Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les caractères chinois (et d'autres) bientôt autorisés dans les adresses web
Pour faciliter le surf des internautes non-anglophones

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

0  0 
Mise à jour du 07.05.2010 par Katleen
Les premiers noms de domaines non-latins fonctionnent, avec des URLs en caractères arabes


Il y a quelques heures, les trois premiers noms de domaines non-latins on été placé dans la root zone du DNS. Ils sont donc désormais en service, et fonctionnent parfaitement.

Voici un exemple de ce que vous pourrez voir dans le champ d'URL de votre navigateur, si vous visitez l'un de ces sites :



Ces trois nouveaux domaines sont السعودية. (“Al-Saudiah”), امارات. ( “Emarat”) et مصر. (“Misr”). Ils sont écris en caractères arabes et permettent l'écriture intégrale des noms de domaines de la droite vers la gauche.

Quelques vérifications techniques sont encore à effectuer de la part de l'ICANN, comme par exemple la mise à jour de la base de données du WHOIS, mais il s'agit de détails.

Source : Le blog de l'ICANN

Mise à jour du 07.01.2010

Les URL en caractères non-latins pourraient favoriser le phising, l'Unicode mis en cause

Suite à la décision prise par l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) en novembre 2009, les premiers noms de domaines entièrement en caractères non-latins apparaitront dans quelques semaines sur la toile.

Les premiers Internationalized Domain Names (IDNs) utilisés en tant que country-code top-level domains (ccTLDs) sont désormais en cours d'instauration, même si l'on ne sait pas encore quel alphabet sera le premier a être autorisé. Impossible donc de savoir quel pays ouvrira le bal avec le premier IDN.

Les nations ayant demandées à l'ICANN à bénéficier de telles URL voient actuellement leurs requêtes examinées par l'organisation, qui ne rendra ces informations publiques (liste des demandes et langages concernés) qu'une fois les décisions finales rendues.

Les cas sont investigués par six experts en IDN, extérieurs à l'ICANN.

Cette révolution des adresses web pourrait cependant ouvrir grand la porte au spoofing et au phishing. En effet, si l'Unicode permet de supporter simultanément plusieurs langues grâce à ses 100.000 caractères, il va apporter une grande confusion puisque certains caractères seront visuellement identiques.

Une bénédiction pour les pirates informatiques, qui pourraient alros potentiellement utiliser de telles URL pour dérober numéros de cartes de crédit, mots de passe, et autres données...

Pour l'instant, il était très simple de repèrer un faux site Internet. Son authenticité était vérifiable en un seul coup d'oeil grâce à son adresse qui permettait de déjouer même les imitations graphiquement parfaites.

Mais, avec l'ouverture des URL aux caractères non-latins, cette technique ne sera plus suffisante. Par exemple, le mot russe "raural" (cyrillique) devient "paypal". Autrement dit, si votre navigateur affiche www.paypal.com, vous serez peut être en réalité sur www.raural.com ce qui mettrait vos informations bancaires en danger.



Source : L'ICANN

L'ICANN se défend en indiquant que les ccTLD ne seront attribués qu'aux seuls sites recevant l'approbation de leur gouvernement. Mais cela sera-t-il suffisant pour garantir la sécurité des URL ?

Etes-vous favorables ou défavorable à cette ouverture des URL aux caractères non-latins ?

Considèrez-vous l'Unicode comme un danger dans ce cas précis ?

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Mise à jour du 03.11.2009
Ces URL intégralement écrites en hébreu, japonais, cyrillique ou chinois pourront être dépôsées à partir du 16 novembre 2009.

Cette disposition n'est cependant valable que pour les adresses dites internationalisées, c'est-à-dire dont l'extension désigne un pays : .cn (Chine), .ir (Iran), .kr (Corée), etc. Toutes les autres adresses (.org, .com) restent en caractères latins.

L'Icann souhaiterait néanmoins activer l'usage des 100 000 caractères différents existants sur notre planète pour nommer un site Internet.

Les caractères chinois (et d'autres) bientôt autorisés dans les adresses web, pour faciliter le surf des internautes non-anglophones

L'Icann, organisme américain en charge de la gestion d'Internet et des noms de domaines, a annoncé aujourd'hui «Le plus grand changement technique sur internet depuis son invention il y a 40 ans». En effet, les URL pourront bientôt se rédiger dans de nouveaux jeux de caractères. Ainsi, les caractères arabes, chinois, coréens, ou autres, auront désormais leur place dans les barres de navigation. C'est la fin du monopole des caractères romains.

Actuellement, ce type de caractères étrangers ne peuvent occuper qu'une partie seulement d'une adresse électronique. Grâce à cette nouvelle mesure, ils pourront désormais en composer la totalité.

Prévu pour mi 2010, ce changement vise à optimiser l'ouverture du web pour les internautes non-anglophones qui sont toujours plus nombreux à utiliser le réseau mondial.

«Sur les 1,6 milliard d'utilisateurs dans le monde aujourd'hui, plus de la moitié utilisent des langues dont l'écriture n'est pas en caractères romains, donc ce changement est vraiment nécessaire, pas seulement pour la moitié des internautes d'aujourd'hui mais pour bien plus de la moitié, probablement, des futurs utilisateurs alors que l'Internet continue de se développer», a expliqué Rod Beckstrom, le PDG de l'Icann.

Source : Conférence de Presse de l'Icann

Que pensez-vous de l'arrivée de ces caractères dans les barres d'URL de nos navigateurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 113.113
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 10:12
的新协议申明,让世界看到了在管理全球互联网络域名和地址方面,已经具备电话网络一样的全球化无缝联通、协调机制、公众利益第一原则获得了公开的制度优势支持。这是世界互联网络年来,在技术管理政策上的最伟大事件之一。

L'accessibilité du Web, et son succès, ce sont d'abord les 26 lettres romaines (en bas de casse) et les 10 chiffres arabes dans l'URL. Vouloir diversifier amènera indubitablement de la confusion tout en honorant des particularismes nationaux. Ben, qu'ils soient tous honorés! Là, bonjour la foire ...

Dans la grande réflexion confucéenne et mandarine, les dirigeants chinois veulent donner du pain sec aux pigeons: limitation géographique "temporaire" des sitesWeb chinois! Sont-ils moins fins, sont-ils présomptueux?

Concrètement, comment établir une correspondance, une traduction littérale entre l'alphabet romain et plusieurs milliers de signes graphologiques mondiaux? Car l'inter-opérabilité demeure une exigence ...Franchement, le succès de l'entreprise n'est pas assuré. Généreuse entreprise, mais téméraire.

On peut même imaginer que le World Wide Web va se subdiviser en une constellation de Local Small Web, aux passerelles saugrenues.

的新协议申明,让世界看到了在管理全球互联网络域名和地址方面,已经具备电话网络一样的全球化无缝联通、协调机制、公众利益第一原则获得了公开的制度优势支持。这是世界互联网络年来,在技术管理政策上的最伟大事件之一。
1  0 
Avatar de 113.113
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 3:42
Ca y est: le choc des Civilisations est lancé!

...je plaisante. Je suis évidemment POUR!

Toutefois, raviver ma flamme auprès d'une musicienne de l'Orchestre national de Shanghai est déjà problématique, car elle ne parle pas anglais, ni français: -"Interprête, Interprête!" ...Bon, maintenant je vais devoir acheter un nouveau clavier pour tapper mes adresses d'imels ...en mandarin. C'est peut-être ma chance, après tout!

Proposeront-ils une traduction automatique, histoire de savoir ce qu'on écrirait dans la barre d'adresse du destinataire? Ce que je connais du mandarin n'est que ceci, verbalement: "Shu", qui signifie "belle Femme"! (authentique).

Je m'en voudrais d'écrire à quelqu'un là-bas thon@}{.cn!

Entretemps, l'anglais en écriture romaine a de beaux jours à vivre...
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 8:09
c'est marrant parce que ca fait deja 2/3 ans qu'on peut le faire au japon. Je pensais que c'etait global a toute les langues non latines. toutefois c'est super cool et ca ou de nouvelles perspectives "marketing" interessantes.
0  0 
Avatar de Furiuos
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 8:43
Il nait aussi derrière cette nouvelle un nouveau buisness pour les NDD. Mais évidemment je suis pour, même si les Japonais employaient les romaji déjà avant ^^".
0  0 
Avatar de Babaôrom
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 9:18
Pour l'accessibilité, on y gagne on y perd hein!

