Servo, le moteur de rendu web de Mozilla écrit en Rust, est disponible en préversions Nightly
Pour les systèmes Mac OS X et Linux

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Mise à jour le 15 avril 2017 : Les nightly builds Servo pour Windows enfin disponibles

Après avoir servi les utilisateurs de Linux et macOS en juillet dernier, Mozilla publie les premières builds de Servo pour Windows, les problèmes qui empêchaient leur sortie ayant été résolus. Comme les builds pour macOS et Linux, l'éditeur de Firefox précise qu'il s'agit d'une version préalpha, et encourage donc les développeurs à les tester et signaler tous les problèmes rencontrés.

Les builds Servo pour Windows sont disponibles sur la page de téléchargement officielle avec celles de macOS et Linux.

Blog Servo, Télécharger les préversions de Servo pour macOS, Linux (64-bit) et Windows

Annoncé en avril 2013 en tant que projet de recherche mené par Mozilla et Samsung, Servo est un moteur de rendu web écrit en Rust, le langage de programmation de Mozilla axé sur la sécurité. Le choix de Rust devrait permettre d’éliminer des failles de sécurité et bogues rencontrés avec Gecko, l’actuel moteur de rendu développé en C++ et qui alimente divers produits de Mozilla, tels que Netscape Navigator, Firefox, Thunderbird, AOL Explorer ou Camino. Servo sera également axé sur la mobilité, le parallélisme et une exécution sur des processeurs multicœurs.

Si le projet est encore loin de sa maturité, en décembre dernier, lors de son évènement Mozlando dédié aux développeurs, Mozilla a promis de livrer des composants de son moteur de rendu dans Firefox. En mars dernier, la fondation a donné plus de détails sur son plan et annoncé qu’une première version de Servo serait disponible en juin. Cette version devrait toutefois être testée avec Browser.html au lieu d’être livrée avec Mozilla Firefox. Browser.html est un navigateur expérimental en HTML conçu pour tirer pleinement parti des avantages du nouveau moteur de rendu web de Mozilla.

L’éditeur de Firefox a commencé à concrétiser son plan et tenu sa promesse en publiant la première préversion de son nouveau moteur de rendu web. Servo a été accompagné d’une interface utilisateur expérimentale comme également promis par Mozilla. Celle-ci offre donc peu de fonctionnalités, l’objectif se limitant à permettre aux utilisateurs d’interagir facilement avec le moteur de rendu web.

Comme on pouvait s’y attendre pour cette première préversion, Servo n’est pas encore complètement compatible avec le web. Certains sites peuvent ne pas encore s’afficher correctement, mais l’interface UI qui l’accompagne permet déjà d’afficher un certain nombre de sites sur lesquels Servo a été testé et offre un bon rendu. Une partie de ces sites est d’ailleurs disponible sur la page d’accueil du navigateur expérimental. Vous y trouverez également quelques démos du moteur de rendu.


Pour le moment, seuls les utilisateurs de Mac OS X et ceux de Linux (version 64 bits) pourront tester cette préversion. Des versions pour Windows et Android devraient également débarquer d’un moment à l’autre. Mozilla invite surtout les développeurs à tester son moteur de rendu de prochaine génération pour remonter les bogues et faire des suggestions. Le code source de Servo est également disponible sur GitHub.

Télécharger les préversions de Servo pour Mac OS X et Linux (64 bits)

Sources : Annonce officielle de la disponibilité des builds Servo, GitHub

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Allez-vous tester le nouveau moteur de rendu web de Mozilla ?

Voir aussi :

Mozilla et Samsung collaborent sur Servo, un nouveau moteur de rendu web sécurisé, développé avec Rust
Servo : le futur moteur de rendu web par Mozilla, basé sur Rust et axé sur le parallélisme


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 17:37
Qu’en pensez-vous ? Allez-vous tester le nouveau moteur de rendu web de Mozilla ?
Je pense que Mozilla aurait du passer une phase de stabilisation avant de faire une sortie publique, car même en précisant bien que c'est une alpha, la principale chose que les gens vont retenir, c'est que ça plante sur beaucoup de site, et que très peu auront un rendu correct.
Avatar de Zefling Zefling - Membre émérite https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 19:47
Genre mettre un numéro de version genre « 0.0.1 alpha 1 » ?
Avatar de ALT ALT - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 11:36
Jadis, Microsoft était très doué pour ce genre de pratiques. Sauf que eux, ils vendaient (cher, bien sûr) le produit comme une version gamma (donc, en principe, déboguée) !
Dans le logiciel libre, c'est une tradition de sortir un produit en alpha ou bêta : le noyau Linux, Scribus, GIMP, MakeHuman... Combien ont été diffusés en version 0.4, par exemple ? Et combien sont actuellement diffusés en alpha ou bêta (les distributions ont, toutes, les trois branches : en développement, en débogage ou stable) ?

Donc, pour moi il n'y a rien de choquant que Mozilla fasse de même.
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil