Oracle aurait discrètement retiré les fonds destinés au développement de Java et de Java EE
à la suite à sa défaite juridique contre Google

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
La bataille juridique qui a opposé Google à Oracle à propos de l’utilisation de Java dans le système d’exploitation Android et qui a été remportée par Google aurait fait que Oracle ne consacre plus beaucoup de financement à l’effort de développement du langage. C’est en effet ce que croient plusieurs développeurs Java Evangilists, des anciens développeurs Java ayant travaillé chez Oracle et d’autres professionnels de la communauté Java qui pensent que Oracle est en train de retirer discrètement les fonds habituellement attribués au développement de Java pour les réorienter vers d’autres projets plus rentables sur le plan commercial. Pour ce qui est de Java EE, les financements de l’effort de recherche et de développement seraient presque au point mort d’après des observateurs proches de la sphère Java. Cela a créé une inquiétude de plus en plus grandissante parmi les entreprises qui contribuent à la plateforme, dont certains gros clients mêmes d’Oracle et d’autres membres de la communauté qui voient en cela une mort programmée du langage.

Des employés d’Oracle qui travaillaient sur Java EE confient avoir reçu l’ordre de travailler sur d’autres projets de la boite, rapporte un observateur qui suit de près la société. Cependant, les dirigeants d’Oracle restent silencieux sur cette question et notamment sur ses plans pour Java EE malgré les demandes d’éclaircissement adressées à la boite par les membres de l’organe directeur de supervision de la norme Java. Un observateur fait remarquer qu’il est devenu assez familier que des projets open source devenus la propriété d’Oracle connaissent un tel sort, à commencer par OpenSolaris et OpenOffice. Selon lui, cette fois l’enjeu est encore plus important, car Java EE fait partie intégrante de plusieurs centaines de milliers d’applications et joue un rôle prépondérant pour bon nombre d’entre elles. Geir Magnusson, un membre indépendant du comité exécutif du Java Community Process déclare qu’ « ils sont en train de jouer à un jeu dangereux » en faisant référence aux dirigeants d’Oracle. Magnusson dit avoir essayé de comprendre les motivations d’Oracle sur cette question sans succès, ce qui le pousse à qualifier la boite de « Kremlin technologique » en raison de l’opacité du processus de prise de décision de l’entreprise.

L’absence de communication de l’entreprise fait penser à certains dans la communauté Java qu’aussi bien Java EE que Java d’une manière générale sont menacés d’asphyxie financière. Un groupe dénommé Java EE Guardians a même lancé une pétition en ligne visant à faire pression sur Oracle pour redémarrer les activités de développement de Java EE ou même pousser la boite à rendre le langage open source. Mais sur ce plan, note les observateurs, il y a peu de chances qu’Oracle puisse se séparer de son droit de propriété intellectuelle sur Java dans un contexte où l’entreprise entend faire appel de la décision de la justice en faveur de Google dans le conflit qui oppose les deux géants. Un ancien employé d’Oracle ayant quitté la boite au mois de mars estime que si Oracle continue de négliger Java EE, « les risques à court et à long terme pour la communauté et l’industrie Java sont immenses ». Il ajoute que « sans un investissement continu, chaque partie de l’écosystème Java va s’affaiblir au fil du temps de même que l’industrie IT mondiale » qui dépend fortement de cette technologie.

lien de la pétition lancée par Java EE Guardians

Source : tech.truebreakingnews.com, jaxenter.com

Et vous ?

Que pensez-vous de l'avenir de Java avec Oracle ?

Voir aussi

Google vs Oracle : quelles seront les conséquences sur les pratiques des développeurs si Google est reconnu coupable d’avoir utilisé abusivement les API Java d’Oracle ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de alves1993 alves1993 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 3:30
Si cette information est vraiment juste, ça sera vraiment triste pour Java et pour sa communauté .
Avec ces nouvelles qui apparaissent de jour en jour indiquant une fin pour Java, je me demande bien si la date de sortie de Java 9 sera respecté......
Avatar de pgoetz pgoetz - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 11:37
Les retards de java sont nombreux:
- java 7 Release - 28 Juillet 2011
- java 8 Release - 18 Mars 2014
- java 9 => repoussé à Mars 2017 (ou aux calendes grecques à voir)

Une version tous les 3 ans c'est long, mais long, pour ce type de technologie.
Ce qui laisserait supposer que le désinvestissement d'Oracle sur la technologie Java n'est pas récent.

Personnellement, je ne miserai pas un kopeck sur l'avenir de Java... encore que, IBM et Google ont eux misés beaucoup sur celle-ci.

Pour rappel:
OpenOffice?
Hudson?
MySQL?
Je suis très circonspect quant au devenir des projets open source menés par Oracle en général.

D'autre devrait faire relire la licence Java par leur(s) avocat(s)...
ainsi que toutes les autres licences d'Oracle par ailleurs.
Expérience quand tu nous tient.
Avatar de fabien29200 fabien29200 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 11:55
Bon en même temps, ça fait des années que plein de gens disent que Java est en train de mourir, on attend toujours (et qu'il est toujours n°1).

Sun a beaucoup ouvert Java avant de se faire racheter par Oracle. Les évolutions du langage ne sont plus du seul fait d'Oracle et est en partie communautaire.

Il faudrait juste qu'Oracle avoue qu'il a gardé le lead de Java pour faire du patent troll et qu'il cède cette place vu que ça n'a pas marché.

Je ne comprends pas trop le commentaire de pgoetz. Java est principalement utilisé en entreprise. Et les entreprises ne montent pas de version majeure tous les 6 mois .... Y a qu'à voir combien de boîtes ont encore des logiciels en prod sur du Java 6. Tout comme il y a 4-5 ans il y avaient encore de nombreux projets sur du Java 1.4.

Pour moi la durée entre les versions n'est pas vraiment un problème. Tant que les versions apportent de réelles évolutions qui montrent que le langage est vivant (comme Java 8 qui a apporté énormément de choses attendues depuis longtemps).

Bref, vivement qu'Oracle laisse tomber le lead de Java et que Google propose de le reprendre !
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 11:59
Quoi ? Java n'a plus d'avenir ? Bonne nouvelle
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 12:17
Il semblerait malheureusement que mes craintes, depuis quasiment la reprise de Java par Oracle, se confirment...

Je ne voyais pas comment Oracle, qui avait déjà d'autres projets importants, et différents, comportant une certaine inertie, pouvait porter Java comme le faisaient ses concepteurs, passionnés. Ca me semblait plus pour s'enrichir. Je l'ai constaté avec Java 7 et les réactions tardives (et manquant d'enthousiasme) d'Oracle à chaque énoncé de failles zéro day.

Jusqu'à Java 1.6, chaque version offrait des changements importants, qui faisaient "rêver", et sortait tous les 2 ans. Java 7 est sorti 5 ans après (Java 1.6 avait déjà été repris par Oracle pour les dernières mises à jour). Java EE 8 n'est pas prévu avant 2017 et la version SE n'est pas du tout révolutionnaire.

Depuis Java 7, j'ai toujours eu l'impression qu'il y avait une course (timide) après d'autres technologies, et peu d'innovations propres. Simplification de la parallélisation, chaînes de caractères dans les switch, Lambda expressions, les streams et collecteurs, les types optionnels,... Des trucs plutôt simples, très demandés, qui tombent sous le sens, mais dispos depuis longtemps dans d'autres langages (C# par exemple). Des sortes de rustines. Mais qu'est-ce que Java a de plus aujourd'hui qu'une autre technologie, à part sa portabilité dès le début de sa création ? Cet aspect est en train d'être repris dans les technologies concurrentes. Qu'est-ce qu'il restera à Java ?

Je ne vois pas de révolutions non plus au niveau utilisateur. Les interfaces ont toujours ce cachet un peu vintage. C'est un détail mais voila. Je peux me tromper. J'aimerais voir une appli avec un look super moderne faite en Java pour me faire mentir.

Oracle devrait se séparer de Java, quitte à le rendre OpenSource. Le cas peut sembler très différent, mais le langage Dart de Google évolue extrêmement vite (1.17 aujourd'hui avec de vraies avancées (je l'ai pris à la version 0.7 il y a à peine 2 ans)) ! Il est OpenSource (même si propriétaire je crois), et les développeurs sont à fond sur les bug trackers. Je ne vois pas ce dynamisme côté Oracle.

Java 7 était sorti en retard en 2011. Java 9 est attendu comme le messie mais je ne vois aucune première version. J'étais encore à la FAC quand Oracle a repris Java, il y a 7 ans. On était à l'époque d'Oracle 11g, qui est maintenant à Oracle 14 (peut-être 15).

Mais voilà, c'est dégueulasse par rapport à tous ceux qui ont des applis critiques développées en J2EE (le support étendu n'est pas extensible à l'infini) et pour ceux qui ont fait le choix de se spécialiser Java.

Je suis content d'avoir choisi .NET, malgré un enseignement spécialisé Java à l'école. Mais il faut que la concurrence reste pour continuer à aller de l'avant.
Avatar de alves1993 alves1993 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 12:51
Mais voilà, c'est dégueulasse par rapport à tous ceux qui ont des applis critiques développées en J2EE (le support étendu n'est pas extensible à l'infini) et pour ceux qui ont fait le choix de se spécialiser Java.
D'accord avec toi
LSMetag
, dans mon cas je me spécialise en Java et avec toutes ces histoires concernant Java, je me demande si je fais réellement le bon choix.
Je voudrais bien avoir des avis de la part des doyens qui ont une expérience longue en Java sur cette question de mort imminente de Java.
Avatar de kabaman kabaman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 13:02
Une grande partie de la gamme de produits d'Oracle repose sur Java.

Si Java est relégué au second plan cela signifie que certaines bibliothèques de Primavera et Oracle Database notament vont en patir, ça va être assez triste pour eux, mais aussi la valeur de ses produit peut en être considérablement touchée.
Avatar de kabaman kabaman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 13:07
En meme temps vu que énormément d'entreprises dépendent de Java (Google, avec notamment Gmail qui tourne dessus) je crois qu'il serait vraiment moche que Oracle rame dans le sens contraire de tout le monde. Cela pourrait déclencher une guerre technologico-juridique dans laquelle c'est les plus faibles qui vont souffrir.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 13:09
Dans les faits Java est loin d'être mort, si on regarde les offres d'emploi sur http://emploi.developpez.com :
- Offres d'emploi Java : 4219
- Offres d'emploi C# : 1017
Donc il y à plus que 4 fois plus de demandes sur Java que sur C# c'est colossal.

Pour ce qui est d'Oracle leur comportement est plus qu'inadmissible, je me demande comment le secteur IT va prendre cette nouvelle, est ce qu'Oracle ne risque pas que la profession les boycotte purement et simplement et refuse à l'avenir d'acheter un seul de leurs produits ? Après tout il y à des concurrents valables pour tous leurs produits, le marché peut très bien se passer totalement d'eux. Si Oracle veux tuer Java, qu'ils crèvent aussi, non vous croyez pas ?

Je pense que quand on fais plus de 2 milliards de dollars de bénéfice par trimestre, on à les moyens de payer quelques développeurs pour faire progresser Java ! Ils ont décidé de racheter Sun , maintenant ils doivent assumer...
Avatar de NSKis NSKis - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 13:11
Le monde s'est habitué aux logiciels gratuits mais personne ne se pose jamais la question de savoir comment est-ce que leurs concepteurs gagnent leur vie. Si Android est gratuit, c'est que Google, riche à milliards, préfère y investir son pognon pour un gain futur plutôt que de payer des impôts sur le bénéfice immédiatement à fond perdu.

Pour rappel, OpenSolaris, OpenOffice, Java sont tous des produits "gratuits" développés en leur temps par la société SUN qui a fini par faire faillite!!! Ce qui a permis à Oracle de s'approprier ces produits à vil prix.

Une chose est sûre: Oracle ne fait pas dans l'humanitaire technologique... S'ils ne trouvent pas le moyen de faire de l'argent (beaucoup d'argent!) avec Java, ils laisseront tomber la techno sans le moindre remord.
Avatar de kabaman kabaman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 13:11
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Dans les faits Java est loin d'être mort, si on regarde les offres d'emploi sur http://emploi.developpez.com :
- Offres d'emploi Java : 4219
- Offres d'emploi C# : 1017
Donc il y à plus que 4 fois plus de demandes sur Java que sur C# c'est colossal.
C'est là tout l'enjeu, Oracle sait que énormément de boites dépendent encore de cette techno, d'où la demande aussi forte. Comme le disait l'article, "ils jouent à un jeu vraiment dangereux".
Avatar de kabaman kabaman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 13:15
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Une chose est sûre: Oracle ne fait pas dans l'humanitaire technologique... S'ils ne trouvent pas le moyen de faire de l'argent (beaucoup d'argent!) avec Java, ils laisseront tomber la techno sans le moindre remord.
Qu'ils laissent tomber la techno n'est pas le danger, il y a aujourd'hui une communauté assez importante pour prendre le relai. Non, le problème c'est qu'il ne vont pas faire évoluer les choses et ne vont pas laisser tomber leur droit de propriété intellectuelle dessu, comme ça personne d'autre ne pourra y toucher.
Avatar de Cyäegha Cyäegha - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 15:06
Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message
La bataille juridique qui a opposé Google à Oracle à propos de l’utilisation de Java dans le système d’exploitation Android et qui a été remportée par Google aurait fait que Oracle ne consacre plus beaucoup de financement à l’effort de développement du langage.
Il y a une source pour cette info ? J'ai du mal à voir le rapport entre le procès avec Google (concernant java SE, pas Java EE) et le quasi-arrêt d'activité sur Java EE (qui impacterait plutôt IBM ou RedHat, par exemple, que Google) ? L'impression que j'avais, c'est plutôt que Oracle ne voit pas de rentabilité directe à développer le standard Java EE, et préfère investir dans leurs technos cloud propriétaires...

Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Depuis Java 7, j'ai toujours eu l'impression qu'il y avait une course (timide) après d'autres technologies, et peu d'innovations propres. Simplification de la parallélisation, chaînes de caractères dans les switch, Lambda expressions, les streams et collecteurs, les types optionnels,... Des trucs plutôt simples, très demandés, qui tombent sous le sens, mais dispos depuis longtemps dans d'autres langages (C# par exemple). Des sortes de rustines. Mais qu'est-ce que Java a de plus aujourd'hui qu'une autre technologie, à part sa portabilité dès le début de sa création ? Cet aspect est en train d'être repris dans les technologies concurrentes. Qu'est-ce qu'il restera à Java ?
Un facteur important dans le retard du langage Java, ce que le développement avait beaucoup ralentie à la fin de la période Sun - d'où les nombreuses années écoulées entre entre Java 6 et java 7. Le rythme a quand même bien repris depuis. Ceci dit, même si Oracle décidait soudainement d'y investir des moyens illimités, Java ne pourrait en aucun cas évoluer aussi vite que des langages comme Dart ou Swift - pour la simple et bonne raison que la pression pour conserver la compatibilité avec le code existant est sans commune mesure... Swift existe publiquement depuis deux ans, en est bientôt à la troisième version majeur, et il y a eu des changement cassant la compatibilité à chaque fois : c'est impensable pour un langage déjà largement adopté.

Par contre, Java, ce n'est pas seulement un langage, c'est aussi et surtout une plateforme (incluant la JVM et le reste du JRE, mais aussi un très gros écosystème de librairies open source et une tonne d'outils divers et variées). Et il n'y a qu'à voir le nombre de langages qui ont été implémentés sur la JVM (Scala, Groovy, Clojure, Kotlin, Ceylon... Sans compter les langages portés depuis une autre plateforme, comme JRuby ou Jython...) pour voir que cette plateforme continue à intéresser beaucoup de monde.

Sur le fond, ça me paraitrait très sain :
- Le langage Java continue à évoluer, mais assez lentement pour ne pas faire peur aux grosses entreprises qui veulent surtout de la stabilité et la garantie qu'on ne va pas casser leur énorme base de code Java existant.
- Si on ne veut pas se contenter de cela, Scala est devenu une alternative crédible ; et je pense que Kotlin et/ou Ceylon devraient le devenir aussi, pour ceux qui cherchent un langage plus conservateur/traditionnel. Et ces langages bénéficie de l’écosystème Java, tout en contribuant eux-même à l'enrichir (par exemple, Play ou Akka, développés en Scala, proposent des API Java).

Après, il faudra voir comment les choses vont continuer à évoluer...

Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Je ne vois pas de révolutions non plus au niveau utilisateur. Les interfaces ont toujours ce cachet un peu vintage. C'est un détail mais voila. Je peux me tromper. J'aimerais voir une appli avec un look super moderne faite en Java pour me faire mentir.
Le gros de l'utilisation de Java aujourd'hui, c'est côté serveur - donc l'aspect des IHM, c'est le plus ouvent une question de HTML/CSS/JS, plutôt que de Java.
Pour les applications desktop en Java, Oracle n'a pas l'air de particulièrement s'y intéresser, vu leur niveau d'investissement dans JavaFX... Reza Rahman a d'ailleurs l'air de vouloir également créer un groupe de JavaFX Guardians

Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Oracle devrait se séparer de Java, quitte à le rendre OpenSource. Le cas peut sembler très différent, mais le langage Dart de Google évolue extrêmement vite (1.17 aujourd'hui avec de vraies avancées (je l'ai pris à la version 0.7 il y a à peine 2 ans)) ! Il est OpenSource (même si propriétaire je crois), et les développeurs sont à fond sur les bug trackers. Je ne vois pas ce dynamisme côté Oracle.
Java est déjà open source, ça s'appelle OpenJDK (licence : GPL with classpath exception). Le problème n'est pas là, mais plutôt dans le fait qu'Oracle semble être culturellement incapable de gérer correctement un projet open source...

Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
Java 9 est attendu comme le messie mais je ne vois aucune première version.
Les pré-versions se trouvent par ici, le planning actuel par là.
Avatar de hellbilly hellbilly - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/07/2016 à 16:12
Voici l'avis du père de Java sur la stratégie d'Oracle https://www.facebook.com/james.gosli...54181433121328

et dans son post il renvoie à cet article très complet http://arstechnica.com/information-t...-to-kill-java/

Personnellement, j'étais vraiment dégouté lorsque Oracle avait racheté SUN. Je me rappelle des immondes logo Oracle rouge sur les sites web de Java, à chaque fois c'était comme un coup de poignard

Je rêve que cette boite crève, son mot d'ordre c'est faire de fric quitte à menacer ses propres clients. Voir le nombre de boites qui sont obligées de passer par les tribunaux (et qui obtiennent gain de cause) pour se défendre et ne pas payer les licences que Oracle leur exige de payer.
Avatar de kabaman kabaman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 1:58
Personnellement je n'ai rien contre Oracle, ils sont une partie incontournable de l'écosystème IT mondial et il serait pas très judicieux de souhaiter sa mort à mon avis. Il ne faut pas oublier qu'Oracle Database c'est aujourd'hui tout simplement la meilleure des bases de données. Seulement ils n'ont pas le droit de prendre Java au piège.
Avatar de tchize_ tchize_ - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 6:37
Citation Envoyé par kabaman Voir le message
Il ne faut pas oublier qu'Oracle Database c'est aujourd'hui tout simplement la meilleure des bases de données. Seulement ils n'ont pas le droit de prendre Java au piège.
Cette reflexion n'engage que toi, après plusieurs années à jurer contre utiliser oracle database, je suis plutôt de l'avis que c'est la pire database, après access
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 12:23
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Dans les faits Java est loin d'être mort, si on regarde les offres d'emploi sur http://emploi.developpez.com :
- Offres d'emploi Java : 4219
- Offres d'emploi C# : 1017
Donc il y à plus que 4 fois plus de demandes sur Java que sur C# c'est colossal.

Pour ce qui est d'Oracle leur comportement est plus qu'inadmissible, je me demande comment le secteur IT va prendre cette nouvelle, est ce qu'Oracle ne risque pas que la profession les boycotte purement et simplement et refuse à l'avenir d'acheter un seul de leurs produits ? Après tout il y à des concurrents valables pour tous leurs produits, le marché peut très bien se passer totalement d'eux. Si Oracle veux tuer Java, qu'ils crèvent aussi, non vous croyez pas ?

Je pense que quand on fais plus de 2 milliards de dollars de bénéfice par trimestre, on à les moyens de payer quelques développeurs pour faire progresser Java ! Ils ont décidé de racheter Sun , maintenant ils doivent assumer...
Pour les offres d'emploi ou je trouve mes jobs c'est grosso-modo du 60/40 en faveur de Java. Mais avec une plus forte croissance des offres en .NET.

Oracle fait quelque part coup double. Java ne lui rapporte pas assez, et ils veulent impacter Google. Pour Mysql, on parle plus de MariaDB maintenant.

Java doit quitter Oracle, c'est tout. Microsoft et Google sont bien plus actifs sur le développement et le support de leurs technologies. Plus inventifs et à l'écoute de leurs utilisateurs aussi.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 13:05
Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
Un facteur important dans le retard du langage Java, ce que le développement avait beaucoup ralentie à la fin de la période Sun - d'où les nombreuses années écoulées entre entre Java 6 et java 7. Le rythme a quand même bien repris depuis. Ceci dit, même si Oracle décidait soudainement d'y investir des moyens illimités, Java ne pourrait en aucun cas évoluer aussi vite que des langages comme Dart ou Swift - pour la simple et bonne raison que la pression pour conserver la compatibilité avec le code existant est sans commune mesure... Swift existe publiquement depuis deux ans, en est bientôt à la troisième version majeur, et il y a eu des changement cassant la compatibilité à chaque fois : c'est impensable pour un langage déjà largement adopté.
Et pourtant ça n'empêche pas .NET de continuellement se renouveler, tout en continuant de garder la compatibilité avec les anciens codes. Même s'il est vrai que les anciennes technologies (celles qui ont plus de 8 ans), bien que fonctionnelles, ne sont plus activement supportées.

Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
Par contre, Java, ce n'est pas seulement un langage, c'est aussi et surtout une plateforme (incluant la JVM et le reste du JRE, mais aussi un très gros écosystème de librairies open source et une tonne d'outils divers et variées). Et il n'y a qu'à voir le nombre de langages qui ont été implémentés sur la JVM (Scala, Groovy, Clojure, Kotlin, Ceylon... Sans compter les langages portés depuis une autre plateforme, comme JRuby ou Jython...) pour voir que cette plateforme continue à intéresser beaucoup de monde.

Sur le fond, ça me paraitrait très sain :
- Le langage Java continue à évoluer, mais assez lentement pour ne pas faire peur aux grosses entreprises qui veulent surtout de la stabilité et la garantie qu'on ne va pas casser leur énorme base de code Java existant.
- Si on ne veut pas se contenter de cela, Scala est devenu une alternative crédible ; et je pense que Kotlin et/ou Ceylon devraient le devenir aussi, pour ceux qui cherchent un langage plus conservateur/traditionnel. Et ces langages bénéficie de l’écosystème Java, tout en contribuant eux-même à l'enrichir (par exemple, Play ou Akka, développés en Scala, proposent des API Java).

Après, il faudra voir comment les choses vont continuer à évoluer...
Même cas de figure pour .NET. PHP, Ruby, Python,... sont aussi portés. Il y a de l'intérêt de part et d'autre mais il serait sain comme tu dis d'avoir une plateforme Java "Legacy" pour les grosses entreprises, et quelque chose de nouveau pour les Startups et autres PME. J'aimerais aussi un écosystème plus "ergonomique". J'ai toujours cette impression "usine à gaz" qui fait que J2EE n'est pas à la portée du premier venu, et donne l'impression d'essayer de faire du neuf avec du vieux.

Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
Le gros de l'utilisation de Java aujourd'hui, c'est côté serveur - donc l'aspect des IHM, c'est le plus ouvent une question de HTML/CSS/JS, plutôt que de Java.
Pour les applications desktop en Java, Oracle n'a pas l'air de particulièrement s'y intéresser, vu leur niveau d'investissement dans JavaFX... Reza Rahman a d'ailleurs l'air de vouloir également créer un groupe de JavaFX Guardians
C'est très dommage pour des Applis importantes comme des IDE, façon JetBrain IntelliJ, Modelio,... Je plains aussi les applis des administrations Françaises (En même temps quand je vois les applis de Pôle Emploi ou Cap Emploi, je suis sûr que des stagiaires en seraient capables (une fenêtre Swing, avec des requêtes CRUD basiques par fonctionnalité, sans sessions ni rien (tu perds la connexion en ouvrant certaines fenêtre, ou en faisant "Précédent" sur le site web)).

L'avènement de JavaFX est important. Je l'avais utilisé à la FAC pour un petit jeu en 2D. Ca fonctionnait puis ça avait été laissé de côté. Content que ça revienne.

Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
Java est déjà open source, ça s'appelle OpenJDK (licence : GPL with classpath exception). Le problème n'est pas là, mais plutôt dans le fait qu'Oracle semble être culturellement incapable de gérer correctement un projet open source...
Je pensais qu'OpenJDK était en marge d'Oracle. Dommage...

Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
Les pré-versions se trouvent par ici, le planning actuel par là.
Bonne nouvelle pour les dev Java ! Même si je crains pour la suite. De ce que j'ai vu, leur RoadMap a été allégée, et si les choses se confirment, il faudra donner la conception de Java 9 à quelqu'un autre, peut-être même avec un besoin de refonte.
Avatar de sq4d54f5 sq4d54f5 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 04/07/2016 à 17:20
Peut-être que JAVA sera repris par Azul Systems ?
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/07/2016 à 10:45
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 05/07/2016 à 13:39
Citation Envoyé par tchize_ Voir le message
Cette reflexion n'engage que toi, après plusieurs années à jurer contre utiliser oracle database, je suis plutôt de l'avis que c'est la pire database, après access
Parfaitement d'accord. Cette bouse est insupportable, et en plus, on la trouve partout !
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 0:27
Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme
indépendamment d’Oracle

Face à la négligence manifeste de la firme de Larry Ellison à l’égard de la plateforme Java, plusieurs développeurs et évangélistes Java et Java EE d’Oracle ont décidé de se séparer de l’entreprise, afin de mieux faire avancer les communautés Java et Java EE.

Il y a quatre semaines, certains de ces développeurs qui ont décidé de suivre leur propre voie se sont réunis au sein d’un même groupe appelé Java EE Guardians, pour lancer une pétition adressée à la haute direction d’Oracle. Ce groupe de partisans de Java EE a également vu certaines organisations et personnages imminents rejoindre leur cause. C’est le cas notamment de James Gosling, le concepteur de Java.

Se disant « préoccupés par le manque d’engagement actuel d’Oracle vis-à-vis de Java EE », les Java EE Guardians se disent déterminés à faire tout ce qui est en leur pouvoir « pour préserver les intérêts de la communauté Java EE ». Pour cela, ils ont publié un plan d’action qui prévoit entre autres de poursuivre dans une certaine mesure le développement de Java EE. Il s’agit notamment de travailler sur des fonctionnalités qui sont censées être dans Java EE 8. Le groupe de partisans de la plateforme met en avant les fonctionnalités relatives à la sécurité, Java Message Service, et Jax-RS. Et ce, disent-ils, en travaillant en collaboration avec des fournisseurs tels que Red Hat, IBM, Tomitribe et Payara.

Les fournisseurs en question - Red Hat, IBM, Tomitribe et Payara – ont annoncé la semaine dernière, lors de la conférence DevNation pour l’open source, une initiative baptisée MicroProfile. Il s’agit d’un projet de collaboration pour poursuivre le développement de l’édition entreprise de la plateforme Java, et ce, indépendamment d’Oracle.

Dans les deux cas, il ne s’agit pas de forks de Java EE, mais de projets dont l’objectif est de faire avancer la plateforme existante en apportant leurs propres améliorations. Quant à la question de créer un fork Java EE, Reza Rahman, l’un des leaders de Java EE Guardians et ancien évangéliste Java EE chez Oracle affirme qu’un fork de Java EE dans « le sens open source pure » serait « beaucoup trop risqué d'un point de vue juridique ». « Ce qui peut être fait est de recréer des API à partir de zéro sans utiliser des API Java EE existantes. Cela est à la fois dur et très regrettable, car les API Java EE sont tellement répandues », ajoute-t-il.

Pour revenir à l’initiative MicroProfile, son but est d’apporter les microservices à Java EE. Autrement dit, il s’agira de rendre plus facile pour les développeurs d'utiliser des technologies et API Java EE familières pour construire des applications microservices. MicroProfile est donc une extension de la plateforme Java EE, misant sur les mêmes technologies et normes, mais de façon adaptée pour la construction de microservices, mais également pour la décomposition des applications existantes en microservices.

Une application en microservices est une application découpée en plusieurs petits composants. Chaque composant est pensé de sorte à être développé, déployé, exécuté et géré séparément des autres composants. L’application sera donc l’assemblage de chaque microservice. Cette approche est en contraste avec les applications traditionnelles monolithiques qui sont entièrement développées en une seule pièce. Les différents composants d’une architecture en microservices pourront donc communiquer entre eux via des API accessibles sur http, grâce à des outils et techniques familiers aux développeurs.

Parmi les avantages des microservices, on note la modifiabilité. Étant donné que le code d’un microservice est autonome de celui des autres, une mise à jour d’un composant n’impacte pas les autres microservices. L’indépendance entre les différents services favorise surtout le développement de chaque composant en même temps, ce qui est beaucoup plus difficile avec les applications traditionnelles.

MicroProfile est donc un projet assez ambitieux pour l’avenir de Java EE. Il faut également noter que si une Java EE 8 est attendue à la mi-2017, ce qui ne serait d’ailleurs pas possible d’après les partisans de la plateforme, la première version de MicroProfile est annoncée vers le mois de septembre. Celle-ci devrait étendre Java EE avec une base initiale de capacités de microservices autour de Jax-RS (Java API for RESTful Services), CDI (Contexts and Dependency Injection) et Java API for JSON Processing (JSON-P). Pour aider à étoffer cette première version de MicroProfile, les développeurs sont invités à rejoindre le groupe ou voter, sur le site microprofile.io, pour les technologies qu’ils aimeraient y voir.

Sources : Plan d’action de Java EE Guardians, Red Hat, IBM, Payara, microprofile.io

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 0:35
Espérons qu'Oracle lâche Java. C'est la meilleure chose qui pourrait arriver, désormais.
Avatar de Cafeinoman Cafeinoman - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 7:19
Au moins, ça met la pression sur oracle. Il faut simplement espérer que quand tous les recours de la plainte contre google seront épuisé, ils prennent conscience que jouer les pattern troll avec java ne leur rapportera rien, et ouvrent le langage.

Pour ce qui est de l'initiative microprofile en elle même, c'est une bonne idée. Après, concrètement, est-ce que ca ne va pas se traduire par une standardisation de wildfly swarm, en amélioré ? Pas que ca me gêne, au contraire...
Avatar de JackJnr JackJnr - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 9:10
C'était sûr qu'un langage aussi répandu que Java serait quoi qu'il arrive soutenu par de gros acteurs de l'industrie. Il est probable que dans les 5 années qui arrivent Java souffre un peu, mais ça ne sera qu'un petit caillou au final
Avatar de Kasko Kasko - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 13:16
Voilà qui est rassurant.Sinon c'est flippant d'apprendre qu'un langage comme JAVA est sur le point d'arriver à la fin de ses jours.Un moment,j'étais convaincu que je suis fort en PHP mais depuis que j'ai découvert les technos offertes par JAVA je ne programme plus en PHP voire oublier certaines techniques.Quand j'ai appris la mauvaise nouvelle d'abandon de JAVA,je me suis posé un certains nombre de questions du genre : Que deviendraient les boîtes qui tournent essentiellement sur JAVA dans 5 ans?Que serait d'ici 2 ans l'avenir de ceux qui se sont spécialisés en JAVA durant leur formation et ceux qui ne connaissent que ça comme langage?Bref,je dirai chapeau à ces gens là qui ont décidé de faire évoluer cette fameuse plateforme.

Quant à MicroProfile très bonne initiative.
Au passage,je profite pour demander le sens de fork Java EE.
Avatar de FatAgnus FatAgnus - Membre habitué https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 13:30
Dire que Sun a failli être racheté par IBM, je regrette que cela ne soit pas arrivé.

Sun a détruit toutes les technologies open source de Sun :

  • OpenOffice => mort. Fork : LibreOffice ;
  • OpenSolaris => mort. Forks Illumos, OpenIndiana et OpenZFS ;
  • Java EE => mort ;
  • MySQL toujours en développement, mais des forks existent : MariaDB et Percona Server ;
  • Java => toujours en développement, mais au ralentit.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 13:39
Sans parler d'OpenSparc. Et de Hudson, que son fork Jenkins a fait totalement oublier, et de l'équipe JRuby qui s'est tiré de chez Sun/Oracle dès les premiers jours après le rachat.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 19:08
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/07/2016 à 23:50
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
D'une part c'est sur DVP.com qui n'est pas un jobboard "officiel" pour les recruteurs. Et bon, il y a tellement de vieilles applis Java à maintenir, sans compter que les mauvaises rumeurs sur Oracle sont plutôt récentes.
Pour le moment, je ne me risquerai pas à commencer un projet en J2EE. Trop d'incertitudes, cycles de développements "étranges", support de qualité médiocre.

Et si l'on fait la moyenne de tous les Jobboard "officiels", .NET est 2ème derrière Java.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 0:16
C'est quoi un "jobboard officiel" ? un jobboard en déclin avec 50 à 400 offres développeurs la ou developpez en propose 15 000 ? Si tu va sur http://emploi.developpez.com tu verra qu'il y à déjà tous le monde...
Il y à même un "jobboard" officiel comme tu dis qui propose plus que 23 offres développeurs, bref la misère...
Ca bouge vite l'informatique, il faut pas s'endormir sur des vieilles marques qui sont dépassées...
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 1:56
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
C'est quoi un "jobboard officiel" ? un jobboard en déclin avec 50 à 400 offres développeurs la ou developpez en propose 15 000 ? Si tu va sur http://emploi.developpez.com tu verra qu'il y à déjà tous le monde...
Il y à même un "jobboard" officiel comme tu dis qui propose plus que 23 offres développeurs, bref la misère...
Ca bouge vite l'informatique, il faut pas s'endormir sur des vieilles marques qui sont dépassées...
Ok je garde ça sous le coude. N'empêche que sur ces jobboards "officiels", j'avais tellement d'appels que je devais m'y reprendre à 3 fois pour pisser le matin (à 8h).
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 2:58
C'est pas nouveau tous le monde se précipite sur les jeunes diplomés, tu es jeune et Bac+5 ? tu peux envoyer ton CV ou tu veux tu as toute les chances d'être pris, même pas besoin de "jobboard"....
Jobboard ou pas jobboard si t'est pas diplomé et vieux tu as moins d'appels
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 7:38
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
C'est pas nouveau tous le monde se précipite sur les jeunes diplomés, tu es jeune et Bac+5 ? tu peux envoyer ton CV ou tu veux tu as toute les chances d'être pris, même pas besoin de "jobboard"....
Jobboard ou pas jobboard si t'est pas diplomé et vieux tu as moins d'appels
J'ai 31 ans, 3 ans d'arrêt après longue maladie et 2 ans d'expérience. Je ne suis pas jeune diplômé même si j'ai 2 BAC+5. Ca ne m'a pas empêché d'avoir beaucoup d'offres et puis un bon job (par contre c'était sur Linkedin dans ce cas ^^).
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 12:42
Heureusement qu'on est pas au chomage à 31 ans pour cause de "vieillesse"
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 14:27
Oracle brise le silence et rassure au sujet de Java EE
La firme pourrait dévoiler un nouveau plan pour la plateforme à la JavaOne en septembre

Cela dure plusieurs mois que des rumeurs, toutefois crédibles, font état d’une négligence d’Oracle à l’égard de la plateforme Java. Déjà en fin 2015, on notait des relations tendues entre la firme de Larry Ellison et ses évangélistes Java. Oracle se serait séparé de Cameron Purdy, ancien vice-président senior, responsable du développement et évangéliste Java, pour « un meilleur président US ». Cela a également suscité le départ de Simon Ritter, un autre évangéliste Java de la firme.

Un désengagement vis-à-vis de Java a alors commencé à se confirmer avec un e-mail d’un haut responsable de la firme qui évoquait une « obsolescence programmée » de Java. Cet email expliquerait en effet que l’entreprise a décidé de s’orienter vers le cloud pour rivaliser avec Salesforce et que « Java n’a plus aucun intérêt pour eux ».

En mars dernier, Reza Rahman, un évangéliste Java EE d’Oracle a également claqué la porte, en affirmant être convaincu que son départ est la manière pour lui de continuer personnellement à mieux faire avancer les communautés Java et Java EE. Ce dernier est d’ailleurs l’un des leaders de Java EE Guardians, un groupe de partisans de la plateforme qui a dénoncé une réduction brusque et prolongée des activités d’Oracle liées à Java, à partir d’octobre 2015. Aux dernières nouvelles, la société aurait également retiré de manière discrète les fonds destinés au développement de Java et de Java EE, à la suite de sa défaite juridique contre Google.

Ainsi, pour la plupart des observateurs, c’est clair, Oracle est en train d’abandonner la plateforme Java, sans le dire explicitement. Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM ont donc décidé de prendre les choses en main et poursuivre leur propre développement de la plateforme, indépendamment d'Oracle ; histoire peut-être de faire réagir la société.

Après tous ces évènements, il semble qu’Oracle ait enfin décidé de briser le silence, et de manière probablement inattendue, pour rassurer au sujet de Java EE. D’après le quotidien The Register, la société serait en train de travailler sur le développement de Java EE, dont la sortie a été annoncée pour la mi-2017. La société aurait également de nouveaux plans pour l’avenir de Java EE 8, qu’elle pourrait révéler à la conférence JavaOne, à San Francisco, en septembre. C’est ce qu’aurait confié Mike Moeller, vice-président, Marketing Communications / Global Public Relations chez Oracle.

« Oracle est engagé dans Java et a une proposition très bien définie pour la prochaine version de la spécification Java EE - Java EE 8 », a-t-il déclaré à The Register. Il poursuit encore pour dire que la prochaine version va aider les développeurs « alors qu’ils cherchent à construire de nouvelles applications qui sont conçues à l'aide de microservices ». Ce qui sous-entend que, que ça soit via le projet MicroProfile (auquel contribuent IBM et Red Hat) ou avec le Java Community Progress (qui coordonne le développement de Java et des technologies associées), la prochaine version de Java EE pourrait apporter les microservices.

Mike Moeller rassure encore que « Oracle travaille en étroite collaboration avec des partenaires clés dans la communauté Java pour finaliser la proposition [qui doit être dévoilée en septembre] et partager les détails avec la communauté Java tout entière à la JavaOne en septembre. »

Qui sont ces partenaires clés alors que des fournisseurs importants tels que Red Hat et IBM se sont engagés sur d’autres projets pour faire avancer Java EE ? Quelle est cette proposition et pourquoi la firme de Redwood City a-t-elle gardé le silence pendant tout ce temps ? Voici différentes questions qu’on pourrait se poser maintenant. Espérons que ces questions trouvent leurs réponses alors qu’on approche la conférence JavaOne.

Du côté des partisans de Java EE qui ont décidé de poursuivre eux-mêmes le développement de la plateforme, c’est également une surprise, mais qui est toutefois appréciée. À propos de cette nouvelle, Reza Rahman, le leader de Java EE Guardians qui a quitté Oracle en mars, estime que « c’est vraiment une très bonne nouvelle et une surprise agréable ». « Nous sommes vraiment heureux qu’Oracle soit maintenant à l'écoute de la communauté et travaille pour trouver une solution. Nous espérons à l’avenir qu’après cela, Oracle traite Java EE comme une norme et pas seulement comme un produit », a-t-il souhaité.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme, indépendamment d'Oracle
Avatar de fabien29200 fabien29200 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 16:14
On peut déjà imaginer les nouveaux projets :

- Porter plainte contre Google parce qu'ils ont créé une classe Collections2 dans Guava (qui est clairement une violation de droit d'auteur rapport à la la classe Collections de la JVM)

- Faire breveter tous les noms de projets commençant ou finissant par "J" et réclamer des royalties à tous les projets qui sont dans ce cas

- Inclure la base de données Oracle dans la JRE

Avatar de kremvax kremvax - Membre averti https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 16:31
On parle principalement de Java EE, mais savez-vous si les inquiétudes concernent aussi le langage? Java 9 est sur les rails, mais après? Du souci à se faire pour Java 10?
Avatar de NSKis NSKis - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 17:06
Ce qui est génial dans la communication de Oracle, c'est son respect et sa grande transparence envers la communauté des utilisateurs...

Personnellement, j'adore cette pointe de flou (Oracle travaille avec des partenaires clé de JAVA... Des partenaires qui ne sont pas nommés... Par contre, le public sait que certains gros "partenaires clé" se sont désolidarisé de Oracle et développent de leur côté), cela laisse planer le doute et ajoute du suspense à l'affaire

Mais pourquoi donc est-ce que Oracle n'indique pas clairement qui sont ces "partenaires clé"?
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 17:46
Qu'en pensez-vous ?

Que Larry Ellison est en train d'appliquer une grosse quantité de vaseline sur la rondelle du département java.
Avatar de Cyäegha Cyäegha - Membre régulier https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 23:39
Citation Envoyé par kremvax Voir le message
On parle principalement de Java EE, mais savez-vous si les inquiétudes concernent aussi le langage? Java 9 est sur les rails, mais après? Du souci à se faire pour Java 10?
Si on parle d'inquiétudes basées sur des preuves tangibles (baisse massive d'activité), ça ne concerne que Java EE (et certainement aussi JavaFX...), pas Java SE. Après, de là à faire confiance à Oracle pour l'avenir de Java SE, il y a un grand pas à franchir...
Avatar de disedorgue disedorgue - Expert éminent https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 10:57
On se croirait dans une vrai tragédie grec:

Un Dieu (Sun), créa le café (Java), un Oracle s'en empara pour chercher à le soustraire à la vue des Hommes...
Certains nouveaux Titans (IBM,Redhat,...) mécontents du comportement de l'oracle se concertent pour aider ces pauvres hommes à récupérer leur café...

A quand la suite

Avatar de byrautor byrautor - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 12:38
Voilà pourquoi la société marchande ne peut pas assurer la pérennité d'une nation et d'un continent !
Tout le Moyen âge et même la Renaissance ont été barrés par de tels comportements, justifiés commercialement.
à commencer par les unités de mesure différentes à 20 km de distance !
Vive les normes disponibles à tous !
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 14:10
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Heureusement qu'on est pas au chomage à 31 ans pour cause de "vieillesse"
Tu sais, quand on dépasse les 30 ans, certains employeurs nous considèrent déjà comme "vieux". Les jeunes diplômés sont plus malléables et crédules.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 14:11
Citation Envoyé par disedorgue Voir le message
On se croirait dans une vrai tragédie grec:

Un Dieu (Sun), créa le café (Java), un Oracle s'en empara pour chercher à le soustraire à la vue des Hommes...
Certains nouveaux Titans (IBM,Redhat,...) mécontents du comportement de l'oracle se concertent pour aider ces pauvres hommes à récupérer leur café...

A quand la suite

Enorme !!!!!
Avatar de levolutionniste levolutionniste - Membre régulier https://www.developpez.com
le 14/07/2016 à 9:31
S'accaparer de tout pour avoir le contrôle de tout et choisir ceux que l'on va VENDRE au monde, voilà peut être la vision d'Oracle pour réussir
Avatar de zulad zulad - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/08/2016 à 1:36
Ils ne savaient pas quoi faire avec javafx, ça ne m'étonne pas qu'ils le vire... Perso, je trouve qu'ils ont le droit. Quand on possède un truc, on peut le détruire. C'est la vie . Gosling n'avait qu'à le mettre en OpenSource de leur vivant. Tant pis pour ces hippies , ils ont condamné le café, qui soit dit en passant détruit les réflexes et rend le développeur, mou et verbeux... Un peu comme le java, enfin. J'ai jamais supporté de voir du café et cette pauvre mascotte très sympathique, je suis sûr qu'elle méritait mieux que ça. D'ailleurs Oracle, ils ont eu une réplique dans Iron Man, et ce n'était pas du café... Vous comprenez ?

ze cloude
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 14:49
Sans surprise, Oracle va repousser la date de sortie de Java EE 8
mais envisage de livrer une édition de Java SE chaque année

Mise à jour le 22/09/2016 - JavaOne : Oracle veut orienter Java EE 8 vers le cloud et repousse sa sortie à fin 2017, Java EE 9 devrait être disponible un an plus tard

Comme annoncé il y a un mois, Oracle va reporter la sortie de Java EE 8. Cette version qui devait être disponible à la mi 2017, va finalement sortir en fin 2017. C'est ce qu'a affirmé Anil Gaur, vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, lors de la conférence JavaOne 2016 à San Francisco, qui a débuté le 18 septembre pour se terminer le 22 septembre.