Je ne sais pas à quoi ressemblent les claviers japonais, mais les claviers chinois sont de betes qwerty. Donc qu'ils tapent des caractères chinois ou pas, celà passe par une transcription phonétique en caractères latins. Il existe d'autres méthodes pour taper les caractères chinois, qui doivent surement être utilisées par ... 0,0001% des utilisateurs.

Donc actuellement, il me semble que partout sur la planète, au moment de taper un texte ou une url sur ordinateur, on se retrouve avec un clavier à lettres latines.

L'accessibilité pour les chinois qui veulent utiliser les sites internet est donc possible.

En revanche le mec qui demain arrive en Russie, au Japon en Corée, Thailande etc... Là où on avait une méthode unique partout dans le monde (quoi qu'on pense de cette méthode / culture unique), il se retrouve bien emmerdé quand on lui dit "ben t'as qu'à aller sur www.百度.cn".

Bref, pas sur que ça soit un pas en avant sauf pour le portefeuille des registrar effectivement
0  0 
Avatar de 113.113
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 9:35
Citation Envoyé par Babaôrom Voir le message
Pour l'accessibilité, on y gagne on y perd hein!

Je ne sais pas à quoi ressemblent les claviers japonais, mais les claviers chinois sont de betes qwerty. Donc qu'ils tapent des caractères chinois ou pas, celà passe par une transcription phonétique en caractères latins. Il existe d'autres méthodes pour taper les caractères chinois, qui doivent surement être utilisées par ... 0,0001% des utilisateurs.

Donc actuellement, il me semble que partout sur la planète, au moment de taper un texte ou une url sur ordinateur, on se retrouve avec un clavier à lettres latines.

L'accessibilité pour les chinois qui veulent utiliser les sites internet est donc possible.

En revanche le mec qui demain arrive en Russie, au Japon en Corée, Thailande etc... Là où on avait une méthode unique partout dans le monde (quoi qu'on pense de cette méthode / culture unique), il se retrouve bien emmerdé quand on lui dit "ben t'as qu'à aller sur www.百度.cn".

Bref, pas sur que ça soit un pas en avant sauf pour le portefeuille des registrar effectivement
Bien vu, me semble-t-il. Manquerait plus que les Flamands et les Wallons s'y mettent aussi ...A quand un alphabet chez les 'chtis?
0  0 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 9:48
Est-ce que ça veut dire qu'on pourra nous aussi utiliser des accents et autres caractères spéciaux dans nos URL ?
0  0 
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 10:29
Franchement, je suis contre, et si ça ne tenait qu'à moi, l'adresse complète serait restée dans l'US-ASCII voire un jeu de caractères plus restreint. Les caractères qui se ressemblent ont déjà causé assez de problèmes comme [ame]http://en.wikipedia.org/wiki/PayPaI[/ame].

Mais vous savez quoi? J'ai bossé sur le logiciel que va utiliser l'ICANN pour interdire les noms de domaines top-level (TLD) qui se ressemblent trop...
0  0 
Avatar de jroy
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 11:07
Citation Envoyé par mon_nom_est_personne Voir le message
c'est marrant parce que ca fait deja 2/3 ans qu'on peut le faire au japon. Je pensais que c'etait global a toute les langues non latines. toutefois c'est super cool et ca ou de nouvelles perspectives "marketing" interessantes.
en fait je crois que les journalistes n'ont pas tout compris, je ne suis pas un spécialiste en matière de réseau (je suis développeur web) mais quand on va sur le site de l'ICANN on voit que la news concerne les "top domain name", ce qui est, il me semble, les .com, .fr ou .tw.
je suis à Taiwan et tout comme toi ça fait quelques années que je vois des noms de domaines écrit en chinois, je pense donc que ce sont les journalistes qui ont une fois de plus écrit un article en vitesse sans essayer de comprendre.

maintenant pour ou contre ? un site destiné à des chinois, écrit en chinois a logiquement droit à une adresse en chinois, les internautes chinois le trouveront mieux et pour les autres ça ne fera pas de différence, je ne vois pas de raison valable d'être contre.
0  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/10/2009 à 11:28
Les accents dans les urls ça fait quelques années que c'est implanté déjà. Lorsque j'étais en stage de 2ème année de BTS, le site que j'ai réalisé était hébergé avec et sans les accents. Cependant, ça nécessite un petit plug-in à installer sur la machine qui consulte le site (tout du moins à l'époque)
0  0