Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Vos comptes réseaux sociaux et pseudonymes pourraient bientôt être exigés quand vous entrez aux USA
Selon la douane et la protection des frontières

Le , par Miary

63PARTAGES

9  0 
« Veuillez saisir les informations concernant votre présence en ligne – vos comptes réseaux sociaux et pseudonymes ». Vous pourrez bientôt voir cette phrase sur les formulaires de demandes de visas américains. C’est l’US Customs and Border Patrol, le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis qui vient de proposer cette réforme au registre fédéral.

Cette mesure vise à permettre une enquête plus poussée concernant les activités de tous ceux qui entrent sur le territoire américain. L’analyse des comptes réseaux sociaux de chaque individu qui entre aux États-Unis va aussi aider le département de la sécurité intérieure américaine, le DHS, à mieux détecter les éventuelles menaces pouvant entraver la sécurité nationale.

Si cette nouvelle mesure est adoptée, tous ceux qui voyagent aux États-Unis et qui demandent une autorisation d’entrée par le biais du Système électronique d'autorisation de voyage, en abrégé SEAV, connu aussi sous le nom d'Electronic System for Travel Authorization en anglais, en abrégé EASTA, devraient donc, s’ils le souhaitent, renseigner leurs identifiants Twitter, Facebook et autres comptes réseaux sociaux.

Pour information, le programme EASTA est un système de renseignement, en ligne, utilisé par le département de la Sécurité intérieure des États-Unis pour les ressortissants des États bénéficiant du programme d'exemption de visa. Il soumet les voyageurs à une procédure de contrôle. Pour ce faire, le service des douanes et de la protection des frontières consulte les bases de données biométriques fédérales ainsi que celles des agences de renseignement. Si le demandeur de visa ne figure pas dans les bases de données, on lui délivre alors une autorisation valide pour une durée de deux ans ou/et jusqu'à expiration du passeport.

Source : Federal Register

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Si cette mesure est adoptée, permettre à un organisme d'État d’accéder à nos comptes réseaux sociaux n’est-il pas une entrave à la protection de la vie privée ?

Voir aussi

Le FBI voudrait pouvoir accéder à l'historique de navigation internet sans mandat, dans le cadre de ses enquêtes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 0:29
Citation Envoyé par stc074 Voir le message
Et si on dit qu'on en n'a pas ?
Comme dirait Timsit : "direct toucher rectal"
15  0 
Avatar de J@ckHerror
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/02/2017 à 9:25
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
Ce que je pige pas, c'est que le type me parait assez sot pour ne pas changer ses mots de passe après le 1er controle.
C'était évident qu'ils auraient gardé des traces de lui et surtout une info : "Refusé car..."
Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Il aurait été plus "propre" d'acheter un disque dur tout neuf et le mettre dans son ordi tout en envoyant son vrai disque à son petit ami en colis.

Je ne cautionne pas ce qui lui est arrivé, mais je trouve André bien sot.
Euh Oô Allo !! ici le terre !
Si il change les mots de passe, on lui redemande ... et pis c'est tout ! si il refuse de leurs donner retour case départ.

Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Oui oui bien sur ! il c'est fait refouler la première fois, il va y retourner tout pareil avec les mêmes infos ... des fois que ca passe ... sur un mal-entendu quoi !

Je sais pas il me semble assez évident que le refus d'accès est son orientation sexuelle... il aurait put changer tous les disques dur du canada que le mec serait jamais passé...
Vous me halluciner avec vos commentaires "il est trop bête" ou alors c'est son pote qui aurait pu aller au canada ( @zenprod )... oui vous connaissez leur vie bien sur c'est évident que son ami n'a pas d'obligations ou autres, il aurait bien pu aller au canada trop facile, pis le retour encore plus simple tiens Oô !!!

Sinon ce n'est pas nouveau que les douanes américaines fouillent les ordis ... Je connais un mexicain qui s'interdit tout passage au US pour ça, escale comprise, depuis plus de 10ans, après avoir vécu le même genre de contrôle, bon sauf que lui son problème c'est sa tête de mexicain et non pas son orientation sexuel.

J@ck.
11  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 04/04/2017 à 13:11
Où est le problème???

Les sociétés américaines vont tout implement arrêter d'importer des développeurs étrangers aux USA et exporter leur travail de développement dans de sympathiques et accueillants pays asiatiques...

Vive Trump! Vive la technique du "je me tire une balle dans le pied et... C'est super cool" !!!
11  0 
Avatar de stc074
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 0:21
Et si on dit qu'on en n'a pas ?
10  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 12:56
Et quelle est la différence avec le questionnaire que les USA faisaient déjà remplir aux touristes arrivant sur leur territoire, il y a plus de 30 ans... Avec des questions à cocher du style "Avez-vous mené des actions contre les intérêts des USA? Si oui, veuillez fournir des info complémentaires ci-dessous"???

Ce qu'il y a d'extraordinaire avec les fonctionnaires (quel que soit le pays en cause), c'est leur imagination débordante à inventer des trucs inutiles pour se donner du boulot, emm... le citoyen qui n'a rien à se reprocher et être inefficace à détecter les vrais menaces...
10  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/02/2017 à 9:33
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
Ce que je pige pas, c'est que le type me parait assez sot pour ne pas changer ses mots de passe après le 1er controle.
C'était évident qu'ils auraient gardé des traces de lui et surtout une info : "Refusé car..."
Le fait de ne plus trouver les infos ayant semé le doute lors de son premier controle peut éveiller de nouveaux soupçons.
Il aurait été plus "propre" d'acheter un disque dur tout neuf et le mettre dans son ordi tout en envoyant son vrai disque à son petit ami en colis.

Je ne cautionne pas ce qui lui est arrivé, mais je trouve André bien sot.
Si ce Canadien n'est pas un développeur, ou quelqu'un de familier avec la technique informatique en générale, il n'y a pas de raison qu'il pense à ça. Ne pas confondre sottise et manque d'expertise.
9  0 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 27/06/2016 à 18:37
Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
Comme dirait Timsit : "direct toucher rectal"
Dans ce cas, je vais me gaver de mayonnaise avant d'arriver. Ça fera peut-être moins mal mais surtout ça emmerdera
8  0 
Avatar de Mimoza
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/02/2017 à 9:50
Ils ont tout a y perdre de refuser de manière arbitraire des personnes.
Les congrès et réunions d'experts vont y réfléchir a 2 fois avant de faire leur manifestation là-bas.
8  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/06/2016 à 1:07
Une motivation supplémentaire pour ne plus soumettre d'articles scientifiques à une conf US. Je l'ai fait une fois, ça m'a suffit, et une telle mesure viendrait renforcer ce sentiment.
7  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/02/2017 à 14:05
Citation Envoyé par Jitou Voir le message
Il n'y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui parlent d'atteinte à la vie privée.
Bien, donc tu ne vois rien à redire à ce que je te mette un flingue chargé sur la tempe pour te descendre au cas où tu montrerais des signes clairs de comportement terroriste. Si je n'en vois pas, je te promets de ne pas appuyer sur la gachette, donc y'a aucun soucis, pas vrai ? {^_°}
7  0