Comme on pouvait le pressentir également, à partir de Java EE 8, Oracle veut moderniser sa plateforme pour le cloud et les microservices. Java EE a été écrit pour aider les entreprises à construire des sites Web et applications sur des serveurs d'applications. Mais les besoins des entreprises ont changé au fil des années. Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications. Avec cette évolution vers le cloud, la firme ne veut pas que les développeurs Java ne soient plus utiles dans ce nouveau monde, d'où cette nouvelle orientation. Java EE 8 devrait donc fournir des fonctionnalités basiques pour les organisations ciblant les conteneurs et le cloud ; lesquelles fonctionnalités seraient renforcées avec la sortie de Java EE 9 qu’Oracle prévoit de livrer un an plus tard.

Comme l’annonçaient déjà les derniers mouvements contre Oracle dans le but d’accélérer le développement de Java Enterprise Edition (Java EE), Oracle ne pourra pas respecter sa promesse de livrer Java EE 8 dans les délais prévus, c’est-à-dire, dans la première moitié de l’année 2017. C’est ce que ressort du compte rendu d’une réunion du Java Community Process (JCP), qui coordonne l'évolution du langage Java et des technologies qui lui sont associées.

Au cours de cette réunion, Anil Gaur, le vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, a donné un bref exposé oral sur la nouvelle stratégie Java EE d'Oracle. D’après lui, le style de programmation des entreprises est en train de changer, avec de plus en plus d’applications qui sont déployées dans des environnements de cloud computing. Selon le compte-rendu publié sur le site de JCP, Anil Gaur aurait expliqué que « plutôt que des appservers traditionnels qui font tourner plusieurs applications, les applications sont maintenant distribuées et déployées dans le cloud via des runtimes modulaires dédiés à une seule application ou un service. »

Le vice-président d’Oracle chargé de Java EE souhaite que « l'avenir de Java EE soit viable pour la prochaine génération d'applications. » Il estime donc que la plateforme « a besoin d’un nouveau modèle de programmation orienté vers la programmation de style réactif pour la construction d'applications distribuées à grande échelle ». Oracle souhaite également voir de nombreuses fonctionnalités disponibles pour la plateforme et pour cela, le géant des bases de données dit être en discussion avec de grands fournisseurs de Java EE. Parmi ces fonctionnalités, on peut citer HTTP/2, Config, O-Auth, Open ID Connect, etc. Dans le but d’ajouter toutes ces nouvelles fonctionnalités, Anil dit que la date de sortie prévue pour Java EE 8 va changer, donc sera repoussée. Mais la nouvelle date n’a pas encore été fixée. Oracle prévoit de fournir de plus amples détails à la conférence JavaOne qui aura lieu le mois prochain.

Si Oracle veut rassurer la communauté au sujet de ses plans pour Java EE, pour les défenseurs de la plateforme, notamment Reza Rahman, l’un des chefs de file de Java EE Guardians, le plus important, c’est de livrer Java EE 8 le plus vite possible. Les autres fonctionnalités pourront venir après. « Toutes les autres nouvelles fonctionnalités qu’Oracle a à l'esprit pourraient être rapidement incluses par la suite dans les versions à venir. Je pense que cela pourrait satisfaire le plus les besoins de la communauté. » Dit-il.

Probablement la bonne nouvelle qui ressort de cette réunion du JCP, Oracle prévoit aussi de raccourcir les cycles de livraison des éditions de Java SE, qui vont passer de jusqu'à trois ans ou plus à une version par an. D’après le compte rendu, cela implique toutefois « qu'ils ne vont pas nécessairement savoir à l'avance quelles sont les fonctionnalités qu’une version particulière pourrait contenir ».

Source : Java Community Process

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google vs Oracle : Google Play sur Chrome OS remet-il en cause le fair use ? Oracle demande à présenter son nouvel argument au jury
Oracle brise le silence et rassure au sujet de Java EE, la firme pourrait dévoiler un nouveau plan pour la plateforme à la JavaOne en septembre
Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme indépendamment d'Oracle
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/08/2016 à 17:49
Oracle multiplie les retards, concernant Java. Pas bon...
Avatar de gros_bidule gros_bidule - Membre du Club https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 9:27
Bof, ce n'est pas comme si l'industrie était passée à Spring, Akka etc depuis des lustres
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 9:40
Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications
Si cela est vrai, alors il y a probablement un énorme chantier à prévoir et repousser les délais de sortie ne serait pas étonnant.

Maintenant, je vois bien ce que c'est qu'une application JSF exécutée dans GlassFish (par exemple) accessible par internet ;
mais alors quelle est la particularité des applications "exécutée dans le cloud" ?
Avatar de Cyäegha Cyäegha - Membre régulier https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 10:26
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Bof, ce n'est pas comme si l'industrie était passée à Spring, Akka etc depuis des lustres
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
N'oublies pas que les utilisateurs de Spring & co. ont souvent toujours besoin d'un certain nombre de technos JEE (Servlet, JMS, JPA, et j'en passe... selon les cas d'utilisation). Pour eux, je pense que ce retard est une vrai mauvaise nouvelle : il va encore retarder les évolutions des technos qu'ils utilisent (Servlet 4 par exemple) au profit d'une nébuleuse stratégie "JEE pour le cloud" d'Oracle qui ne leur fait ni chaud ni froid...
Avatar de Lutarez Lutarez - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 10:49
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
Tout les jours au travail malheureusement... Ce foutu JBoss me donne pas mal de cheveux blancs :'(
Avatar de robert.gagnon robert.gagnon - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 16:08
donc java 9 pour la fin de 2018... ish c'est loin ça
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 16:10
C'est le moment pour passer a .Net / .Net Core

ok je sors
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 01/12/2016 à 12:59
Java EE 8 : Oracle veut transférer la spécification MVC à une autre organisation
les JSR pour Management 2.0 et JMS 2.1 seront supprimés

Cette année, Oracle a fait l’objet de nombreuses critiques à cause d’une négligence constatée de la plateforme Java. La vague de critiques a commencé en fin 2015, lorsqu’Oracle a commencé à se séparer de développeurs importants pour la communauté Java en même temps que des échanges de mails abordant « l’obsolescence programmée » de la plateforme ont fait surface.

Suite à sa défaite contre Google dans le procès autour des API Java, Oracle a également retiré discrètement des fonds destinés au développement de Java et Java SE. Ce fait a été mis au jour après que certains développeurs Java imminents, soutenus par des organisations, ont décidé de poursuivre leur propre développement de Java EE ; une décision prise avoir constaté une interruption soudaine de l’activité d’Oracle autour de Java EE.

Oracle a donc fini par briser le silence pour essayer de taire les critiques. Le géant des bases de données a affirmé son engagement vis-à-vis de la plateforme Java, mais sa vision avait bel et bien changé pendant tout ce temps de silence. Le nouvel objectif d’Oracle de devenir leader du cloud a demandé une nouvelle orientation de Java EE, ce qui, selon la firme, nécessite de repousser la sortie de Java EE 8 prévue initialement pour la mi-2017, à la fin de l’année prochaine.

Comme annoncé à la JavaOne 2016 par Anil Gaur, vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, à partir de Java EE 8, Oracle veut moderniser sa plateforme pour le cloud et les microservices. Java EE a été écrit pour aider les entreprises à construire des sites Web et applications sur des serveurs d'applications. Mais les besoins des entreprises ont changé au fil des années. Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications. Avec cette évolution vers le cloud, la firme ne veut pas que les développeurs Java ne soient plus utiles dans ce nouveau monde, d'où cette nouvelle orientation.

Java EE 8 devrait donc fournir des fonctionnalités basiques pour le cloud, alors que d’autres fonctionnalités de la plateforme devraient également payer les frais de la nouvelle direction empruntée par Oracle. C’est le cas du MVC qui serait moins pertinent dans un environnement cloud. Oracle étudie donc la possibilité de transférer la spécification à un autre membre de la communauté ou une organisation pour le développer en tant que composant autonome pour Java. Le Modèle-Vue-Contrôleur (MVC) est un modèle courant dans les frameworks Web, où il est utilisé principalement par des applications basées sur HTML. Le Modèle se réfère aux données de l'application, la Vue à la présentation des données de l'application et l’interface utilisateur, et le Contrôleur à la partie du système responsable de la logique de contrôle, la gestion des événements et la synchronisation.

