Windows 10 se rapproche de Windows 7 en France
Et pourrait bientôt prendre la première place sur le marché des OS de bureau, selon StatCounter

Le , par Coriolan

21PARTAGES

6  0 
C’est une bonne nouvelle pour Microsoft, Windows 10 a connu une forte ascension en France. Elle a été favorisée par les énormes efforts entrepris par la firme de Redmond pour pousser les utilisateurs à adopter la dernière mouture de son système d’exploitation. Il y a presque un an, Microsoft a lancé Windows 10 et a proposé pour la première fois à ses utilisateurs la possibilité d’installer son système d'exploitation gratuitement. Cette stratégie couplée avec les mises à jour automatiques pas toujours au goût des utilisateurs font qu’aujourd’hui, Windows 10 est au coude-à-coude avec Windows 7 en France.


Progression de Windows 10 en France


Selon StatCounter, le taux d’utilisation de Windows 10 a progressé pour atteindre les 25,6 % pendant le mois de mai contre 23,57 % le mois d'avril. Cette tendance à la hausse de Windows 10 s’explique par la dégringolade de Windows 8 et 8.1 qui sont passés à 2,22 % et 11,7 % respectivement. Windows 7 aussi, longtemps en tête du peloton a connu une chute à 32,81 % pendant le mois de mai, talonné par Windows 10. L'intersection des deux courbes ne devrait plus tarder.


Progression de Windows 10 en Europe


An niveau de l’Europe, les chiffres se présentent différemment. Malgré la forte progression de Windows 10 de 22,62 % pendant le mois d'avril à 24,58 % pendant le mois de mai, cette version reste encore loin de Windows 7 malgré la baisse de son taux d’utilisation à 38,98 %. L’écart est encore plus important au niveau mondial avec 43,28 % et 19,98 % respectivement pour Windows 7 et Windows 10 pendant le mois de mai.


Progression de Windows 10 au niveau global


Si Microsoft est encore loin de voir sa dernière mouture détrôner Windows 7 au niveau global, le géant du logiciel peut au moins se réjouir que le pari des 50 % de parts de marché pourrait être gagné en France. Les outils mis en place par Microsoft comme les migrations massives opérées par Windows Update, en dépit de la colère de certains utilisateurs forcés à installer Windows 10, ont contribué à cette progression.

En ce qui concerne les visiteurs français de Developpez.com, Windows 7 a encore la part du lion avec 61 %, suivi par Windows 10 avec 21 %. En jetant un coup d’œil sur la distribution totale des visiteurs de Developpez.com, on se rend compte qu'il ne constitue pas un échantillon représentatif de la population française, pour qui Windows 7 est au coude-à-coude avec la dernière mouture de Windows.


Période : mai 2016
Pays : France

Source : StatCounter

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Êtes-vous passé à Windows 10 ?

Voir aussi :

Net applications : Windows 10 connait une forte croissance, mais son navigateur par défaut, Microsoft Edge reste toujours à la traîne

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de CoderInTheDark
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/06/2016 à 22:16
Windows 10 no passaran

Mais c'est une bataille dure et de longue haleine jusqu'au 29 juillet.
J'ai mis "never10"
Pour l'instant ça tient

Mais j'ai peur d'un nouveau coup tordu de Windows update
Avec un message
"Voulez-vous installer Windows 10 maintenant ? ou juste après ?"
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/06/2016 à 6:13
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Rien, à vrai dire la progression de Windows 10 par rapport à Windows 7 me laisse totalement indifférent. Chacun fait ce qu'il veux.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Êtes-vous passé à Windows 10 ?
Non, tant que Windows XP me suffira ... en supplément de Linux, je n'ai aucune raison valable d'investir dans une nouvelle version de cet OS.
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 30/06/2016 à 16:08
Pour avoir la paix avec les Windows 8.1 ou 10 et ne pas subir, en permanence, les intrusions de Microsoft qui, au mieux, vous bouffent pour rien votre bande passante (les "telemetry", au pire vous espionnent dans tout ce qui traîne dans votre PC, il faut, obligatoirement, avoir une version "Entreprise" de ces Windows. "Professionnel" ne suffit pas. Et faire gaffe aux KBxxx qu'on installe surtout s'ils ont un titre bidon du genre "mise à jour pour les ordinateurs à processeur x64" sans qu'on sache vraiment ce qu'ils font. Il y a des sites qui recensent ces KB indésirables avec mêmes des batches pour les désinstaller.
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 16/08/2016 à 11:17
Windows 10 : le taux de croissance du SE baisse légèrement après la fin de la période de mise à jour gratuite,
d'après le baromètre StatCounter

Dans sa stratégie pour voir un maximum d’utilisateurs passer sur Windows 10, durant un an, Microsoft a proposé aux utilisateurs sur Windows 7 et Windows 8/8.1 de migrer gratuitement vers la dernière version de son système d’exploitation. Depuis vendredi 29 juillet à 23h59 UTC -10 (soit le samedi 30 juillet à 12h59), les utilisateurs sont tenus de payer pour effectuer cette mise à jour : 135 euros pour l’édition Famille et 279 euros pour la version Pro (qui embarque toutes les caractéristiques de l’édition Famille auxquelles viennent s’ajouter des fonctionnalités professionnelles pour le chiffrement, la connexion à distance, la création de machines virtuelles et plus encore).

Rappelons au passage que seule une poignée d’utilisateurs peut encore effectuer gratuitement la mise à jour comme Microsoft l’a indiqué : « pour le grand public, l'offre de mise à jour gratuite pour Windows 10 se termine le 29 juillet. Toutefois, si vous utilisez des technologies d'assistance, vous pouvez toujours obtenir l'offre de mise à jour gratuite, même après la date limite pour le grand public alors que Microsoft poursuit ses efforts pour améliorer l'expérience Windows 10 pour les personnes qui utilisent ces technologies ».

Lorsque la mise à jour était gratuite, Microsoft a enregistré une forte progression de son système d’exploitation qui occupait la seconde place, aussi bien au niveau mondial qu’au niveau français, juste derrière Windows 7. Au lendemain de la fin de la gratuité de la migration vers Windows 10, qu’en est-il ?

Comme il était prévisible, la courbe de croissance de Windows 10 a été quelque peu impactée après cette fin de période de mise à jour gratuite. Selon le baromètre StatCounter, durant les deux premières semaines d’août, Windows 10 a eu une croissance hebdomadaire de 0,13 point et 0,15 point respectivement. Exception faite des mois d'avril et de juillet, cette croissance est la plus petite observée en deux semaines depuis le début de l’année.


Dans le cas où cette tendance est encore vérifiée durant les deux semaines qui vont clôturer ce mois d’août, Windows 10 va afficher une croissance mensuelle qui représente près d’un tiers de la croissance observée en juillet et approximativement un quart de la croissance observée en juin.

Il faut rappeler tout de même que StatCounter mesure les parts d'utilisation, qui sont des indicateurs de l'activité en ligne et qui ne sauraient être représentatives du nombre réel d'utilisateurs se servant du système d'exploitation.

En dehors de la mise à jour gratuite vers Windows 10, la croissance du système d’exploitation repose sur les entreprises qui effectuent la migration de leur infrastructure vers Windows 10, mais aussi de consommateurs et de professionnels qui achètent des ordinateurs déjà équipés de Windows 10. Mais est-ce que ces facteurs seront déterminants à court terme ?

Bien que nombreuses sont les grandes entreprises qui ont essayé Windows 10, pour l’instant, la proportion de celles qui ont commencé à migrer un nombre important de leurs appareils vers cette version de Windows est bien moins importante pour diverses raisons. Cette proportion va probablement croître progressivement, une fois que la plupart de ces entreprises auront résolu les difficultés techniques auxquelles elles sont confrontées. Surtout que Windows 10 propose de nombreuses fonctionnalités orientées entreprises et professionnels, que ce soit en termes de sécurité ou d’efficacité.

Notons aussi un essoufflement des ventes de PC qui a été relevé par plusieurs baromètres comme IDC ou Gartner. Rappelons toutefois que l’IDC a estimé qu’après cette période de mise à jour gratuite, les consommateurs vont renouveler leurs appareils. À ce propos, Loren Loverde, vice-président d’IDC, a livré l’analyse suivante : « la mise à jour gratuite vers Windows 10 permet à certains utilisateurs de reporter la mise à niveau un peu, mais pas indéfiniment. Certains consommateurs vont utiliser une mise à niveau gratuite du système d’exploitation pour retarder un nouvel achat de PC et tester la transition vers Windows 10. Toutefois, l’expérience de ces clients peut servir à mettre en évidence ce dont ils manquent en étirant la vie d’un vieux PC, et nous prévoyons qu’ils achèteront en fin de compte un nouvel appareil ».

En plus de cela, IDC a souligné que, de même que la fin du support de XP a amélioré les ventes de PC en 2014, cette même situation risque de se produire avec la fin du support de Windows 7.

Source : StatCounter

Voir aussi :

IDC : le marché des PC continuera à baisser cette année, mais renouera avec la croissance après la phase gratuite de Windows 10

Gartner : le marché des PC réalise sa pire performance trimestrielle depuis 2007, l'IDC note également un fort repli des ventes

Windows 10 se rapproche de Windows 7 en France et pourrait bientôt prendre la première place sur le marché des OS de bureau, selon StatCounter
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 8:37
Marché des PC : Windows 10 à bout de souffle
l’OS a du mal à redécoller après avoir perdu des parts en fin septembre

Lancé en tant que mise à jour gratuite, Windows 10 n’a pas mis assez de temps pour prendre le dessus sur Windows XP et 8.1. Windows 10 a su enrôler des millions d’utilisateurs dès la première semaine de son lancement. L’OS a enregistré plus de 75 millions d’installations en quatre semaines, et deux mois après sa sortie officielle, c’était plus de 100 millions d’utilisateurs qui étaient annoncés sur Windows 10. En fin décembre, c’était plus de 200 millions de dispositifs qui exécutaient l’OS d’après Microsoft. Avec un tel rythme de progression, il a fallu juste six mois à Windows 10 pour dépasser Windows XP et 8.1, mais Windows 7 est quant à lui resté intouchable.

Déjà trois mois que Windows 10 n’est plus disponible en tant que mise à jour gratuite et comme on pouvait s’y attendre, cela a un impact très visible sur les parts de Windows 10 sur le marché des OS de bureau. Windows 10 est en perte de vitesse et en fin septembre, deux mois après la fin de la gratuité, l’OS a pour la première fois perdu des parts de marché d’après Net Applications. Windows 10 est passé de 22,99 pour cent en fin août à 22,53 pour cent en fin septembre. En fin octobre, la dernière version de Windows voit encore sa part de marché stagner, en passant à 22,59 pour cent, soit une augmentation presque nulle de 0,06 point de pourcentage.

Pendant ce temps, si en fin juillet (à la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10), Windows 7 a perdu 2 pour cent de part, le leader du marché des OS de bureau a retrouvé depuis fin août le chemin de la croissance. Pour le mois d’octobre, Windows 7 a fait mieux que Windows 10, en passant de 48,27 pour cent de part de marché à 48,38 pour cent, soit une augmentation de 0,11 point de part de marché.


Net Applications : évolution des parts de marché des OS de bureau de décembre 2015 à octobre 2016

Pour les statistiques du mois d’octobre 2016, on retiendra donc que Windows 7 est à la première place avec 48,38 pour cent de part, suivi par Windows 10 avec 22,59 pour cent. Ensuite viennent Windows 8.1 (8,4 pour cent), Windows XP (8,27 pour cent), Mac OS X 10.11 (2,74 pour cent), Linux (2,18 pour cent) et Windows 8 (2,17 pour cent).


Net Applications : parts de marché des OS de bureau en octobre 2016

Au niveau de la communauté des développeurs et IT Pro developpez.com, Windows 7 reste également de manière incontestable le leader, à la différence que les parts de marché de l’OS sont en baisse depuis la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10. Contrairement à ce que disent les statistiques de Net Applications, de son côté, Windows 10 continue sa croissance, et ne semble pas être freiné par la fin de la gratuité. Vous pouvez le voir sur le graphique suivant basé sur les données de Google Analytics.


Developpez.com : évolution des parts de marché des OS de bureau de janvier à octobre 2016

Avec la fin de la vente des licences Windows 7 et Windows 8.1 aux constructeurs, on pourrait également s’attendre à ce que la croissance de Windows 10 s’améliore et que l’OS rattrape progressivement Windows 7. Mais cela n’arrivera peut-être pas de sitôt, pour plusieurs raisons. D’abord, les constructeurs continueront à vendre des PC Windows 7 jusqu’à épuisement du stock de licences qu’ils détiennent. Il faut encore noter que certaines organisations disposant d'accords de licence d'entreprise pourront acheter des PC Windows 10 puis rétrograder le système d'exploitation à Windows 7, si elles le souhaitent. Et en plus, les utilisateurs actuels de Windows 7, qui ne semblent pas prêts à abandonner leur OS, auront jusqu’à trois ans pour migrer avant que Microsoft ne leur coupe son support. Comme ce fut le cas pour XP, on risque donc d’avoir de nombreux PC tournant encore sous Windows 7, après la fin de support en janvier 2020.

Source : Net Market Share

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft met fin à la vente de licences Windows 7 et 8.1, Windows 10 sera son seul OS préinstallé sur les nouveaux PC
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 12:28
Je suis étonné de voir ceci: comment peut on perdre des parts de marché en étant le seul OS PC proposé au grand public en magasin...
Heureusement qu'il n'y a pas de concurrence...
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 13:02
Ce sont des parts de marché en %, vu par "Net Applications". Alors, les marges d'erreurs ???
Avatar de benedict010198
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 14:20
Bon, j’espère que d'ici 2020, les soft de vidéo serons passer à linux, que je fiche mon windows à la poubelle. Franchement, Windows 10 est vraiment pas super à mon gout.
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 14:30
Citation Envoyé par imikado Voir le message
Je suis étonné de voir ceci: comment peut on perdre des parts de marché en étant le seul OS PC proposé au grand public en magasin...
Heureusement qu'il n'y a pas de concurrence...
Peut-être un début d'explication: A force de ne pas respecter le client et de lui imposer un OS qui enregistre ses activités à son insu, certains clients ont peut-être atteint leur limite d'acceptation à être pris pour des moutons que l'on tond
Avatar de Kropernic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 14:43
Facile, les gens achètent moins de pc et achète à la place smartphones et/ou tablettes.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web