mec qui a besoin de sang, il en as besoin maintenant en générale, pas dans 15 jours (surtout que sa se conserve pas longtemps), même en souscrivant à une offre premium avec livraison a l’hôpital en moins de 24H c'est trop long.

Tu peut toujours trouver un membre de ta famille compatible, je pense pas qu'il refusera de te donner un peu de sang, sinon sacré famille
Avatar de droggo
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 14:36
Bonjour,
Citation Envoyé par Astraya Voir le message
Que ce mec est minable.
+1

Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 14:46
Qu'en pensez-vous ?
Qu'au lieu de son sang, il aurait dû y mettre ses neurones!
Avatar de droggo
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 15:42
Bonjour,
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Qu'au lieu de son sang, il aurait dû y mettre ses neurones!
Encore faut-il en avoir ...
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 16:16
Richard Allen Garriott du temps d'Ultima c'était une véritable légende vivante, à l'époque il y avais pas grand chose comme jeux, c'était probablement un des premiers RPG, c'était sur Apple II, et sacrément bien fait et addictif.
Après toute la série qui à suivie était magnifique, ainsi que à son époque le premier MMO d'envergure : Ultime online
Dans les Ultima il avais programmé son avatar : une espèce de dieu vivant nommé "Lord British".
Donc pas étonnant qu'il pète un peu un câble après ça, et c'est pas bien méchant, c'est plutôt marrant.
Mais bon la majorité d'entre vous n’a pas connu ça, le premier Ultima est sorti il y à 35 ans, beaucoup parmi vous n'étiez nés à l'époque, ou pas en état de jouer


Richard Allen Garriott déguisé en Lord British

Ultima I, connu plus tard sous le nom d’Ultima I: The First Age of Darkness, est un jeu de rôle sur ordinateur, développé par Richard Garriott et publié par California Pacific Computer Co. en 1981. Le jeu est le tout premier de la série de jeux de rôle Ultima.
Ultima I fut l’un des premiers jeux de rôle informatiques commerciaux et le premier à utiliser des cases pour représenter l’environnement. Ce système graphique fut programmé par Ken Arnold, un ami de Richard Garriott. En lui-même, le jeu doit beaucoup à Akalabeth, le premier jeu commercial de Garriott (le code pour l’exploration des souterrains, par exemple, fut totalement réutilisé)1..
La première version du jeu fut codée en langage BASIC interprété2, avec quelques routines auxiliaires en assembleur, et publiée uniquement pour l’Apple II. Deux ans plus tard, Sierra On-Line porta le code sur la gamme 8-bits d’Atari.
Ultima I fut réédité en 1986 sous le titre Ultima I: The First Age of Darkness, entièrement codé en assembleur, avec de meilleurs graphismes et une jouabilité accrue, et porté sur de nombreux autres systèmes.
Lors de sa conception, le jeu s’appelait Ultimatum, mais ce nom appartenait déjà à un jeu de plateau ; l’éditeur suggéra de raccourcir le titre en Ultima, que Richard Garriott apprécia plus que l’original2.
Scénario Ultima I présentait une histoire tournant autour de la quête d’une « gemme de pouvoir » appartenant au sorcier maléfique Mondain, qui avait réduit la population de Sosaria en esclavage3.
Fait unique dans toute la série des Ultima, le jeu contenait une partie d’arcade, où le joueur devait trouver un vaisseau spatial et participer à un combat dans l’espace. Source

Avatar de abriotde
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 16:27

Qu'au lieu de son sang, il aurait dû y mettre ses neurones!
Encore faut-il en avoir
Alors je pense que tu n'en a pas beaucoup car il suffit de lire :
Le célèbre développeur de jeux vidéo Richard Garriott
Pour comprendre que c'est un bon développeur car ce n'est pas simple de devenir célèbre en étant développeur (En tout cas il en faut plus que pour être chanteur ou même sportif)

Ensuite l'idée est saugrenu tous comme le monde dans lequel on vis. Quand on vois que des gens sont prêt a payer une fortune le moindre habit ou la signature d'une star... Je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas prêt a payer plus pour du sang (qui a plus de valeur a mes yeux qu'une culotte qui a été acheté par je ne sais qui et qui n'a peut être jamais été porté) d'un célèbre développeur surtout quand on sait que l'argent va servir a quelques choses d'intelligent et non pas à être claquer en champagne.

Et non, il ne s'agit pas d'un don de sang pour sauver une personne mais bien d'une "relique". Oui c'est stupide d'acheter ça (Comme toute collection). Mais non, ce n'est pas stupide de tenter de le monnayer.
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 16:36
Faire le premier RPG complet avec des villes, des dongeons, des quêtes, etc et tout cela presque tout seul, et en Basic ! sur Apple II sans compter qu'à l'époque il y avais pas de "libs" il fallait tout programmer à la main je pense que c'est quand même un sacré travail...

A part que les graphismes était pauvres dans la V1 et qu'il y avais pas la voie, il y avais déjà tout ce qu'on trouve dans un RPG moderne, y compris par exemple des villes vivantes animées avec des NPC qui répondaient avec des dialogues...
Avatar de Kannagi
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/07/2016 à 17:13
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Faire le premier RPG complet avec des villes, des dongeons, des quêtes, etc et tout cela presque tout seul, et en Basic ! sur Apple II sans compter qu'à l'époque il y avais pas de "libs" il fallait tout programmer à la main je pense que c'est quand même un sacré travail...

A part que les graphismes était pauvres dans la V1 et qu'il y avais pas la voie, il y avais déjà tout ce qu'on trouve dans un RPG moderne, y compris par exemple des villes vivantes animées avec des NPC qui répondaient avec des dialogues...
Le seul truc qu'on peut saluer c'était que c'était le premier RPG (mais pas compliqué vu l'époque 1981 il y'avait encore tout a faire dans le monde du Jeu vidéo ) tout le monde était pionner.

Pour le reste que il y'avait pas de lib ,ben on peut alors saluer tout les programmeur assembleur qui ont fait des jeux entre les années 80-90 , et dont certain machine était beaucoup plus compliqué a programmer que le apple 1 et 2 (avec son basic disponible)
Un peu HS , mais j'ai plus de respect a notre cher Frédérick Raynal qui a codé un moteur de jeu 3D en full assembleur et qui a lancé un nouveau genre le survival horreur
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web