Dans un billet de blog, l’évangéliste Java EE David Delabassee, qui a fait l’annonce, ajoute encore que la société retire officiellement les JSR (Java Specification Requests) pour l’API Management 2.0 (JSR 373) et JMS 2.1 (JSR 368). L'API Java Message Service (JMS) est une API Java permettant d'accéder aux systèmes de messagerie d'entreprise à partir de programmes Java dans les environnements Java EE et Java SE. Elle fournit un moyen pour les programmes Java de créer, d'envoyer, de recevoir et de lire les messages d'un système de messagerie d'entreprise. En ce qui concerne l’API Management 2.0, elle vise à « remplacer les API Management EJB actuelles et définir de nouvelles interfaces REST pour décrire les objets gérés. Cela devrait accroître l'interopérabilité et la facilité d'utilisation de la nouvelle interface, grâce à la large palette d'outils et de bibliothèques HTTP existants », est-il indiqué sur le site du Java Community Process (JCP).

« Ces changements sont cohérents avec la feuille de route révisée de Java EE présentée à la JavaOne 2016, dans laquelle Oracle a proposé de supprimer ces JSR de Java EE 8 », explique Delabassee. Il explique encore que ces changements reflètent aussi les feedbacks de la communauté Java dans un sondage dans lequel la société a demandé aux membres quelle est la priorité qu’ils accordent à un ensemble de fonctionnalités de la plateforme Java EE. « Management, JMS, et MVC ont été positionnés au bas du classement de toutes les technologies sur lesquelles a porté l'enquête », dit-il. « Nous publierons bientôt une mise à jour décrivant les résultats globaux de l'enquête et les prochaines étapes pour Java EE 8 », a-t-il ajouté.

Source : Oracle

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Les fonctionnalités retirées vous semblent-elles utiles ?

Voir aussi :

JDK 10 : le projet pour l'implémentation de la plateforme Java 10 est ouvert, qu'attendez-vous de cette nouvelle version ?
Le JDK 9 va supporter la compilation anticipée (AOT) en commençant par les systèmes Linux 64-bit exécutant Java 64-bit
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 01/12/2016 à 13:37
Oracle joue les apprentis sorciers avec Java EE. C'est pas bon...
Avatar de sekaijin sekaijin - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/12/2016 à 10:40
pour ce qui est de l'api management
le passage de RMI à ResT est une bonne chose. Cela était devenu assez insupportable.

J'utilise Jolokia https://jolokia.org/ qui publie les MBean de la JVM via une API rest

Pour ceux qui veulent voir ça de façon plus conviviale regardez hawtio http://hawt.io/ qui utilise jolokia pour présenter une interface d'admin de la jvm

Quant à l'abandon de MVC, quand je voit la quantité industrielle d'implémentation de MVC dans la JEE qui divergent de l'API JEE (JSR) je me dis que cela fait bien longtemps que le divorce entre java et communauté est consommé.

Par contre si je pense que l'API JMS avait besoin d'évoluer pour prendre en compte les nouveautés (avec des années de retard), je trouve dommage sa disparition.
en effet sa présence permettait à minima d'utiliser une messagerie sans en connaitre l'implémentation.
Bien que très souvent vu que l'API JMS n'a pas évolué en temps est en heure nous sommes contraint pour des raisons de performance d'utiliser une implémentation particulière. il est très fréquent d'avoir dans le code une option permettant de revenir à JMS. Cela permet de proposer le support d'une ou deux messagerie en utilise l'API propriétaire et de bénéficier des perf, mais aussi via JMS de supporter toutes les messageries JMS (éventuellement avec une baisse de perf).

Maintenant reste à savoir ce que vont devenir ces APIs. soit la communauté en a réellement besoin et un groupe va se former pour standardiser le domaine soit elle n'en a pas le besoin fort et on ira vers un éparpillement.

mais les écosystèmes ne supportent pas le vide. il y aura forcément un changement.
A+JYT
Avatar de Malick Malick - Community Manager https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 1:53
Java EE 8 : les utilisateurs de Java EE veulent les services REST et HTTP/2 comme futures améliorations
d'après un sondage d'Oracle

La société Oracle a récemment lancé un sondage dans lequel elle a invité ses utilisateurs à se prononcer sur leurs préférences par rapport aux futures améliorations qu'ils souhaiteraient voir intégrer dans la prochaine version de Java EE (Java Enterprise Edition). Ce sondage, qui s'est déroulé durant les mois de septembre et octobre, a regroupé environ 1 700 participants et a porté sur vingt-et-une (21) technologies.

Les résultats du sondage montrent que la plupart des participants ont voté pour les services REST et le HTTP/2, faisant ainsi de ces derniers les plus importantes améliorations futures attendues par les utilisateurs de Java EE. En effet, parmi les technologies mises en concurrence par Oracle, REST (JAX-RS 2.1) et HTTP/2 (Servlet 4.0) sont arrivées en tête du classement.


Avec JSON-B (Java API for JSON Binding) à la 6e place du classement, Oracle estime qu'il est important de livrer ces technologies (REST et le HTTP/2) dans Java EE 8, dont la sortie est prévue pour fin 2017. Le géant des bases de données affirme d'ailleurs que « la plus grande partie du travail relatif à l'intégration de ces technologies dans Java Entreprise Edition 8 (Java EE 8) est déjà terminée ».

Parmi les autres technologies qui doivent être livrées avec Java EE 8, Oracle mentionne également la version 2.0 de CDI (Context and Dependency Injection), une spécification destinée à standardiser l'injection de dépendances et de contextes au sein de la plateforme Java EE. Les spécifications Bean Validation 2.0 et JSF (JavaServer Faces) 2.3 seront également incluses dans Java EE 8. Si ces technologies n'ont pas été prises en compte dans le sondage, Oracle estime qu'elles ont cependant connu des progrès significatifs pour faire partie de la prochaine version de Java EE.

Suite aux réponses des utilisateurs, Oracle a envisagé d'accélérer le développement des normes Java EE pour les technologies OAuth et OpenID Connect, mais regrette que cela ne soit pas possible pour Java EE 8.

Comme nous l'avons déjà rapporté, les JSR (Java Specification Requests) pour l’API Management 2.0 et JMS (Java Message Service) 2.1 seront supprimés. Oracle étudie également la possibilité de transférer de la spécification MVC à un autre membre de la communauté ou une organisation. Ces décisions s'expliquent par la position de ces technologies à l'issue de l'enquête.

Source : blog Oracle - Rapport du sondage

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de _skip _skip - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/01/2017 à 10:42
Cool encore une brouette de standards qui vont arriver avec 10 ans de retard et mettre 5 ans avant de pouvoir être utiles à quelque chose.

Le JSON bon, je pense qu'ils vont faire un ersatz du de facto-standard Jackson data mapper, moins bien maintenu, moins stable et avec 50 factory qui se marchent dessus. Avant que quelqu'un me traite de sale langue il faut regarder ce qu'il s'est passé avec les API XML, une re-pompe honteuse de Apache Xerces restée buggée pendant des années (super l'API SAX qui charge en mémoire tout le fichier), un système surréaliste qui demande de gérer 3 checked exceptions juste pour instancier un parser, un système de Features sous forme de clé-valeur mal foutu que l'implémentation peut prendre en compte ou pas suivant l'humeur. Résultat on finit avec du code "standard" qui est moins portable au final que se servir d'une librairie tierce.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil