Le marché du cloud connait une forte croissance en France
Favorisée par la transformation numérique et l'innovation des entreprises

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Cette semaine se tient à Paris la Cloudweek, un événement organisé par Eurocloud France, association des acteurs du cloud en France. Le cabinet Markess en a profité pour présenter son rapport annuel lors des États Généraux d’Eurocloud et son étude a porté sur 145 prestataires du cloud computing en France. Ce cabinet est spécialisé dans l'analyse des marchés du numérique et des stratégies de transformation digitale.

Les faits sont là, le poids du cloud pèse en France, les dépenses dans les solutions et services ont été multipliées par six en dix ans et devraient représenter 5,9 milliards d’euros en 2016. « Les professionnels du secteur reconnaissent désormais le rôle clé du cloud computing dans l’accélération de la transformation numérique et l’innovation des entreprises, qu’elles soient jeunes pousses, petites, moyennes ou grandes », explique le cabinet d’étude.

Ainsi, ces dépenses constituent plus de 11 % de l'activité globale de vente de logiciels et services IT dans l'Hexagone, une activité qui pourrait atteindre les 52 milliards d’euros en 2016, selon le Syntec Numérique. Reste à savoir si les entreprises vont basculer complètement vers le cloud.


En ce qui concerne la distribution des dépenses, elle a évolué aussi au cours de ces dix dernières années. Ainsi en 2007, le SaaS (software as a service) représentait 95 % des dépenses totales sur les solutions de cloud des entreprises et administrations en France. « En 2007, c'était essentiellement du SaaS qui était demandé, tiré par les métiers, tant dans les petites entreprises que chez les grands comptes », explique la présidente de Markess, Sylvie Chauvin. Aujourd’hui, il reste encore prépondérant et Markess estime que sa part de marché atteint 57 % de l’activité sur 2016. Cette diminution s’explique par l’intérêt que portent les acteurs pour les autres services cloud, à savoir l’IaaS (infrastructure as a service) qui a progressé de 5 % seulement en 2007 pour atteindre 35 % des dépenses en 2016, soit près d’un tiers du chiffre d’affaires global. Enfin, le PaaS (platform as a service) a environ 8 % « en raison d'une très forte demande, en particulier en plateformes d'intégration ».

Le profil des clients du cloud a aussi beaucoup évolué sur ces dix dernières années, « En 2007, la demande était relativement forte pour les TPE/PME […] Aujourd'hui, les ETI et les PME sont des populations parmi les plus ferventes en termes de demande pour les prestations de Cloud computing », observe Sylvie Chauvin.

En ce qui concerne les perspectives du futur, le marché du cloud français aura rendez-vous avec des taux de croissance à deux chiffres, de quoi soulager les vendeurs. Pour 2017, le cabinet table sur une progression de l'activité cloud de près de 19 % en France, à 7 milliards d'euros. Cette croissance sera favorisée par plusieurs facteurs, en particulier la transformation numérique des entreprises françaises, le développement des usages mobiles, la croissance du volume des données et leurs besoins d’analyse et stockage, le développement des usages collaboratifs et sociaux et l'essor du très haut débit. L’Internet des objets et les méthodes de développement agiles et sécurité « sont aussi des points qui vont influencer le marché ».

Source : Markess

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Cloud : quelles sont les tendances et comment les développeurs choisissent-ils leurs fournisseurs ? un sondage de VisionMobile


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieurs Linux Embarqué H/F
Coris Innovation - Suisse - lausanne
Développeur .Net C# / oracle
Experis - Suisse - Lausanne
STAGE - Developpeur 3DPlay (H/F)
- Ile de France - (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil