USA : un juge statue que le FBI peut pirater un ordinateur en toute légalité
Estimant qu'il ne s'agit pas d'une violation de la constitution US

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
La question de vie privée encore une fois mise à mal aux États-Unis. Un juge de la Cour fédérale de justice en Virginie a statué que le piratage d’un ordinateur sans mandat n’était pas contraire à la loi. Les faits remontent à 2014, dans une affaire de pédopornographie. Le FBI avait réussi à infiltrer le site Pleypen accessible seulement par le navigateur Tor qui permet de naviguer de manière anonyme sur le web. Les agents du FBI ont réussi à traquer les visiteurs du site et de là pirater leurs ordinateurs pour les localiser à l’aide de leur adresse IP.

Matish, un des suspects arrêtés après l’opération a fait valoir que le FBI a utilisé des données collectées illégalement. Pour le juge Henry Morgan, le FBI n’avait pas besoin d’un mandat pour pirater l’ordinateur du suspect et que les adresses IP ne peuvent pas être considérées comme protégées.

« La Cour a trouvé que l’accusé ne peut s’attendre que sa vie privée soit protégée quand il s’agit de son adresse IP. Alors l'acquisition effectuée par le gouvernement de son adresse IP n’a pas représenté une recherche prohibée par le quatrième amendement », écrit le juge. « Si, selon toute probabilité, le suspect a utilisé Tor pour protéger son identité, son adresse IP n’est pas considérée comme une information privée », a justifié le juge. Selon lui, l’adresse IP a été déjà livrée à des tiers pour accéder à internet, en l'occurrence le réseau de Tor.

La décision du juge a été contestée par le groupe de défense de la vie privée Electronic Frontier Foundation (EFF). « Les implications de cette décision, si elle était confirmée, sont énormes », a écrit dans un blog Mark Rumold, avocat du groupe de défense. L’autorité judiciaire va pouvoir aller chercher des informations dans l'ordinateur d'une personne sans mandat, en cas de cause probable ou de n’importe quel soupçon », a-t-il déclaré. « Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette décision n’annonce rien de bon en matière de vie privée », a-t-il ajouté.

D’après le juge Morgan, en piratant l’ordinateur du suspect, le FBI n’a pas violé la constitution, notamment le quatrième amendement de la Constitution américaine, qui protège contre des perquisitions et saisies non motivées et requiert un mandat (et une sérieuse justification) pour toute perquisition. « Les autorités légales devraient être en droit d'utiliser toute technologie de pointe pour lutter contre des crimes qui ont lieu sous couvert du secret », a expliqué le juge.

Le jugement fera l’objet d’un appel, mais Mark Rumold estime qu’il s’agit d’un précédent dangereux et a décrit la décision du juge comme étant « dangereusement incorrecte ».

Source : Le verdict

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

La DEA, le service antidrogue US veut accéder aux données du registre médical des Américains, estimant qu'elles ne peuvent être confidentielles


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/06/2016 à 7:29
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
(...) Mark Rumold (...) décrit la décision du juge comme étant « dangereusement incorrecte ».
suite à quoi le juge à pris son gun et lui a mis un headshot, ponctuant ainsi : "la loi, c'est moi."

Avatar de MagnusMoi MagnusMoi - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/06/2016 à 7:56
Citation Envoyé par BufferBob Voir le message
suite à quoi le juge à pris son gun et lui a mis un headshot, ponctuant ainsi : "la loi, c'est moi."
Ah Judge Dredd avec Stallone ... :3
Avatar de - https://www.developpez.com
le 27/06/2016 à 10:28
Ordinateur Personnel ou ordinateur de bord?
Les voitures autonomes (reste plus que ordonner) ayant déjà été introduite pour ne pas avoir à se demander si les individus sont physiquement aptes à diriger au minimum un moyen de transport à la fois alors sa...
J'oubliais les pilotes automatique et les connexions Internet par satellites de télécommunications des avions de luxes.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/06/2016 à 1:16
Que l'adresse IP ne soit pas privée, et donc que le FBI ait le droit de chercher à l'obtenir sans mandat, je trouve ça normal. Pour autant, si cela veut dire que ça puisse être fait par n'importe quel moyen, y compris de cracker un ordinateur (qui me semble être une propriété privée), je le trouve beaucoup moins normal. Qu'on retrouve mon numéro dans l'annuaire, je vois pas où est le mal, mais qu'on aille défoncer la porte d'un de mes contacts pour fouiller son agenda de façon à obtenir ce même numéro... Du coup je suis pas sûr de comprendre à quoi correspond ce verdict : c'est le premier cas ou le second ?
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/06/2016 à 15:12
La sécurité des enfants et pour se protéger contre le térrorisme y a rien de tel pour justifier tout et n'importe quoi.
Comme c'est un pédophile on accepte de transgresser la loi, et moi aussi j'ai pas de sympathie pour ces malades.

Mais on ne peut pas constater un délit par un autre délit.
Le risque est de voir sa vie privé exposé sur de simple soupçons

Vous n'avez rien à cacher mais pourtant vous fermer la porte des toilettes, car vous n'avez pas envi de tout montrer non plus
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 30/06/2016 à 23:27
Note que ce n'est pas un pédophile (enfin ce n'est pas le motif d'inculpation) mais un possesseur de pédopornographie. Mais je ne sais pas si aux USA cela inclue les images fictives (donc des images qui, en dehors d'un fétichisme discutable, n'ont impliqué personne si ce n'est un dessinateur). En France, c'est le cas, ce que je déplore, surtout quand on sait que ça pullule au Japon où le taux de criminalité fait partie des plus bas.
Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 01/07/2016 à 0:07
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
quand on sait que ça pullule au Japon où le taux de criminalité fait partie des plus bas.
les perversions se nourrissent des interdits ?
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 01/07/2016 à 8:24
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message

aux USA cela inclue les images fictives (donc des images qui, en dehors d'un fétichisme discutable, n'ont impliqué personne si ce n'est un dessinateur). En France, c'est le cas, ce que je déplore, surtout quand on sait que ça pullule au Japon où le taux de criminalité fait partie des plus bas.
J'ai lu un article, sur une étude, qui faisait une relation entre le déploiement de linternet haut-débit et la baisse des crimes sexuelles dans ces zones géographiques.
Je trouve la relation ténue. Mais je veux bien y croire.
Si ça peut fixer les frustrés devant leur écran, et les empécher de passerà l'acte

Mais détenir de la pédopornographie même fictive, c'est mal sain.
Ca devrait obliger au moins à une obligation de soins, à cause du risque du passage à l'étape suivante.
Je ne veux pas déraper.
Le fétichiste qui a une collection de chaussures ou autres, c'est sont affaire, mais celui qui a des dessins r représentant de jeunes modèles est potentiellement dangereux.

Concernant le Japon, il faut être prudent.
Car se sont les japonnais, qui ont commencé le tourisme sexuelle avec leur voisins moins fortunés (Thaïlande, Philippines ).
Les occidentaux ont suivi sans problèmes.
Alors je me demande si les comportement déviant ne sont pas déporté là-bas, et cela fausse les statistiques.
Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 01/07/2016 à 10:24
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Mais détenir de la pédopornographie même fictive, c'est mal sain.
Ca devrait obliger au moins à une obligation de soins, à cause du risque du passage à l'étape suivante.
du coup, tuer des gens, même de manière fictive dans des jeux vidéos, c'est malsain ou pas ? ou "ça n'a rien à voir" parce qu'on en a tellement l'habitude qu'on se rend plus compte de la portée symbolique de la chose ?
si on suit le raisonnement des séries comme Dexter ça doit forcément créer des psychopathes, et Assassin's Creed n'en parlons pas

se sont les japonnais, qui ont commencé le tourisme sexuelle avec leur voisins moins fortunés (Thaïlande, Philippines ). Les occidentaux ont suivi sans problèmes
alors je dis pas que les japonais sont blancs comme neige, mais de là à dire que ce sont eux qui ont initié le tourisme sexuel je vais rester un peu sceptique en attendant quelques preuves/liens qui vont dans ce sens
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 01/07/2016 à 11:42
Citation Envoyé par BufferBob Voir le message
du coup, tuer des gens, même de manière fictive dans des jeux vidéos, c'est malsain ou pas ? ou "ça n'a rien à voir" parce qu'on en a tellement l'habitude qu'on se rend plus compte de la portée symbolique de la chose ?

si on suit le raisonnement des séries comme Dexter ça doit forcément créer des psychopathes, et Assassin's Creed n'en parlons pas

*****
Il est vrai que j'ai massacré du monde virtuelle, quand j'étais plus jeune.
Et parfois de façon sadique comme dans opération wolf ou il fallait tirer dans la tête, car le mec avait un gilet par-balle.
Ou dans renegade ou on pouvait taper dans la tête d'un type au sol jusqu'à ce qu'on lui défonce le crane et qu'une tâche bleue apparaisse.
Ca devait représenter le liquide du cerveau(le vrai terme est trop compliqué à écrire ) , mais j'avais pas vraiment conscience à l'époque.
Ou dans babarian j'adorai couper la tête de l'adversaire avec mon épée, et aussi quand le troll jouait au foot avec la tête du vaincu.
....

Tout ça était plutôt moche, mais je ne suis pas devenu un tueur en série.
Pour moi s'était que des pixels.
J'espère juste que dans les deux cas on puisse prévenir les rares cas de passage à l'acte.

Quand les journalistes ressortent leur marronniers sur les jeux vidéos violents qui transforment les gens en tueurs en série.
Car un ados à décider de tirer dans le tas, et comme il avait un FPS sur son ordinateur, ils retombent dans les mêmes lieux communs.
Cela me gonfle.
Ils minimisent le fait qu'il avait un tas d'autre problèmes à côté.

Je me rappelle d'un cours d'histoire ou le prof nous parlais de la guerre du Vietnam.
Et nous disait que la propagande américaine rabaissaient les ennemies communistes, à tel point, qu'ils avaient tendance à ne plus les considérer comme des êtres humains.
Et quand on en arrive là, c'est plus facile de tuer quelqu'un qu'on considère moins qu'un chien.
Mais pour en arriver là avec les jeux vidéos et confondre des pixels et des gens réels, ils faut avoir une case vide ou même le casier.

Je fais du karaté même sans les yeux(si ).
J'y vais pour faire du sport et rencontrer des gens, là aussi ils ont une vision faussé par Teken.
Ma prof se méfie un peu des fadas de la console, au début il faut souvent les recadrer.
Mais il est vrai qu'au début j'y suis allé pour de mauvaises raison, car j'avais peur d'être une proie facile, en tant qu'aveugle.

C'est vrai que ce n'est pas binaire, "malade dangereux" d'un côté, et "type normal" de l'autre.
Si les dessins leurs suffisent et qu'ils font pas de mal aux autres.

********

alors je dis pas que les japonais sont blancs comme neige, mais de là à dire que ce sont eux qui ont initié le tourisme sexuel je vais rester un peu sceptique en attendant quelques preuves/liens qui vont dans ce sens
*************************
Faut être prudent, mais se sont eux qui l'ont commencé de façon un peu organisé et un un peu en masse.

Ce n'est pas mieu chez nous
Avant la guerre en Ukraine, Kiev était le bordel de l'Europe.

Il y a plus de 20ans, j'avais vu un bon téléfilm allemand sur arte , deux points rare à souligner
Je vais me fâcher avec le Japon l'Allemagne et ma prof de karaté, qui est japonaise.
Le scénario était prémonitoire l'Europe s'était enfermé derrière un mur avait peur de l'immigration et du terrorisme islamisme.
Les européens franchissaient le mur pour aller à l'est pour jouer au casino et dans les maisons closes.

Je crois que le titre était "no man's land"
Dans LK
Contacter le responsable de la rubrique Accueil