Procès sur les puces Itanium : Oracle condamné à verser 3 milliards $ à HP Enterprise
Comme dommages et intérêts pour violation de contrat

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Cinq années après le début de la bataille judiciaire entre Oracle et HP, le géant des bases de données vient d’être condamné par la Cour supérieure de Californie, à San Jose, à verser un montant de 3 milliards de dollars US en dommages et intérêts à HP Enterprise. Ce procès trouve son origine dans le déclin des puces Itanium d’Intel qui étaient principalement utilisées par HP et le contrat signé par Hewlett Packard avec Oracle.

Les puces Itanium ont été abandonnées tour à tour par des entreprises telles que Microsoft et Red Hat, estimant que l’architecture Itanium était en fin de vie. Les constructeurs de serveurs tels que DELL et IBM qui avaient commencé à livrer des produits basés sur ces puces se sont également rétractés. Cela annonçait donc une mauvaise saison pour HP, utilisateur principal de ces puces.

Un soulagement est venu de la part d’Oracle qui a signé un accord avec Hewlett Packard pour développer des logiciels pour les plateformes serveur de HP basées sur la puce Itanium. Cela devrait donc permettre à HP de continuer à réaliser des profits malgré le manque de succès connu par la puce d’Intel. Cela datait de 2010, mais peu de temps après, Oracle, la firme de Larry Ellison a rompu le contrat, estimant que la puce Itanium était en fin de vie et que HP planifiait de l’abandonner.

HP, qui a maintenant été divisé en deux entreprises (HP et HP Enterprise) a donc porté l’affaire en justice avant qu’un juge tranche en sa faveur en 2012. Oracle a donc été sommé par le tribunal de continuer à développer ses produits pour les puces Itanium, ce que la société a d’ailleurs fait. Mais pour HP Enterprise, le dommage était déjà fait à partir du moment où Oracle a décidé d’abandonner les puces Itanium. La société estime donc qu’Oracle doit en payer les frais. « Oracle doit être tenu responsable de ses actions, qui ont causé des milliards de dollars de dommages à HP et une incertitude significative pour nos clients », a déclaré Hewlett Packard Enterprise dans un communiqué, il y a un mois.

En fin mai 2016, juste après la défaite d’Oracle contre Google, HP Enterprise a donc saisi le tribunal pour réclamer des dommages et intérêts à hauteur de 3 milliards de dollars US, une estimation du préjudice subi à cause de la violation de contrat par Oracle.

Le jeudi 30 juin, après des délibérations de moins de cinq heures, les jurés de la Cour de San Jose ont de manière unanime conclu que « la décision d'Oracle de rompre un accord pour développer des logiciels pour la puce Itanium a impacté le chiffre d’affaires de HP », rapporte le quotidien Bloomberg. Oracle a donc été condamné à verser les trois milliards réclamés par Hewlett Packard Enterprise.

Jusqu’à présent, Oracle défend encore qu’elle n’avait aucune obligation de développer des produits pour les puces Itanium indéfiniment. La firme de Larry Ellison ne compte donc pas se plier à cette décision et a annoncé qu’elle fera appel à une instance supérieure.

En moins de deux mois, il s’agit de la deuxième décision de justice en défaveur d’Oracle, avec sa défaite face à Google. La différence est que dans ce dernier procès, Oracle se trouve dans la position de défendeur et aurait certainement beaucoup plus à perdre si cette décision est confirmée.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Que pensez-vous de ce verdict ?

Voir aussi :

Après sa défaite contre Google, Oracle doit répondre à des poursuites judiciaires intentées par HP Enterprise qui réclame 3 milliards de dollars US
James Gosling, le concepteur de Java, signe une pétition lancée contre Oracle, pour son « manque d'engagement » à l'égard de Java EE


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 01/07/2016 à 14:38
Sans connaitre le contenu du contrat entre HP et Oracle, difficile de se faire une idée de qui a raison ou tort...
Avatar de blbird blbird - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 01/07/2016 à 14:53
Personnellement, je dirais bien fait pour Oracle. Je les ait déjà vu à l'oeuvre en récupération de montants de licence sur des grandes sociétés, ce sont de vrais ==censuré==

Ils sous-traitent ce genre de procédés, viennent voir les clients sur des détails de contrats absolument pas clairs (sachant que c'est extrêmement difficile d'y comprendre quelque chose à leur licensing), et ensuite demande des centaines de milliers d'euros quelque soit la réaction du client. Avec Microsoft par ex., au moins, on peut négocier. Eux, non.

Machine à fric.
Avatar de Escapetiger Escapetiger - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 05/07/2016 à 2:02
Citation Envoyé par blbird  Voir le message
Personnellement, je dirais bien fait pour Oracle. Je les ait déjà vu à l'oeuvre en récupération de montants de licence sur des grandes sociétés, ce sont de vrais ==censuré==
(...)

Merci blbird,

Mon ex- (petite amie - concubine) s'est fait "rachetée" par Oracle en tant que Sun après 10 ans de service - Calamity - on line (heuh d' après Calamity Jane) ...

ps: à bientôt pour d'autres informations ( Larry Ellison gros enfoir.. au delà de la qualité de "TA BASE DE DONNEES" ... )
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/07/2016 à 11:06
J'espère qu'elle ne bosse plus là-bas parce que sinon ton commentaire la met professionnellement en danger...
Avatar de Escapetiger Escapetiger - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 11/07/2016 à 16:36
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
J'espère qu'elle ne bosse plus là-bas parce que sinon ton commentaire la met professionnellement en danger...

@Traroth2
Aucun renseignement susceptible d'identifier qui que ce soit dans mon post.

Sinon, le rachat d'une société par une autre se fait toujours au détriment des salariés rachetés et, parfois, la "casse" peut être sévère. On peut lire des blogs en ce sens sur la toile pour le domaine IT (association d'anciens notamment)...
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 11/07/2016 à 17:25
Citation Envoyé par Escapetiger  Voir le message
Sinon, le rachat d'une société par une autre se fait toujours au détriment des salariés racheté

Tu n'as aucun élément qui te permettrais d'affirmer cela. D'autant plus que cette affirmation est fausse comme il est possible de trouver des contre-exemples.

Ce n'est pas parce qu'on parle presque exclusivement de rachat qui se "passent mal", que les rachats qui se "passent bien" n'existent pas.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/07/2016 à 19:52
Citation Envoyé par Escapetiger  Voir le message
@Traroth2
Aucun renseignement susceptible d'identifier qui que ce soit dans mon post.

Il m'a semblé voir un pseudo, avec des noms de boite et une ancienneté... C'est toi qui sais, après tout. Je voulais juste attirer ton attention sur ce point...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil